Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

La non-demande en mariage


Publié le 12 juin 2017 par Mademoiselle Moutarde

Tu es peut-être une grande romantique. Tu es peut-être de ces rêveuses qui voient leur mariage comme un conte de fées. Tu es peut-être de celles qui s’imaginent en princesses. Tu es peut-être de celles qui veulent une demande en mariage « genou à terre/solitaire en diamant/larmes aux yeux ».

Comment nous avons décidé de nous marier

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

Pas moi.

Non, désolée, ce n’est pas ici que tu auras ton quota de cœurs et de champagne au coucher du soleil, le romantisme, je le préfère au cinéma (en grande partie grâce à Hugues Grant, j’avoue). Pas de jugement hein, chacun sa vision des choses, aujourd’hui je te raconte la mienne, je te raconte les prémisses de mon mariage et je te raconte comment j’ai eu la non-demande en mariage que j’espérais tant !

« J’ai l’honneur de ne pas te demander ta main »

Le mariage, on en avait déjà parlé avec mon Barbu, et je lui ai répété souvent qu’une demande en mariage « romantique » ne m’intéressait pas, je ne voulais pas de dîner aux chandelles avec une bague dans mon dessert (surtout ne pas gâcher un gâteau !), pas de balade au clair de lune en calèche, pas d’avion dans le ciel écrivant « Would you marry me ? » (oui, je sais, je suis romantique en anglais)… Non, sortir le grand jeu pour m’épouser, très peu pour moi. À force d’en parler – et certainement parce que ça lui facilitait les choses – mon Barbu l’a intégré. Et comme il essaye toujours de me faire plaisir, il ne m’a PAS demandé en mariage. Jamais.

Quoi ? Jamais ?

Jamais.

« Mais alors pourquoi t’es là ? » te demandes-tu. Bonne question en effet. Et bien, figure-toi que ce n’est pas parce qu’on a pas de demande qu’on aura pas de mariage ! Bon ça suffit le bla bla, « tu vas cracher le morceau et nous raconter toute ton histoire ! » (« zut de zut ! » rajouterais-tu presque, si tu étais grossière).

« Toute mon histoire ? D’accord »

Tu le sais, un beau jour de juillet, j’ai rencontré mon Barbu, on a travaillé ensemble et nous sommes devenus amis. Et puis nous sommes devenus plus que des amis… 3 ans plus tard on achetait notre nid douillet, et encore 2 ans plus tard un petit monstre amour est venu nous combler de bonheur !

Et un jour de mai, au milieu de mon congé mat, des couches et des tétées, je dis :

     « – Dis mon Barbu, tu ne veux pas qu’on se marie ?
– Pourquoi ? Pourquoi maintenant alors que Little Bouddha n’a que 2 mois ?
– Parce que je veux porter le même nom que mon fils…
– Mmm… d’accord ! »

Et voilà comment je me suis retrouvée fiancée sans bague et sans demande !

Enfin, fiancée c’est un grand mot, c’est-à-dire qu’après s’être dit « On se marie ? D’accord », est venu le cas de conscience : combien ça va nous coûter cette histoire ? (Et oui on en revient toujours au côté pécuniaire, on est bien peu de chose ma foi !)

« Money, money, money »

Je ne suis pas la première mariée de mon entourage. Il y a quelques années, j’ai été la témoin d’une copine et j’ai suivi de très près l’organisation de son mariage, en grande pompes, dans un château, et avec 150 invités au repas. Je sais donc déjà ce que peut coûter un mariage. Oui sauf que voilà, concrètement, avec notre prêt immobilier, notre fils, et ma reprise du boulot à 80%, nous n’avions pas les moyens de dépenser 12000 euros (ni l’envie d’ailleurs). Mon Barbu et moi décidons donc que si le budget prévisionnel est trop important, il n’y aura pas de mariage, pas tout de suite en tout cas.

Ne me fais pas cette tête offusquée, j’avais prévenu, pas de romantisme dans cette chronique !

Comment nous avons décidé de nous marier

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Voilà donc comment ont commencé les préparatifs, avec un budget qui a son mot à dire, et même qui aura le dernier mot, et avec une peut-être future mariée en train d’écumer les sites Internet pour trouver une salle qui ait du charme et qui soit très peu chère.

En tombant par hasard sur le mariage de Mlle Mymakao, qui se déroule près de chez moi, au Prieuré de Montverdun, je découvre un lieu magnifique et à un prix défiant toute concurrence, je dirai même : un prix wouahouuu (imagine le loup de Tex Avery, mâchoire tombante et yeux exorbités) !

Alléluia ! Alors c’est possible, ça existe, on peut se marier, gniiiii ! Voilà comment nous avons finalement décidé qu’on pouvait se marier. Voilà aussi comment j’ai découvert Mademoiselle Dentelle.

Au passage, ne croit pas que je t’ai spoilé la salle, ce serait mal me connaître ! Je suis pleine de surprise et je te raconterai la longue l’histoire des salles une prochaine fois !

