Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Mon mariage classique revisité : notre premier oui


Publié le 14 septembre 2017 par Madame Caramel Beurre Salé

La dernière fois, je t’ai laissée au moment où la musique résonnait pour annoncer le début de notre marche nuptiale.

Monsieur Patate à Raclette ouvre la marche au bras de sa mère. Il monte les marches, je le vois partir et rapidement, il n’est plus à portée de vue.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Je suis tétanisée encore une fois, je n’ose pas avancer. Je vois de loin la vidéaste me faire signe d’avancer, mais je n’y arrive pas… C’est mon père qui m’entraînera avec lui en me prenant la main. Je sens mon cœur battre un peu plus fort à chaque pas que je fais, à chaque marche que je monte, même si mon sourire ne me quitte pas.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

La mariée remontant l’allée

Plus je m’avance vers la salle des mariages, plus je me sens au bord des larmes. Je suis à deux doigts de craquer, mais je tiens bon, en gardant le regard droit devant moi. Ça fonctionne plutôt bien, jusqu’à ce que je vois M. Patate à Raclette debout au bout de l’allée, souriant, et tous nos invités sur les côtés, me regardant avancer. Avec tout l’amour flottant dans la salle, je craque de nouveau, malgré toute ma bonne volonté. Toute la pression accumulée ces derniers mois retombe à quelques minutes d’épouser l’homme que j’aime.

Cette allée m’a parue incroyablement longue. Lorsque j’arrive à ma place, je me rends compte que mes deux témoins ont les yeux humides également, et Mme India me tend un mouchoir. Visiblement, je ne suis pas la seule à avoir versé des larmes.

Nous nous asseyons, et la cérémonie commence. Je ne m’étais pas rendu compte d’à quel point nous étions en retard. J’ai enlevé ma montre au moment d’enfiler ma robe, et dès lors, je n’ai absolument plus eu la notion du temps. Mais ce n’est pas le cas du personnel de la mairie, surtout que nous sommes le seul mariage de la journée. Lorsque l’agente commence à lire et dit : « le 3 décembre 2016, à douze heures zéro minutes » suivi d’un petit « mouais », tout le monde se met à rire puisque l’on est bien plus tard !

Ça détend bien l’atmosphère, et nous écoutons avec beaucoup d’attention la lecture de nos états civils, puis des textes de loi. C’est un moment de totale unité entre M. Patate à Raclette et moi, que nous vivons main dans la main.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

En toute pudeur

Puis, c’est le grand moment. L’adjoint au maire nous invite à nous lever pour échanger nos consentements. Nous nous exécutons. En grands timides que nous sommes, je savais pertinemment que nous n’allions pas répondre avec de grandes effusions.

M. Patate à Raclette est le premier à répondre à la fameuse question. Je bouge dans tous les sens, même si je n’ai aucune crainte. Il me regarde du coin de l’œil, dit un « oui » ferme et parfaitement audible, avant de sourire. Plein de papillons traversent tout mon corps, j’ai l’impression que je vais m’évanouir, alors que c’est à moi maintenant que l’adjoint s’adresse.

Mon « oui » est à peine audible, tout en pudeur, et suivi d’un « Félicitations ! » immédiat de l’adjoint, qui nous fait rire M. Patate à Raclette et moi. D’ailleurs, je ne suis pas du tout certaine que quiconque d’autre l’ait entendu, hormis mes témoins.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Nous voici déclarés mari et femme, sous les applaudissements de nos invités. Nous échangeons nos alliances, apportées par notre petit garçon d’honneur, et nous nous rasseyons pour la suite de la cérémonie, avec la lecture de l’état civil des témoins.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Ça passe très vite, et on se relève déjà pour signer le registre, ainsi que nos actes de mariage. Nous avions prévu un stylo personnalisé pour cette occasion, mais on nous a expressément demandé de signer avec celui de la mairie. L’adjoint remet nos actes de mariage à M. Patate à Raclette, et moi je reçois notre tout nouveau livret de famille.

