Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Mon mariage franco-chinois coloré : la cérémonie chinoise


Publié le 5 décembre 2017 par Madame Teochew

Je suis dans la voiture avec Chéri en direction de la maison de mes beaux-parents et je peux enfin souffler quand tout à coup, je suis prise d’un doute : le sac plastique blanc qui était devant l’entrée… tu l’as pris, rassure-moi ? Eh non, le sac blanc qui contenait, entre autres, mes chaussures pour la robe blanche et ma trousse de maquillage a été laissé par terre.

Ce n’est pas grand-chose, mais je me remets à stresser : dans la vie de tous les jours, j’ai toujours ma trousse de maquillage à portée de main au cas où, pour les retouches et pour éviter la « face d’huile » dont je t’ai parlé. J’ai un éclair de génie, et j’appelle ma sœur qui est encore à la maison en train d’habiller les jumeaux.

Une mariée ou une bombe à retardement ?

Sauf qu’au bout du fil, j’ai ma sœur qui oscille entre l’hystérie, la crise de larmes, l’angoisse et la panique : les clés de sa voiture sont introuvables. On ne peut même pas envoyer quelqu’un les chercher car personne n’a de sièges enfant de la bonne taille. Ma sœur n’arrive plus à se calmer et ne cesse de répéter qu’elle va rater le mariage de sa petite sœur.

J’ai les larmes aux yeux et je ne sais plus du tout ce que je peux faire. Nous sommes en bas de la rue de mes beaux-parents et je ne voulais arriver que quand tout le monde serait là. J’ai une boule dans la gorge et je me retiens de pleurer. Je ne sais pas si :

  • je dois attendre ma sœur et retarder complètement la cérémonie chinoise (qui devait commencer avant 10h30),
  • je dois démarrer sans elle et prendre le risque de laisser un souvenir amer à ma sœur.

Chéri finit par prendre les choses en main et par contacter ma famille pour savoir si quelqu’un n’aurait pas – par erreur – embarqué les clés de voiture de ma sœur… et ma mère finit par les retrouver dans son sac. Mon oncle file en quatrième vitesse en voiture pour les ramener à ma sœur.

Mon beau-frère, adorable, me dit qu’il s’occupe d’expliquer le « retard » pris et de ne pas m’en faire, qu’il y a plus grave que ça et qu’il est là pour que je n’aie pas à stresser pour quoi que ce soit. Je ne le remercierai jamais assez pour ce moment, qui a été très compliqué pour moi et dont il m’a sortie !

L’arrivée chez les beaux-parents

Normalement, Chéri aurait dû arriver chez mes parents pour me « kidnapper », sauf que mes parents habitant trop loin, nous avons changé le « déroulé ». C’est donc après concertation avec Belle-Maman, ultra compréhensive, qu’il a été décidé que nous arriverions ensemble.

Pour garder quand même quelques traditions de la cérémonie chinoise, nous avons demandé à mes deux « petits » (ils font 1m90…) cousins de nous ouvrir les portières de la voiture. En échange de ça, ils gagneraient une enveloppe rouge contenant de l’argent. Je m’entends hyper bien avec mes cousins et je les avais prévenus de cette tradition. Ça les avait fait rire, et il me tardait de les voir à l’oeuvre.

La portière s’ouvre de mon côté… et je vois mon cousin du côté maternel. Je le taquine : « J’espère que tu t’es entraîné pour ça, c’est le moment de ta vie. » Il rigole avec moi et réussit parfaitement à manier l’ouverture de voiture. OUF. C‘est qu’il aurait été capable de ne pas l’ouvrir pour m’embêter… ha ha.

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Nous arrivons donc tout sourire chez mes beaux-parents, avec plus de quarante-cinq minutes de retard sur le planning… Mes beaux-parents nous attendent sur le pas de la porte, nous sautent dans les bras et ne cessent de me répéter que ce n’est pas grave, que l’important, c’est que tout aille bien maintenant.

