Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Les invités sur l’échelle de l’agacitude


Publié le 8 septembre 2017 par Madame Teochew

Après les faire-part, les réponses aux faire-part. Ah, quel grand moment !

Je ne sais pas si tu es en train de ou vas passer par cette étape, mais la gestion des réponses des invités a été pour moi l’étape la plus complexe à gérer. Du coup, plutôt que de ressasser ça comme une vieille mamie aigrie, j’ai décidé de partager avec toi ma vision de mes invités sur l’échelle de l’agacitude, histoire d’en rire ensemble… C’est parti !

Celui qui est parfait (agacitude 0)

Celui-là, tu l’adores. Pour lui, il a une attitude normale (« Ben oui, c’est la moindre des choses ! ») et pourtant, tu aurais envie de lui ériger un autel. Il a reçu le faire-part et il t’a répondu dans la foulée qu’il venait (ou non). Comme dirait nos chers voisins américains, il est the guest of the month !

Celui-là, tu n’as plus à t’en soucier jusqu’à la fin. Tu sais s’il sera là et tu sais qu’il a déjà pris ses dispositions bien en avance (avec ou sans ton aide) pour la logistique, comme le transport, les adresses utiles, l’hébergement.

Celui qui « évidemment » vient (agacitude 0,5)

Celui-là est juste un micro-poil agaçant, mais vraiment touchant. Tu l’as invité parce que c’était une évidence et que tu ne pouvais pas imaginer ton mariage sans lui… Et c’est pareil pour lui : il n’imaginerait pas une seconde rater ton mariage. Le problème, c’est qu’il ne te l’a jamais dit concrètement. Une simple question autour d’une bière résout généralement très rapidement le problème, eh eh !

Réponses énervantes des invités au mariage

Crédits photo (creative commons) : Tatiana T

Celui qui prévoit tout mais genre, vraiment tout (agacitude 0,75)

Celui-là est probablement un des plus heureux de ta liste d’invités. Il t’a répondu dès qu’il a reçu le faire-part et s’est inquiété tout de suite du reste.

Il veut la confirmation de si l’invitation comprend bien son conjoint (et ses enfants s’il en a). Il veut également savoir les possibilités d’hébergement sur place et dans le coin. Il veut savoir les durées de trajet entre les différents moments de la journée. Il veut savoir s’il y a un dress code. Il veut savoir s’il y a des chaises hautes, sinon « pas de souci, il peut ramener ». Il veut savoir si tu as une liste de mariage. Il veut savoir si…

En soi, cet invité ne pose pas de problème. C’est même sur ce type d’invité que tu peux compter si tu as besoin de confier une tâche importante, car il a envie de bien faire et c’est plutôt cool : tu auras forcément besoin de bras volontaires. Il te prend un peu de temps… mais au moins, tu as trouvé un compagnon de discussion mariage !

Celui qui ne répond pas et ne répondra jamais (agacitude 2)

Celui-là n’est généralement pas dans ton cercle proche. Il est généralement invité par tes parents parce que « tu comprends, il ne faut pas se fâcher ». En recevant l’invitation, il se demande qui tu es et pourquoi il est invité à ton mariage. Il ne répond pas : quel intérêt ?

Celui-là, tu l’aimes beaucoup : il te permet de réduire considérablement ta liste d’invités augmentée par les mamans !

Celui qui préfère passer par les parents (agacitude 3)

Tu as beau avoir mis ton adresse et ton nom, non, cet invité préfère passer par tes (beaux-)parents. Il répond généralement vite et c’est pour lui l’occasion de faire la causette ou de reprendre contact avec tes (beaux-)parents. Ton proche et l’invité, tout heureux de ces retrouvailles, en oublient l’essentiel : dire s’il vient, s’il vient accompagné et s’il reste pour le brunch.

Si tu as comme moi une maman tête en l’air (coucou Mamounette !), tu peux avoir le combo « j’ai-oublié-de-te-dire-que-je-l’ai-eu-au-téléphone » ET « oups-je-ne-me-rappelle-plus-de-sa-réponse ». Ça prend un peu plus de temps, mais ça offre à ton proche la joie de rappeler l’invité et de papoter une soirée de plus.

