Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Ce soir, je serai la plus belle pour aller danser


Publié le 14 février 2017 par Madame Myrtille

Quelle future mariée ne se reconnaît pas dans cette chanson ?!

« Être la plus belle »

C’est bien connu, la mariée doit être parfaite… non, encore mieux : être la plus belle de toutes. On attend d’elle qu’elle irradie dans sa robe d’un blanc immaculé, avec ses cheveux parfaitement coiffés, son teint rayonnant, ses yeux de biche, sa taille de guêpe et tout le tralala.

Et tout ça me mettait dès le départ assez mal à l’aise, un peu à la manière décrite par Madame Pattern. Pourquoi n’être belle QUE le jour de son mariage ? On peut tourner la question différemment : pourquoi vouloir à tout prix être quelqu’un d’autre, quelqu’un de mieux en apparence ? Je trouve ça un peu hypocrite et surjoué, et une partie de moi avait envie de pouvoir rester soi-même, c’est-à-dire de me laisser me présenter à mon futur mari à peine maquillée et coiffée.

Mais la maigre part de princesse qui sommeille en moi (et la pression extérieure, il faut l’avouer) a très rapidement réussi à prendre le dessus, et je me suis mise à rêver d’être la plus jolie, surtout pour que mon Grognon ne voie que moi…

♪♫♪

Ce soir, je serai la plus belle

Pour aller danser, danser

Pour mieux évincer toutes celles

Que tu as aimées, aimées

♪♫♪

Crédits photo (creative commons) : Walter

Ceci étant dit, je suis loin d’être une fille sophistiquée et je me suis toujours cachée derrière mes amies que je trouve bien plus jolies que moi : plus grandes, plus minces, plus blondes/brunes/rousses, plus athlétiques, aux  dents plus blanches, aux yeux plus pétillants (pas de mentions inutiles !)…

Pendant un court instant, j’ai imaginé me la jouer vicieuse et imposer un dress code avec une couleur pourrie originale (laquelle d’entre nous n’y a jamais songé ?), mais je me suis ravisée. En vrai, je me suis dit qu’il n’était pas impossible qu’elles soient quand même encore jolies dans des robes sac-à-patates kaki à reflets violets. Non, pour mon mariage, je n’ai pas cherché à être la plus belle, mais à être moi en un peu mieux que d’habitude quand même.

Au niveau de la « préparation à long terme » (M-6), j’ai appliqué la philosophie de Madame Pattern : « Ne fais rien pour ton mariage que tu ne ferais pas pour améliorer ton quotidien. », car il était hors de question que je me pourrisse la vie pendant six mois avec des régimes et des routines beauté pour lesquels j’aurais dû vendre un rein. Et finalement, je n’ai pas fait grand-chose, hormis m’inscrire à un semi-marathon prévu le weekend suivant notre mariage (astuce idéale pour garder la forme !) et arrêter de me ronger les ongles (et je n’ai pas repris depuis !).

Et comme je suis une bille en matière de mode et d’esthétique, je n’ai pas non plus essayé de me débrouiller toute seule, non non non, je me suis très vite entourée de professionnelles de confiance pour m’aider à être jolie pour mon grand jour.

Je t’ai déjà présenté Silvène Hédon la jeune et talentueuse créatrice de ma précieuse, l’héroïne de mes dernières chroniques qui s’est donnée corps et âme pour créer une robe à mon image. Aujourd’hui, je vais te parler de mes deux autres complices « beauté », j’ai nommé Valentine et Floriane, ma maquilleuse et ma coiffeuse.

Mon passage par la case maquillage

« Le plus beau maquillage qu’une fille puisse porter, c’est son sourire. » (Demi Lovato)

HA ! HA ! HA ! Laisse-moi rire ! Et comment tu fais, chère Demi, quand la veille de ton mariage un horrible bouton choisit d’apparaître pile au milieu de ton front ? Tu te fais une frange en urgence ? (Et s’il débarque sur ton menton ? Et toc !)

