Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Madame Caramel Beurre Salé

Chroniqueuse Je suis Madame Caramel Beurre Salé, j'ai 27 ans, et j'ai épousé Monsieur Patate à raclette, 26 ans, le 03 Décembre 2016.
C'est dans la belle région lyonnaise beaujolaise que nous avons choisi de fêter ce mariage, après une cérémonie civile et religieuse au coeur de notre ville d'adoption.
Au programme, un mariage de (presque) princesse, quelques DIY, mais surtout beaucoup d'amour.
Viens, je t'invite à découvrir notre mariage classique revisité!

si tu as des questions, n'hésite pas à m'nevoyer un petit mail à mllecaramel@mademoiselle-dentelle.fr , je me ferai une joie de te répondre!

Prestataires recommandés

Ses contributions

Lendemain de mariage : rangement et départs

Mon mariage classique revisité : la journée du dimanche entre rires, larmes et rangement

Le lendemain, M. Patate à Raclette et moi sommes les premiers à nous réveiller. Il est environ 9h, et nous sommes étrangement bien reposés, même si la nuit n’a pas été très longue.

Je ne réalise pas vraiment que notre weekend de mariage touche déjà à sa fin, mais je ne perds pas de temps à m’apitoyer. Nous avons encore du boulot, puisque nous avons opté pour faire notre retour de noces à la bonne franquette, en nous occupant nous-mêmes de l’installation, du service et de la vaisselle.

Notre soirée de mariage // Photo : Vincent Besson

Mon mariage classique revisité : la fin de notre belle journée

Attention, moment pas glamour : ça doit être le seul moment sur une année complète où je suis passée en mode bridezilla. Si je t’ai dit dans mes dernières chroniques qu’à chaque problème rencontré, j’avais réussi à garder mon calme, ça n’a pas du tout été le cas quand je suis arrivée devant mon buffet de desserts.

Plusieurs choses ne me conviennent pas, à commencer par la taille de notre wedding cake.

Ma soirée de mariage : lâcher de lanternes // Photo : Vincent Besson

Mon mariage classique revisité : la soirée entre repas et activités

Le DJ lance le début de la musique, nous attendons un peu, et dès qu’il dit nos noms, je rentre en premier, suivie par mon tout frais mari.

Nous sommes surpris (dans le bon sens) car notre DJ a amené des machines à fumée et les a activées, alors qu’il ne nous a demandé aucun supplément. Nous allons nous mettre au milieu de la piste de danse qui fait face à toutes les tables du dîner. La musique est rythmée et entraînante, tous nos invités sont debout et tapent des mains avec nous.

Nos photos de couple intimiste à l'intérieur

Mon mariage classique revisité : le cocktail et notre seconde séance de couple

Nous faisons notre entrée en traversant une haie d’honneur jusqu’au centre de la pièce. Rien n’était préparé, nous y sommes allés à l’instinct, et je peux dire que c’est très bien comme ça. Nous sommes portés par l’ambiance festive qui flotte dans la pièce.

J’ai des frissons en faisant ce court trajet jusqu’au lustre au-dessus de nos grues volantes. Nous échangeons un baiser discret, avant de trinquer avec tous nos invités et de boire notre première coupe de champagne.

Photos de couple hiver // Photo : Vincent Besson

Mon mariage classique revisité : la première séance de couple et les photos de groupes

Nous prenons seuls la direction du Domaine de Lacroix-Laval, où nous avons choisi de faire notre séance photo de couple, ainsi que la séance photo de groupes. C’est un parc public que nous avons plébiscité pour ses grands espaces verts et la présence d’un très joli plan d’eau.

Nous n’avons pas voulu faire de cortège, histoire de pouvoir arriver assez en avance pour avoir du temps pour nous.

Notre cérémonie à l'église // Photo : Vincent Besson Photographie

Mon mariage classique revisité : notre oui devant Dieu et le début des festivités

Le prêtre commence notre cérémonie en parlant du choix d’ « Amazing Grace » comme chant d’entrée :

« C’est une chanson d’amour forte et très belle, et je crois qu’aucune autre n’aurait pu mieux ouvrir la célébration de l’union de ce couple, un des couples les plus unis et impliqués qu’il m’ait été donné l’occasion de rencontrer, et je suis très heureux aujourd’hui de pouvoir célébrer leur mariage, entouré de leurs amis, de leurs parents, ainsi que de ceux qui les ont accompagnés dans toute la préparation de ce sacrement. »

Mon arrivée dans l'église // Photo : Vincent Besson

Mon mariage classique revisité : le début de la cérémonie religieuse

Lorsqu’on arrive sur le parvis de l’église, il y a le prêtre qui attend, mais il y a également ma belle-mère, et ça, ça me met en colère. Surréaction due à l’émotion, sûrement, mais je veux vraiment que personne ne me découvre dehors. Les filles transmettent mon message aux garçons, qui la font rentrer, ainsi que les derniers curieux.

