Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Chroniques d’une future mariée

Mademoiselle Moutarde et la dernière croisade – Partie 1

Au commencement, c’est à dire quand j’étais toute jeune, 14 ans à peine, il y avait une robe. J’avais découpé cette robe dans le programme télé, au dos d’un article sur Titanic (hé oui, c’était l’époque du beau Léonardo), et je l’ai toujours gardé. Il s’agissait d’une robe d’Yves Saint Laurent, portée par Laetitia Casta. Je l’aimais d’amour cette robe toute en dentelle.

Organiser deux mariages ? Challenge accepted !

Oui, oui, cette année, je me marie deux fois (avec le même homme, je te rassure) ! J’attendais ce grand moment depuis presque 30 ans, alors je fais durer le plaisir et j’en profiterai sur deux jours !
Notre « oui » devant le Maire a eu lieu en mars dernier ; notre « oui » religieux en juillet.

3 mariages : 3 cérémonies ?! Episode 3 et dernier… Paris !

Pourquoi avoir misé sur une toute petite cérémonie civile ? Parce que cette cérémonie a moins de sens pour nous, même s’il s’agit pourtant de celle qui nous porte véritablement mari et femme aux yeux de la République. Parce nous invitons déjà deux fois notre famille, nos amis, nos proches. Donc aussi heureux pour nous soient-ils, je pense que les mobiliser une troisième fois aurait pu être celle de trop.

Le choix du costume de Chéri ou comment il a dépassé l’indécision permanente

Chéri n’a jamais été fort pour prendre des décisions. Que ce soit pour le choix du restaurant (indien ou coréen ?), le choix du film (action ou humour ?) ou la couleur des fleurs dans un bouquet (rose/vert ou rouge/blanc?), Chéri a l’impression de devoir faire un choix impossible.
Et après le choix de ma robe, les discussions ont très rapidement tourné autour de son costume.

Nos faire-part sur le thème du voyage

J’adore faire les DIY et j’en ai réalisé plusieurs pour notre mariage. Je te montrerai ça un peu plus tard, sois patiente.

Mais réaliser moi-même nos faire-part, je ne m’en sentais vraiment pas capable, mes connaissances en graphisme sont trop limitées (Word et Powerpoint ça compte, non ?).
Je sentais le mauvais plan venir : ne pas être satisfaite du résultat, me prendre la tête dessus, le temps, le coût, le rendu…

Puis-je appeler ma chronique « Le choix du traiteur » puisque nous n’en avons testé qu’un seul ?

Si j’ai un conseil à te donner avant de démarrer mon récit : ne bâcle pas tes recherches ! Déjà parce que c’est l’un des plus gros chèque que tu vas faire pour ton mariage, et aussi parce que tes invités t’attendent là-dessus. On ne va pas se mentir, même si les gens diront qu’ils se rappellent de ton mariage comme un jour exceptionnel et chargé d’émotions, avec des mariés canons et touchants (etc., etc.) ils se rappelleront aussi de ce qu’il y avait dans leur assiette