Celui qui ne vient pas parce qu’il a piscine/poney/club de belote (agacitude 4)

Attention, je ne parle pas ici de celui qui ne vient pas car il a une bonne raison. Je parle de celui qui n’a visiblement pas envie de venir et ne s’en cache pas tellement. Ton mariage n’est clairement pas sa priorité ni dans sa liste des choses à faire. S’il avait pu te dire qu’il avait aquaponey, il l’aurait fait.

Pour prendre un exemple très concret, j’ai annoncé mes fiançailles à un très bon ami en août 2016 en lui disant qu’a priori, le mariage aurait lieu en juillet ou août 2017 et qu’il était évidemment invité. Il m’a simplement répondu qu’il serait sûrement en vacances à ce moment-là et qu’il verrait. S’il a le temps. Il n’est jamais revenu vers moi et je ne me suis pas embêtée à l’inviter.

Celui qui ne sait pas (agacitude 5)

Celui-là, c’est celui qui a bien envie de venir, mais en même temps, il ne sait pas trop. Il a généralement des raisons complètement légitimes (distance, finances, problèmes familiaux, etc.), mais jusqu’au dernier moment, il ne veut pas te donner de réponse ferme et définitive.

Tu es obligée de le relancer trente-six fois en lui donnant l’argument imparable du « traiteur qui a besoin du nombre définitif d’invités ». Et finalement, il sait. Il sait qu’il ne vient pas.

Réponses énervantes des invités au mariage

Crédits photo (creative commons) : Kate Ter Haar

Celui qui ne vient pas seul (agacitude 6)

Celui-là est souvent sujet à débat dans la weddingsphère. Pour éviter toute polémique dans nos familles ou nos proches, j’ai considéré que si celui qui était invité était en couple depuis un moment (plus ou moins un an), la question ne se posait pas : le conjoint était invité – qu’on le connaisse ou non.

Là où cet invité peut poser problème, c’est quand il a 15 ans et veut ramener son crush du lycée, ou quand il est plus vieux mais souhaite ramener sa conquête du mois. Ahem.

Celui qui se pose des questions… un peu tard (agacitude 7)

Celui-là a complètement oublié de regarder où se situe ta salle et réalise, tardivement, qu’une voiture et un hébergement sur place sont fortement recommandés. Celui-là a oublié de prendre ses billets de train et te fait comprendre qu’un mariage pendant les vacances d’été, c’est hors de prix. Celui-là te reproche son manque d’organisation et menace d’annuler au dernier moment : « Attends, si c’est trop la galère pour moi alors laisse tomber, je ne viens pas ! »

Celui qui a des exigences et un avis sur tout (agacitude 8)

Celui-là met vraiment ta patience à rude épreuve. Celui-là est ok pour venir à condition que ses exigences soient acceptées. C’est généralement celui qui a un avis tranché sur tout ce qui fait mariage ou non.

Celui-là espère que tu n’as pas prévu de passer la musique Y qu’on entend à tous les mariages. Celui-là espère qu’il n’y aura pas de cocktail dehors en plein été. Celui-là espère que tu as prévu suffisamment d’alcool. Celui-là espère que tu as prévu un repas particulier pour lui. Celui-là espère que tu as prévu des dragées et une pièce montée de choux. Celui-là espère tout un tas de choses.

À part sortir la carte du « tu feras ce que tu veux à ton mariage », je n’ai pas trop de conseils, à part suivre une certification de « dompteur de relou » !

Celui dont il faut s’occuper (agacitude 9)

Celui-là est presque similaire à celui qui prévoit tout, sauf qu’il ne peut pas se débrouiller seul. Il a besoin de toi. Toi la mariée (ou le marié !). C’est vital.

Celui-là a besoin que tu viennes le chercher à la gare le matin même du mariage. Celui-là a besoin que tu lui trouves de la place dans le planning de la coiffeuse/maquilleuse. Celui-là veut que tu lui trouves une place dans une voiture, mais pas n’importe laquelle : « Mais je peux aller avec vous entre l’église et la salle ? Il restera une place ! »  Celui-là veut que tu lui cherches une solution d’hébergement : il est déjà bien gentil de venir, il ne va pas en plus chercher une chambre ?! Celui-là aimerait bien savoir si le lendemain du mariage, tu pourras le ramener à la gare à 10h.

