Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Définir un type de cérémonie qui nous corresponde pour notre mariage franco-grec


Publié le 20 mars 2017 par Mademoiselle Sirtaki

Maintenant que je t’ai promis de me recentrer sur « l’essentiel », je vais te dévoiler ce qui nous a peut-être pris le plus de temps : définir le type de cérémonie qui nous corresponde. Et comme je te l’ai déjà dit, pour moi il était primordial de pouvoir associer nos deux cultures. Je sais que pour d’autres mariages biculturels, certaines de mes copines chroniqueuses ont prévu plusieurs cérémonies pour éviter tout dilemme, une dans chaque pays.

Pour ma part, je t’avoue que ça ne m’a jamais effleuré l’esprit ! Car pour moi, ce qui est beau c’est justement de pouvoir associer nos deux cultures, même si ça complique (un peu) les choses. Et oui le mariage à la grecque est très différent du mariage à la française, et aujourd’hui c’est de ça dont je vais te parler !

Le jour où j’ai expliqué à belle-maman la différence entre mariage « grec » et « franco-grec »

Comme je te l’ai déjà dit dans ma toute première chronique, j’ai toujours rêvé de me marier en Grèce. Mais voilà, un petit détail auquel je n’avais pas spécialement pensé au départ, c’est qui dit futur mari grec, dit aussi belle-famille et traditions grecques ! Tu as peut-être vu le film « Mariage à la grecque » ? Alors OK c’est carrément caricatural mais comme tout le monde sait, derrière tout cliché se cache toujours une part de vérité !

Lors d’un repas avec ma belle-famille, j’ai tenté tout naturellement d’expliquer à ma future belle-mère comment nous voyions les choses : il est grec, je suis française (oui car ici je suis considérée comme une française pur jus…), je veux donc tout naturellement que ce soit un mariage franco-grec ! Comme elle n’avait pas l’air de bien comprendre, me voilà donc en train de tenter de lui expliquer les bons côtés d’un mariage grec et les bons côtés d’un mariage français (en insistant bien sur ces derniers) et de lui dire qu’il me semble donc tout naturel de concilier les deux !

Il faut dire que ma belle-mère est plutôt du style puriste, elle aimerait beaucoup qu’on suive toutes les traditions à la lettre, nous le fait bien sentir à sa manière puis finit toujours par dire qu’on n’a qu’a faire ce qu’on veut vu que c’est notre mariage à nous (ou selon les cas notre vie à nous/maison/travail, ça s’applique à différents sujets de conversation) ! C’est pourquoi j’aime bien lui faire un peu de « rentre dedans » quand elle pousse le bouchon un peu loin !

Heureusement, j’ai de la chance, Monsieur Cook est convaincu des bons côtés du mariage à la française à tel point que ce jour-là, il le défendait plus que moi ! Et oui, il y a 2 ans et demi, nous avions assisté au mariage de l’une de mes meilleures amies et nous avions fait le déplacement pour l’occasion. Monsieur Cook, qui assistait pour la première fois à un mariage français, avait adoré ! Et pour cause, tout avait été parfait : messe personnalisée avec échange des vœux hyper émouvante et ensuite  soirée super sympa avec jeux et animations où participaient les témoins, parents et amis et qui nous avaient fait nous sentir plus proches des mariés. Il y avait eu des larmes, des rires, des surprises. Bref, c’était intense !

Et c’est un peu le mariage modèle qu’on a désormais tous les deux en tête et que l’on voudrait reproduire à notre façon pour notre jour « M ».

Quelle cérémonie pour mon mariage franco-grec ?

Crédits photo : Photo personnelle

2014, Monsieur Cook assiste pour la première fois à un mariage français, un super souvenir !

En Grèce, comme tu l’auras déjà deviné (ou comme tu le sais déjà grâce aux super chroniques de Mme Nuage), les mariages sont très différents. La cérémonie se déroule dans 99% des cas à l’église, car le mariage religieux est reconnu par l’État. Pour se marier, les jeunes couples ont  donc le choix entre une cérémonie expéditive à la mairie (et oui car après la mairie, ici, en général c’est repas en famille et tout le monde au lit !) ou une messe traditionnelle à l’église orthodoxe. Après la cérémonie, commence la soirée où s’enchaînent dans un rythme cadencé toutes les petites traditions de la soirée.

