Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Madame Peach

Chroniqueuse Prenez des fleurs, plein de fleurs, du bois, du kraft, du liberty, une bonne dose d'humour et de bonne humeur, de la douceur, quelques émotions, du fait maison, beaucoup (trop) d'idées, et vous obtiendrez... un mariage en pleine campagne en août 2016 !

Je suis Madame Peach, et je viens tout juste d'épouser Roméo le 27 août dernier en Dordogne, après 8 ans d'amoûuur. Au programme : une journée douce et détendue, une chaleur à mourir, les surprises de nos proches, tous ceux qu'on aime réunis et une fête jusqu'au petit matin !

N'hésite pas à m'écrire à mllepeach@mademoiselle-dentelle.fr si tu as des questions !

Prestataires recommandés

Ses contributions

Mon mariage de fin d’été : sur la route des festivités

La cour de l’église qui fourmillait de monde il y a quelques minutes encore est désormais presque vide. Je ne le sais pas encore, mais le moment de calme qui va suivre sera bel et bien le tout dernier de la journée avant une bonne douzaine d’heures… Aouch. En fait, heureusement que je ne l’ai pas réalisé sur le coup parce que j’aurais sûrement pris peur !

Mon mariage de fin d’été : notre pétillante sortie de cérémonie

L’après-midi touche à sa fin et le soleil brûlant laisse doucement place à une jolie lumière dorée. Dehors, les cloches sonnent le carillon à tout rompre tandis que nos proches se rassemblent sur le parvis de l’église.

Je glisse ma main dans celle de Roméo. Nous le savons : dehors, ça va être notre fête !

Mon mariage de fin d’été : and we said « Yes » !

Maintenant que tu en sais un peu plus sur les coulisses de notre cérémonie de mariage, je reprends le fil de mon histoire et je te raconte tout de suite son déroulement… côté émotions.

Un dernier bisou à mon futur-mari-tout-beau et nous prenons place au sein de notre petit cortège qui patiente à l’entrée de l’église. Nos invités sont installés et n’attendent plus que nous !

Mon mariage de fin d’été : notre découverte rien qu’à deux (ou presque)

Je t’ai laissée au moment de monter en voiture pour retrouver Roméo juste avant notre cérémonie à l’église. Dehors, il fait une chaleur de plomb. Juchée sur mes talons (et comme je suis plus souvent à plat qu’en escarpins), je descends prudemment l’allée gravillonnée de la maison et m’engouffre à l’arrière de la voiture. Tout est ok ? Allez ! Le vieux tacot démarre en pétaradant dans un joli bruit de moteur.

Mon mariage de fin d’été : la mariée s’habille

Voilà bientôt une semaine que ma jolie robe adorée est suspendue bien à l’abri dans la chambre de mes parents, et pas un jour ne s’est écoulé sans que je ne puisse m’empêcher d’aller y jeter un coup d’œil m’extasier devant elle. Des mois que je m’imagine la porter et que j’affiche un sourire niais à chaque fois que je me mets à y penser… Et ça y est, c’est le grand moment ! *Les petits bonhommes sautillent dans ma tête !*

Mon mariage de fin d’été : dans l’intimité des préparatifs

Nous sommes officiellement mari et femme, mais je n’ai pas encore la bague au doigt ! Disons donc que nous sommes « à moitié mariés » puisqu’il nous reste encore une cérémonie à vivre, même si dans mon cœur, il ne m’a pas fallu attendre la cérémonie religieuse pour me sentir pleinement mariée à Roméo.

Mon mariage de fin d’été : notre joyeuse cérémonie civile

Hop, direction la salle des mariages ! Roméo et moi ouvrons la marche, nos invités à notre suite. Nous nous installons tous dans un joyeux brouhaha, un peu comme on se réunit autour d’une grande table à l’occasion d’une réunion familiale. Un bisou aux derniers arrivés et notre officiant nous invite à rejoindre nos fauteuils.

Mon mariage de fin d’été : sur le parvis de la mairie

Nous sommes donc en route pour la cérémonie civile qui doit se dérouler en fin de matinée. La mairie se situe à seulement dix petites minutes de la maison de mes parents, mais aujourd’hui, c’est jour de marché et je dois guider Miss E., qui conduit et qui ne connaît pas la ville, pour éviter les rues encombrées d’étals et fourmillant de touristes aoûtiens.

Préparatifs cérémonie civile

Mon mariage de fin d’été : le réveil du jour J

Je suis la première debout et je me réjouis de profiter du silence qui règne encore dans la maison pour prendre mon petit déjeuner. La pluie qui tombait à l’aube est déjà oubliée, et il n’y a pas un seul nuage à l’horizon. Je m’installe au soleil sur la terrasse et savoure le moment, que je vis un peu en suspension.

Je ne suis pas encore tout à fait certaine de réaliser que nous allons nous dire « oui » aujourd’hui ! La preuve, mon appétit n’est pas du tout diminué par la journée qui s’annonce. Alors, soit mon cerveau embrumé n’a pas encore transmis l’information à mon estomac, soit on m’a glissé une dose de Prozac dans ma tasse de thé, je ne sais pas… mais ce qui est sûr, c’est qu’à cet instant-là, je suis une future mariée d-é-t-e-n-d-u-e.

déco de mariage champêtre

Mon mariage de fin d’été : DIY et petites bricoles, le verdict !

La dernière fois, j’entamais le récit de notre grand jour, en commençant par la mise en place de notre salle, sans te dévoiler le résultat final.

Aujourd’hui, je mets fin à cet insoutenable suspense et je te parle surtout du verdict : alors, DIY et bricolage du dimanche, satisfaisants ou pas ?

Mon mariage de fin d’été : la magie de la mise en place

Il y a tout juste un an, je devenais chroniqueuse et je te soumettais mon premier article… Un an déjà, mais quelle année ! Il serait grand temps d’entrer dans le vif du sujet, non ? Alors viens, je t’embarque avec moi dans les coulisses de l’une des journées les plus folles de ma petite vie !

J’ai testé pour toi : l’ouverture de bal pour les nuls

S’il existe un sujet qui reste trop peu abordé sur les blogs de mariage, c’est bien celui de la première danse. Et par première danse, je n’entends pas « top 10 des meilleures chansons pour ouvrir le bal », mais bien « Roméo, on fait quoi pour lancer la soirée / pour danser sans se ridiculiser sur dix générations ? »
Je m’étais jurée que si je ressortais indemne de cette expérience, je te la raconterais. Et comme il s’avère que je suis toujours là et qu’aucune perte de pieds/jambes ou autres entorses n’est à déplorer, alors je me lance !

DIY : du bois pour la déco

Aujourd’hui, je te propose de retrousser tes manches et de débuter avec moi un premier atelier DIY autour du bois et de la calligraphie ! Vaste programme, non ? Mais ne prends pas peur : je t’assure que tout ce dont je vais te parler peut être réalisé avec deux mains gauches, voire avec les pieds.