Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Madame Croisé

Chroniqueuse Bonjour!
Je suis Mademoiselle Croisé, j'ai 28ans, Mr Rigolo en a 31 et nous nous sommes mariés en janvier 2017!
Habitant en Haute-Savoie nous avons choisi d'y célébrer notre mariage lors de notre saison préférée ici: l'hiver! Nous voulions un mariage naturel, chaleureux dans la douceur de l'hiver, entourés de tous nos proches (et ils seront nombreux!). Il s'est déroulé sur 3 jours, pour pouvoir en profiter autant que possible.
J'ai passé de longues heures à découvrir cette weddingsphère sur internet, et notre mariage a pris forme peu à peu, je te raconterai tout cela avec joie!

Ses contributions

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : l’EVJF – Partie 2

La dernière fois, je t’ai raconté ce que j’attendais (ou plutôt ce que je n’attendais pas) de mon EVJF et comment celui-ci a débuté. Laisse-moi te raconter la suite de ce beau weekend !
À Paris on prend le métro, sortie à Opéra, ça en jette, de nuit c’est tellement beau !

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : l’EVJF – Partie 1

Ce sont mes témoins qui se sont chargées d’organiser mon EVJF, je crois que c’était une évidence pour chacune d’entre elles. Je leur avais fait la liste des copines que je souhaitais retrouver ce jour-là, mais à part ça, je n’avais vraiment pas donné d’instructions. J’avais pourtant lu sur plusieurs articles qu’il était conseillé d’aiguiller ses témoins pour ne pas risquer d’être déçue. Mais je n’ai pas voulu procéder comme ça, pour plusieurs raisons.

Accessoires mariée d'hiver

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : bride d’hiver se gardera au chaud

Aujourd’hui, je m’apprête à te parler d’une problématique propre à la bride hors-saison, et tout particulièrement à la bride d’hiver en Haute-Savoie : les accessoires pour avoir chaud !

Figure-toi que ça n’a pas été une mince affaire. Il y a tellement de possibilités ! Une belle cape de princesse Disney comme Madame Caramel Beurre Salé ou Madame Flocon, un joli châle drapé sur les épaules, un petit gilet de couleur pour trancher avec la robe, un accessoire en fourrure comme Astrid ou Madame Bigoud’, ou même, pourquoi pas, une petite doudoune so mountain style. Mon esprit a longtemps gambadé, Pinterest a fait chauffer son moteur de recherche, Etsy m’a proposé mille et une possibilités… et à un moment, il a fallu que je me décide.

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : bride d’hiver se chaussera

Choisir mes chaussures pour le mariage a été un sacré dilemme ! Du coup, je ne mettrai pas moins de 4 paires de chaussures différentes pour notre mariage (oui bon, on le fait en 3 jours hein. 4 paires en 3 jours, c’est déjà plus raisonnable non ?). Une paire pour le civil, une paire pour le religieux, des ballerines de secours-confort-des-pieds, et une dernière paire de craquage.

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : les rencontres de prestataires

Choisir les prestataires pour notre mariage n’a pas été chose aisée pour moi. Par dessus tout, je n’aime pas le téléphone. Décrocher mon combiné pour appeler un inconnu, que je risque de déranger, ça me demande toujours un effort certain. Donc à l’idée de devoir appeler des dizaines de personnes pour organiser notre mariage (traiteurs, photographes, fleuristes, prêtre, employé de mairie, magasin de robe, etc.), je ne partais pas en terrain conquis.

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : trouver ma robe de mariée – Partie 2

La dernière fois, je t’ai présenté mes inspirations pour ma robe de mariée, et ma première déception en réalisant que j’aurais peut-être du mal à trouver mon bonheur chez moi à Annecy. Ne te méprends pas, il y a de très belles boutiques de robe de mariée à Annecy, tu peux y trouver des robes très très chères même si tu veux. Mais j’avais pris conscience que ce je cherchais sortait un peu du lot, et que les créateurs « classiques » ne répondraient pas si facilement à mes envies.

