Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

La création de notre save-the-date où comment nous avons mixé green et papier – Partie 1


Publié le 5 janvier 2017 par Mademoiselle Green

Héhé ! Maintenant que nous avons le lieu et la date, nous allons pouvoir dire à tout le monde qu’on se marriiiiiiiiie ! Hiiiii. Pour nous, pas question de faire le tour de France pour le dire aux gens un par un. Nous sommes trop impatients. Enfin, surtout moi. Et même si je l’ai déjà dit à mes demoiselles d’honneur, il reste en fait plein de gens à qui je n’ai rien dit encore. Youpi !

Quel format pour mon save-the-date ?

Oui de temps en temps, quand on a une bonne nouvelle à dire, ça nous réjouit d’avance ahem

Un save-the-date oui, mais comment ?

L’idée est lancée et aussitôt approuvée à l’unanimité, nous allons faire un save-the-date. Note bien qu’à ce moment-là, on doit être approximativement au mois de février/mars et que notre board Pinterest se remplit à vue d’œil. Bon alors, par contre, nous n’avons pas de thème précis, ni de couleurs précises. Pour l’occasion, ça serait bien de se pencher un peu dessus non ?… En fait, non ! Nous allons plutôt travailler sur les valeurs de notre mariage. Ah ah ! Le couple chef de projet / designer qui ne se trahit pas du tout. Oui notre mariage, après tout, c’est un projet à nous mais, ça reste néanmoins un projet ! Alors on va lui appliquer la même méthode avec laquelle on travaille. Allez, c’est parti pour les valeurs.

Qu’est-ce qu’on veut y mettre au fond dans ce mariage ?

  • du partage
  • de la bonne humeur
  • de la convivialité
  • de la nature
  • de la générosité
  • du bonheur
  • des mélanges
  • et surtout, il doit nous ressembler
  • (bonus du langage du design : on aimerait que nos invités s’en souviennent alors nous allons essayer de l’imaginer comme une ex-pé-rience ah ah).
Quel format pour mon save-the-date ?

Crédits photo (creative commons) : StartupStockPhotos

Imagine le jour de ton mariage avec des post-it !

Bon mais toi qui me lis, tu vas vite me dire, c’est bien joli tout ça mais… à quoi ça sert ? Figure-toi qu’avec Monsieur G, ça nous sert à définir des couleurs, des textures, des idées, une identité graphique qu’on pourra aussi décliner en vrai. Oui bon ça, c’est en théorie…

Le papier recyclé, c’est la vie

En pratique, avec tout ça en tête, nous avons commencé à sélectionner des motifs et textures qui nous plaisaient. D’abord, notre save-the-date, on le fera en papier parce qu’on aime le papier. Ah ah dis donc Mademoiselle Green, si tu veux faire un mariage éco-responsable, tu devrais éviter le papier non ? Un e-mail, une vidéo ou une photo et hop ! Oui mais non, j’aime trop le papier. Sa texture, sa douceur, sa couleur… Alors quoi ? Renoncer ? C’est mal me connaître ! Je préfère utiliser du papier recyclé plutôt qu’envoyer un e-mail. Débute alors la grande quête : trouver papier et enveloppes en papier recyclé.

En plus, à ce moment-là, avec Monsieur G, nous sommes fan du letterpress. Tu sais, cette impression un peu en relief qui rend super bien. Du coup, on regarde, on réfléchit et je cherche des imprimeurs qui travaillent sur papier recyclé et qui disposent du label imprim’vert, etc.

Visuellement, nous en sommes là :

Quel format pour mon save-the-date ?

Crédits photo : Images personnelles

Oui alors pour le texte, nous n’étions pas encore très inspirés !

Nous avons défini notre format, ça sera du A6, parce qu’en rentrant dans une papeterie, on a adoré ce format petit et mignon (ouiiiii) d’autant, que nous n’avons pas beaucoup d’informations à mettre, on est à un an du mariage quand même ! On sait aussi qu’on veut un rendu qui soit « nature » tout en restant simple.

Les aquarelles nous tentent bien, les motifs floraux ou forestier ou montagneux nous parlent aussi. Pour trancher, on décide de se mettre une petite contrainte : l’impression en letterpress. Ça nous oblige à changer de style, on va mettre en valeur la typographie. Simple, efficace et joli en principe.

Quel format pour mon save-the-date ?

Crédits photo : Images personnelles

Du coup, nous hésitons entre plusieurs couleurs.
Par contre, nous sommes fiers de notre texte !

Le seul hic, c’est que pour une petite quantité et pour un petit format, ça va vite faire cher le save-the-date ! D’autant plus, qu’on ne pourra pas utiliser plein de couleurs (cette technique marche avec 1, 2 ou 3 couleurs maxi et le prix augmente avec le nombre de couleurs). Nous avons fait une demande de devis et ça nous a un peu dépité alors on repart à la case départ ou presque : on garde ce petit format et on va faire notre save-the-date nous-mêmes. Maintenant que nous savons un peu plus ce qu’on veut, nous repartons à la recherche d’inspiration et, un soir, l’idée nous vient !

Mais ça, je te montre dans ma prochaine chronique.

Et toi ? Tu as fais un save-the-date ? Quel support as-tu privilégié ? Le papier ? L’e-mail ? N’hésite pas à me raconter !


Profite en ce moment d’une offre exceptionnelle sur la Dentelle Box EVJF ! Clique vite par ici pour la commander !

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Peach

Ooooh ce teasing… la suite, la suite !! Ce que je vois est trop joli déjà !

le 05/01/2017 à 11h06 | Répondre

Mademoiselle Green (voir son site)

Héhé !! Ça arriiiiiiive 🙂 Merci !!

le 06/01/2017 à 10h14 | Répondre

Madame Salade de Fruits

Héhéé le suspeeeens !
Votre texte est génial, en effet ! Le letterpress, c’est vrai que ça a un rendu vraiment super joli ! Et puis pour ma part, je suis fan des motifs floraux et de l’aquarelle, alors à mes yeux tu as tout pour faire un superbe save the date ! On a hâte de voir le résultat ^^

le 06/01/2017 à 08h43 | Répondre

Mademoiselle Green (voir son site)

Oui moi aussi j’adore le letterpress ! Mais on avait trop de texte pour un si petit format,le rendu n’aurait pas été waouh. Alors on a trouvé autre chose ! 😉 La suite arrive promis !

le 06/01/2017 à 10h17 | Répondre

Mademoiselle Presque Relax

Mais c’est quoi ce suspens? On veut tout voir. C’est deja super joli.
J’adore votre vision travail d’équipe

le 06/01/2017 à 13h37 | Répondre

Madame Suzette

J’aime beaucoup votre texte, et je me reconnais bien dans la galère du « c’est pour peu d’exemplaires alors ça va revenir cher à la pièce » … pfiou des fois ça donne envie de commandes 200 exemplaires juste pour avoir l’impression de se faire moins avoir !

le 06/01/2017 à 22h29 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?