Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Chronique d’un mariage

Mon mariage classique revisité : quand la jeune fille devient Princesse

M. SNCF nous demande si on veut quelque chose à boire, et je réclame du jus d’orange… mais attention, avec une paille s’il vous plaît : hors de question d’abîmer mon rouge à lèvre. Mlle Paillette ne tarde d’ailleurs pas à me rejoindre, déjà prête et toute excitée d’être enfin au jour J.

Lorsque je reviens dans la suite, je découvre mes robes positionnées, et là, j’ai un gros boum au cœur. Je ne réalise pas que je vais devoir les enfiler bientôt. Aaaaaaah, c’est moi la mariée aujourd’hui !!!

L’envers du décor : les photos ratées du mariage

L’autre jour, quand on a parlé des blogs mariage et de leur impact sur le moral des mariées, The Bride Next Door a lancé un petit défi dans les commentaires : montrer l’envers du décor de notre mariage. Les petits râtés, quoi, le genre de truc qu’on n’inclue pas dans l’album photo et qui ne risquent certainement pas de se retrouver sur Style Me Pretty.

Par exemple, lorsque nous avons fait les photos avec la famille, par exemple, je m’étais dit que ce serait bien de se placer juste devant un petit escalier, histoire d’avoir une petite estrade naturelle. Rebecca Young, notre photographe, m’a dit qu’elle ne trouvait pas ça génial comme endroit mais j’étais sûre du contraire. Dans mon idée, les escaliers seraient parfaits pour permettre à ceux du fond d’être un peu surélevé.

Sauf qu’à côté de l’escalier, il y avait un poteau lumineux. Mais si, regarde :

Tout ça pour une journée ?

Aujourd’hui, j’ai envie de commencer mon article par un mea culpa.

Avant de me lancer dans cette grande aventure de préparation de jolies noces, j’ai du dire plusieurs fois :
« Mais comment peut-on dépenser autant pour une journée ! »

Un an après : regrets, bonus et vraies satisfaction

Je n’avais pas encore écrit de chronique « bilan de notre mariage » ; et pour cause, je pense qu’il faut pas mal de recul pour tirer un bilan réaliste, pas trop teinté par les émotions à chaud.
Aujourd’hui que notre fête de mariage est passée depuis plus d’un an, j’ai envie de le faire, ce bilan. Faire le point avec toi des regrets, des choses que je ferais autrement, des vrais bonnes surprises et de nos vraies satisfactions.

Qu’est-ce que ça change d’être mariée ?

Hier, c’était notre anniversaire de mariage. Un an déjà que M. Dentelle et moi avons échangé nos voeux devant tous nos proches.

Je me suis dit que c’était le moment où jamais de parler de ce qui avait changé pour moi depuis le mariage.

J’ai une histoire familiale un peu tumultueuse. Des parents mariés 3 fois chacun, de multiples beaux-parents, une fratrie composée d’une soeur, d’un frère, d’un beau-frère, d’un demi-frère et d’une demi-soeur, le tout étalé sur 2 continents et plus de 21 ans. Et si je n’ai jamais pensé me marier, c’est aussi parce que je n’avais même jamais pensé qu’on puisse rester ensemble pour la vie.

Même après 6 ans de vie commune avec M. Dentelle, il m’était juste impossible d’imaginer qu’on puisse vivre encore ensemble dans 40 ans. Ce n’est pas que je ne le voulais pas, mais c’était simplement inconcevable pour moi. Dans ma tête, je ne me demandais pas « est-ce qu’on va se séparer » mais plutôt « quand est-ce qu’on va se séparer ». Parce que forcément on se séparerait un jour. C’était comme une évidence. Personne ne reste ensemble toute leur vie à part dans les films, non ?

Mon mariage plein d’humour et de tendresse : l’échange de nos vœux entre quatre yeux

Dans ce début d’agitation, j’aimerais te parler ici d’un espace-temps tout particulier. Celui de l’échange de nos vœux. Il y a quelques mois, je t’avais expliqué que Monsieur Monchéri et moi ne ferions pas de cérémonie d’engagement mais que nous nous éclipserions quelques minutes pour échanger nos vœux. Et bien c’est maintenant ! Nous craignions en effet d’être totalement emportés ensuite et ne de pas parvenir à nous trouver une petite bulle de calme…

Mon mariage mélodieux et convivial : et que la fête commence !

Ça y est, nous nous sommes dits deux fois OUI et, au terme d’une messe riche en émotions, nous sommes enfin mari et femme, pour le meilleur et pour le pire. Et pour ce qui est de l’immédiat, il s’agit certainement d’une partie du meilleur, parce que ce qui est sur le point de se produire est un de mes moments préférés de cette journée formidable. Allez viens, que je te raconte !

Mon mariage entre rêve et réalité : la découverte

Nous sommes en approche, l’excitation monte encore d’un cran, si c’est encore possible. Il est prévu que M. Show m’attende avec la photographe devant l’entrée de la salle. Les filles descendent de voiture, m’aident à m’en extraire à mon tour et à repositionner ma traîne, avant de filer vers la salle où ma sœur s’apprête à ouvrir la cérémonie. M. Show m’attend, de dos. J’avance vers lui, le sol est détrempé, je sens ma traîne qui se gorge d’eau et je l’imagine déjà noire de saleté, mais tout ça n’a aucune importance…

Mon mariage d’hiver à la lueur des bougies : mes couacs avec les prestataires

Je ne t’en ai pas trop parlé jusqu’ici mais, juste après le mariage, j’ai éprouvé du ressentiment envers deux de nos prestataires. Aujourd’hui j’ai pris du recul, et mes émotions ont évolué, cependant je tenais à partager avec toi cette expérience imparfaite, car je pense qu’elle peut être utile à toute future mariée au cours de sa recherche de prestataires.