Celui qui… (agacitude 10)

Réponses énervantes des invités au mariage

Crédits photo (creative commons) : Gratisography

À toi de me dire dans les commentaires quel a été ton invité le plus pénible. Partage ta douleur avec nous : plus on est de fous, plus on rit ! 

Commentaires

32   Commentaires Laisser un commentaire ?

Jen

Haha ! Perso, le plus relou, été mon cher tonton. quand il a reçu le faire part, il m’a dit « je ne sais pas si je viens. Tu sais moi, j’ai tellement de chose à faire. Si j’ai rien, je viens. » Après lui avoir dit que mon mariage n’était pas un plan de secours, il m’a dit qu’il venait et au lendemain aussi. A un mois du mariage, il m’annonce que je dois lui trouver un logement. Que je suis sur place et que j’ai que ça à faire. (WTF) Finalement, il est venu, a été désagréable avec certains invités, a exigé un covoiturage pour ne pas prendre sa voiture, ne nous a rien offert et a demandé à un invité de nous prévenir qu’il ne viendra pas au lendemain. Sympa le tonton !

le 08/09/2017 à 11h50 | Répondre

Madame Teochew

AHAHAHA Au top le tonton, il a peur de rien.
Il a de bonnes relation avec son frère (ton père?) ou sa sœur (ta mère ?).
Personne de ton entourage lui a dit que son attitude était pas franchement celle attendu pour un mariage ? 😮

le 08/09/2017 à 12h33 | Répondre

STEPHANIE

Madame Teochew, ne me dis pas que tu as connu tous ces relous pour ton mariage ?! Perso au bout d’un moment ça aurait était « Vas te faire foutre ne viens pas c’est MON mariage »

le 08/09/2017 à 12h05 | Répondre

Madame Teochew

oh que si je les ai tous eu.
Il y en a des tops (les 3 premiers) mais les autres, ont été difficile à gérer.

Au moment d’écrire la chronique, nous étions à 1 mois du mariage et à 2 semaines du « nombre definitif à donner au traiteur ». J’étais à deux doigts de la crise de nerfs de devoir relancer les uns et les autres car qui dit « pas de réponses » dit « pas de plan de table » !

J’avoue que le plus dur, a été ceux dont il fallait que je m’occupe « logistiquement parlant » –> aller les chercher à la gare, trouver un logement, …

le 08/09/2017 à 12h36 | Répondre

Madame Viking

Voici mon top 3 des invités stressants et/ou agaçants:

– Mon père, car il a compté sur moi pour absolument TOUT (toute l’organisation de son séjour à Stockholm, et ensuite une fois sur place j’ai dû le guider dans TOUS ses déplacements la semaine avant le mariage). Et comme il refusait d’utiliser le wifi pour s’aider sur son téléphone car « c’est trop compliqué », je ne te raconte pas la galère;

– mon pote d’enfance qui a confirmé sa présence pour de bon une semaine avant le mariage

– ma pote d’enfance qui la veille du mariage s’est perdue en allant à son hôtel, j’ai dû la guider au téléphone, et ensuite une fois sur place elle a bloqué sa carte bleue avec 3 codes faux et ne pouvait pas payer ni communiquer avec le réceptionniste car elle ne parle pas anglais. Il était 23h30, la réception fermait à minuit, il fallait donc que quelqu’un lui apporte de l’argent pour payer la chambre avant minuit (et ce n’était pas à côté de chez moi). J’étais tellement stressée et fatiguée que j’étais au bord des larmes, mais j’allais y aller, et finalement un ami a eu pitié de moi et s’est chargé d’aller régler ça avec elle. Il a ma reconnaissance éternelle car il était genre 1h du matin quand il a pu rentrer se coucher.

Mais je les aime, alors je ne leur tiens rigueur de rien même s’ils m’ont bien fait galérer!

le 08/09/2017 à 12h12 | Répondre

Zaza

ahah tu as connu des gens un peu spéciaux! Dans mon cadre d’amis, ils savent qu’en dessous de 6H de sommeil c’est le drame, et on m’a foutue la paix vers 23H la veille.

le 08/09/2017 à 12h26 | Répondre

Madame Teochew

Erf, pas facile..
Surtout quand ça touche à des très proches (comme ton papa ou 2 amis d’enfances !).

