Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Tous les articles

livre cœur en pliage

DIY : un livre plié en forme de coeur

Je te propose aujourd’hui de réaliser un joli livre dont les pages sont pliées en forme de cœur ! Tu pourras l’offrir à ton fiancé, ou l’utiliser comme décoration. Moi je pense le poser près du livre d’or.

Tu vas voir, c’est très simple !

Découverte et départ pour la mairie

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : la découverte et le départ vers la mairie

L’Ours et moi avions décidé de nous découvrir en tenues de mariés juste tous les deux, avant de partir à la mairie, lors d’une séance photo en extérieur. Nous n’avions pas spécialement déterminé de mise en scène, aussi avons-nous suivi les instructions de notre photographe.

Planquée derrière un mur, je devais attendre que l’Ours soit placé dehors, en bas des escaliers, dos à moi. Puis, je devais sortir, et il se retournerait quand il en aurait envie.

Un save-the-date : pourquoi, quand et comment ?

Au fil de tes lectures, tu commences par lire des mots bizarres, très souvent en anglais. Et tu te sens alors totalement perdue. Avant toute chose, sur la to-do-list de la bride-to-be (ou la liste des choses à faire pour la future mariée donc), tu entends parler d’un save-the-date, un élément marqué comme indispensable… Un save-the-quoi ?
Voici nos réponses aux questions les plus courantes que tu te poses donc sûrement à propos des save-the-date !

Trouver un photographe de mariage

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VI : nos prestataires (GROS) coup de cœur ! Partie 2 : le photographe

La dernière fois, je t’ai laissée sur ta faim (ha ha) en te parlant de notre super traiteur. Maintenant, place à celui qui nous permettra de regarder chaque jour, chaque minute, chaque seconde nos souvenirs de mariage…

Comme dit précédemment, le photographe est un incontournable pour nous, presque autant que le traiteur… On ne va pas se mentir, j’ai passé beaucoup trop de temps sur Pinterest et tous les sites des photographes phares de la weddingsphère… C’était tellement beau, tellement doux, tellement magique, tellement cher…

Créer un organisateur pour le mariage

Organiser ses quêtes : mon journal (mini tuto inside)

Avant toute recherche, avant tout préparatif, je te conseille très fortement de te poser, et de t’aménager un « wedding planner », c’est-à-dire un « organisateur de mariage » (ouais, ok, c’est un classeur amélioré).

Je te présente aujourd’hui le mien, comment je l’ai créé, comment je l’utilise, bref, tu vas tout savoir de l’organisation de Mademoiselle Aran.

Trouver un pâtissier pour le wedding cake

Mon mariage en gris et vert : le wedding cake

Tu vois, au Guatemala, on a l’habitude d’avoir un wedding cake et non une pièce montée. Je n’ai rien contre les pièces montées, mais si le dîner était français, je voulais une tradition guatémaltèque pour finir. Après tout, c’était un mariage biculturel, non ?

La plupart des personnes en France, au moins celles avec qui j’ai pu discuter sur le sujet, ont l’impression que les wedding cakes sont très sucrés. Je vais donc partager mon secret avec toi : tu dois choisir le bon pâtissier ! Ça paraît simple, tu vas me dire…. mais oh la la ! Ce n’est pas toujours le cas…

Mariage mink et funky

Le mariage mint et funky de Clémentine : le repas et la soirée

Nous attendons de faire notre entrée. Soyons honnêtes : elle était complètement improvisée ! Nous savions dans les grandes lignes sur quelle musique nous allions entrer, mais pas vraiment « comment danser ». Nous savions juste que Tanguy, mon témoin, nous ferait signe d’entrer quand Fabiola aurait lancé la musique. Nous avions en effet décidé de ne pas prendre de DJ et avions notre propre playlist.

Déjà à ce stade, je me dis qu’une bonne partie de la journée a filé, et qu’il faut vraiment profiter de chaque instant. Tanguy nous fait signe, c’est à nous !

Faire sa liste d'invités quand on a une famille nombreuse et de nombreux amis

Quand ta liste d’invités… influence tes choix – Partie 1

Une fois la demande passée, les annonces faites (ou alors c’était après ? Ou en parallèle ? Dans l’euphorie des premiers temps, mes souvenirs se mélangent un peu…), le mode dévoreuse de blogs lancé et les grands piliers de notre mariage définis, vient la grande question du « Mais qui va-t-on inviter à cette journée ? ». (Tadam, je parie que tu l’avais vue venir, celle-là !)

Comme tu es super assidue à mes chroniques (comment ça, ce n’est même pas vrai et t’es là complètement par hasard ? Bienvenue alors.), tu as déjà tilté (ou pas, donc…) que lorsque je me suis présentée ainsi que notre mariage, j’ai parlé d’un nombre conséquent d’invités…

Accessoires de mariée

Et enfin, la mariée sera accessoirisée !

Le mois de septembre en Alsace peut réserver bien des surprises au niveau météorologique. Il peut aussi bien faire beau et très chaud que vraiment moche et plutôt frisquet. Il n’était donc pas question de prendre des risques : il me fallait un parapluie d’une part, et de quoi me couvrir les épaules d’autre part.

Pour le parapluie, aucun souci, j’en ai trouvé un transparent dans un supermarché pour 20€. Pour la « petite laine », par contre, ça a été beaucoup plus difficile. Le problème avec ces accessoires potentiellement non utilisés est justement qu’il se peut qu’ils restent dans leur boîte. Je ne voulais donc pas investir trop d’argent, et de préférence acheter des pièces que je puisse remettre par la suite.