Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

La création de ma précieuse – Partie 2


Publié le 9 janvier 2017 par Madame Myrtille

La dernière fois, je t’ai lâchement abandonnée alors que j’étais dans l’avion, en route pour mon troisième rendez-vous avec mon amie créatrice Silvène Hédon. Donc après prise de mesures, choix des tissus et de la dentelle et l’essayage de la toile de ma robe, il était grand temps pour moi de rencontrer ma précieuse, THE ONE, pour de bon.

Rencontre n°3 : le coup de foudre

Lorsque j’arrive à l’atelier de Silvène (qui est en fait chez elle) je suis sereine, je me sens « comme à la maison ». Je repère de suite des jolies housses blanches accrochées à une penderie : elle est là, elle m’attend, j’ai hâte. Contrairement à la dernière séance, je ne ressens aucune angoisse, j’ai tout à fait confiance en ma créatrice (je me dis juste que je n’aurais peut-être pas dû manger de dessert la veille au soir quand on était au resto, mais que veux-tu ? On ne se refait pas !).

Ça y est c’est le moment, Silvène prend une housse et me présente la base de ma robe (sans le dessus en dentelle). Je l’enfile sans hésiter.

Créer sa robe de mariée avec une couturière

Crédits photo : Photo personnelle

Que je me sens bien ! Elle est douce et légère. Tout est quasiment parfait : le décolleté est pile au bon endroit, la jupe débute parfaitement sur mes hanches, la taille est bien marquée et je ne me sens pas serrée… Silvène fait les derniers micro-ajustements et j’enfile le dessus de dentelle.

Créer sa robe de mariée avec une couturière

Crédits photo : Photo personnelle

Tu la vois l’émotion dans mes yeux ?

Elle est tellement délicate que je n’ose même pas bouger de peur de l’abîmer. Silvène l’ajuste et l’épingle à la robe. Et à ce moment précis, quand je me regarde j’ai des papillons dans le ventre, la tête qui tourne, l’envie de pleurer et de rire en même temps. C’est vrai que je ne suis peut-être pas objective, mais j’aime tout de ma robe : la délicatesse de la dentelle, le tombé fluide de la jupe, les petites manches délicates, la manière dont elle longe subtilement mon tatouage, celle qu’elle a de souligner ma taille… c’est un véritable coup de foudre (et ce n’est pas fini !).

Puis, les doigts de fée de Silvène s’attèlent aux finitions du col.

Créer sa robe de mariée avec une couturière

Crédits photo : Photo personnelle

Ma robe est déjà magnifique, mais comme j’avais beaucoup aimé les plissés lors de mes essayages en magasin, Silvène me propose d’ajouter un empiècement plissé/dentelle sur le buste. Nous faisons donc quelques tests préliminaires de positionnement.

Créer sa robe de mariée avec une couturière

Crédits photo : Photo personnelle

Enfin, pour finir cette troisième rencontre en douceur, je voulais faire un dernier essai, avec un ruban de la couleur du costume du Grognon car l’idée d’un détail de couleur sur ma robe me plaisait beaucoup.

Créer sa robe de mariée avec une couturière

Crédits photo : Photo personnelle

Avec ou sans ruban ? À ton avis quelle option j’ai choisi ?

Et voilà, il est déjà temps pour ma robe et moi de nous séparer à nouveau. Nous nous retrouverons en été pour ce qui aurait dû être notre dernière séance d’essayage.

Je repars donc vers mon quotidien, le cœur léger et des étoiles dans les yeux. J’ai hâte d’essayer ma robe avec ses derniers détails.

Rencontre n°4 : une relation à distance et des retrouvailles fortes en émotions

Donc pour cette dernière séance, il s’agissait de valider la position et le style de l’empiècement plissé/dentelle.

Alors qu’elle travaillait sur ma robe Silvène m’envoyait régulièrement des nouvelles de l’avancement en me demandant parfois mon avis sur différentes possibilités :

Créer sa robe de mariée avec une couturière

Crédits photo : Photo personnelle

C’était toujours un plaisir de recevoir une petite photo (ou deux, ou trois…)

Et celle que nous avons retenu à distance fut ensuite testée sur moi lors de notre quatrième rendez-vous.

Créer sa robe de mariée avec une couturière

Crédits photo : Photo personnelle

En mode « super-boulet » sans mes chaussures et sans mon soutif…

Et nous validons. Arrivée à ce stade je suis complètement accro à ma robe. Elle me sied comme une seconde peau, elle est légère et fluide, pas encombrante… Je l’adore, et je suis vraiment pressée de la porter pour de bon.