Je dis ça parce que j’ai une peau vraiment capricieuse, à la fois sèche et grasse et ultra-sensible, ce qui fait que jusqu’à présent, je n’ai pas encore trouvé de produit miracle pour la nettoyer et l’hydrater convenablement. Je jongle donc régulièrement entre réactions allergiques, rougeurs et affreux boutons que je ne peux pas m’empêcher d’éclater, et je savais qu’avec le stress des derniers préparatifs, je n’y couperais probablement pas. Il était donc hors de question d’avoir des invités indésirables sur nos photos de mariage (je m’en trimballe déjà sur celle de mon passeport ! Plus que huit ans à tenir…). Rien que pour ça, la case maquillage était obligatoire. Et étant à peine capable de reproduire le même trait de crayon sur mes deux yeux, j’ai rapidement contacté une maquilleuse professionnelle.

Je me suis dirigée d’instinct vers une copine de classe de mon frère : Valentine Paul. Une rapide visite de son site a achevé de me convaincre de bloquer la date avant même d’avoir fait un essai. Pourquoi ? Parce qu’en tant que maquilleuse professionnelle, elle est capable de faire tout type de maquillage, du plus simple en apparence au plus excentrique (preuve à l’appui sur son book). Et puis, ça ne s’explique pas trop, mais du fait que je la connaissais un tout petit peu par le biais de mon frère, j’avais confiance.

J’avais tellement confiance que si je n’avais pas eu de soucis d’allergies aux produits cosmétiques, je n’aurais pas fait d’essai. Mais suite à une réaction aux yeux dont j’ai mis plusieurs mois à me défaire au printemps dernier, je me suis résolue à consulter un allergologue, histoire de mettre pour de bon un nom sur ces substances que ma peau ne supporte pas (bingo ! Il y en a deux !) et de les transmettre à Valentine pour qu’elle puisse à son tour vérifier que ses produits n’en contenaient pas. La pauvre était en stress lors de notre séance d’essai ! Mais tout s’est bien passé, elle a assuré.

Au niveau du maquillage, je souhaitais rester dans des tons très naturels : un joli teint et des yeux légèrement foncés. Valentine a tout de suite compris que je n’étais pas habituée à me faire maquiller et a mené cette séance tout en douceur, étape par étape. Elle a commencé par le teint et une fois fini, elle m’a demandé mon avis. Puis elle a travaillé les yeux en commençant par des tons très clairs et en fonçant jusqu’à ce que je valide, et elle a fini avec la bouche.

Je trouve que la photo qui suit ne rend absolument pas justice à son travail. Nous avons fait cet essai fin juillet, en pleine alerte canicule, et la luminosité était tellement forte qu’il était impossible de faire une photo correcte avec mon smartphone (team « j’oublie mon reflex alors que c’est crucial » au rapport !).

Crédits photo : Photos personnelles

Quand mon Grognon m’a vue, il m’a trouvée très belle : lui qui craignait que je ressemble à « un pot de peinture » a pour le coup été rassuré. Au final, après petite réflexion, le jour J, je lui ai juste demandé de foncer encore un peu les yeux, et le tour était joué.

Ma coiffure de mariée

Pour trouver ma coiffeuse, j’ai encore moins cherché que pour ma maquilleuse, car je savais que ce serait Floriane, ma coiffeuse habituelle. C’était avant tout ma collègue de pupitre lorsque je jouais encore de la musique en orchestre, et elle me coiffe depuis qu’elle a ouvert son salon.

Même en habitant à 500km, je n’ai toujours pas pu me résoudre à aller voir ailleurs, et je profite toujours de mes visites en Alsace pour passer un instant de détente sous ses mains expertes. Autant dire que je lui fais totalement confiance. C’est d’ailleurs elle qui m’avait coiffée à l’occasion de la soutenance de ma thèse il y a quelques années : un chignon tressé dont on me parle encore aujourd’hui.

