Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Madame Ange

J'ai basculé dans le clan des Madames le 11 octobre dernier. Monsieur Marin était (en toute objectivité) le plus beaux de tous les mariés de l'univers et notre mariage était (toujours en toute objectivité) le plus magnifieux et merveillique de tous les temps !
Nous avions choisi de faire un mariage simple comme nous et finalement, faire simple c'est d'un compliqué !

Prestataires recommandés

Derniers articles commentés

Notre mariage simple et convivial à la montagne : la soirée au gîte, côté ambiance et repas

Bon, avant toute chose, je tiens à le rappeler : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, il est à consommer avec modération. Je vais être tout à fait sincère avec toi : je n’ai pas vraiment respecté ce principe à la lettre. Ceci dit, c’était une soirée absolument géniale, et nous n’avons aucun regret. Je te raconte ?

Comment nous avons géré les photos des invités

Avant de lire l’excellent article de Madame Sourire, la question des photos des invités ne m’avait jamais effleurée l’esprit ! Après en avoir parlé avec mon Viking, nous sommes tombés d’accord : nous ne voulons pas de photos sur les réseaux sociaux pendant notre mariage ! Pourquoi ? Tout simplement parce que nous souhaitons garder le contrôle de ce qui sera publié ! Du moins, nous voulons garder l’exclusivité de ce qui sera dévoilé en premier.

Gérer les enfants quand ils sont aussi de la fête…

La question ne s’est même pas posée, les enfants sont invités ! Voilà ! Et plutôt que de débattre sur ce choix (ce qui a déjà été fait de nombreuses fois), j’ai décidé de te parler de la façon dont j’envisage de gérer nos têtes blondes le jour J (tu notes que le mot-clé est « envisage » car, avec les enfants, il y a toujours un peu d’imprévu…).

Notre dîner de fiançailles de tradition grecque en quelques mots et quelques photos

Aujourd’hui je vais te raconter le récit d’un évènement un peu particulier pour Monsieur Soleil et moi-même, notre dîner de fiançailles. Monsieur Soleil m’a demandé de l’épouser fin décembre 2013. Nous étions convenu à ce moment-là de nous marier au printemps 2015. Pour fêter cela, mes parents nous ont organisé un dîner de fiançailles fin Septembre 2014. Je vais te raconter tout ça en détail avec, à la clé, quelques photos.

Le salon du mariage : loin de mes espérances …

Après ma lecture de la chronique très intéressante de Mlle Tite sur le salon du mariage je voulais moi aussi te faire part de mon expérience à ce sujet.

Fin novembre le Salon du Mariage et du Pacs est organisé à Lille. Ni une ni deux, il me restait des jours de congés à poser avant la fin de l’année, j’ai donc décidé d’en profiter pour remonter à Lille le vendredi 21 novembre pour assister à cet évènement.

J’avais réussi à obtenir des invitations gratuites sur le net, malheureusement je n’ai trouvé personne pour m’y accompagner ! Monsieur GrandTimide ne pouvait pas se libérer du boulot à cette période et aucune de mes amies lilloises ni ma maman n’étaient disponibles cet après-midi là.

Traiteur mariage, mon ami !

Aujourd’hui, je vais te parler de ce qui est, à mon avis, LE poste le plus cher d’un mariage, à savoir : qu’est-ce qu’on mange ? Car oui, nourrir 50/100/150 invités, ça a forcément un coût.

Notre salle ne nous impose aucun traiteur, mais nous fournit tout de même une liste des habitués. De mon côté, je choisis de ne pas me restreindre et je n’hésite pas à élargir les recherches (de toute façon, j’avais oublié qu’on avait une liste… hum, hum). Je t’en avais déjà parlé mais, pour rappel, nous prévoyons 80 invités (adultes) et avons un budget de 90€/invité. Nous voulons un repas assis.

Mes DIY mariage : d’un peu de DIY à beaucoup de FTC !

Aujourd’hui je te dévoile un des plus grand secret de la blogosphère, voire même du monde entier, un mystère qui a sûrement du t’empêcher de fermer l’œil pendant des semaines et qui a du te tenir en haleine jusque là (non je ne te dirai pas si Katniss choisit Gale ou Peeta, si tu veux savoir, lis les bouquins)… Je parle bien sûr de la chroniqueuse anonyme à l’origine du fameux acronyme FTC pour « Fais Toi Chier » !

