Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Le mariage civil, ce mal-aimé…


Publié le 17 août 2017 par Madame O'Hara

Mademoiselle Dentelle et ses chroniqueuses prennent quelques jours de vacances… Nous serons de retour le 21 août avec des nouvelles chroniques et de nouveaux témoignages ! En attendant, nous t’avons demandé sur les réseaux sociaux quelles chroniques tu aimerais relire… et nous t’avons donc concocté un best of de tes articles préférés pour cette semaine de pause ! Bel été à toi et à très bientôt ! 🙂

 

Attention : cette chronique est uniquement le reflet de mes valeurs et de mes convictions. Elle ne dénigre en rien les cérémonies religieuses ou laïques.

Le mariage civil, ce mal-aimé...

Crédits photo (creative commons) : Celynek

J’aurais tout à fait pu intituler cette chronique « COUP DE GUEULE DE LA BRIDE QUI EN MARRE DE REMETTRE EN QUESTION SON MARIAGE PARCE QU’ELLE NE VA QU’A LA MAIRIE ! », mais non, ce n’est pas le message que je souhaite faire passer.

On t’a déjà dit que des chaussures bleues avec ta robe de mariée ne faisaient « pas mariage » ? Qu’un food-truck dans le jardin ne faisait « pas mariage » ? Qu’un voyage de noces hors des tropiques ne faisait « pas mariage » ? Si tu as déjà hoché la tête, tu es au bon endroit.

Nous avons eu toutes ces remarques, mais la plus récurrente concerne notre cérémonie de mariage. Tu sais, la cérémonie obligatoire que certains trouvent trop expéditive, peu glamour et qui embête tout le monde. Tu sais, cette cérémonie sans laquelle tu ne seras jamais Madame…

Le seul mariage reconnu par la loi est celui célébré par le Maire (ou son représentant) et tu peux très bien organiser une cérémonie dans l’océan ou une Mamoushka par la suite si le cœur t’en dit.

Madame Sourire a un article très juste sur le sujet, et tu en trouveras beaucoup d’autres en parcourant le blog.

Après de (trop) nombreuses réflexions du type « Ah, mais vous ne passez pas à l’église ? Ça ne fait pas mariage, on s’en fout de ne pas croire en Dieu, c’est pour la tradition… » ou « Les cérémonies laïques, c’est tellement HYPE – véridique –  il faut que vous le fassiez ! », j’ai eu envie de partager ma fureur mon ressenti.

Alors déjà, si tu as du répondant, tu peux très bien rétorquer : et toi, est-ce que tu vas pratiquer un culte pour lequel tu n’es pas croyant juste parce que c’est HYPE ? Est-ce que tu vas voir un concert/expo/film d’un artiste qui ne te parle pas du tout, uniquement parce qu’il faut le faire ?

Bien entendu, cette chronique s’adresse à celles qui peuvent organiser leur mariage sans la pression familiale ou qui s’en détachent.

L’importance d’un mariage devant la République

À nos yeux, il n’y a que le mariage civil qui compte. Point. Peut-être que le discours du Maire est trop impersonnel, trop bref, mais c’est le seul qui soit officiel. Nous ne sommes pas croyants, la tradition ne représente pas grand-chose pour nous. J’aime à penser qu’elle est faite pour être utilisée quand ça nous arrange, nous fait plaisir… Et dans le mariage, il y a matière à s’inspirer !

J’adore regarder les mariages en deux temps, avec deux robes, deux cérémonies, à des mois de décalage. C’est très chouette, je l’avoue ! Mais ce n’est pas pour moi, tout comme notre « simple cérémonie civile » n’est pas pour tout le monde.

Quand le moment est passé, il est passé, et je serai mariée une fois avoir signé le registre de la mairie. J’aurais beaucoup de mal à me replonger dans une autre cérémonie, l’après-midi, le lendemain ou l’année suivante. J’aurais tout simplement l’impression de jouer la comédie et il n’en est pas question. C’est exactement comme les futures mariées qui ne se retrouvent pas dans la robe blanche et qui ont la sensation d’être déguisées.