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Je découvre alors le salon complètement transformé pour la cérémonie chinoise. Il y a des offrandes un peu partout, des guirlandes chinoises, des fleurs… c’est magnifique. L’émotion monte et je serre très fort la main de Chéri.

À cet instant précis, je mesure le chemin que nous avons tous les deux parcouru, notamment du fait de la différence de culture. Nous avons beau être nés en France tous les deux, nous n’avons pas été élevés de la même manière. Nous n’avons pas eu les mêmes fêtes ou les mêmes croyances. Nous ne voyons pas toujours les choses de la même façon et pourtant, presque sept ans après, nous sommes main dans la main, prêts à franchir une nouvelle étape dans nos vies.

Nous sommes là, nos deux familles réunies pour célébrer le matin, la culture chinoise et l’après-midi, la culture catholique. Je suis heureuse de mon choix de faire ces cérémonies, et heureuse de la personne que j’ai à mes côtés pour partager ce moment.

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

La cérémonie chinoise  :  la famille de Chéri

Nous saluons tous nos proches qui sont venus partager ce moment avec nous : seule la famille très proche était invitée le matin car la maison n’est pas très grande et que c’est mon beau-père, âgé, qui devait préparer le repas pour tous les invités.

Tout à coup, nous sommes appelés pour faire le « paï paï » (comprendre la prière). Nous devons prier quatre entités différentes pour qu’elles nous protègent :

  • l’air,
  • la terre,
  • les ancêtres paternels,
  • les ancêtres maternels.
La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Puis, c’est le moment de démarrer la cérémonie du thé, qui commence avec la famille de Chéri – dans l’ordre d’âge des couples. Ce sont les parents de Chéri qui passent les premiers.

Ils sont assis sur des chaises tandis que nous sommes agenouillés devant eux en signe de respect. Une amie proche de mes beaux-parents nous donne deux tasses à thé, que nous donnons à notre tour à mes beaux-parents. Ils boivent ensuite le thé et le déclarent « sucré » : ils acceptent notre mariage !

C’est ensuite le moment où ils nous disent un petit mot, leurs félicitations ou autres, et nous remettent une enveloppe rouge et des bijoux en or (note : ce sont surtout les parents qui offrent des bijoux).

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Puis, c’est aux couples suivants :

  • le cousin germain de Chéri, qui a plus de 50 ans,
  • son frère et sa femme,
  • sa sœur et son mari.

Et c’est au moment du passage de son frère et de sa sœur que la cérémonie prend un autre tournant. C’est pendant la cérémonie du thé, pendant les petits mots de bonheur que les couples offrent aux futurs mariés que son frère et sa sœur – tour à tour – dévoilent leurs sentiments et leurs émotions.

Tu ne dois plus t’en rappeler, mais je t’avais dit que Chéri était équanime : il a toujours l’air d’humeur égale – qu’il soit énervé, heureux ou triste. Eh bien, sa famille l’est également. Et même si je sais et surtout, si je vois tout l’amour qu’ils se portent les uns aux autres, ils ne se disent jamais qu’ils s’aiment.

C’est pendant la cérémonie chinoise qu’ils disent à Chéri ce qu’ils pensent de leur petit frère, la chance qu’ils ont de s’avoir les uns et les autres. Ils partagent des souvenirs très forts ensemble, et d’autres souvenirs avec moi, comme le premier jour où je les ai rencontrés.

Je ne suis que sourire et larmes aux yeux parce que je mesure la chance que j’ai d’entrer dans une famille aussi extraordinaire. Mais je sais qu’à côté de moi, Chéri craque et fond en larmes. Je le serre aussi fort que possible pour lui dire : « Je suis là, je serai toujours là. » C’est en effet un petit code entre nous depuis toujours car quand je suis profondément triste, je ne peux/veux pas parler, je veux juste qu’il me serre dans les bras très fort et qu’il me dise que ça va aller.