Pour ma part, je trouve que ça ressemble parfois à une sorte de parcours à étapes ! Les mariés arrivent en général super tard à la soirée où parfois le repas a déjà commencé (il faudra un jour que quelqu’un m’explique la raison !). Puis, ils coupent le gâteau du mariage, la fameuse « tourta » (oui ici on commence par le gâteau, c’est comme ça !), ils trinquent et entament la première danse. Étant allée à 5 mariages l’été dernier, j’ai eu l’impression qu’ils se ressemblaient tous… Pire à mon avis, il n’y avait pas assez de  moment d’émotion ! Il est très rare que les mariés prononcent un discours (ce qui est frustrant pour les invités qui ont l’impression de n’être que spectateurs) et la soirée se passe entre le repas et les danses grecques, dont le fameux sirtaki. Il faut dire que les Grecs, même si ils adorent manger, n’accordent en général que peu d’attention à la qualité du repas, car ce qui prime ce sont surtout ces fameuses danses traditionnelles où tout le monde participe, des plus jeunes aux plus âgés. C’est très convivial et c’est ça qui constitue véritablement le cœur de la fête !

Notre choix pour la cérémonie

Maintenant que je t’ai décrit un peu les deux concepts, français et grec, je te laisse imaginer notre challenge pour concilier tout ça ! Au départ, je t’avoue que j’étais fortement tiraillée. Je me voyais mal me marier à l’église car je ne suis pas spécialement croyante et encore moins pratiquante. Mais après une mure réflexion à deux, c’est finalement ce que nous avons choisi. Et oui, d’une part ça nous permet de respecter la tradition et Monsieur Cook y tenait, ce que je comprends tout à fait. Et d’autre part ça permet d’éviter la mairie et le côté quelque peu expéditif de la chose.

Je dois te préciser qu’ici il n’est pas nécessaire d’être spécialement croyant pour se marier à l’église car c’est surtout l’aspect rituel et symbolique qui compte. D’ailleurs, la messe se déroule en grec « liturgique » donc la plupart des gens n’y comprennent pas grand-chose (moi y compris). Et contrairement à la tradition catholique, la messe ne peut pas être personnalisée ni préparée à l’avance. Pas de choix de prière ni de musique, c’est la formule « standard » pour tout le monde. Et oui, la cérémonie qui s’appelle « mystirio » se déroule de la même façon depuis le XIIIe siècle ! Mais ça a beau ne pas être personnalisable, il y a tout de même des bons côtés, des rituels qui rendent ce moment unique, et notamment celui de l’échange des couronnes et celui de la marche nuptiale, qui clôture la cérémonie et symbolise les premiers pas dans la vie en tant que couple uni. Si tu veux en savoir plus, Mme Nuage a très bien décrit les différents rituels du mariage orthodoxe grec dans sa chronique « Mode d’emploi de la cérémonie orthodoxe » et j’avoue que j’ai même appris des choses en la lisant !

En France, j’aurais été tentée par une cérémonie laïque, qui me correspond sans doute d’avantage. Mais ici ça me fait un peu peur : c’est très rare encore et en épluchant les sites Internet grecs je n’ai trouvé qu’une seule officiante ! Alors quitte à se marier à l’église autant faire les choses bien ! Nous avons opté pour une toute petite église bleue et blanche pleine de charme avec vue sur la mer qui surplombe le village où nous nous sommes rencontrés !

Quelle cérémonie pour mon mariage franco-grec ?

Crédits photo : Photo personnelle

Se marier à l’église ? Oui, mais à condition d’avoir une belle vue ! Voici notre petite église par temps hivernal !

D’ailleurs, à l’heure où j’écris cette chronique, le pope (prêtre orthodoxe) vient de nous téléphoner pour nous demander confirmation de l’heure du mariage, et à priori si j’ai bien calculé, la fin de la cérémonie coïncidera avec le coucher du soleil ! Ça promet de jolies photos !