Ce que je reproche dans ces cas-là, c’est que pour eux, tu as juste leur problème à gérer et qu’ils n’essayent pas d’avoir la vue d’ensemble de ce que des futurs mariés ont/vont devoir gérer.
Heureusement que tu as eu Super Friend pour voler à ta rescousse la veille <3

le 08/09/2017 à 12h40 | Répondre

Mademoiselle Pénélope

Nous venons d’envoyer nos save the date, et je me prépare psychologiquement à la suite : cet article m’a beaucoup fait rire ! (D’ailleurs un invité qui répond « je viens » après un save the date, un an à l’avance, peut-on compter sur sa réponse ou changera-t-il d’avis après l’envoi des faire parts ?? ^^)

le 08/09/2017 à 12h16 | Répondre

Madame Teochew

Alors la… :/
Je n’ai pas envoyé de Save-the-date donc je n’aurais pas de chiffres à te donner mais il faudrait « ping-é » Madame Bulles par exemple qui en a envoyé 🙂

En tout cas, perso, si je reçois un STD et que j’ai dit oui, je ne changerais pas d’avis SAUF dans le cas d’un gros changement (genre si je tombe enceinte et que la DPA tombe autour du mariage).

On a des amis qui nous ont envoyé un STD pour septembre 2018 et j’ai déjà bloqué la date : hors de question de partir en vacances (ou autre) en septembre – je ne voudrais rater ça pour rien au monde 🙂

le 08/09/2017 à 12h44 | Répondre

Tiffanie

Oulala, ce genre d’articles me stresse, je n’en suis pas encore là, seulement à la réalisation de nos faire parts mais je sens que ça ne va pas être de la tarte !
Mon futur a décidé : « moi je ne ferais aucune relance ! Si les gens te répondent pas c’est qu’ils ne viennent pas ! »
… Je m’occuperai donc seule des relances si je veux éviter les impairs !

le 08/09/2017 à 12h36 | Répondre

Madame Teochew

J’étais exactement comme ton futur pour les invités que ma mère avait convié (genre les cousins des cousins de la tante de la soeur du frère de…) pour ne pas se facher.

Elle avait invité 30 personnes que je ne connaissais pas du tout et seulement 5 ont répondu. J’ai dit clairement : eux, je ne les relance pas. Ils ne veulent pas venir, tant mieux pour mon budget 😉

Par contre effectivement, pour les gens proches de nous – mais simplement tête en l’air – j’ai préféré les relancer de vive voix pour éviter des impairs 🙂

le 08/09/2017 à 12h47 | Répondre

Tiffanie

Oui c’est sûr que pour les invités éloignés c’est moins gênant !
Mais lui me dit ça pour tout le monde ! 🙂

le 08/09/2017 à 12h51 | Répondre

Mlle Werther

J’en rajoute deux : celui qu’on relance trois fois pour savoir s’il vient, qui ne sait jamais, et qui alors que tu avais abandonné tout espoir, se pointe finalement le jour J, et celui qui t’a dit qu’il venait (jusque là tout va bien) mais qui le jour même entre la cérémonie et le vin d’honneur t’annonce qu’en fait il va partir maintenant (euh OK, je mangerai ta part du gâteau hein…), et qui en bonus ne s’excusera jamais après, ni ne te dira qu’est-ce qu’il a eu de si urgent pour partir au milieu.