Le mariage, malgré tout l’amour que les futurs époux se portent, est un contrat au même titre que la signature pour l’achat d’une maison ou celui pour entrer dans la vie active… Et, en grandissant, j’ai envisagé de m’en contenter, avec une jolie robe (évidemment !) et peu d’invités. Je ne voulais plus faire « mariée », enfin c’était au début et aujourd’hui, même si la forme a changé, nos conviction sont intactes.

Nous nous sentirons entièrement mariés à la sortie de la mairie, et ça nous suffit. Nous n’organiserons pas de cérémonie laïque uniquement parce que c’est HYPE ni une messe à l’église, tout simplement parce que faire quelque chose sans conviction est la meilleure façon de le rater.

Et le respect dans tout ça ?

De la même manière qu’il est scandaleux de juger les croyances de quelqu’un, il est inadmissible de mépriser son athéisme. Nous en parlons peu, c’est incorrect, mais ça existe et le mariage en est un sacré révélateur ! C’est l’occasion rêvée de parler religion/croyances en évoquant l’Église l’air de rien.

Car sache que, la majorité du temps, ce n’est vraiment pas pour te blesser.

C’est la tradition, il n’y a pas de mal à la rappeler à tes bonnes oreilles, et Tonton Jeannot ne pensait pas à mal en te disant qu’un mariage sans église n’est pas « un vrai mariage ». Il est d’ailleurs peut-être très content pour toi. Repense à ta Mireille qui a de « vraies chaussures » de mariée à te proposer…

Mais à force d’entendre la même chose, c’est très désagréable, voire culpabilisant.

Heureusement, nos familles et nos proches n’ont jamais fait mention de cette partie du mariage, tous athées, ils ne sont pas concernés par cette chronique et, ironiquement, ce sont souvent les personnes qui ne sont pas conviés qui en parlent les premiers, insistant pour que tu fasses ce qu’ils veulent.

Je trouve que c’est un réel manque de respect de sortir à tout va, et gratuitement, « ce n’est pas un vrai mariage » si nous ne faisons pas ce que les gens estiment approprié.

Si l’on annonce que nous envisageons de célébrer notre union dans une synagogue/mosquée/temple bouddhiste/sur la lune, ils seront les premiers à s’indigner, mais pour nous ça aurait EXACTEMENT le même manque de valeur qu’un mariage à l’église.

Je te respecte si tu choisis de faire une messe, que ce soit pour leur foi ou la tradition, je te respecte si tu as envie de t’unir dans une forêt, je te respecte si tu préfères te marier civilement en amont et offrir une cérémonie « moins formelle » à tes invités.

Je respecte toutes tes coutumes et tes envies, alors j’aimerais que tout le monde en fasse de même pour les miennes.

Qui oserait dire à un enterrement : « Ah, il n’y a pas de messe, viens Ginette, on rentre, ce ne sont pas de vraies funérailles ! » ? Imagine-toi que le mariage c’est la même chose en beaucoup plus heureux, hein !

Une cérémonie civile améliorée

Aujourd’hui, nous avons la chance de vivre à une époque (et c’est l’amoureuse du XIXe qui le dit !) où il n’est plus obligatoire d’être unis devant Dieu pour être reconnus en tant qu’époux, et où la mairie a une place de premier choix. C’est pour toutes ces raisons que, lors du dépôt de ton dossier de mariage, les employés municipaux peuvent te proposer de personnaliser ta cérémonie.

S’ils ne le font pas, il y a mille manières d’en parler et de poser la question. Tu trouveras beaucoup d’articles sur Mademoiselle Dentelle qui t’aideront, en particulier la vidéo de Fabiola.

Nous aurons la chance de pouvoir personnaliser notre moment, celui qui va changer notre statut et notre vie, grâce à quelques petites astuces.

Je rentrerai en musique au bras de mon papa, mon fiancé m’attendra, me découvrira même à ce moment-là. Nos témoins et demoiselles d’honneur ont prévu un discours, il y aura un échange de vœux et certainement encore d’autres belles choses que je te raconterai plus tard.