La cérémonie est déjà finie, et même si j’ai l’impression qu’une demi-heure s’est écoulée, en réalité, seulement dix petites minutes sont passées. C’est fou comme on peut ressentir tant de choses en si peu de temps !

Notre sortie simple et joyeuse

Nous posons un peu pour les premières photos, puis nous ressortons, une fois de plus sous les applaudissements, et sur la jolie musique de Christina Perri, « A thousand years », que nous avions choisie pour sa symbolique, dont je te parlais dans ma chronique sur nos choix musicaux.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Devant la salle, nous nous retrouvons seuls, avec juste notre photographe et les filles d’honneur tenant ma traîne. Nous savourons nos premiers instants en tant que mari et femme, profitant de ce bref moment de solitude pour nous échanger, à l’abri des regards, notre tout premier baiser de jeunes époux.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Tous nos invités passent un par un pour nous féliciter. J’embrasse et dis merci à la suite,  je plane totalement. Je ne me rends pas vraiment compte de ce qu’il se passe réellement. Par ci par là, j’entends des « T’es magnifique ! » ou « Ta robe est trop belle ! », mais je n’ai même pas le temps de les assimiler.

Lorsque tous les invités sont sortis de la salle des mariages, nous descendons dans le hall, une fois de plus sous les acclamations de tout le monde.

Le photographe essaye tant bien que mal de rassembler tout le monde pour faire une photo de haut, et finit par y arriver.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Puis, nous prenons le temps de discuter un tout petit peu avec les invités. Je suis tellement heureuse de les voir tous là. Une fois de plus, je ne fais pas attention à l’heure alors que je devrais. J’ai envie d’avoir un petit mot pour tout le monde, mais ce n’est pas possible, et la réalité me rattrape. Il faut y aller.

Je réclame ma cape que je remets, et on fait une seconde sortie sur le parvis de la mairie. C’est une pluie de bulles qui nous accueille, avec à nouveau des applaudissements. On nous réclame un bisou puisque nous n’en avons pas encore fait un seul devant nos amis, et nous nous exécutons, avec un peu de gêne tout de même.

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

La cérémonie à la mairie // Photo : Vincent Besson Photographie

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

C’est là que je me sépare une seconde fois de mon tout nouveau mari. En effet, lui va directement à l’église tandis que moi, je dois me diriger vers un Novotel où j’ai réservé une chambre en Day Use pour pouvoir enfiler ma seconde tenue de lumière. Je monte en voiture, toujours conduite par M. SNCF, cette fois-ci avec les trois témoins filles, tandis que nos imagistes me suivent dans une autre voiture conduite par le chéri de Mlle Paillette.

Et toi ? Comment s’est passé ton mariage civil ? Étais-tu en retard ? Le maire a-t-il fait de l’humour ? Raconte-moi !

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Melle Bulle

Oh, c’est vraiment trop joli votre cérémonie (même si elle a été courte !!) ! Vous êtes rayonnants ! 😀 La photo où vous êtes tous ensemble est super sympa ! Et les bulles rendent vachement bien aussi, les invités ont du bien souffler !! 😉

le 14/09/2017 à 14h50 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

je suis désolée de ne répondre que maintenant. Je te remercie pour ton commentaire Mlle Bulle :).
On avait un appareil à Bulle, ce qui explique le nombre sur la photo. Ca rendait effectivement super bien sur le moment

le 19/10/2017 à 08h04 | Répondre

Acc

Vous êtes beaux! C’est rigolo d’avoir pensé que cela avait duré une demi-heure pour 10 minutes alors que très souvent c’est l’inverse, les gens trouvent que çà passe hyper vite 🙂

le 14/09/2017 à 16h42 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

ahah oui, mais je crois que mon stress m’a donné une vision erronée du temps qui passait ce jour là.

le 19/10/2017 à 08h04 | Répondre

Madame Piglou

Vous êtes beaux tous les deux 🙂

le 15/09/2017 à 10h36 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

Merci Mademoiselle Piglou (meme si je devrait dire Mme maintenant 😉 )

le 19/10/2017 à 08h05 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?