Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Mon mariage mélodieux et convivial : et que la fête commence !


Publié le 11 août 2017 par Madame Myrtille

Ça y est, nous nous sommes dits deux fois OUI et, au terme d’une messe riche en émotions, nous sommes enfin mari et femme, pour le meilleur et pour le pire. Et pour ce qui est de l’immédiat, il s’agit certainement d’une partie du meilleur, parce que ce qui est sur le point de se produire est un de mes moments préférés de cette journée formidable. Allez viens, que je te raconte !

La naissance du caprice ultime de la mariée

Tout le monde le sait, une bride qui se respecte a le droit aux caprices. Je t’ai confié mon premier caprice au tarif plus que raisonnable, je t’ai également parlé de mon second caprice, réalisable grâce à une Super-Mamie-Grognon, et maintenant je m’apprête à te livrer le secret de mon dernier ULTIME caprice, mon délire rien qu’à moi (j’avoue que sur ce point ni mon Grognon ni qui que ce soit n’a eu son mot à dire) : notre cortège « vraiment-très-spécial ».

Donc lorsqu’en septembre 2015 nous avons choisi cette salle des fêtes bien tristounette pour célébrer notre union, c’était pour deux bonnes raisons : son prix attractif bien entendu mais surtout sa proximité avec notre église (moins de 300 mètres). Alors cette proximité peut être un critère mineur de prime abord, mais pour moi il était essentiel. Eh bien oui, ce que j’aime le moins dans les mariages c’est le trajet entre le lieu de la cérémonie et celui où se déroule le vin d’honneur. Les amoureux viennent de se dire « oui » et voilà qu’il faut courir à sa voiture, garée à l’autre bout du village car pas assez de place à côté de l’église parce que arrivés à la bourre, pour ne pas rater le cortège et surtout pour ne pas se pommer, vu que dans la précipitation le faire-part est resté sur la table de la cuisine et que je n’ai plus la moindre idée du lieu où se trouve la salle. Bon d’accord, je dramatise un peu, mais sincèrement je n’aime pas ce moment où les invités se dispersent chacun dans leur voiture alors qu’on aurait plutôt envie de se rassembler pour fêter sans attendre. Je trouve que c’est à la fois du temps perdu et surtout, c’est douloureux pour mes tympans. Bref.

Pour notre mariage, j’avais rapidement imaginé une transition bien plus animée, une invitation à la fête où nous pourrions tous nous rendre sereinement vers notre jolie salle décorée dans la joie et la bonne humeur : à pieds et précédés d’un joyeux cortège de musiciens.

Quand j’ai énoncé cette idée pour la première fois à mes proches, ils ont hoché la tête avec un air dubitatif « oui pourquoi pas » « faut voir » (ils m’ont simplement pris pour une cinglée en fait). Mais je n’ai pas démordu et j’ai passé une année entière à faire la fameuse danse du soleil pour que ce cortège puisse avoir lieu (oui, parce qu’un tel défilé n’aurait eu aucun sens sous la pluie).

Une sortie d’église étincelante

Donc je te laissais la dernière fois alors que nous étions encore au frais de l’église et profitions de la marche nuptiale de Mendelssohn entonnée par Titi et Miss Marimba nos percussionnistes d’exception.

Nos invités ont profité de ce moment pour se faufiler à l’extérieur pour nous accueillir. Main dans la main, nous remontons doucement l’allée centrale, celle-là même où nos parents nous avaient guidés une heure auparavant. À la sortie de l’église, point de bulles, de riz ou de confettis, nous découvrons la haie d’honneur traditionnelle faites aux musiciens de nos orchestres, une haie d’honneur flamboyante composée d’instruments de musique.

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle ! // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle ! // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle ! // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Le temps d’un (ou deux) bisou(s), et de quelques éclats de rires sous les applaudissements de nos invités, et nous remontons dans notre jolie voiture pour nous rendre à notre salle.

Notre cortège : de la musique en prélude à la fête

Tel un couple princier nous saluons la foule, à la fois surprise et amusée par notre petite mise en scène.

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle !

Crédits photo : Photo personnelle

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle ! // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Tu ne penses pas que j’aurai fait une bonne reine d’Angleterre ?