Ce sera donc devant la République et nos invités que nous deviendrons mari et femme. Seulement devant eux, ça fera un « vrai mariage » même si, SPOILER, mes chaussures ne sont pas blanches !

Et toi, as-tu entendu des remarques tout au long de tes préparatifs ? Pas d’église ou pas de cérémonie laïque non plus et on vous le reproche ? Raconte-moi !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires

23   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Afro

Bravo Mlle O’Hara pour cet article que j’adore ! Je suis tout à fait d’accord avec toi, j’ai été lassé par les réflexions du style : « mais la mairie ça passe vite » ou encore « la mairie c’est pas officiel » ! Il ne faut pas oublier que c’est grâce à justement la mairie que le couple est reconnu devant la loi en tant qu’officiellement marié !

Moi aussi adieu église et cérémonie laïque car comme je l’avais expliqué dans un précédent article je ne voulais pas faire semblant surtout ce jour-là ! Encore bravo !

le 19/09/2016 à 11h26 | Répondre

Elise

« à la mairie c’est pas officiel »?? QUOII??

le 19/09/2016 à 18h33 | Répondre

Little Girl Blue

Oh, merci Mlle O’Hara pour cet article tellement plein de bon sens ! Il fait tout à fait écho pour moi. Pour ma part, j’ai surtout eu droit à des réflexions de la part d’une seule (heureusement) personne de ma famille qui m’a pris le chou pour que je me marie à l’église en me balançant quand même « si tu ne te maries pas à l’église, à quoi ça sert de te marier alors ? »………. ok !!! Et il y aussi d’autres traditions qui ont la peau dure.

Mais fort heureusement, il y a aussi beaucoup de personnes qui soutiennent notre choix de ne faire qu’une cérémonie civile et grâce à notre mairie, nous allons aussi pouvoir personnaliser notre cérémonie. Via notre mairie, nous avons aussi découvert l’association Cap Mariage qui propose des rendez-vous de préparation au mariage civil : nous avons trouvé ça super de pouvoir avoir une vraie réflexion sur le sens du mariage et nous recommandons cette préparation à tous ceux qui le souhaite 😉

le 19/09/2016 à 12h48 | Répondre

Clette

Ton article me parle tellement ! Je me suis un peu énervée l’autre jour avec un collègue qui me disait que qu’il n’avait pas été à la mairie pour le mariage d’une amie parce que pour le lui le mariage commençait à l’église. Du coup je lui ai rappelé que seul le mariage à la mairie était valable, le reste n’étant que « du folklore, des traditions, des croyances, etc. » (peut être un peu rude pour certain-e-s mais à partir du moment où on ne me prouve pas par a+b que c’est réel, le domaine de la religion est uniquement celui de la croyance pour moi.).
Pour notre mariage il y a deux ans : mairie et cérémonie laïque . Pour nous la cérémonie laïque était le moyen de faire intervenir nos proches (ils ne pouvaient pas intervenir dans la mairie de notre grande ville qui chronomètre les mariages ) .
Bref super ton article 🙂 parfois on se sent un peu perdus en tant qu’athée dans un monde qui parle énormément de religion ( particulièrement en ce moment ) alors qu’il y a des gens qui n’en ont juste rien à faire.

le 19/09/2016 à 13h46 | Répondre

Eva

Super article ! C’est dommage qu’en France les cérémonies soient aussi expeditives surtout que c’est le seul mariage reconnu par la loi. Dans notre pays on peut personnaliser sa cérémonie a 100% avec des musiques, des textes etc etc donc nous on en profite. Moi je trouve bien plus bizarres les gens qui se marient a l’eglise pour le « ceremonial » meme si eux personne ne leur dit rien!

le 19/09/2016 à 14h18 | Répondre

Melle Pasta

Bravo!!! Et merci. J’ai exactement le même point de vue, je me amrie dans six semaines uniquement à la mairie, car c’est ce qui a du sens pour nous également. Et on entend effectivement plein de réflexions désobligeantes la dessus.
Pour en rajouter une couche, mes chaussures sont vraiment bleues!