Le choix de ma robe de mariée : de la déception… au coup de cœur – Partie 2

Je t’ai laissé la dernière fois sur une déception. Après des semaines d’attentes et de préparation pour mon premier rendez-vous d’essayage de robes de mariée, la robe sur laquelle j’avais bavé tout l’été n’était pas/plus en magasin (la Laren de Pronovia). J’avais pourtant explicitement demandé de pouvoir l’essayer lors de ma prise de rendez-vous et lors de la confirmation la veille encore. Or, cette enseigne ne fait venir les robes non disponibles en magasin que si on paye une avance…

Ma robe de mariée : du coup de cœur… à la déception – Partie 1

Une fois la demande en mariage faite et l’univers du mariage pénétré, ma robe de mariage idéale commençait à se dessiner dans ma tête.
Durant mes longues soirées à parcourir le net à la recherche de ma précieuse, je suis tombée amoureuse d’une robe possédant toutes les caractéristiques recherchées. La robe Laren de Pronovias.

La recherche du lieu de réception : le jour où nous nous sommes enfin décidés - Partie 3

La recherche du lieu de réception : le jour où nous nous sommes enfin décidés – Partie 3

Après avoir renoncé pas une, mais deux fois au lieu de mes rêves, mes recherches se concentrent sur Paris intra-muros.
Nous décidons de fêter notre mariage seulement pour faire plaisir à nos proches et pour ne surtout pas regretter plus tard, mais pas question d’y laisser la somme initialement prévue car le cœur n’y est plus. Enfin, c’est ce que l’on croit à l’époque.

T’es jeune ou t’es mariée ?

C’est la question qu’un gamin, pas plus âgé que 10 ans, a posé à une amie. Elle, jeune mariée me raconte ça avec le sourire et une petite pointe de fierté « moi, je suis jeune ET mariée ».
C’est aussi ce que je veux revendiquer. Mais pourquoi préparer son mariage à 22 ans, alors qu’on n’a pas d’enfant (ou qu’on en attend un) et qu’on n’est pas croyante ? Pas évident pour tout le monde.

La recherche du lieu de réception : comment j’ai dû renoncer une nouvelle fois au lieu de mes rêves – Partie 2

Tu sais maintenant qu’à l’origine j’avais prévu de me marier en Seine-et-Marne et que j’aurais pu être Mademoiselle 77-77 mais, on est toutes les deux d’accord, ce n’est quand même pas terrible…
J’ai donc passé un certain temps à étudier différents lieux de réception de la région et, si tu te maries dans le département et que tu rêves d’un château ou d’un manoir, voilà une petite sélection de lieux auxquels j’ai failli dire oui…

Pourquoi j’ai renoncé au lieu de réception de mes rêves

Nous sommes en septembre 2013, mon beau Ténébreux m’a demandé en mariage il y a tout juste un mois et puisque je travaille en freelance, j’aménage mon temps pour me consacrer au mariage prévu à l’époque pour février 2015. Nous nous mettons d’accord : je repère des lieux et négocie seule, mon Ténébreux, lui, n’interviendra que lorsque j’aurais trouvé un endroit qui me plaît.

Voyage dans le temps : un mariage en 1942

13 mai 1942, Paimboeuf, Loire-Inférieure : la famille est venue aider la jeune fiancée, âgée de 17 ans, à finaliser les derniers préparatifs de son mariage. Les cousines aident à piquer des roses en papier crépon dans un drap blanc qui sera tendu au mur. Malgré cette sombre période de guerre, l’ambiance est au beau fixe. Les roses en papier crépon forment un cœur, où seront dessinées les initiales des mariés à l’intérieur, en papier crépon aussi.

Ma mère, une véritable Mumzilla !

Tu connais déjà Bridezilla, cette future mariée avec des choix très affirmés que nous sommes toutes un peu !
Tu connais aussi Godzilla, ce dinosaure à l’instinct maternel qui ravage tout sur son passage.

Eh bien je te présente Mumzilla ! C’est ma maman !