Tu remarqueras qu’il n’y a pas de ruban bleu, Silvène trouvait (à juste titre) que ça cassait complètement la douceur et le romantisme de la robe. Je n’ai toutefois pas lâchée l’affaire : cette touche de couleur en raccord avec le costume de mon futur mari me tenait à cœur, alors ruban bleu il y a eu ! (Promis, je te montrerais dans une prochaine chronique.)

Il ne reste alors que les finissions à faire… et la longueur. Eh oui, en grande tête de linotte, j’ai complètement oublié de mettre TOUS mes accessoires dans ma valise. Du coup je n’avais ni mon soutif (salut les bretelles super voyantes !) ni les bonnes chaussures ce qui fait que Silvène n’a pas pu faire la longueur. Nous nous sommes donc retrouvées une dernière fois, la veille du grand jour pour cette ultime retouche. On va dire que c’est mon subconscient qui m’a fait oublier mes affaires, car j’étais vraiment super contente de pouvoir l’essayer une dernière fois, quasiment que pour le plaisir.

Retour sur expérience

La philosophie de Silvène est de créer à chaque fois une robe unique, 100% à l’image de la mariée en collaborant directement avec celle-ci et en étant très à l’écoute de ses goûts et de ses envies. Tout au long de la création de ma robe, Silvène n’a pas hésité à me contacter pour me tenir informée des avancées et pour parfois me proposer de choisir entre plusieurs possibilités. Je me suis vraiment sentie impliquée dans le processus de création, et c’est surement pour ça que ma tenue, qui n’avait initialement pas beaucoup d’importance pour moi, n’a pu faire qu’une avec moi lors de cette folle journée.

Tu as peut-être remarqué que je n’étais pas accompagnée pour mes différents essayages et je ne le regrette pas. N’étant pas une fashionista, je n’avais pas (et n’ai toujours pas) beaucoup de connaissances dans le domaine de l’habillement et de la mode et j’aurai très vite pu me faire influencer par l’avis de tierces personnes, et je n’aurais pas eu cette robe à mon image.

Bien sûr, je montrais quelques photos à ma maman de temps à autre… et nous n’étions pas toujours du même avis. Elle aurait, par exemple, choisi une dentelle plus prononcée, car ayant la peau très claire il est vrai que celle-ci ne ressortait pas beaucoup. Mais est-ce que je voulais vraiment qu’elle ressorte ? Elle donne un aspect si doux et romantique à ma robe, et contraste joliment avec les traits francs et prononcés de mon oiseau protecteur, ainsi mis en valeur.

Créer sa robe de mariée avec une couturière // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Mes derniers conseils si tu choisis de passer par une créatrice :

  • choisi quelqu’un avec qui tu es certaine que le feeling passe car il est très important de pouvoir lui faire confiance à 100% et de pouvoir communiquer en toute honnêteté,
  • il est également très important que le style de la couturière te plaise car, dans le cas contraire, tu vas lui demander de faire une robe qui n’est pas dans son style. Elle le fera sûrement (il faut bien qu’elle mange !), mais celle-ci aura du mal à juger si ce qu’elle créé te plaira ou non puisque la robe ne sera pas forcément à son goût à elle.
  • et une fois que tu as trouvé ta créatrice, laisse-toi guider par son expérience et profite de chaque instant du processus de création.

Et voilà encore un chapitre de mes préparatifs qui se clôture… La prochaine fois on ira voir comment ça s’est passé du côté du Grognon…

Et toi ? As-tu aimé suivre le processus de création de ta robe de mariée ? As-tu eu ce coup de foudre pour ta robe lors d’une séance d’essayage ? As-tu pu facilement faire confiance à ta créatrice ? Raconte ! Je veux tout savoir !


Profite en ce moment d’une offre exceptionnelle sur la Dentelle Box EVJF ! Clique vite par ici pour la commander !