Tout le monde est descendu, moi je patiente dans la voiture en attendant de pouvoir sortir. Ça prend du temps, et enfermée seule dans la voiture, j’ai chaud, je m’impatiente. Au bout d’un moment, je n’en peux plus et décide de sortir de moi-même, même s’ils ne sont pas tout à fait prêts à l’intérieur.

Mes préparatifs pour la mariage à l'église // Photo : Vincent Besson

Mon mariage classique revisité : ma seconde transformation

Les filles récupèrent la chambre, et nous montons tous les six.

Arrivée dans la chambre, je subis un nouveau stress, dû au timing cette fois. Je dois me changer, mais les filles n’ont pas eu le temps de manger dans la voiture, tout comme mes précieux prestataires. Ils doivent manger pour pouvoir tenir le reste de la journée, et j’y tiens, même si je sais que ça va accroître le retard que nous avons déjà.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson

Mon mariage classique revisité : notre premier oui

Monsieur Patate à Raclette ouvre la marche au bras de sa mère. Il monte les marches, je le vois partir et rapidement, il n’est plus à portée de vue.

Je suis tétanisée encore une fois, je n’ose pas avancer. Je vois de loin la vidéaste me faire signe d’avancer, mais je n’y arrive pas… C’est mon père qui m’entraînera avec lui en me prenant la main. Je sens mon cœur battre un peu plus fort à chaque pas que je fais, à chaque marche que je monte, même si mon sourire ne me quitte pas.

Arrivée à la mairie pour mon mariage // Photo : Vincent Besson

Mon mariage classique revisité : le retour à Lyon et l’arrivée à la mairie

Nous avions convenu d’une organisation particulière pour l’arrivée à la mairie. M. Patate à Raclette devait partir avant moi pour m’ouvrir la route et être le premier à saluer nos invités à la mairie, ce qui me permettrait de passer chez la fleuriste pour déposer la composition florale sur le capot de la voiture des mariés. Seulement, on a tellement pris du retard sur le planning que nous sommes tous partis en même temps, mais dans des voitures différentes.

Je vais t’avouer un secret : si je voulais être en voiture avec Mme India et non avec M. Patate à Raclette, c’est aussi parce que j’avais peur d’être invivable pour lui sur ce court trajet, et je savais que pour ce moment, j’avais surtout besoin de ma meilleure amie.

Découverte des mariés // Photo : Vincent Besson

Mon mariage classique revisité : notre découverte toute douce

J’arbore un grand sourire qui ne me quittera plus pendant une bonne demi-heure, je pense. Après toutes nos péripéties, et malgré cette très courte nuit, je me sens bien et impatiente, prête à vraiment débuter ma journée de mariée.

Guidée par Mlle Paillette, je traverse le couloir et descends l’escalier jusqu’à l’entrée de la salle de réception. Là, on me bande les yeux, pour que je garde jusqu’au bout la surprise du costume de M. Patate à Raclette, en improvisation totale car nous n’avions absolument pas scénarisé notre rencontre. Lui, il m’attendait pendant ce temps dehors dans le jardin (et dans le froid aussi), dos à la porte.

Mon mariage classique revisité : quand la jeune fille devient Princesse

M. SNCF nous demande si on veut quelque chose à boire, et je réclame du jus d’orange… mais attention, avec une paille s’il vous plaît : hors de question d’abîmer mon rouge à lèvre. Mlle Paillette ne tarde d’ailleurs pas à me rejoindre, déjà prête et toute excitée d’être enfin au jour J.

Lorsque je reviens dans la suite, je découvre mes robes positionnées, et là, j’ai un gros boum au cœur. Je ne réalise pas que je vais devoir les enfiler bientôt. Aaaaaaah, c’est moi la mariée aujourd’hui !!!

Mon mariage classique revisité : la mise en beauté de la mariée

Samedi 3 décembre 2016, la date entourée par mes soins sur tous mes calendriers est enfin arrivée. Aujourd’hui, ça fait 5 ans que j’ai échangé mon premier baiser avec M. Patate à Raclette, aujourd’hui ça fait 5 ans que je marche main dans la main avec lui. Aujourd’hui, je vais l’épouser, au bout d’une année qui n’aura pas été simple du tout.