Et comme pour moi il est très important d’exprimer mon engagement le jour de mon mariage, nous avons prévu d’inclure les moments d’émotions lors de la soirée qui suivra, via notamment des discours, des vidéos qui retraceront notre histoire… La réaction des invités grecs m’inquiète un peu d’avance (d’autant plus qu’il y aura des collègues et nos chefs respectifs !) mais tant pis, après tout c’est notre mariage à nous et on fera ce qu’on voudra !

Et toi, est-ce que tu hésites aussi sur le choix de ta cérémonie ? Ou au contraire est ce que tu savais depuis le début ce que tu voulais ? Dis-moi !

Commentaires

10   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mademoiselle Aran

C’est super intéressant de voir les différences ! Est ce que vous allez prévenir les invités que ce ne sera pas un mariage 100% grec ? J’ai hâte de voir en tout cas le résultat ! Et cette petite églises avec cette vue est absolument magnifique…

le 20/03/2017 à 07h19 | Répondre

Mademoiselle Sirtaki

Merci Mlle Aran! Non on ne compte pas prévenir les invités en particulier… Je pense que beaucoup se doutent déjà que ce sera un peu différent ! Ils auront la surprise, j’espère que ca leur plaira!

le 21/03/2017 à 11h23 | Répondre

Sylvie

L’église pour ton mariage est juste sublime, on dirai un paysage de carte postale.
Je trouve que c’est une très bonne idée de mélanger les deux cultures pour votre mariage, Finalement ça permet d’avoir un mariage à l’image de votre couple.
Par contre je comprends que ce soit bien plus difficile et long à mettre en œuvre (il faut un certain talent diplomatique).
J’ai hâte d’en savoir plus, surtout que je ne connais pas du tout la culture grecque.

le 20/03/2017 à 09h39 | Répondre

Mademoiselle Sirtaki

Merci beaucoup Sylvie! C’est vrai que ca a des aspects un peu plus compliqué… Je ne sais pas encore comment on va « jongler » entre les deux langues pour les discours! Et il va sans doute que je rajoute des sous titres pour certaines petites vidéo que je compte montrer pendant la soirée… Ca risque d’être un peu long mais cela en vaut la peine 🙂

le 21/03/2017 à 11h26 | Répondre

Mademoiselle Presque Relax

L’église est magnifique, j’ai hâte de voir vos photos.
C’est intéressant de connaître les différences entre les différentes cultures.

le 20/03/2017 à 11h20 | Répondre

Mademoiselle Sirtaki

Merci Mlle Presque Relax! Le seul défaut de l’église est qu’elle est toute petite et que tout le monde ne pourra pas rentrer à l’intérieur… Cela me stresse un peu du coup mais d’un autre côté je me dis que la vue étant vraiment très belle, les invités s’occuperont à prendre des photos à l’extérieur 🙂

le 21/03/2017 à 11h30 | Répondre

Mademoiselle Teochew

Je comprend ton challenge – d’autant plus si ta belle-mère est une puriste et n’imagine pas votre mariage autrement que par le mariage grec « classique ».
Du coup, je suis interressée de savoir comment tes parents (grecs aussi finalement: 🙂 ) voient votre joli jour ?

le 21/03/2017 à 15h46 | Répondre

Mademoiselle Sirtaki

Merci Mlle Teochew! Ma mère (française) n’apprécie pas trop le mariage à la grecque donc elle est plutôt contente que ce soit un mariage mixte! Et mon père est super content que je me marie dans son pays, la Grèce! Donc pas de commentaire particulier de leur côté!

le 22/03/2017 à 19h43 | Répondre

Mademoiselle Viking

Mon Dieu, quelle vue!!! Ne stresse pas trop pour le « qu’en dira-t-on », après tout les gens te considèrent comme une française pur jus comme tu l’as dit, donc je ne pense pas qu’ils seront si surpris que votre mariage ne soit pas dans la plus pure tradition grecque!

le 21/03/2017 à 18h48 | Répondre

Mademoiselle Sirtaki

Merci Mlle Viking!! Oui j’essaye de ne pas trop stresser mais ce n’est pas toujours facile! Et oui la vue est belle, et elle le sera encore plus en été!

le 22/03/2017 à 19h46 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?