Crédits photo : Photos personnelles

Mais pour mon mariage, je voyais une toute autre coiffure, un style beaucoup plus simple qui collerait mieux à l’esprit champêtre de notre journée : mes longs cheveux lâchés, une couronne tressée, des boucles et quelques fleurs piquées, voire une couronne de fleurs délicates. Mon tableau Pinterest ressemblait à celui-ci :

Crédits photo : Capture d'écran de Pinterest

Mais le spectre du chignon de ma thèse flottait sur moi. On me répétait sans arrêt qu’avec mes cheveux longs, ce serait dommage de ne pas faire de chignon, qu’on avait hâte de me revoir avec un chignon comme à ma thèse parce que ça m’allait teeeeeeeeellement bien…

Mais j’avais mes bonnes raisons de ne pas vouloir de chignon :

  • je n’en voulais pas (étant la mariée, j’aurais pu m’arrêter là…),
  • mon Grognon me préfère avec les cheveux lâchés,
  • un chignon tel que celui que je portais à ma soutenance était bien trop sophistiqué pour s’assortir avec ma robe,
  • je ne voulais pas risquer d’être embêtée par les cent cinquante épingles qui seraient nécessaires à le maintenir en place, parce que quand on a des cheveux épais et longs comme les miens, un chignon pèse une tonne, est relativement désagréable à porter et il y avait de fortes chances qu’en cas de grande chaleur, j’aie envie de tout arracher au bout d’une heure.

Alors, j’ai simplement préparé mes proches en insistant sur la possibilité réelle que je me pointe avec mes cheveux lâchés malgré leurs conseils bienveillants.

Revenons à mes essais de fin juillet dernier. Je montre mon tableau Pinterest à Floriane, qui s’étonne tout de même de la simplicité de la coiffure sélectionnée. Mais il lui suffit de jeter un œil à ma robe en cours de confection pour qu’elle comprenne l’effet recherché.

Crédits photo : Photos personnelles

J’étais vraiment contente de cette coiffure. Elle était faite très rapidement, a tenu toute la journée, j’imaginais parfaitement des fleurs piquées et surtout, le Grognon en était super fan ! Mais c’était sans compter Maman Myrtille, qui trouvait cette coiffure trop banale pour un mariage et que mon visage n’était pas assez dégagé. Et à coup de discussions et de photos par Pinterest interposés, elle a réussi à me mettre le doute.

J’ai donc passé le mois d’août à chercher une coiffure de type demi-queue, à la fois sophistiquée et bohème… et j’ai fini par trouver mon bonheur ! J’ai donc recontacté Floriane, qui m’a casé un rendez-vous pour un autre essai à J-2.

Malheureusement, dans la folie de cette dernière semaine de préparatifs, je n’ai pas pensé à prendre de photos. Mais le résultat était top, tu peux me croire sur parole. Et à J-2, j’étais finalement esthétiquement prête à me marier.

En conclusion

Je crois que j’en ai déjà beaucoup dit pour aujourd’hui, mais j’aimerais tout de même conclure ce billet en dénonçant la pression phénoménale qui pèse sur les épaules des futures mariées. Il faut être la plus belle pour nous, pour les photos, pour nos fiancés et pour nos proches. Malheureusement, le jour de notre mariage, nous n’avons pas le droit à l’erreur quant à notre apparence, tous les yeux seront tournés vers nous.

Mais si finalement, je n’ai pas fait de régime, ai-je été moins belle ?

Si finalement, je n’avais qu’un maquillage simple, et pas de coiffure sophistiquée, ai-je été moins belle ?

Et enfin, si finalement, je n’ai pas porté de robe de princesse dont toutes les mariées rêvent (si si, c’est la dame du magasin qui me l’a dit), ai-je été moins belle ?

À vrai dire, je ne le saurai jamais et au final, ça m’est égal ! Même en ayant choisi mon apparence quasi sans stress et en ne suivant pas toujours l’avis de mes proches, ce que je vois sur nos photos de mariage, c’est le sourire inlassable heure après heure d’une mariée bien dans ses baskets escarpins, heureuse d’épouser l’homme de sa vie, ainsi que le regard pétillant de cet homme fantastique lorsqu’il la regarde.