Moi je m’y crois à fond ! C’est mon petit moment de gloire et j’ai tant plaisir à voir tous ces visages aussi surpris qu’amusés autour de nous.

Il faut dire que je suis complètement consciente que c’est la seule et unique fois dans ma vie où je pourrais emmener toute une foule dans ce genre de délire et j’en savoure pleinement chaque seconde ! Je crois même que le Grognon y prend goût lui aussi.

Les musiciens se mettent en place devant la voiture et c’est parti ! Nous avançons au pas et au son du joyeux défilé offert par nos amis. Nous saluons les nombreux curieux qui se pointent à leur fenêtre (c’est vrai que ce n’est pas tous les jours qu’on voit un cortège musical suivi de deux jeunes mariés terriblement beaux et d’une marée humaine).

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle ! // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle ! // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Je ne me lasse pas de saluer, à croire que je suis née pour ça…

Et voilà que nous arrivons déjà à la salle.

Mince, déjà fini ! Elle aurait quand même pu se trouver un peu plus loin…

Mais je découvre avec bonheur notre cour aménagée par le traiteur et les bouquets confectionnés avec passion par Mademoiselle Grand Sourire.

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle ! // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Toute en simplicité, notre cour est prête à accueillir cette fête préparée depuis quasiment un an ! Et alors que nos musiciens terminent le morceau entamé, nous sommes accueillis par notre traiteur et deux coupes de crèment bien frais !

Un cortège en fanfare entre l'église et la salle ! // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Ça tombe bien : on avait sacrément soif !

Et maintenant que le ton est donné, place à la fête !

*** Petit point sécurité ***

J’avais longuement réfléchi à la sécurité du moment : nous descendions tout de même la rue principale du village, et celle-ci est plutôt empruntée le samedi sur les coups de 18 heures. Mais sur le moment j’ai complètement zappé de demander à quelqu’un d’arrêter les voitures… Aïe, pas bien ! Mais les musiciens ouvraient notre cortège d’un pas décidé, et annonçaient joyeusement notre venue. Les automobilistes que nous avons croisés n’eurent d’autre choix que de s’arrêter sur le côté, impressionnés et surement amusés, pour nous laisser passer. Nous les avons bien sûr abondamment salués et remerciés, et c’est passé comme une lettre à la poste.

***************************

Et toi, comment as-tu prévu de te rendre sur le lieu des festivités ? Plutôt klaxons frénétiques ou cortège à l’ancienne ? Je veux tout savoir !

Commentaires

8   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mlle Laine

Ooooh je suis trop fan du cortège en musique !!! Et je suis tellement d’accord avec toi pour la course à la voiture et la peur de se perdre, ça fait un peu retomber l’ambiance festive …!

le 11/08/2017 à 09h43 | Répondre

Madame Myrtille

Merci Mlle Laine
Je vois que je ne suis pas la seule étourdie qui oublie les faire-part … 😉

le 22/08/2017 à 14h05 | Répondre

Madame Néfertiti

Trop chouette ce cortege en musique ca devait etre canon et tellement originale! tu as bien fait d’insister! Vous êtes très beaux en tout cas à saluer la foule!

le 11/08/2017 à 13h15 | Répondre

Madame Myrtille

Merci ! Je ne sais pas si on est beaux, mais en tut cas on est heureux 🙂

le 22/08/2017 à 14h03 | Répondre

Mademoiselle Biche

J’avais un grand sourire en lisant ton billet ! C’est vraiment une superbe idée que tu as eu et heureusement que tu t’y es accrochée !! Cela met en valeur votre passion musicale et vos amis musiciens, et puis se prendre pour un couple princier c’est sympa aussi j’avoue 😉

le 12/08/2017 à 08h31 | Répondre

Madame Myrtille

Si tu en as l’occasion, une fois, je te le conseille vivement, c’est très bon pour l’égo 😉 (et le abdos 😀 )

le 22/08/2017 à 14h02 | Répondre

Madame Peach

On n’a qu’une envie en te lisant : faire partie des invités ! Ça respire la joie de vivre !

le 12/08/2017 à 09h56 | Répondre

Madame Myrtille

Hiii ! moi aussi j’aurai voulu être une petite souris à ton mariage !

le 22/08/2017 à 14h01 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?