le 19/09/2016 à 14h43 | Répondre

Haley

bah c’est dingue ça !! nous on veut faire la mairie en petit comité le mercredi et cérémonie laïque avec tout le monde le lendemain et bah tout le monde nous demande s’ils peuvent venir à la mairie grrrrrrrrr je te jure

le 19/09/2016 à 14h56 | Répondre

Elise

Bravo miss O’hara pour cette chronique pleine de bon sens.
Je suis très peinée de voir que pour tant de gens, le mariage civil est un passage obligé mais sans intérêt, qu’il faut obligatoirement compléter par quelque chose d’autre pour que ce soit « un vrai mariage ». Alors que c’est justement cet acte qui pose l’engagement, qui officialise le couple, qui rend la promesse réelle aux yeux de la société! L’acte signé devant le maire est un rituel social très fort (et non pas symbolique comme à la cérémonie laïque). En tant que croyante, je suis blessée de voir des couples se marier à l’église par pur souci de tradition, pour compléter un mariage civil qui n’aurait pas l’air assez « vrai ». L’engouement pour les cérémonies laïques est assez révélateur je trouve: pour beaucoup de couples, c’est vécu comme une alternative à l’église, c’est à dire une cérémonie qui reprend les codes du mariage religieux mais sans religion. Autant je respecte et comprends l’envie de faire quelque chose de symbolique, d’émouvant, de personnalisé, autant j’ai du mal à comprendre l’intérêt de faire une cérémonie laïque en sortant du mariage civil. L’impression de ne pas être vraiment mariés?

le 19/09/2016 à 15h40 | Répondre

Elise

Quand je me suis mariée à la mairie, nous nos sommes heurtés à l’indifférence de nos proches, avec des arguments du type « c’est pas le vrai mariage » , « ça compte pas » ,  » votre vrai mariage c’est quand? » , « pour votre vrai mariage [religieux] vous organiserez ce que vous voudrez » etc. Quand un acte qui est officiel, qui crée un nouveau statut aux yeux de la société est méprisé par nos proches, franchement ça fout les boules… Le pire c’est que nous allons nous marier à l’église, par pur choix spirituel: je sais déjà que pour nos familles, ce sera « enfin » le « vrai mariage ». Si on avait pas une telle trouille de se brouiller à vie avec nos familles, nous ne les inviterions même pas… Si j’avais eu le choix, j’aurais préféré fêter notre mariage civil en grandes pompes, et notre mariage religieux en comité restreint, avec seulement les amis de notre groupe de prière.

le 19/09/2016 à 15h42 | Répondre

veronique

Bien d’accord avec toi !
On ne s’est mariés qu’à la mairie, et pour nous ce fut une réelle émotion, même si l’élue n’a pas personnalisé son discours. Certes les copains ont joué de la musique pour l’entrée et la sortie de la mairie, mais même sans cela, on aurait été émus. Une photo m’a beaucoup touché quand je l’ai découverte : on nous voit de dos, mon époux passant un bras sur mon épaule alors qu’il tient le livret de famille : ce livret de famille montre que notre couple est reconnue. Merci pour ton article.

le 19/09/2016 à 15h42 | Répondre

Khajjin

Nous nous sommes mariés cette année uniquement à la mairie, pour ma part pour les mêmes raisons que toi, et mon mari, croyant, n’avait pas envie de faire la préparation catholique au mariage. Mais sa famille à lui en a été plutôt étonné, voir même choquée. J’ai eu beaucoup de réflexions plutôt désagréables mais nous avons tenu tête. Résultat ? Un très beau mariage (en toute modestie bien sur !) avec un thème retro qui aurait fait tache dans une église, et tout l’assemblée qui pleurait des larmes de joie (toute, même l’adjointe de la mairie qui ne nous connaissait pas !)
Alors qu’on ne nous dise pas que les mariage à la mairie n’ont pas d’âme… Ils en ont si les mariés y croient, et c’est bien là le principal !
Par contre, si vous avez des astuces pour faire passer la pilule pour nos enfants qui ne seront pas baptisés, je suis preneuse ! 😉