Peut-être que finalement, le plus beau maquillage qu’une fille puisse porter, c’est bien son sourire…

Et toi, qu’as-tu prévu pour être la plus belle le jour de ton mariage ? Tu rentres dans les cases ou, au contraire, tu dois convaincre tes proches que tes choix sont les bons ? Raconte-moi tout !

Commentaires

20   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mademoiselle Rationnelle

Moi je dis, que tant que tu ne découvres pas une inconnue dans le miroir lors des préparatifs, c’est gagné ! Imagine que malgré la robe blanche, ton chéri ne te reconnaisse pas et te salue vaguement comme une inconnue, tout stressé qu’il est par l’attente de sa belle !! Être soi en un poil mieux, c’est parfait ! En tout cas, bravo pour les ongles, je ne sais pas si je tiendrai !
Et petite note annexe : il n’est pas possible d’avoir la peau sèche et grasse à la fois (car le terme « sec », pour la peau, désigne un manque de gras et non d’eau), mais mixte (sèche par endroits et grasse à d’autres), ou à la fois déshydratée et grasse, ça, c’est possible ! Et du coup, ce sont des produits de beauté particulier qu’il te faut. C’est les blogs beauté qui le disent. Bon, je n’en sais pas plus, j’envisage d’aller demander conseil à une dermatologue ou une esthéticienne pour m’assurer une peau de pêche le jour J… Et après !

le 14/02/2017 à 07h35 | Répondre

Madame Myrtille

Pour les ongles c’est une demi victoire, en vrai j’ai omis de dire que maintenant quand je suis stressée je me ronge les peaux… lol
Pour ce qui est de ma peau, j’ai essayé de nombreux produits pour peaux mixtes et ils sont malheureusement trop « durs » pour les zones sèches…

le 14/02/2017 à 10h26 | Répondre

Mademoiselle Tracteur

Ah, oif, je ne suis pas là ce seule à ne pas vouloir chignon de torture et maquillage voyant.
Mon tableau pinterest de coiffure ressemble au tien. Et de même, chéri me préfère cheveux longs. Le seul risque, c’est que moi j’ai les cheveux fins et qui s’emmêlent très vite. M’enfin, comme ils d’échappent aussi vite de toutes mes coiffures, sauf à mettre 1 bombe de laque entière… et c’est moi qui vais me coiffer. Avec éventuellement un coup de main de ma demi-soeur, si elle arrive à comprendre ce que je veux (elle est du genre faut le chignon et la palette de maquillage).
Idem maquillage.
Le bonheur que vous avez ressentis »malgré » cette simplicité me conforte dans mes choix. Merci

le 14/02/2017 à 07h58 | Répondre

Madame Myrtille

Et vive la simplicité ! Au niveau des noeuds, je n’ai malheureusement pas été épargnée. Ces jolies boucles n’étant malheureusement pas naturelles il y avait tout de même beaucoup de laque pour qu’elles tiennent, et associé au tourbillon de la journée, le résultat n’était pas top. Mais c’est pas comme si c’était la première fois hein… un peu de patience et de l’huile de coude et c’était réglé 😀

le 14/02/2017 à 10h34 | Répondre

Mademoiselle Ophrys

Tout à fait d’accord avec toi sur la pression qui pèse sur nos épaules… Même si nous nous serions contenté d’un maquillage et d’une coiffure assez simpliste (qui nous ressemble quoi), nos proches nous font souvent sentir qu’il faut en faire plus, toujours plus. Et je ne parle même pas du poids et de la silhouette à avoir ABSOLUMENT le jour de son mariage..

