Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Je n’ai pas aimé ma demande en mariage – Partie 3 : la parole au fiancé


Publié le 14 mars 2017 par Madame Cerise

Je t’ai raconté ma demande en mariage version top du top, puis donné mon réel ressenti les fois précédentes. Aujourd’hui, pour ne pas qu’on me dise que les absents ont toujours tort et lui donner l’occasion de se défendre, je te propose de lire la vision des choses de mon Grand Chef Chat. J’ai un peu peur pour ma réputation, mais j’assume, ha ha !

Chers Mesdames et Messieurs… euh, enfin… toi, future mariée, appelle ton futur époux et demande-lui de venir lire ça attentivement s’il ne veut pas s’attirer tes foudres…

Je pourrais jouer au gars très cool, qui comprend tout à fait que tous ses efforts n’aient servi à rien… Je suis un garçon assez cool, d’ailleurs… Mais je reste un garçon, fier, avide de justice, et qui a la désagréable sensation que ses efforts n’ont pas été appréciés à leur juste valeur. Alors pour que justice soit faite, je vais rétablir la (ma) vérité !

Mademoiselle Cerise m’a déjà présenté, donc allons à l’essentiel. Étant donné que je suis quelqu’un de très factuel, contrairement à Cerisette (un de ses petits surnoms, avec entre autres : Cerise, Petit Chat, Cœur, Petit Cœur, Amour, Mon Ange, Ma Vie, Mon Trésor, Petit Indien… et j’en passe*), je t’épargne le rêve et je vais directement te parler de la réalité.

(*Ne te méprends pas : ces petits surnoms niais et mignons n’atténuent en rien son caractère bien trempé et versatile côté femme qui s’assume et maman qui déchireeeee – cf. la pub que tout le monde connaît.)

Les origines

Tout démarre au début de l’été 2014, où je prévois que nous montions sur Paris en août de cette même année afin de réaliser la tant attendue demande en mariage à ma Mademoiselle Cerise.

Nous sommes en couple depuis août 2007, et autant dire que j’ai l’impression qu’elle me parle mariage depuis janvier 1999. Oui oui, tu lis bien mon pote : janvier 1999.

Elle en parle tous les jours, lit des blogs (Mademoiselle Dentelle quotidiennement) et adhère à des groupes auxquels je ne comprends que dalle, probablement équivalents de Maxifoot, Foot Mercato et autres L’Équipe pour nous les gars !

Je ne sais même plus quelle bonne raison elle trouve, mais nous ne montons finalement pas sur Paris en août 2014… Bien que déçu, je me dis que ce n’est que partie remise. Je garde mes bonnes idées : Pont Neuf, nuit sur bateau-mouche ou dans un hôtel de renom, Tour Eiffel, dîner tard le soir sur un rooftop avec vue sur Notre-Dame et la Tour Eiffel…  et je préviens mes acolytes (mon futur témoin et sa femme, la fameuse « Bulette ») que ma demande est décalée à plus tard.

Ayant passé des heures à réfléchir et à organiser ça, la comédie musicale Dirty Dancing (réservée par Mademoiselle Cerise) tombe à pic. Ni une ni deux, après la réservation pour le show, j’appelle mon témoin (qui ne savait pas encore qu’il allait l’être à ce moment-là) et lui dis que j’ai enfin la date pour la demande en mariage !

Ce sera le 23 janvier 2015, à Paris, comme prévu.

On revoit ensemble le scénario :

  • arrivée à Marne-la-Vallée,
  • RER (c’est cheap OK, mais elle ne saura pas que c’est le jour où je vais la demander en mariage),
  • Big Fernand (c’est un burger OK, mais c’est elle qui veut… et puis elle ne saura toujours rien, après tout),
  • rendez-vous au Pont Neuf avec le prétexte que nous attendons une amie,
  • demande en mariage avec THE BAGUE de toujours, nettoyée et gravée pour l’occasion,
  • taxi,
  • hôtel super classe,
  • champagne sans alcool (et pas du Champomy comme Mademoiselle Cerise me l’a balancé à la gueule gentiment fait remarquer),
  • bain moussant,
  • départ pour le spectacle avec un taxi commandé par la réception de l’hôtel,
  • dîner sur un rooftop à 1h du mat’ (j’ai galéré pour en trouver un qui servait autre chose que de l’alcool à cette heure-là, et j’ai négocié avec le manager pour m’assurer de la qualité du service, expliquant que c’était une demande en mariage… pour, comme tu le sais, finalement ne pas y aller… la loose !),
  • re-taxi jusqu’à l’hôtel,
  • dodo,
  • petit déj continental ultra garni à l’hôtel,
  • déjeuner à la Tour Eiffel,
  • balade en amoureux,
  • et pour conclure, retour chez nous dans le sud.

