Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Madame Waka-Waka

Chroniqueuse Cinq ans après notre premier baiser dans la ville rose, Monsieur Chaton et moi nous sommes dit Oui en décembre 2015, près de Toulouse.
Au programme il y avait : une robe de princesse, de l'amour, de l'humour, beaucoup d'émotion, mais aussi... des marmottes et des flocons !

Ses contributions

livre d'or roman photo

Mon livre d’or roman-photo

Pour notre mariage, j’ai eu envie de jouer sur cette dimension émotionnelle, en utilisant des photos de mon enfance et de celle de Monsieur Chaton.

photo perso

Plan de table, une place pour chacun et chacun à sa place

Une fois que tes invités ont à peu près tous répondu à ton invitation et que ta liste des personnes présentes devient un peu plus précise, tu peux commencer à réfléchir au plan de table. Mais, avant même de te demander qui tu vas mettre ensemble à table, il faut que tu saches de quels types de tables tu disposes dans ta salle de réception : des tables rondes ? Rectangulaires ? Ovales ? Combien de personnes peux-tu placer à chaque table ? Etc.

photo perso

Nos marmottes personnalisées pour le photobooth

Quelques semaines avant le mariage, Monsieur Chaton a eu une idée rigolote et originale pour notre photobooth. Le jour de la demande en mariage, Monsieur Chaton a utilisé une peluche de marmotte, à laquelle il avait accroché ma bague de fiançailles ! Cette marmotte a apporté une touche d’humour à la demande en mariage, qui m’a énormément plu, et nous avons ensuite décidé de garder cette marmotte comme fil conducteur rigolo de notre mariage.

Notre ouverture de bal, pas à pas

Notre ouverture de bal, pas à pas

Monsieur Chaton et moi avons des personnalités extrêmement différentes. Pas étonnant, donc, que j’adore danser et que Monsieur Chaton, pour sa part, n’apprécie pas du tout ça ! Du coup, quand nous avons commencé à réfléchir aux « moments danse » du mariage (à savoir l’entrée des mariés dans la salle et l’ouverture de bal) il a fallu qu’on se mette d’accord !

Cape ou pas cape ?

Même avec des manches, j’avais peur d’avoir froid, voire même très froid, notamment lorsque nous serons à l’extérieur et pendant la cérémonie religieuse, car l’église où nous nous marions n’est malheureusement pas chauffée ! Comment se marier en décembre sans être frigorifiée ? Je me suis alors mise en quête d’un vêtement à mettre par dessus ma robe, lors des temps passés à l’extérieur et à l’église…

Psychologie de la future mariée

Psychologie de la future mariée

Cette chronique n’a évidemment aucun caractère scientifique, il s’agit simplement de mes observations concernant mon état psychologique depuis le début de nos préparatifs de mariage.
Cette introspection est bien sur très subjective et personnelle, mais je suis sûre que certaines jeunes mariées ou futures mariées se reconnaîtront de temps en temps dans les différentes étapes que j’ai traversées (et que je traverse encore !).

photo perso

L’enterrement de vie de garçon de Monsieur Chaton

Tu vas peut-être trouver ça bizarre de faire une chronique sur l’enterrement de vie de garçon (EVG) de mon Chéri, mais j’ai quand même envie de t’en parler parce que j’ai trouvé que cet EVG était vraiment génial pour M. Chaton, parfaitement adapté à sa personnalité et super bien organisé.

photo perso

Un EVJF dynamique pour une princesse hyperactive

En théorie, je n’aurais rien du savoir de la date de mon EVJF (Enterrement de Vie de Jeune Fille, pour celles qui ne sont pas encore vaccinées au jargon mariage). Je me marie au mois de décembre mais je me suis doutée que mon EVJF aurait lieu durant l’été, la période estivale étant plus propice à ce genre d’événement.

Mon centre de table, du casse tête au coup de cœur

Mon centre de table, du casse-tête au coup de cœur

Classiquement, les centres de table sont souvent des bouquets ou des compositions florales. J’aime beaucoup les fleurs mais, pour notre mariage, je voulais quelque chose d’un peu plus original. J’avais envie de quelque chose de classe et j’imaginais bien un centre de table plutôt « minéral ». J’avais une vague idée de ce qui pourrait me plaire : une vasque avec quelques galets ou du sable au fond, des bougies, flottantes ou non, et éventuellement une fleur d’orchidée.

photo perso

Le choix de ma robe de mariée : entre compromis et solutions ingénieuses

Je fais partie de ces femmes qui rêvent de leur mariage depuis qu’elles sont toutes petites. Un mariage avec une robe de princesse, un lâcher de colombes à la sortie de l’église, une calèche tirée par des chevaux blancs… c’est bon, tu vois le genre, je m’arrête là ? Les robes de mariée, je les regarde donc depuis de nombreuses années. J’ai commencé à m’intéresser « sérieusement » aux différents styles de robes bien avant de connaître Monsieur Chaton.

photo perso

Notre tirelire de mariage DIY… toute une histoire !

Lorsque tu annonces que tu vas te marier, et que tu commences à envoyer les invitations, la question qui revient très souvent est celle des cadeaux de mariage.
Est-ce que vous avez besoin de quelque chose en particulier ? Avez-vous fait une liste de mariage ? Est-ce qu’on peut vous offrir ce qu’on veut ?

Des photos de mariage, mais pas de photographe !

Nous avons décidé de ne pas prendre de photographe professionnel pour notre mariage…
J’avoue que, parfois, j’hésite encore. M. Chaton est plutôt serein sur ce choix mais, pour ma part, j’ai beaucoup hésité (et ce n’est pas fini !). Je t’explique un peu pourquoi ce choix.

Une préparation au mariage religieux très décevante

Une préparation au mariage religieux très décevante

Monsieur Chaton et moi sommes tous les deux baptisés, mais c’est à peu près tout ce que nous avons en commun sur le plan de l’éducation religieuse… Au-delà de l’intérêt du maintien de la paix entre nos familles, M. Chaton a su y voir une manière de rendre plus solennel cet engagement. La cérémonie religieuse donne en effet au mariage une sorte de gravité majestueuse à laquelle M. Chaton est particulièrement sensible.

Notre faire-part « Mariés des Neiges » et nos timbres personnalisés

Je me suis dit qu’en conjuguant mon âme d’artiste et les talents en informatique de M. Chaton, nous allions parvenir à créer nous-mêmes un joli faire-part, à notre image. J’ai donc commencé à chercher des idées sur Internet, j’ai vu des dizaines et des dizaines de modèles, jolis, drôles, élégants, émouvants, poétiques… et j’ai choisi de m’inspirer de plusieurs modèles pour imaginer notre propre faire-part.