le 19/09/2016 à 15h51 | Répondre

Elise

Félicitations pour ton mariage!
Par rapport au non baptême de vos futurs enfants, tu peux en profiter pour rappeler à tes proches que le baptême n’est pas un obscur truc magique qui servirait à protéger les enfants, mais un acte de foi, et que par conséquent, si on a pas la foi ça veut rien dire. D’ailleurs quand des parents demandent le baptême pour leurs enfants, ils s’engagent (et signent!) à l’élever dans la foi, et disent le « je crois en Dieu » ce qui dans votre cas serait une belle mascarade. Bon courage pour affirmer vos choix!

le 19/09/2016 à 16h26 | Répondre

veronique

Bonjour Elise,
Ton idée de mariage civil en grandes pompes et de mariage religieux en petit comité me séduit ! Voilà quelque chose qui semble évident maintenant que tu l’évoques !!!!
Mais je suis étonnée que tu aies du mal à comprendre l’intérêt d’une cérémonie laïque : tout le monde n’a pas la possibilité de personnaliser la cérémonie à la mairie (je pense aux couples se mariant dans une grande ville, où parfois les mariages se font « à la chaîne ») et une cérémonie laïque leur offre cette possibilité. Et puis, être athée(s) ne signifie pas « ne pas avoir de spiritualité »…
Je précise que nous avons choisi de ne pas faire de cérémonie laïque, mais je comprends quand même le choix de certains couples.

le 20/09/2016 à 05h12 | Répondre

Claudia

Il n’y a pas de ‘pilule à faire passer » pour les non baptisés. Mon grand-père 9né en 19050 n’était pas baptisé, ma maman n’était pas baptisée, je ne suis pas baptisée, mes enfants ne sont pas baptisés… et alors? ça n’a posé de problème ni à moi ni à mes enfants (plus difficile pour nos aînés, vu l’époque). Un peu plus compliqué pour ma fille de se marier à l’église (son époux est croyant, donc ça avait du sens) mais sinon… le tout c’est d’assumer ce qu’on croit, on n’a pas à se justifier de ne pas être baptisé… et tes enfants côtoieront d’autres non baptisés sans même le savoir, on n’a pas à se justifier mais on ne le porte pas non plus gravé sur le front.

Sinon, pour revenir au sujet, pour moi le seul mariage qui compte c’est le mariage civil. Je n’envisage pas d’aller au mariage d’un proche sans aller à la mairie, quitte à attendre dans l’embrasure de la porte si la salle est trop petite. Pour moi, un mariage à l’église s’il n’y a pas au moins un des époux sincèrement croyant, c’est du folklore et du manque de respect pour ceux qui croient. la cérémonie civile, OK pour ceux qui se marient dans une ville où les mariages s’enchainent tout l’après-midi, mais si on se marie dans une ville plus petite où on peut personnaliser la cérémonie, c’est beaucoup plus émouvant.

le 20/09/2016 à 15h31 | Répondre

Gwen (voir son site)

Bien dit 😉 Chacun fait comme il l’entend et il est bon de le rappeler. C’est fou la pression qu’on a. Bon, moi, ça va, j’ai tendance à ne pas me laisser faire. 🙂

le 19/09/2016 à 17h21 | Répondre

Madame Miaou

Merci pour ton article, en effet le mariage c’est vraiment un révelateur, notamment parfois sur le manque de respect des croyances de chacun !

