Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Je suis scénariste, réalisateur et producteur en même temps : oui, je rédige notre cérémonie laïque !


Publié le 14 mars 2017 par Madame Chouette

Un simple passage à la mairie, avec son formalisme et sa rapidité à concurrencer un fast-food, très peu pour nous. D’autant plus qu’étant juriste, j’ai passé cinq ans à la fac à éplucher les textes de loi et les articles du code civil, donc autant te dire que je vois un peu le mariage civil comme un partiel de droit de la famille.

Du choix de la cérémonie laïque

Monsieur Hibou et moi-même ne sommes pas croyants, et par respect pour l’église et nos propres convictions, nous n’envisagions pas un mariage à l’église. Voilà pourquoi tout naturellement, nous nous sommes tournés vers la cérémonie d’engagement laïque.

Nous voulions donner une dimension symbolique à notre union, mais aussi qu’elle soit pleine de promesses et d’engagements solennels. Ce qui nous a vraiment plu dans ce choix, c’est surtout la possibilité d’exprimer la mesure de l’amour que l’on se porte, et de faire comprendre ce que représente à nos yeux cette journée magique.

Parmi toutes les célébrations que nous connaissions, aucune ne nous paraissait être en total accord avec ce que nous sommes et en osmose avec notre propre représentation du mariage. C’est pourquoi nous avons décidé d’imaginer pas à pas cette cérémonie d’engagement.

Crédits photo (creative commons) : essentialevents

Imaginer et rédiger la cérémonie, ou comment je suis devenue Garry Marshall

Passée l’euphorie de notre choix, le plus dur restait à faire. Et qu’on se le dise, Monsieur Hibou (et il le reconnaît lui-même) n’est pas très doué pour s’exprimer via l’écriture : à chaque fois, c’est la feuille blanche ! D’avance, je savais que la plus grosse partie du boulot serait pour moi.

Tu connais Garry Marshall ? C’est LE réalisateur de films romantiques. Eh bien pendant un mois, j’ai dû me mettre dans sa peau pour penser au contenu de la cérémonie.

Crédits photo (creative commons) : kertayasa89

Heureusement, j’avais un ange gardien pour m’épauler : mais oui, tu sais, le guide des cérémonies laïques de Mademoiselle Dentelle. J’ai pu y trouver toutes les idées pour les trames, le déroulement, quelques idées de textes, etc. Un guide que je recommande fortement !

C’était un bon début pour penser à la « structure » de la cérémonie, mais il restait encore tout le côté personnalisation. Qui sera le maître de cérémonie ? Quelle serait notre introduction ? Et nos vœux ? La musique ?

Avec mon cher et tendre, on discutait beaucoup du déroulement de la cérémonie, de ce que l’on souhaitait, de comment nous voyions le mariage, de ce qu’il représentait, de quelles étaient nos valeurs… Bref, étant très proches sur la manière dont nous voyions l’avenir à deux, la notion de couple et ses étapes, il a été assez aisé de déterminer comment nous allions construire ce passage.

Beaucoup de nos cœurs, de nos âmes et une pincée d’humour

Cette cérémonie, nous la voulions avec suffisamment de solennité pour donner à nos engagements un vrai sens : les mots issus des textes que nous avons trouvés, les vœux que nous échangerons auront autant de force qu’une union civile ou religieuse. Mais notre trait particulier, c’est notre humour et ce côté décontracté, festif et plein de tendresse, que nous voulions aussi véhiculer.

Pour présenter la cérémonie, nous avons choisi le père du meilleur ami de Monsieur Hibou, qui a marié religieusement son fils. Bien qu’il soit croyant et nous pas, il a accepté d’être celui qui allait nous unir et il en a été très ému !

Les textes seront très variés, issus de chansons, de textes spirituels indiens ou encore de livres. Ils seront lus par nos témoins et certains parents et amis qui souhaitaient participer.

Au final, la rédaction est bouclée : reste encore la musique que l’on doit caler pour rendre la cérémonie encore plus vivante. Ah oui, et Monsieur doit encore écrire sa propre déclaration ! C’est une très belle expérience que d’écrire ce moment que je vais partager avec mon adoré, et ce sera encore plus intense au moment de le vivre. J’ai hâte de voir le résultat !

Crédits photo (creative commons) : barrydadon

Et toi, as-tu aussi choisi de faire une cérémonie laïque ? Pourquoi ? Comment l’as-tu rédigée ? Quels étaient pour toi les points importants ? Raconte !


Tu es une future mariée ? Rejoins-nous sur le nouveau groupe « Le salon de Mademoiselle Dentelle » ! Tu pourras y papoter mariage, glaner conseils et inspirations, partager des bons plans, etc. Viens vite !

Commentaires

Madame Orizuru

Félicitations pour ce beau projet, je garde moi-même un souvenir merveilleux de notre cérémonie laïque et de sa préparation. Un point me chiffonne: pourquoi ne pas titrer que vous êtes scénariste… réalisatrice et productrice en même temps? Ces métiers existent aussi au féminin, et l’accord de genre ne les rend pas moins sérieux pour autant 🙂

le 14/03/2017 à 10h15 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?