Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Mon mariage classique revisité : la première séance de couple et les photos de groupes


Publié le 13 octobre 2017 par Madame Caramel Beurre Salé

Nous nous retrouvons enfin ensemble dans la voiture des mariés, heureux, détendus, à faire les pitres.

Arrivée sur le lieu de la cérémonie

Crédits photo : Photos personnelles

Nous prenons seuls la direction du Domaine de Lacroix-Laval, où nous avons choisi de faire notre séance photo de couple, ainsi que la séance photo de groupes. C’est un parc public que nous avons plébiscité pour ses grands espaces verts et la présence d’un très joli plan d’eau.

Nous n’avons pas voulu faire de cortège, histoire de pouvoir arriver assez en avance pour avoir du temps pour nous.

Notre séance de couple au coucher du soleil

On a effectivement pas mal de temps pour nous, mais parce que nous n’avons pas prévu que tout le monde prendrait la mauvaise entrée du parc. La faute à la mariée qui n’a pas pensé à bien préciser quelle entrée prendre ! Et puis comme on n’a pas eu le temps de baliser le chemin comme c’était initialement prévu, les invités sont complètement paumés. Oups !

Un mal pour un bien, puisque pendant que M. SNCF fait le rabatteur de l’autre côté du parc, Vincent peut prendre tout son temps pour notre séance photo de couple, sous les regards curieux des quelques personnes présentes autour.

Il fait un froid de fou, et le soleil est couchant, il ne faut donc pas trop tarder quand même. Vincent fait un rapide état des lieux, avant de nous guider rapidement pour des photos douces, romantiques et poétiques comme nous le voulions.

Photos de couple hiver // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Photos de couple hiver // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Photos de couple hiver // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Photos de couple hiver // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Les photos de groupes

Finalement, nous voyons tout le monde arriver en groupe pour nous rejoindre environ une demi-heure plus tard. Nous commençons par faire les photos avec la famille de M. Patate à Raclette, ce qui me permet de remarquer que la mienne n’a pas daigné faire le déplacement. Je suis un peu déçue, mais je ne le montre pas.

Nous avons prévu une liste pour quelques photos formelles, mais au final, avec la nuit qui tombe et le froid bien présent, on se met rapidement à improviser, tout en gardant l’esprit de groupe. Les photos qui en sont ressorties sont très belles et fun, exactement ce que nous voulions.

Photos de groupes hiver // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Photos de groupes hiver // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

L’un des meilleurs moments est bien évidement celui du lancer du bouquet. Je ne savais pas vraiment s’il y aurait beaucoup de monde, mais ce qui était sûr, c’est que je ne voulais pas me séparer de MON bouquet. J’ai donc fait faire une réplique par la fleuriste.

En rigolant, on s’était tous dit que de toute façon, ce serait Mlle Paillette qui aurait mon bouquet, parce qu’elle le voulait absolument. Avant que je me mette dos aux concourantes, je l’entends me hurler : « Je suis là ! », ce qui occasionne un fou rire général.

Lancer de bouquet // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Lancer de bouquet // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Ça doit être à cause de ça que tout le monde nous accuse aujourd’hui d’avoir truqué le lancer, puisqu’elle l’a effectivement attrapé. Je dois avouer que par moment, ça m’agace parce que non, je ne l’ai pas volontairement visée, mais j’étais vraiment heureuse qu’elle l’ait.

Il est grand temps maintenant de se mettre en route pour le château. Nous reprenons le chemin du parking, nous arrêtant de temps à autre pour faire une photo par-ci par-là.

Mariage hiver // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Le retour au château

Avant de monter en voiture, je retire mes chaussures, histoire de ne pas salir l’intérieur de la voiture avec la terre (le sol du parc était humide, et mes chaussures n’ont pas trop apprécié). Nous quittons le parc, sous les coups de klaxon de nos invités.

Nous faisons un petit cortège jusqu’à la bretelle d’autoroute, et là, nous commençons à réellement accuser le coup. Nous nous assoupissons légèrement pendant le trajet d’une heure, tout en regardant un peu les messages reçus d’amis n’ayant pas pu venir. M. Patate à Raclette s’amuse même à dire qu’il est en train de regarder un match de foot (chose qu’il ne fait absolument jamais).

À quelques bornes du château, je reçois un coup de fil. C’est la baby-sitter qu’on a embauchée et qui doit arriver pour 18h au château. Elle veut s’assurer qu’elle va bien au bon lieu de réception. Heureusement qu’elle a appelé, parce que le nom qu’elle me donne n’est pas du tout le bon : l’agence a inversé deux fiches.

Quand nous arrivons au château, il fait nuit noire, et on a un dilemme.  Je veux faire pipi, il faut donc trouver un moyen de rentrer dans le château sans se faire remarquer des invités. On décide de passer par l’arrière, au niveau des cuisines. Ça me donne l’occasion d’apercevoir pour la première fois le traiteur qui va s’occuper de notre repas.