le 20/09/2016 à 08h27 | Répondre

Myade

Super article, je suis bien d’accord.
Autant je comprends qu’on soit croyant et qu’on souhaite se marier religieusement.
Autant je ne comprends pas que l’on puisse dire que « la mairie, ça ne suffit pas pour faire un mariage ».
Le mariage à la mairie a un sens : c’est lui qui fera qu’on sera reconnu comme mariés par la société. C’est là que nous nous engageons l’un envers l’autre (et « respect, fidélité, secours, assistance », auquel on s’engage d’après la loi, ben moi ça me parle).
À un mariage sur deux jours (civil puis religieux), j’ai entendu le marié dire, le soir du mariage civil, alors qu’on le félicitait « ah mais aujourd’hui, c’était le simulacre, hein, le *vrai* mariage c’est demain ». Alors autant je comprends que le mariage religieux lui tienne plus à cœur puisqu’il est croyant, autant bravo le manque de respect d’appeler « simulacre » le mariage civil. J’avais été assez scotchée. Je ne suis pas croyante mais je me serais jamais permise d’appeler simulacre un mariage religieux.
Bref, et pour la remarque la plus drôle que j’ai eu sur mon mariage, c’était un classique « mais vous vous mariez *seulement* à la mairie ? vous ne faites pas une autre cérémonie « mais de la part de quelqu’un qui est… employée d’état civil dans une mairie :D:D:D C’était tellement improbable que ça m’a plutôt fait rire

le 20/09/2016 à 09h22 | Répondre

Elise

C’est consternant… Je pense qu’il y a une grande perte de valeur chez beaucoup de gens, parce que pour ne pas comprendre le sens d’un acte aussi officiel et fondateur socialement, c’est bien qu’il y a un problème. Penser que le mariage religieux sera plus important d’un point de vue spirituel, symbolique, ou autre,oui, mais dire que la mairie est un « simulacre »?? Surtout de gens qui se disent chrétien c’est quand même abusé (sachant que oui, l’église reconnait le mariage civil, et que le mariage civil a grosso modo les mêmes valeurs que le mariage religieux (Dieu en moins): fidélité, vie commune, assistance mutuelle…

le 20/09/2016 à 09h45 | Répondre

Madame Rationnelle

Comme je te comprends, Mademoiselle O’Hara !
De mon côté, comme je suis agnostique et mon futur protestant non pratiquant, je voulais un mariage « civil d’exception », comme on dit en Suisse, c’est-à-dire hors de la salle communale des mariage (manoir, château, vignoble), très personnalisé et pouvant durer jusqu’à 1h30 au lieu des 15 minutes habituelles. Mais je ne me marie pas seule et mon cher et tendre m’a bien fait remarquer que les lieux autorisés pour ces mariages sont peu nombreux et souvent éloignés que là où nous comptions nous marier… et qu’il n’envisageait pas de ne pas se marier à l’église, ce qui risquait de trop charger notre journée. Il m’a fallu du temps pour comprendre ce qui le poussait à refuser catégoriquement l’idée d’une cérémonie laïque et à vouloir un mariage religieux alors que c’est un totalement absent de notre quotidien, car le mariage est un symbole fort de sincérité, d’amour et d’engagement, et qu’il serait triste d’en faire une mascarade, une cérémonie hypocrite irrespectueuse de la foi de nos proches, alors je l’ai interrogé encore et encore à ce sujet. Sa famille est assez croyante (parmi les plus proches, son père protestant, ses grands-parents maternels catholiques), et il souhaite leur offrir la possibilité de bénir spirituellement notre union, un moment dédié et reconnu pour leurs prières, une solennité qu’ils ne retrouveraient pas dans une cérémonie laïque, pouvoir affirmer nos valeurs chrétiennes et en particulier nos valeurs communes avec la religion protestante (plus nombreuses qu’avec le catholicisme)… et si l’amour que nous portons les uns aux autres nous vient de Dieu, il est logique d’accueillir tout cet amour qui nous entoure dans un Temple protestant et de Lui rendre grâce et d’entourer à notre tour nos proches de notre amour dans ce lieu de culte. À mes yeux, sa vision va donc bien au-delà de « faire plaisir à la famille » (qui n’aurait peut-être pas reconnu une cérémonie laïque mais qui aurait accepté que nous ne fassions pas de mariage religieux).
De plus, le mariage protestant n’est pas un sacrement mais une bénédiction de notre union, un rappel de l’amour de Dieu. Et ça me convient bien mieux qu’un mariage catholique puisque notre cérémonie telle qu’il la voit ne me donnera pas l’impression de participer à une mascarade, et elle ne diminue pas l’importance du mariage civil.
Gare à ceux qui diront le contraire au sujet de notre union ! Par contre, nous ferons du mieux possible pour également personnaliser notre courte cérémonie civile et la rendre plus émouvante, notamment au sujet de notre engagement à se porter assistance, secours, à la fidélité etc… et nous fêterons les deux dates de mariage (normalement successives donc pas de folies)
Pour moi, une cérémonie laïque n’avait pas de sens car il est toujours possible d’intégrer les voeux des uns et des autres et divers symboles au cours du repas et surtout parce que ne veut pas « me marier » une deuxième fois alors que c’est la signature à la mairie qui compte vraiment. Mon beau-frère voit les choses de manière opposée : il est militaire de terrain et il a tenu à épouser tôt ma soeur à la mairie pour qu’elle soit protégée et reconnue s’il lui arrivait quoi que ce soit en mission, mais il tient à la cérémonie laïque l’année prochaine pour pouvoir proclamer son engagement à ses côtés à sa manière et devant famille et amis.