Donc je compatis, la plupart des invités sont adorables mais des fois certains ne se rendent pas compte du stress qu’ils causent 😀 !

le 08/09/2017 à 13h54 | Répondre

Madame Teochew

Je savais même pas ça possible d’avoir le cran de venir….à moitié !
Si raisons légitimes, ca ne pose aucun problème mais si c’est juste une histoire d’envie ou de caprice « boarf, le repas de mariage.. pas trop envie finalement », c’est nul… 🙁

Tu as jamais eu la curiosité de demander ? C’était quelqu’un de proche ?

le 08/09/2017 à 14h50 | Répondre

Mlle Werther

C’était quelqu’un avec qui on n’était plus très proche depuis longtemps en fait, et j’ai pas demandé directement, mais j’ai revu la personne quelques semaines après, j’avais imaginé qu’à cette occasion elle m’expliquerait ce qui s’était passé mais non, elle a fait comme si de rien n’était et n’en a plus reparlé (et je me suis dit que j’allais pas lui courir après pour lui demander). Mais bon, je me suis dit tant pis, le mariage te fait aussi reconnaître les gens pour qui tu comptes vraiment et ceux qui s’en fichent 🙂

le 08/09/2017 à 16h40 | Répondre

Mademoiselle Québec

À 50 jours de mon mariage, il ne me reste qu’une seule réponse à recevoir, d’un ami de chéri en France (nous sommes au Québec et mon conjoint est Français pour celles qui ne me connaissent pas encore 😉 ) qui ne sait pas s’il pourra venir car son père vient de décéder et il y a la succession et tout, je ne peux pas lui en vouloir!

Sinon, le pire que nous ayons eu à gérer a été de relancer – à plusieurs reprises – 5 invités pour avoir leur réponse… et 4 ne viendront pas. En fait ça devait être 3 mais un couple d’amis habitant Houston a décommandé la semaine dernière en raison de l’ouragan Harvey 🙁

Mais j’aurais une question pour vous toutes, cela m’intrigue de mon lointain Québec :p : c’est courant chez vous que vos parents-beaux-parents imposent d’inviter telle ou telle personne? À ma connaissance ça ne se fait pas chez nous, du moins pas dans mon cercle de connaissances!
Ça m’intriguait, c’est tout!

le 08/09/2017 à 14h01 | Répondre

Madame Teochew

Tu gères de fou 💪🏼
Si à 50 jours du mariage tu as déjà la quasi totalité des réponses, c’est déjà un gros poids en moins, crois moi😁

Et pour te répondre, je ne sais pas si ca se fait ou pas en règle générale.
Mais déjà, quand les parents payent, en général, ils aiment avoir la possibilité d’invites quelques amis par exemple.

Dans notre cas, ils n’ont pas financé mais ils voulaient inviter leur cousins germains (que je n’ai jamais vu) Mais que mes parents voient une fois par an pour les « cousinades ».
J’ai pas eu envie de me battre – surtout que je savais qu’ils ne viensraient pas (trop loin, trop cher) donc je l’ai laissé les inviter 🙂

le 08/09/2017 à 15h18 | Répondre

Mademoiselle Québec

Merci pour les précisions, je comprends mieux maintenant! 🙂
En même temps nous avons envoyé nos faire-part en janvier dernier, donc près d’un an avant, pour permettre aux gens de poser leurs vacances (nous avons choisi de nous marier pendant vos vacances scolaires question de permettre à un max de gens de faire le voyage France-Québec). 🙂

Mais je réalise que 50 jours, c’est très vite passé! 😮

le 08/09/2017 à 19h52 | Répondre

Madame Cerise

Je dirais que chez nous, en France donc, effectivement ça se fait dans pas mal de familles. Après, je pense, et ce n’est vraiment que mon avis perso, que cette habitude se perd peu à peu que les couples s’émancipent financièrement de leurs parents concernant le mariage. Il y a plusieurs dizaines d’années, les couples se mariaient un peu plus jeunes j’ai l’impression et c’était surtout les parents qui réglaient et même organisaient le mariage de leurs enfants, ils invitaient donc leurs proches en mode « venez, je marie mon enfant » avec une grande fierté! Aujourd’hui, les fiancés vivent souvent déjà ensemble, attendent d’avoir un boulot et gèrent eux même leur mariage. De ce fait, ils peuvent plus se permettre de refuser d’allonger la liste des invités pour faire plaisir aux parents ( c’est ce que nous avons en partie fait ). Rien que sur les anciens faire-parts, on pouvait lire Mr&Mme Marié et Mr&Mme Mariée ont le plaisir de vous inviter au mariage de leurs enfants Fiancé & Fiancée. Les invitations que je reçois de nos jours parlent au nom des intéressés ou bien de leurs propres enfants, une preuve que de plus que ça a évolué. Je sais pas si j’ai été très claire… !