Avant de descendre de la voiture, je veux renfiler mes talons, mais dès que je mets le pied au sol, je souffre le martyr. Je décide donc que je resterai à plat pour le reste de la soirée. La seule chose qui m’inquiète vraiment avec cette décision, c’est l’ourlet de la robe, qui a été fait avec ma paire d’escarpins. Mais une fois de plus, la largeur du jupon joue en ma faveur, et c’est une libération pour moi de retrouver mes Repetto.

J’arrive tant bien que mal à rejoindre notre chambre sans attirer l’attention, en compagnie de M. Patate à Raclette, qui tient ma robe derrière et surtout dans les escaliers pour m’éviter de tomber. Il s’avère qu’en fait, mon jupon est tellement large que je n’ai pas du tout besoin d’aide pour aller aux toilettes.

Nous ressortons du château par là où nous sommes rentrés, remontons en voiture, et partons côté jardin pour faire notre vraie entrée cette fois, tout en klaxons.

Arrivée de la mariée // Photo : Vincent Besson

Crédits photo : Vincent Besson Photographie

Et toi ? As-tu été limitée par le temps pour tes photos ? As-tu choisi de faire un cortège ? As-tu fini la soirée en ballerines ? Raconte !

Commentaires

14   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Loup

Quelles sont douces et belles vos photos dans le parc ! Je suis particulièrement fan de celles avec le reflet des arbres, c’est sublime ❤️
Et c’est pas possible mais les gens se font trop des films de complots avec le bouquet… Tu verras dans une de mes prochaines chroniques c’est pareil pour moi 😂 moi je crois aux heureux hasards ! 😉

le 13/10/2017 à 08h51 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

Je pense que cette photo est une de mes préférées, en plus je l’ai en version portrait et paysage.
J’ai pas compris le délire sur le lancer du bouquet; Comme tu dis, les gens se font tout un filme. Enfin… quand 4 mois plus tard on me ressortait encore « de toutes façons c’était truqué », j’ai fini par vraiment me facher parce que si eux ils trouvaient ça drole, moi ça me faisait plus rire du tout.

le 19/10/2017 à 09h05 | Répondre

Madame Néfertiti

Vos photos sont sublimes! C’est dommage que ta famille ne soit pas venue, mais vous étiez quand même bien entourés c’est le principal. J’adore la technique de passer par les cuisines pour aller faire pipi incognito :-)!

le 13/10/2017 à 09h27 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

Merci Mme Néfertiti.

Oui c’est vrai que pour le coup ma famille a pas assuré, mais maintenant j’ai digéré la pillule et je retiens juste ce bon moment avec nos amis :)!

le 19/10/2017 à 10h32 | Répondre

Nala

Merci Mme CBS (désolée, grosse flemme ce matin… j’espère que tu ne m’en voudras pas de ne pas écrire ton pseudo en entier) ! Mille mercis pour cette chronique et ces merveilleuses photos, qui me rappellent à quel point j’aime l’hiver et une des raisons principales pour lesquelles Chéri et moi organiserons notre réception à cette période 🙂 La luminosité est tellement douce et romantique, il se dégage une telle sérénité et une telle plénitude en hiver je trouve <3

le 13/10/2017 à 10h20 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

ahah Nala, pas de soucis, moi aussi parfois j’écris CBS pour aller plus vite ;).

Merci à toi pour ces gentils mots.
C’est vrai que la lumière d’hiver est tellement belle. J’espère que vous aurez aussi beau temps pour pouvoir bien en profiter.

le 19/10/2017 à 10h37 | Répondre

Raphaelle

rah la photo avec le coucher du soleil c’est juste WOOOWWWWW 😀

le 13/10/2017 à 11h03 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

Ouiiiii! notre photographe a fait des merveilles, cette photo est pleine d’amour et de douceur.

le 19/10/2017 à 10h44 | Répondre

Mademoiselle Parenthèses

Vos photos sont super jolies !! Vous avez l’air heureux 🙂 (OK, sauf sur celle où vous faites semblant d’être fâchés, mais elle est drôle celle-là ^^)

le 13/10/2017 à 11h13 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

Merci! je suis contente qu’on ait réussi a avoir des photos de tout type a peut près, ça donne une belle diversité.

le 19/10/2017 à 10h46 | Répondre

Madame Chihuahua

Non mais ces photos de couple !!! C’est sublime !!! Le décor, la lumière, ta tenue sublime, elles sont vraiment incroyables !

le 13/10/2017 à 12h00 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

Merci Mme Chihuaha, c’est tellement gentil <3.

le 19/10/2017 à 10h55 | Répondre

Mademoiselle Biche

Je suis amoureuse de la première photo de votre séance de couple !!! Elle est absolument sublime ! Encore une fois la douceur de la lumière est hivernale est vraiment tellement belle #teammariéedhiver 🙂

le 13/10/2017 à 16h02 | Répondre

Madame Caramel Beurre Salé

oui, cette lumière <3! c'est un des avantages de se marier en hiver.

le 19/10/2017 à 11h04 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?