Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Madame Cerise

Chroniqueuse Bonjour bonjour!

Je suis mademoiselle Cerise et nous allons partager beaucoup de choses à partir de maintenant toi et moi! Je vais tout te dire de notre mariage dans les moindres détails (je suis sûre que tu adoooores les détails, comme moi), mais avant ça, je vais te présenter, sans trop de détails cette fois-ci, les grandes lignes de notre mariage.

Nous allons nous unir avec mon Grand Chef Chat en juin 2017 dans le Vaucluse. Nous espérons que notre belle région nous permettra d'assurer notre repas qui est prévu en extérieur tout comme la cérémonie laïque. J'aime tellement la Provence que nous avons choisi de la mettre à l'honneur avec beaucoup de décorations qui la rappelle mais en gardant une ambiance romantique chic avant tout.

Si tu as des questions ou que tu souhaites des précisions sur un sujet que j’ai abordé dans une chronique, je serais ravie d’échanger avec toi! Tu peux me contacter à mllecerise@mademoiselle-dentelle.fr

Ses contributions

EVJF : repas entre copines

Et dire qu’au départ je ne voulais pas d’EVJF : les raisons et les prémices

Rituel qui consiste à fêter la fin de sa vie de célibataire, l’enterrement de vie de jeune fille, ou EVJF, était pour moi superflu. Ce n’est pas le principe qui me déplaît, loin de là, car faire des choses super chouettes avec les copines, ça ne se refuse pas, c’est plutôt tout ce que ça sous-entend : l’organisation, le coût, l’entente entre les participantes, les animations… beaucoup de points faisaient que j’étais réfractaire à en avoir un.

Seulement, mes témouines et amies ne comprenaient pas vraiment mes arguments.

Box pour préparer sa cérémonie laïque

La construction de notre cérémonie d’engagement

Avec Grand Chef Chat, au départ, nous souhaitions nous unir à l’église car bien que nous ne soyons pas pratiquants, nous avons été élevés chacun de notre côté dans la foi. Nous sommes baptisés et communiés, GCC est même confirmé. Notre premier garçon est également baptisé. Et puis, j’ai toujours trouvé très beaux les mariages célébrés ainsi, contrairement à la mairie où c’est assez expéditif et peu personnalisé – quoi qu’aujourd’hui, les communes font preuve de plus d’implication afin d’offrir aux mariés une impression de cérémonie sur mesure.

Mais, comme je te l’avais déjà confié, le décès du prêtre de la ville de mes beaux-parents nous a donné envie de nous unir différemment.

Trop dépenser pour les invités

Sentiment étrange : quand acheter est mal vu…

J’ai un sentiment étrange. Pourquoi ai-je l’impression que lorsqu’on ne fait pas les choses nous-mêmes mais que nous les achetons ou les payons, les gens ressentent moins l’intention ?

Je m’explique et développe ce ressenti qui me chagrine un peu.

Avoir un blog mariage pour faire-part

Objectif n°4 : prévenir nos invités avec uniquement un blog

Oui, tu as bien lu le titre ! Nous n’avons pas fait de faire-part papier. C’est de la folie, n’est-ce pas ? Non seulement on ne suit pas la tradition, mais en plus, comment vont faire les plus anciens qui ne sont pas connectés pour recevoir toutes les informations et l’invitation ? Allez, je t’explique comment nous avons procédé.

Un mois avant le mariage

Tic tac… On compte les jours qui nous séparent du mariage, de J – 30 à J – 1

Et ce si beau mois de mai a signé un tournant. Grand Chef Chat avait son EVG prévu du vendredi 5 au lundi 8 mai. Je te le raconterai car ça vaut le coup de savoir tout ce qu’a fait sa groom team ! Mais de m’être retrouvée seule pendant quatre jours, à travailler, garder les enfants, penser à tout ce qui nous restait à faire pour le mariage et voir les jours défiler… j’ai craqué.

En pleurs, au téléphone avec mon futur mari, à lui dire que je voulais tout annuler.

Retrouver confiance en ma robe de mariée

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Trois petites fées à ma rescousse

Au moment même où je traverse la rue face à la boutique, Grand Chef Chat m’envoie un message – il a un radar, vraiment – pour me demander comment s’est passé mon essayage. Je réponds simplement : « Je n’ai plus de robe, je viens d’annuler mon achat. » Il me rappelle aussitôt et je lui explique toute la scène surréaliste que je viens de vivre.