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : trouver ma robe de mariée

Voilà enfin le moment de parler de ma robe ! C’est un peu un passage obligé, une chronique que tu attends avec impatience (enfin moi avant de devenir chroniqueuse je les attendais avec impatience en tout cas !). Mais bon, je ne vais pas te mentir, plus que de TE faire plaisir c’est à MOI que je fais plaisir en te racontant l’histoire de ma recherche de robe. Je me délecte de me replonger dans ces souvenirs, dans les photos prises, dans ce monde de douceur.

Mon mariage d’hiver presque à la montagne : nos faire-part

Ah les faire-part. Rien de très original pour une chronique dentelle. Nous ne parlons toutes à un moment donné. Oui, mais ce n’est pas tout à fait pour rien. Choisir ton faire-part c’est l’un des premiers choix que tu feras pour cristalliser l’ambiance que tu souhaites pour ton mariage. C’est la première image que tu donneras à tes invités. Dis comme ça, ça met un peu la pression. Mais en fait moi je me suis plutôt éclatée sur cette étape, mon mariage devenait vraiment concret !

Mon mariage d’hiver-presque-à-la-montagne : établir le budget de notre mariage

Question épineuse. Je commencerais d’ailleurs cette chronique en te disant qu’à mon sens il n’y a pas de mauvaise ou de bonne réponse à cette question. Tu as envie de dépenser 80 000 euros pour faire un mariage grandiose avec calèche des mariés, château renaissance et feux d’artifice ? Ou, au contraire, tu veux faire un mariage participatif avec un budget micro-riquiqui sans chichi ? Peu importe, l’important c’est que ça VOUS convienne et donc que vous ayez pris le temps d’y réfléchir à l’avance.

Mon mariage presque-à-la-montagne : quel format pour notre mariage ?

J’aimerais faire quelques pas en arrière et te décrire aujourd’hui l’ensemble de nos journées de mariage. Oui, nos journées. Puisque de fil en aiguille nous avons dessiné un mariage sur 3 jours. Le format et le déroulé final n’a pas été évident d’emblée, et il y a eu plein de facteurs qui ont modifié notre vision des choses pour aboutir à notre format final. Je vais essayer de t’expliquer ça le plus clairement possible.

Quelle célébration pour notre mariage ?

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : quelle célébration pour notre mariage ? – Partie 2

Comme je te l’ai expliqué la dernière fois, le choix entre cérémonie laïque et religieuse pour notre mariage n’a pas été une évidence. Nous avons donc choisi de rencontrer un des couples de préparation au mariage de la paroisse dans laquelle nous célébrerions notre mariage si tel était notre choix. J’ai envoyé un mail au pif dans la liste et nous avons donc pris rendez-vous avec un couple d’une quarantaine d’année, mariés depuis 15 ans environ. Ils nous ont reçu dans leur maison, sans chichi, tout simplement.

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : quelle célébration pour notre mariage ? – Partie 1

Quand M. Rigolo et moi avons décidé de nous unir à notre tour, nous avons tous les deux exprimé le souhait qu’il y ait une célébration autre que celle de la mairie. Nous avions tous les deux déjà assisté à des cérémonies laïques à l’occasion de mariages d’amis. C’était donc un concept que nous connaissions tous les deux. Mais alors, cérémonie laïque ou cérémonie religieuse ?

Mon mariage d’hiver presque à la montagne : l’histoire de la bague de fiançailles

Jusque là je t’ai parlé de ma demande et de l’annonce à nos proches, mais tu te demandes peut-être « et la bague ? ». Ayant fait ma demande moi-même, il n’y a évidemment pas eu de bague avec. Je ne suis pas assez égocentrique pour m’être offerte une bague toute seule ! Ma bague de fiançailles, c’est finalement une longue histoire et disons que je l’ai attendue beaucoup trop longtemps. Laisse moi te raconter tout ça !

Mon mariage d’hiver presque-à-la-montagne : l’annonce

Une fois ma demande en mariage faite, nous ne sommes pas restés longtemps sur notre petit sommet de montagne, il faisait vraiment trop froid !
Redescendus dans notre petit nid, nous avons envisagé les grandes lignes du mariage et, de fil en aiguille, nous sommes arrivés à la question « comment l’annoncerons-nous autour de nous ? ».