le 14/02/2017 à 08h08 | Répondre

Madame Myrtille

C’est vrai que je n’ai pas voulu développer le sujet du poids car je ne voulais pas générer de polémique, mais il y a de quoi en faire un article complet. En tout cas ça m’attriste énormément quand une copine me raconte que sa maman lui a dit qu’elle est trop grosse ou qu’elle n’a pas assez perdu pour être une jolie mariée ou quand une autre se prive de vivre pendant des mois pour perdre quelques kilos. Heureusement je n’y ai pas été confronté mais il n’empêche pas que j’ai énormément de complexes du à mon surpoids, et même si j’essaie de m’assumer tel quel, j’en veux beaucoup aux dictats de la mode et à la façon dont j’ai été élevée pour avoir ancré dans ma tête gros = moche, car en grandissant avec ce genre de notion il est ensuite très difficile de se les sortir de la tête.
Et même si je me trouve radieuse sur les photos, je ne peux m’empêcher d’avoir un pincement au coeur en voyant mon bidon et de me dire que j’aurai du/pu faire un effort…

le 14/02/2017 à 10h45 | Répondre

Sylvie

Je suis totalement d’accord avec toi. Ton mari t’aime au naturel donc pourquoi changer pour ton mariage?
Après il est évident que l’on veut être belle c’est un jour important, mais tout en gardant sa personnalité.

J’aime beaucoup la coiffure que tu avais choisit, tu as eu tellement raison de lâcher tes cheveux. Je t’envie tes cheveux ondulés ils sont magnifiques.

J’ai hâte de voir tes photos de mariée. Et la coiffure que tu as finalement choisie.

Mais c’est vrai que le « ça fait pas mariage » est assez angoissant pour les jeunes mariées.

le 14/02/2017 à 09h18 | Répondre

Madame Myrtille

Merci beaucoup Sylvie,
malheuresement je n’ai pas ces belles boucles naturellement, même si mes cheveux sont loin d’être raides. La coiffure finale n’est pas très différente, j’ai juste eu le visage plus dégagé, ce qui en soit n’était finalement pas une mauvaise idée vu la chaleur de la journée.
(Il me reste encore quelques chroniques de « préparatifs » dans les tuyaux mais je pense que d’ici le mois d’Avril je devrais commencer mon « récit » 😉 **Ce message s’auto détruira dans 10… 9… 8…** )

le 14/02/2017 à 10h53 | Répondre

Madame Peach

J’ai eu la chance de ne subir aucune pression de ce côté-là et de n’écouter que mes envies (l’amoureux ne voulait rien savoir et était persuadé que je ne me transformerais pas en quelqu’un d’autre), et c’est vrai que c’est bien plus facile quand ça se passe comme ça…

En tout cas, je vois que l’article de Mme Pattern t’a marquée autant que moi car j’ai failli écrire le même type de chronique que toi, c’est trop marrant 😀

C’est important de se sentir bien dans ses baskets comme tu dis, donc si pour se sentir belle, une future mariée a envie d’un chignon ou de cheveux lâchés, qu’elle le fasse sans complexes et surtout sans se dire « aaaaah, si je ne fais pas ça comme ça, ça n’ira pas ! ». Je crois qu’une mariée qui fait ce qui lui ressemnle sera toujours jolie ^^

le 14/02/2017 à 09h38 | Répondre

Madame Myrtille

Haha pour une fois que c’est dans ce sens 😉 d’habitude c’est moi qui écrit ce commentaire sous ta chronique…
Et comme toi je pense qu’une mariée doit SE plaire en premier lieu pour pouvoir rayonner.

le 14/02/2017 à 10h59 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

Evidement je partage a 200% ton avis Mme Myrtille. Au final, on nous peint un tel portrait de la mariée qu’on en oublie de se faire plaisir parfois, en cherchant a etre la mariée la plus parfaite physiquement.
Moi j’ai eu plus de mal, surtout vis à vis du régime, par peur de paraitre énorme dans mes robes. Et quand M. Patate à raclette a juste dit « je la trouve jolie » sans aucune effusion ni transparence au moment de la découverte, je peux t’assurer qu’interieurement j’ai paniqué et cru n’en avoir pas fait assez… Comme si etre differente physiquement le jour de son mariage était primordial et indispensable.
Je suis contente que tu ne sois pas tombée dans le piège tout en faisant des efforts.