le 20/09/2016 à 09h50 | Répondre

Mme Chouchou

Il y a certaines phrases dans ton article qui me heurte car je suis très croyante ainsi que mon mari mais comme je suis d’accord avec toi!!!!

Nous avons 27 ans tous les deux, pour nous, à l’inverse de vous, le mariage à la mairie n’a pas beaucoup de valeur même si c’était l’occasion d’avoir deux tenues ( ouiiiiiiiiiiiii). Alors que le mariage à l’église était celui qui concrétisait notre histoire, la façon dont nous l’avons mené jusqu’à maintentant. Et pour nous, il n’y avait rien de plus beau qu’un mariage à l’église qui avait un sens profond POUR NOUS ET UNIQUEMENT POUR NOUS.

Donc je suis à 1000% pour les couples qui ne se marient pas à l’église. Le mariage est un engagement trop personnel pour faire ce que les gens attendent de nous. Mariage civile, cérémonie laique ou religieuse…l’important c’est de vivre le mariage qui nous ressemble 🙂

le 23/09/2016 à 17h03 | Répondre

Mme Chouchou

Et PS: j’avais une belle robe blanche de mariée…avec des chaussures bleues turquoise XD

le 23/09/2016 à 17h04 | Répondre

Madame O'Hara (voir son site)

Merci à vous toutes de m’avoir lue et d’avoir partagé vos expériences ! Je suis ravie de savoir que nous ne sommes pas seules dans ce tourbillon du mariage et que les valeurs personnelles ont encore un sens ! 😀

le 28/09/2016 à 14h32 | Répondre

Floconnette

J’hallucine que l’on puisse dire à quelqu’un que ce qu’il choisit n’est pas un vrai mariage ….
En tant que vieille mariée maintenant et ayant assisté à des mariages très différents, je trouve que l’important est avant tout que la cérémonie quelle qu’elle soit ressemble aux mariés … et soit porteuse de sens et de valeurs … Et je comprends aussi pourquoi certains ont du mal à se contenter de la cérémonie civile quand celle-ci est expéditive, dite par un officier d’Etat-civil pressé en 10 minutes chrono (même l’acte n’a pas été lu en entier) et que les témoins doivent se dépêcher de signer …
On n’a pas personnalisé notre cérémonie civile mais petite commune où ils célèbrent 2 mariages par an (et encore) donc discours personnalisé de l’adjointe -très émue- et au final un moment très émouvant qui reste un de nos préférés de notre mariage … Mais qui n’a été vu que par peu de personnes (mairie trop petite- 10 places seulement … ). Si on n’avait pas pu avoir la petite église que l’on souhaitait et le prêtre que l’on voulait (une histoire familiale), je crois qu’on aurait fait une cérémonie laïque pour que tout le monde puisse assister à nos vœux (l’union devant nos familles et nos amis étant quelque chose de très important pour nous).

le 17/08/2017 à 13h43 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?