le 08/09/2017 à 15h28 | Répondre

Mademoiselle Québec

Oui oui madame Cerise j’ai bien compris, merci! 🙂 C’est vrai qu’avant les parents payaient et que maintenant ce sont bien souvent les futurs mariés qui défraient les coûts (comme nous en fait!), je ne l’avais pas vu de cette manière!

le 11/09/2017 à 19h29 | Répondre

Madame tracteur

Nous on a eu droit a la reponse tresbien tardive par sms, de la famille proche, nous on viens mais pas nos enfants… de 25 a 30 ans, ayant leur chez eux. Et a qui nous avions envouer chez eux le faire part. Ni reponse, ni mot le jour même ou apres, bref, de famille proche, je les classe maintenant famille éloignée.
Le must a ete de nos parents, qui nous ont gentiment dit une semaine avant que le matin, fallait pas compter sur eux… heu, en fait, on vous l’avait dit des le debut que si. Résultat, les mariés en retard apres avoir fait 140 bornes le matin pour finir d’installer la salle

le 08/09/2017 à 14h38 | Répondre

Madame Teochew

Pas cool de leur part.. tu n’as jamais eu d’explications sur le pourquoi du comment ?

le 08/09/2017 à 15h19 | Répondre

Khajjin

Moi mon préféré ça a été ce vieil ami de mes beaux parents qui nous avait dit qui venait tout seul et qui finalement, s’est pointé au repas avec son grand fils… heureusement qu’un cousin avait du annuler l’avant veille sa venue et qu’on a pu lui donner son repas parce que sinon, je pense que j’aurai été un peu désagréable…
Ou les deux copains qui te disent au vin d’honneur qu’ils ne resteront pas au repas finalement parce qu’ils « n’aiment pas les mariages »… bon bah, mission aller chercher des copains qui ne devaient que rester au vin d’honneur et leur proposer de rester toute la soirée !

le 08/09/2017 à 15h58 | Répondre

madame Girafe

Nous on a eu le témoin de mon mari qui ne donnait pas de réponse! Ok il venait d’émigrer en Nouvelle-Zélande mais ça aurait été moins blessant qu’il dise qu’il ne pouvait pas venir, ce qu’on aurait par ailleurs tout à fait compris. Du coup mon mari a choisi son frère comme témoin, ce qui était très bien mais donnait un peu l’impression du plan B.

le 08/09/2017 à 16h26 | Répondre

Mademoiselle London

Ah Ah, super liste mais tu me fais peur quand même!! Nos faire-parts partent d’ici une quinzaine de jours et ça me stresse déjà de courir après les réponses de tout le monde…

le 08/09/2017 à 16h53 | Répondre

Marie

Pour moi c’est pareil je ne m’attendais pas à rencontrer ces situations et pourtant…
Ceux qui n’étaient pas invités et que te répondent qu’ils sont très heureux de venir, ceux aussi qui insistent pour que des membres de leur famille vienne (du genre leur belle-mère) alors qu’ils n’étaient pas invités non plus …
Ceux qui ne savent pas s’organiser et qui à 15 jours du mariage commencent à regarder les trains – quasiment tous pleins. C’est légèrement stressant surtout quand il s’agit de tes témoins !!
Et tous ceux qui pensent que tu es une agence de voyage : peux tu me trouver un matelas gonflable ? Je n’ai pas reçu de confirmation, as tu réservé un hotel pour nous ?
Bref ils nous agacent tous plus ou moins mais on est trop heureux de les avoir avec nous ce jour là … donc ça compense (?)
En tout cas ça fait plaisir de voir qu’on rencontre toutes les mêmes galères !!

le 08/09/2017 à 17h41 | Répondre

Madame Belle-mère

Le parrain du marié qui nous répond évidemment je viens je t’ai envoyé un poke sur Facebook !