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Chéri se remet de ses émotions, et c’est normalement au tour de ma famille de passer… quand je demande cinq minutes de pause : j’ai quelque chose à dire. J’ai imaginé ce moment des centaines de fois dans ma tête et au moment où je me lance, c’est difficile et les mots ne sortent pas comme je l’aimerais.

Je réunis la famille de Chéri – ses parents, son frère et sa sœur – pour leur dire merci. Merci de m’avoir accueillie dans leur famille. Merci de m’avoir toujours considérée comme un membre de cette famille dès que je suis entrée dans leur vie. Merci d’avoir élevé et éduqué Chéri et de l’avoir fait devenir l’homme adorable et attentionné qu’il est aujourd’hui. Merci d’être le frère que je n’ai jamais eu. Merci d’être ma seconde sœur – de m’avoir rapprochée de la mienne. Merci d’avoir été là dans les moments moins drôles. Merci d’être réunis avec nous aujourd’hui. Merci d’accueillir à bras ouverts ma famille. Merci pour des centaines de raisons. Juste merci. 

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

La cérémonie chinoise : ma famille

La cérémonie redémarre et nous commençons par ma grand-mère. Elle est « seule » mais ayant été mariée et heureuse pendant plus de soixante ans de mariage, elle a sa place dans la cérémonie.

Ma grand-mère était un peu stressée les jours avant le mariage car elle avait peur de ne pas se rappeler de son « texte », de ne plus savoir ce qu’il fallait dire et de faire un impair. Imagine notre fou rire quand en pleine cérémonie, ma grand-mère nous dit que le thé est très « doux ». Je lui redemande : est-ce qu’il est sucré ? Et nous avons droit à un franc et massif : « Oh oui, pour être sucré, il est sucré ! »

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Vient ensuite le tour de mes parents. Ma mère est déjà en larmes avant même d’avoir goûté une goutte de thé. Ils nous font ensuite une merveilleuse déclaration d’amour aussi bien envers moi qu’envers Chéri, le fils qu’ils auraient aimé avoir.

Vient ensuite le moment que je redoute le plus : celui du don de bijoux. Comme je te l’ai dit plus haut, ce sont surtout les parents qui offrent un bijou lors de la cérémonie du thé, et ma mère paniquait à l’idée de ne pas trouver LE bijou pour ce moment. Alors que moi, je savais déjà quel était ce bijou parfait.

Au décès de mon grand-père, ma maman a récupéré la chaîne qu’il portait tous les jours. C’était une longue chaîne comme en portent souvent les gens du sud. Ma mère n’avait jamais su quoi en faire ni comment décider qui de ma sœur, elle ou moi devait l’avoir. Finalement, j’ai eu l’idée de le découper en trois pour en faire des bracelets (via un bijoutier) – de cette manière, nous aurions toutes les trois un souvenir de lui.

Je redoutais ce moment car même si ça fait trois ans maintenant, c’est encore (trop) frais pour moi. Je vis très mal avec l’idée de me marier sans lui, et son bracelet – aussi beau que soit le symbole – est une maigre consolation à son absence. J’ai envie de pleurer, mais cette fois, c’est Chéri qui me serre fort la main.

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

La suite de la cérémonie se déroule dans la même ambiance : beaucoup d’émotion et beaucoup de rires aux éclats. Comme quand le chéri de ma sœur, après le très beau discours de celle-ci, nous sort un « Tout pareil ! ». Ou comme quand ma tante, après son discours, veut laisser la place au prochain couple… et se fait sermonner par mon oncle qui, lui aussi, veut nous dire un mot !

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Le repas chinois du midi

Les ventres gargouillent dans le salon, et ma belle-mère informe tout le monde que le repas est installé dans le jardin ! Il y a tous les plats classiques et traditionnels asiatiques :

  • des pad thai
  • des nouilles sautées
  • des nems
  • des samossas
  • des bouchées vapeur
  • du riz cantonnais
  • du porc au caramel
  • etc.

