Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Celle qui comptait les moutons


Publié le 11 octobre 2017 par Madame Paillettes

Non pas que je m’ennuie, mais aujourd’hui, je vais te parler d’un sujet que je ne pensais pas aborder : les insomnies, cauchemars et autres nuits sans fin. Rapport mariage ? J’y viens, ne t’inquiète pas !

Si tu es comme moi un peu vite stressée quand quelque chose te tient à cœur, tu apprendras que les petites insomnies peuvent être monnaie courante lorsqu’on prépare un mariage. Et moi, avec presque deux ans de préparatifs, j’ai eu l’occasion d’enchaîner ces nuits blanches, mais aussi de tester toutes sortes d’astuces, que je m’apprête à partager avec toi.

Si je ne suis pas réellement sujette aux cauchemars, les préparatifs de la big fiesta ont été pour mon subconscient l’occasion d’imaginer tous les scénarios les plus improbables. Et puis, il n’y a rien à faire, quand on pense à mille choses sur la journée, la nuit, ça continue ! J’ai donc cherché des méthodes me permettant de vivre des nuits plus sereines et d’éviter au maximum les poches sous les yeux.

Pas de médoc pour la mariée

J’aurais pu facilement pousser la porte de la pharmacie et demander un coup de pouce à l’endormissement comme je l’ai déjà fait par le passé. Mais dans la lignée de mes choix dictés par la volonté de m’imposer une meilleure hygiène de vie, j’ai décidé d’écouter mon corps plutôt que de l’endormir.

Alors, exit les pilules et bonjour les infusions ! Ici, c’est un peu comme l’effet placebo (ou « opecalb » pour les fans de la série Urgences), si on y croit, ça fonctionne, c’est sûr ! Personnellement, depuis quelques mois, j’ai craqué pour l’infusion Løvely Night de la très chouette marque Løv Organic. Mais il en existe beaucoup d’autres, et c’est une question de goût, le tout est d’éviter la théine.

Petit conseil : à consommer non pas devant une série, mais en savourant un bon bouquin ou en papotant avec Monsieur.

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Les remèdes de grand-mère

Après avoir dansé toute nue sous la lune en invoquant Morphée (mais non, je n’exagère pas du tout !), j’ai fini par me tourner vers des méthodes simples visant à mettre mon corps, et surtout mon cerveau, en mode off la nuit. Je te propose trois petites astuces simples qui font partie de mes rituels quand le marchand de sable se fait attendre.

Le carnet de notes sur la table de nuit

C’est tout bête, mais personnellement, c’est quand je suis sous mes plumes que mon cerveau turbine : « Eh, si on parlait de ça dans les vœux ? », « Je rajouterais bien ça sur la liste de mariage… », « Je dois appeler le traiteur pour les intolérants au gluten… », j’en passe, et pas des meilleures. Et à force de réfléchir, je ne parviens pas à trouver le sommeil, puisque j’ai peur d’oublier mes éclairs de génie.

J’ai donc depuis quelques mois un bic et un carnet sur ma table de nuit et la moindre petite idée y est consciencieusement notée. Je me libère l’esprit et je file retrouver Ryan Gosling Monsieur Homard dans mes rêves.

La relaxation

Si mon cerveau carbure, mon corps n’aide pas. J’ai beau faire du sport tous les jours, je n’arrive pas à vider la batterie. Du coup, j’ai trouvé la technique qui me permet de relaxer tout ça.

Je détends chaque partie du corps importante, puisqu’elles sont toutes fort sollicitées tout au long de la journée. Comment ? En me persuadant que chaque partie devient lourde, très lourde de fatigue et s’ancre dans mon matelas, histoire de passer une nuit profonde et réparatrice. En général, je m’endors avant d’avoir atteint mes cuisses.

La respiration

La respiration, c’est inné et on ne réfléchit pas trop au mécanisme là-derrière. Mais plusieurs exercices peuvent favoriser l’endormissement, notamment la pratique du « 4-7-8 » qui est assez connue – tu pourras facilement trouver comment la mettre en place. Ce n’est cependant pas cette option que j’ai choisie, j’en ai choisi une encore plus simple.

Une fois que tu as fait un câlin à Monsieur et que tu es prête à t’endormir, mets-toi dans la position la plus confortable et concentre-toi exclusivement sur ta respiration. Une fois que tu en as pris conscience, tu peux la contrôler pour diminuer ton rythme cardiaque.

Pour ce faire, c’est simplissime, il suffit d’inverser les mouvements : gonfle tes poumons lorsque tu expires et vide-les quand tu inspires. Si au début, ça peut paraître loufoque, très rapidement, ton cœur cessera de s’emballer et tu seras prête à jouer les Belle au bois dormant.

via GIPHY

Toi aussi, tu ressens le stress jusque dans tes plumes à l’approche du jour J ? Tu as peut-être d’autres techniques à ajouter à cette liste ? En tout cas, ça m’intéresse !


Pssst : je t’invite à me retrouver sur l’agenda du 1er au 24 décembre… surprises et cadeaux t’attendent à l’occasion des fêtes de fin d’année dans un Calendrier de l’Avent spécial mariage concocté rien que pour toi ! 🎁

Commentaires

5   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Néfertiti

Sympa tes astuces cela permettra d’aider quelques futures mariées stressées. C’est normal d’être stressée avant ce grand jour mais il ne faut effectivement pas ce bousiller la santé et les nuits pour autant 😉

le 11/10/2017 à 09h42 | Répondre

Madame Gypsophile

complètement d’accord avec l’idée du carnet !!! j’aurai du le Faire !!! merci pour ces tips Mme Paillettes

le 11/10/2017 à 22h42 | Répondre

Madame Paillettes

C’est la meilleure idée que j’ai jamais eu! Vraiment ça m’a donné la possibilité de m’endormir le coeur bien plus léger de nombreuses fois. Et je continue à appliquer!

le 20/10/2017 à 16h59 | Répondre

Madame Peach

Voilà pourquoi j’aime ce blog : on y trouve des conseils qu’on ne lit nul part ailleurs ! Trop bien ton article, surtout que même en dehors du mariage, ça m’arrive de faire des insomnies parce que je cogite bcp trop, donc je lis tes solutions avec intérêt. Et ce qui marche vraiment bien pour moi, c’est de prendre des gouttes de « l’elixir Sommeil » de la marque Elixirs & co une dizaine de minutes avant de me mettre au lit, c’est un mélange de fleurs de Bach (donc naturel) et ça m’apaise énormément les soirs où je sens que ça va être tendu !

le 12/10/2017 à 22h24 | Répondre

Madame Paillettes

Ha je note! Je suis toujours preneuse de bons plans naturels! Merci

le 20/10/2017 à 17h00 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?