le 08/09/2017 à 19h24 | Répondre

Maria

Je crois que le seul qui m’a vraiment déçu, c’est un ami proche, que j’ai un peu perdu de vue depuis 2 ans mais avec qui j’ai vécu pleins de choses avant… Les faire-parts ont été envoyé 5 mois avant ; l’ami en question n’a pas répondu avant que je le relance, et là, pour me dire « non je peux pas, j’ai déjà posé un week-end pour le mariage de X » (un gars qui n’est qu’un pote) ». Ben, j’aurais bien aimé qu’il me dise de lui-même qu’il ne venait pas, et j’aurais bien aimé qu’il ne se trouve pas une excuse aussi pourrie, parce que 5 mois à l’avance, il avait le temps de négocier avec son patron un autre week-end et là, je sais qu’il n’a même pas essayé… D’autant que c’est une des premières personnes que j’ai prévenu de vive voi de mon mariage ; à ce moment (9 mois avant) la date n’était pas sûr mais je lui avais déjà dit « ce sera en septembre »… Bref, même si je pressens que ses vraies raisons ne sont pas vraiment conscientes, je suis quand même triste qu’il ne soit pas là. Sinon les autres invités n’ont pas été trop relou ; enfin, pas vraiment de surprise vu les uns et les autres et donc pas de stress.

le 09/09/2017 à 00h05 | Répondre

Aurore

On a eu de la chance, on a eu que des agacitudes à 0 ou 0,5 !! Avec une seule et unique exception notable, mais tout à fait naturelle : mon beau-frère et ma belle-soeur. Mais c’était naturel, elle était enceinte ! 15 jours avant, on apprend que le frère de mon chéri ne viendra pas (pour ma belle-soeur, on avait déjà rayé son nom dès le début). Le bébé est finalement né… la veille du mariage ! Et mon beau-frère nous a fait la surprise de venir 🙂 Un magnifique cadeau (ma belle-soeur a avoué qu’elle a eu du mal à le laisser partir) mais qui nous a un peu embarrassé car on a dû lui prévoir une place en urgence… mais comme on avait fait plan de table et qu’il était compté chez le traiteur, au final ça n’a posé aucun souci !

le 09/09/2017 à 10h18 | Répondre

Madame Viking

J’ai oublié la championne du monde de l’agaçitude, je lui donne 11 sur une échelle de 1 à 10: la copine (enfin ancienne copine pour le coup) qui ne se pointe pas, et qui ne daigne pas te prévenir!!!

Le jour J, juste avant d’arriver à l’église, je lui envoie un texto pour savoir si tout va bien et si elle est bien arrivée car je n’avais reçu de nouvelles ou de questions de sa part sur la logistique de la journée et je trouvais ça étrange. Et là elle m’annonce qu’elle n’est pas là. Donc en gros si je n’avais pas pris l’initiative de lui envoyer un message elle n’aurait juste rien dit, NORMAL. Elle m’a servi une excuse bidon, puis quelques semaines plus tard elle m’a dit que ce n’était pas la vraie raison et elle m’a sorti une excuse encore plus bidon. Elle m’a aussi dit qu’elle m’avait préparé un colis cadeau pour se faire pardonner, et je n’ai jamais reçu le moindre colis.

Autant dire qu’elle n’entendra plus jamais parler de moi…

le 09/09/2017 à 19h31 | Répondre

Gypso

Non mais c’est TELLEMENT ABUSé !!! Je serai tellement fâchée !!!

le 11/09/2017 à 17h56 | Répondre

Mademoiselle Biche

On est en plein dedans ! Et même si la date butoir est encore dans « longtemps », fin octobre… ça me rend dingue qu’on ne me réponde pas (alors qu’en plus je me rends compte que j’ai pas géré sur les réponses à un certain nombre de mariages auxquels on était invité… oups) ! Bon en vrai on a déjà plus de 50% des réponses, et une partie des non-réponses actuelles sont des 0,5 pas encore confirmés officiellement genre les oncles et tantes qui sont au cours depuis un an, mais qui depuis qu’ils ont reçu le faire-part ne t’ont pas dit clairement « Oui on viendra effectivement » pas juste « Bon ben on se voit fin de l’année de toute façon » *gros clin d’oeil*… Il y aura sans quelques « Je viens – je viens pas – je viens – je viens pas – finalement peut-être que je viens – ou pas… » … On verra bien ! ^^

le 12/09/2017 à 21h51 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?