Miam ! Je cours dans le jardin car OUI, je suis une mariée qui mange !

La cérémonie du thé de mon mariage chinois // Photo : Pam est là - photographe

Crédits photo : Pam est là - photographe

Et toi ? As-tu fait une cérémonie issue de la culture de ton chéri ? As-tu vécu de beaux moments d’émotion ? Des moments des stress ? Raconte-moi tout !


Pssst : je t’invite à me retrouver sur l’agenda du 1er au 24 décembre… surprises et cadeaux t’attendent à l’occasion des fêtes de fin d’année dans un Calendrier de l’Avent spécial mariage concocté rien que pour toi ! 🎁

Commentaires

11   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mademoiselle Parenthèses

Très jolie cérémonie… Très intense !! Ca a l’air d’avoir été un merveilleux moment pour vos deux familles, c’est vraiment chouette !
Merci de nous le raconter 🙂

le 05/12/2017 à 11h08 | Répondre

Mademoiselle Impatiente

Wahou, que d’émotions ! Tu m’as mis les larmes aux yeux….
Merci réellement de partager ça avec nous, c’est juste extra de voir cette tradition, qui est vraiment magnifique.
J’ai hâte de lire la suite de ton récit !

le 05/12/2017 à 11h20 | Répondre

Nala

Tes photos me rappellent tellement de souvenirs… Une cérémonie de mariage mi-chinoise, mi-laotienne il y a quelques années 🙂
C’est vrai que leurs traditions sont très émouvantes, la famille est tellement importante pour eux…

Hâte de découvrir la suite !!!

le 05/12/2017 à 11h43 | Répondre

Maud (voir son site)

Merci de nous faire découvrir cette tradition du mariage chinois.
J’ai eu une grosse larme à l’oeil à propos du collier de ton grand père transformé en bracelet… J’ai perdu mon grand-père dont j’étais proche et il me sera d’un immense manque à notre mariage…

le 05/12/2017 à 13h38 | Répondre

Mademoiselle Cabou

J’ai du avoir les larmes aux yeux minimum au moins 5 fois pendant la lecture de article. C’est rempli d’emotions, de douceurs et d’amour. Toutes mes félicitations ! J’ai hâte de lire la suite 😍

le 05/12/2017 à 16h11 | Répondre

Madame Gypsophile

Merci pour ton article Mme Teochew !!! c’est très beau. On s’imagine à tes côtés. Et on ressent tout l’amour que vous vous portez tous. Et tout particulièrement en ce qui me concerne, ça me rappelle les émotions du jour j entre mes parents et mes beaux-parents qui nous accueillent respectivement comme leurs enfants. Hâte que tu nous racontes la suite !!

le 05/12/2017 à 19h51 | Répondre

Madame Croisé

Ton article est si riche en émotions! Merci! Je trouve ça super que tu te sentes si bien accueillie dans sa famille et que tu ressentes qu’elle fait partie intégrante de la tienne maintenant. Ca a vraiment dû être de superbes moments!

le 06/12/2017 à 09h05 | Répondre

Madame Pinpon

Merci pour ce partage, ce devait être une très belle cérémonie !

le 06/12/2017 à 11h29 | Répondre

Mademoiselle Wait

Encore une fois de jolies photos qui retranscrivent bien le déroulé de la célébration et l’émotion que vous avez ressenti, qui tu exprimes très joliment.

le 06/12/2017 à 13h51 | Répondre

Madame Piglou

Magnifique récit et magnifiques photos! Tu m’as mis les larmes aux yeux, félicitations à vous deux, vous êtes superbes!

le 08/12/2017 à 11h15 | Répondre

Madame Néfertiti

Cette cérémonie est tellement sublime merci beaucoup à toi de l’avoir partager avec nous. C’est un joli symbole la chaine de ton papy et je comprend que cela devait être tellement fort en émotions.

le 09/12/2017 à 09h40 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?