Et toi, romantique ou pas ? Et le budget, il a eu son mot à dire dans ton mariage ? Je veux tout savoir !


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide « Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble » pour glaner toutes nos bonnes idées. Pour un accompagnement personnalisé, Fabiola t’aide à rédiger cette jolie cérémonie et peut même être là le jour J pour la célébrer pour toi ! ❤️ 

Commentaires

12   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mlle Werther

Haha merci pour cer article, notre non-demande a aussi pris la forme « -on se marie ? – D’accord ! » et je me serais sentie très mal à l’aise d’avoir une demande sous la forme genou à terre et mise en scène, je ne peux pas me dire « pas romantique » mais l’idée de la demande ne ne parle pas du tout. Du coup je me sens moins seule 😀

le 12/06/2017 à 07h23 | Répondre

Mademoiselle Moutarde

Oui c’est exactement ça, une demande « genou a terre » ça ne me parle pas! Ca fait plaisir de voir qu’on est pas seule dans ce cas en effet! 😉

le 12/06/2017 à 19h01 | Répondre

véronique

Hé hé moi pareil. J’avais dit à monsieur qu’il était hors de question « qu’il fasse une demande », que c’était une décision qui se prenait à deux. Donc on en a parlé, et on l’a décidé ensemble. Mais comme j’aime les surprises (et aussi parce que je suis contradictoire, oui je sais !) j’avais ensuite fait une demande à monsieur (ben oui, pourquoi ce ne serait pas dans ce sens là !) pour le plaisir de fabriquer un objet à lui offrir lui demandant à quelle période de l’année il préfèrerait qu’on se marie.

le 12/06/2017 à 07h53 | Répondre

Mademoiselle Moutarde

Je suis d’accord avec toi, c’est quelque chose qui se décide a 2, et je trouve ca bien plus romantique de savoir que les 2 personnes sont sur la meme longueur d’onde au meme moment!

le 12/06/2017 à 19h03 | Répondre

Claudia

Moi non plus je n’ai pas eu de demande en mariage. Une fois le bébé (désiré) en marche, c’était:
Moi: « et maintenant on se marie, ou pas? »
Lui: « je crois qu’on se marie » (à l’époque, le PACS n’existait pas. Internet non plus).
Bilan, ça fait 32 ans qu’on est mariés, et toujours amoureux.

le 12/06/2017 à 09h39 | Répondre

Mademoiselle Moutarde

Tu es la preuve qu’on n’a pas besoin de demande pour etre heureux en mariage! 32 ans, félicitations à toi!!

le 12/06/2017 à 19h05 | Répondre

Claire

Aaahhhhh une copine de non demande !!! Moi le chéri ma dit au bout de 1 an de relation « et si on achetait une maison ? » J’ai répondu « ok mais on se marie avant ! » Et hop j’étais fiancée !! (Mais j’ai quand même une bague, on est allé ma choisir ensemble). 😊

le 12/06/2017 à 10h05 | Répondre

Mademoiselle Moutarde

Haha! Super pour toi aussi!
Moi j’ai pas eu de bague mais pour sa défense il venait de m’offrir une belle bague en cadeau de naissance de notre fils, alors elle s’est transformée aussi en bague de fiançailles !

le 12/06/2017 à 19h08 | Répondre

Mademoiselle Oz

Bienvenue dans la team non-demande en mariage ! Moi aussi j’ai demandé à l’amoureux s’il voulait qu’on se marie, au restaurant, entre l’entrée et le plat 🙂 et nous aussi on ne se voyait pas claquer 10k dans une journée. Pour nous c’est mariage à moins de 5000€ avec une salle/gîte louée à un tarif défiant toute concurrence ! Alors oui on ne le repète jamais assez et on ne le voit jamais assez sur les blogs mais se marier sans claquer 10 000e c’est possible ! Hâte de lire la suite, j’ai l’impression qu’on a beaucoup de points en commun 🙂

le 12/06/2017 à 12h55 | Répondre

Mademoiselle Moutarde

Ah oui ta « non-demande » au resto est sympa aussi!!
Je suis d’accord, c’est très compliqué de trouver des mariages a moins de 10 ou 12 mille euros… C’est pour ça que je viens partager mon expérience. D’ailleurs ma prochaine chronique traite du budget, pour rentrer dans le vif du sujet, le nerf de la guerre!! 😉

le 12/06/2017 à 19h15 | Répondre

mllelili

Ca me rappel comment j ai harcelé mon cher et tendre apres la naissance de notre premier ( moi je voulais du romantisme mais a la fin j etait prete a tout lol) et porter le meme nom que mini nous ca c ‘est un argument choc

le 14/06/2017 à 12h38 | Répondre

Mademoiselle Moutarde

Héhé! Oui c’est l’argument contre lequel un homme ne peut rien répondre! 😉

le 15/06/2017 à 18h40 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?