Dans un premier temps, il veut aller voir le gars, lui demander des explications… bref, il est bien remonté. Mais très vite, il se rend compte que mon souci n’est pas cet individu peu scrupuleux, mais plutôt mon désarroi d’être à quatre mois du mariage sans robe.

L'arnaque de ma robe de mariée

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Et si c’était une arnaque ?

Donc ça y est, mon choix est arrêté sur le modèle Odalisca. Génial, nous sommes fin octobre et je suis dans les temps pour ma robe. Le vendeur me propose de revenir pour prendre mes mesures et passer la commande en versant un acompte. Très bien, rendez-vous est pris pour mi-novembre.

Nous nous rendons dans la boutique avec ma mère pour officialiser tout ça à la date arrêtée et enfin faire les démarches pour que cette robe soit mienne. Tout excitée à l’idée de la remettre, je déchante très vite.

Essayages robe de mariée

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Les premiers essayages

Avoir changé de date de mariage et avoir un an et demi de préparatifs de plus m’a totalement déstabilisée dans mes repères temporels initiaux. Je n’osais pas regarder et encore moins essayer des robes tant on me disait que c’était trop tôt.

Du coup, j’ai pris mon temps. J’ai même failli en prendre trop. J’ai eu un petit coup de stress lorsque j’ai su que la sœur d’une amie qui se mariait après moi avait déjà trouvé sa robe. Nous étions à un an du mariage, il fallait que je commence sérieusement à me pencher sur la question.

Faisons-nous en trop pour notre mariage ?

Sommes-nous simplement généreux ou est-ce que nous en faisons trop ?

Vois-tu,  s’il y a bien une qualité que je me reconnais et que l’on m’attribue facilement aussi, c’est la générosité. Par chance, j’ai trouvé une personne avec qui partager ma vie et qui partage également cette même valeur. Lorsque nous avons commencé à préparer notre mariage,  nous nous sommes beaucoup inquiétés du bien-être de nos invités. Est-ce qu’il y aurait assez à manger ? Est-ce qu’ils aimeront ce qui leur sera servi, y aura t-il assez de variétés pour satisfaire tous les goûts ? Est-ce que la bastide n’est pas trop loin pour eux ? Est-ce qu’ils apprécieront le fait de faire un repas en extérieur ?

Notre wedding team, la famille de nos coeurs !

Après t’avoir présenté nos prestataires, je vais te parler de notre entourage plus intime. Qui ils sont par rapport à nous et quel rôle ils auront à jouer ce tant attendu samedi de juin. Après t’avoir présenté nos prestataires, je vais te parler de notre entourage plus intime.
Ce n’est pas mon père qui me conduira à mon futur époux. Aujourd’hui, ça fait un an et demi que nous ne nous sommes plus parlés.

Objectif n°2 : Trouver le reste des prestataires… deux ans avant !

La dernière fois, je t’expliquais pourquoi nous avons changé de date de mariage. Nous sommes passés d’août 2016 à juin 2017. La demande en mariage datant de janvier 2015, nous avons finalement deux ans pour préparer notre joli jour.

Je pourrais me consacrer à ma grossesse et donc mettre à plus tard la recherche pour le reste des prestataires… mais ça ne va pas non !

Bilan à J-3 mois : ça va on est laaaarge!

Aujourd’hui, jour où je rédige cette chronique, nous sommes à 3 mois pile du mariage.
Je suis partagée entre excitation d’être au jour j et l’envie que les préparatifs continuent encore. Oui, même après deux ans et demi de préparatifs, j’aimerais rallonger un peu le temps. Non pas que l’on soit grave à la bourre, mais plutôt parce que l’échéance se rapproche à grand pas et qu’est-ce que je vais faire, moi, après tout ça ?!

Objectif n°1 : trouver une salle qui réunit TOUS nos critères

Nous allons enfin entrer dans le vif du sujet : la recherche des prestataires, le réel début des préparatifs pour ma part. Nous avons tout d’abord commencé par chercher une salle. Je ne sais pas si pour toi cela a été où ce sera le prestataire le plus difficile à choisir, mais pour nous, on peut le dire, oui !