le 14/02/2017 à 10h52 | Répondre

Madame Myrtille

Je pense que ton mari (comme tous) te préfère toute nue, sans aucun artifice. Du moins c’est ce que le mien me dit : ta robe/tenue/veste (rayer mention inutile) te va super bien mais je te préfère toujours sans rien… lol
Mais en effet, comme je le disais plus haut à Mlle Ophrys, j’en veux à tous les acteurs qui nous mettent dans la tête depuis l’enfance que gros=moche. C’est totalement faux !! Je trouve que les mariées avec des rondeurs sont tout aussi belles que celles sans. C’est juste qu’à force de voir des mannequins photoshopées avec des jambes des bras et des coups disproportionnés qu’on en vient à se trouver anormales alors que c’est les modèles qui ont des proportions irréelles et pas nous !

le 14/02/2017 à 11h07 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

Ahahah je crois que tous nos hommes sont pareils et seront toujours plus satisfaits de nous voir nues.

le 14/02/2017 à 12h11 | Répondre

Mademoiselle Chihuahua

J’ai l’impression qu’on a la même peur (de merde !) réactive, sensible et à imperfections (quoi que sur tes photos on ne voit pas un défaut de peau !). J’ai du mal à admettre que j’aurais sans doute un bouton le jour J vu que j’en ai un ou deux en permanence…. En tout cas tu es très jolie 🙂

le 14/02/2017 à 13h45 | Répondre

Madame Myrtille

Ah oui c’est une peau de m*rde comme tu le dis si bien. J’ai toujours des bouton sur la zone T et plus particulièrement entre les sourcils et sur le menton… Sur les joue, la peau est super sèche donc c’est très rare, surtout en été car je n’ai pas trop besoin de l’hydrater (j’ai une crème légère que je supporte bien). En hiver par contre c’est la cata, surtout s’il fait froid comme cette année. Si je mais une crème plus riche pour bien hydratée je suis couverte de boutons (et éventuellement aussi irritée si je ne la supporte pas) et si j’en mets une moins riche j’ai la peau tellement sèche que je pêle sur les joues (mais toujours des boutons sur la zone T…)
Mais en effet au moment de l’essai j’étais plutôt dans une bonne période et les imperfections ont été très bien cachées, arrivée au mariage, c’était un peu plus mais toujours gérable.
Et heuresement que je ne me marie pas ce samedi…

le 15/02/2017 à 10h08 | Répondre

Mademoiselle Chihuahua

Haha j’adore ta dernière phrase : heureusement que je ne me marie pas samedi. Pareil, si je devais me marier ce week end je mettrais un sac en papier sur ma tête 😉

le 17/02/2017 à 12h29 | Répondre

Lucie

Je partage complètement tes idées de coiffure : j’ai le même genre de chevelure, longue et très épaisse, pour laquelle une trentaine d’épingle est nécessaire pour le moindre chignon banane ! Vive les tresses et les boucles !

le 15/02/2017 à 10h39 | Répondre

Madame Myrtille

Oh oui vive les tresses ! j’ai porté un magnifique chignon bas cet été pour le mariage d’un ami mais nous étions tout juste passé à table que je commençais déjà à le défaire. Ce qui m’avais pas mal conforté dans mon choix.

le 23/02/2017 à 23h26 | Répondre

Mademoiselle Presque Relax

Merciiii pour tes conseils. C’est difficile de subir cette pression

le 20/02/2017 à 10h01 | Répondre

Madame Myrtille

Bon moi la pression je l’ai à peine ressentie parce que j’étais tout de même à l’aise avec mes choix, mais j’avoue que parfois j’ai mal au coeur pour certaines fiancés…

le 23/02/2017 à 23h27 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?