Commentaires

18   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mademoiselle Ophrys

Wahou, tout simplement magnifique ! Elle te va à ravir, félicitations !

le 09/01/2017 à 08h23 | Répondre

Madame Myrtille

Merciiii Mlle Ophrys 🙂

le 09/01/2017 à 12h05 | Répondre

Madame Croisé

aaahhh je veux aller essayer ma robe finie moi aussi! Mercredi prochain hihi
Je ne suis pas fan du plissé, mais comme tu dis ce qui est le plus chouette c’est que cette robe soit telle que TU l’as voulue, juste toi avec tes envies, tes complexes, tes atouts, c’est un véritable cadeau à se faire que de la faire faire sur mesure. Ravie que l’aventure t’aies autant plu!

le 09/01/2017 à 08h38 | Répondre

Madame Myrtille

Pouvoir cacher un défaut ou mettre en valeur un atout c’est en effet le gros avantage de la confection sur mesures. J’ai hâte que tu nous montres ta robe 🙂

le 09/01/2017 à 12h07 | Répondre

Mademoiselle Green (voir son site)

Cette robe est vraiment superbe ! J’adore tout ! Et je comprends que tu aies totalement fait confiance à cette créatrice ! Et je suis ultra curieuse du ruban bleu ! J’avais aussi cette idée en tête mais l’ai un peu abandonné pour ne pas casser la robe non plus. Sauf que là j’y repense du coup ! Aaaah ! 🙂

le 09/01/2017 à 08h58 | Répondre

Madame Myrtille

Merci 😀
Pour le ruban bleu j’y reviendrais bientôt ! 😉 (le chroniques passent et il est bientôt temps de passer au récit du Jour J.

le 09/01/2017 à 12h09 | Répondre

Mademoiselle Presque Relax

Hoooo elle ta va parfaitement.
C’est chouette de découvrir les étapes de fabrication

le 09/01/2017 à 09h12 | Répondre

Madame Myrtille

Merciiii 🙂
La création de le robe est en effet le plus beau souvenir de mes préparatifs.

le 09/01/2017 à 12h10 | Répondre

Madame Peach

Ma maman n’était pas non plus du tout convaincue par le choix de la dentelle de ma robe en photo… et puis quand elle l’a vue en vrai, elle a compris mon choix ! Je n’étais pas non plus entourée pendant les essayages chez ma créatrice et j’ai donc tout choisi en faisant confiance à ses conseils et à mes goûts… rien de tel pour choisir la robe qui nous collera à la peau, c’est sûr !
Je trouve que cette robe te met hyper bien en valeur et on ressent la délicatesse du travail de ton amie <3

le 09/01/2017 à 12h14 | Répondre

Madame Myrtille

Merci 😀
Je pense que nos maman ont compris nos choix en les voyant parce qu’on rayonnait dans nos jolies robes. Au final ça aurait pu être n’importe quelle dentelle du moment que c’est celle qui nous a plu…

le 09/01/2017 à 17h31 | Répondre

Madame Poisson (voir son site)

Encore de bien jolies photos (et souvenirs). J’ai hâte de voir le rendu final avec le recit de ton jour J. Et on continue les points communs, je voulais aussi absolument un ruban bleu marine 😄 je me demande où tu l’as mis.

le 09/01/2017 à 20h16 | Répondre

Madame Myrtille

Hi hi suspens…
J’ai encore quelques chroniques (qui sont déjà dans les tuyaux) et d’ici fin mars je devrais pouvoir attaquer le fameux récit. J’ai hâte de m’y replonger et je n’oublierai pas de vous révéler ce grand secret 😉

le 10/01/2017 à 07h27 | Répondre

Mademoiselle Cerise

Oh làlà mon rêve de faire faire ma robe …

Elle est superbe, TU es superbe!

le 09/01/2017 à 20h29 | Répondre

Mademoiselle Chihuahua

J’adore la dentelle que tu as choisie, elle est tellement fine et délicate ! Et sur ton tatouage c’est vraiment beau, la photo est canon !

le 09/01/2017 à 20h47 | Répondre

Madame Myrtille

Merci ! Mettre en valeur mon tatouage était le gran défit de cette robe et le contraster avec une dentelle délicate, était selon moi, le bon pari, même si j’ai l’impression que ce genre de motif est aujourdd’hui un peu démodé (en ce moment on voit plus de dentelle « géométrique » ou alors avec des fleurs beaucoup plus prononcées)

le 10/01/2017 à 07h33 | Répondre

Mademoiselle Aran

je suis amoureuse <3 la robe est tellement belle, la dentelle tellement fine, la jupe avec un tombé de fou ! et tu es rayonnante dedans, on pourrait croire que c'est ta seconde peau 😉 !

le 10/01/2017 à 13h34 | Répondre

Madame Myrtille

Merci !
Elle se porte en effet comme une seconde peau 🙂

le 13/01/2017 à 15h27 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?