Ça devait marcher, ça ne pouvait que marcher… C’était le thème qu’elle voulait donner au mariage, en plus… J’étais tellement fier de moi…

Demande en mariage vue par le fiancé

Crédits photo (creative commons) : Beth

Sauf que Miss Cerise a un caractère « assez particulier ». Elle peut passer de la femme douce, tendre, aimante, drôle, attentionnée, enjouée, intelligente, romantique, épanouie, rayonnante à la femme compliquée, critique, fatiguée (argument de base), non compréhensive, victime de nonjenefaispaslagueulepathie aiguë (maladie chronique qui consiste à râler sans aucune raison : dans les cas les plus sévères, elle peut durer deux à trois jours, et jusqu’à une semaine entière)… et tout ça en une fraction de seconde : un moment, tout va bien, et le moment suivant, rien ne va plus !

D’ailleurs, elle commence à râler car je mets trop de temps pour écrire l’article… Non, je plaisante… Elle râle tout court !

Bref, reprenons le fil de mon récit à la veille au soir avant la merveilleuse demande en mariage de GCC (Grand Chef Chat – mon surnom) à Mademoiselle Cerise. Ça te permettra de comprendre étape après étape mon parcours et mes erreurs, en espérant que ça puisse t’éviter de commettre les mêmes.

J-1 : une douce nuit

OK OK OK… Je reconnais que le petit qui se réveille dans la nuit avant le départ, c’est de trop… mais en même temps, qu’y pouvais-je ??? Peut-être qu’il développe un complexe d’Œdipe et qu’il ne veut pas que j’épouse sa maman d’amour ?? Peut-être qu’il va, comme Œdipe, finir par tuer son père… Non je blague, et j’arrête les hypothèses farfelues…

Je me lève et je vais le chercher pour le mettre dans notre lit. Je suis un peu contre le cododo, mais après tout, s’il veut être avec nous, qu’il vienne, qu’il se calme et qu’il permette à ma douce de dormir paisiblement, afin qu’elle soit en forme demain. Évitons les pleurs pendant une heure, sachant qu’il est environ 2h du mat’.

Erreuuuuuurrrrrr !!!! Il bouge comme un ver de terre et met du temps pour se rendormir.

Erreur n°1 à ne pas commettre : prendre les petits loups dans le lit, même si l’intention est bonne. Laisse Mademoiselle décider de s’ils doivent venir avec vous : ce sera alors de sa faute si ça se passe mal… ou bien de la tienne, car tu n’auras rien fait, en fait ! (Mais je reviendrai plus tard t’expliquer comment éviter que la faute ne te retombe dessus à chaque problème. J’ai une technique infaillible !)

Jour J (H-8) : le train enchanté

Lendemain matin, départ en train pour Paris avec des gens super bruyants et irrespectueux, à qui j’ai demandé de venir avec nous dans le wagon afin d’empêcher ma douce de dormir et de récupérer de sa nuit… Non je blague : je ne connaissais pas ces gens. Mais vu la tête de Mademoiselle Cerisette, leur présence était sûrement tout de même de mon fait.

Erreur n°2 à ne pas commettre : prendre un train où il y a du monde… Tu es un homme, tu es grand, tu te débrouilles, tu choisis un train vide ou tu réserves tout le wagon… Un peu de classe, quand même !

Jour J (H-2) : le déjeuner avec Mickey

Arrivée sur Paris, avec déjeuner prévu à Big Fernand… annulé et remplacé par Rain Forest dans Disney Village à la dernière minute… Avec joie (et parce que je n’ai pas vraiment le choix), j’accepte.

Bon point n°1 : suivre son désir ! Où Madame veut aller (surtout pour manger), tu iras !!

Jour J (H0) : The Moment

Demande en mariage sur le Pont Neuf… Classe, chic, romantique, « no comment »…

Non en fait si, je suis obligé de commenter !!

Tu te dis sûrement, après avoir compris que j’avais réfléchi à tous les détails, que je suis un mec super malin, organisé, minutieux, que mon choix était parfait, qu’il ne pouvait pas rater… eh bien si !!!

Avant de programmer « The Moment », tu me feras le plaisir d’appeler la meilleure copine de ta chérie (si ce n’est pas déjà fait – et là, je t’admire) et de la missionner pour qu’elle demande subtilement à ta douce quelle serait SA demande idéale… Pour ça, elle peut lui faire le coup d’une copine de boulot pour qui ça s’est mal passé, ou bien prétendre qu’elle-même redoute que son jules fasse mal les choses… Plus loin l’idéal de ta chérie sera du schéma idéal que tu t’étais fait, plus tu me remercieras de t’avoir donné ce conseil.

(De ce fait,) erreur n°3 à ne pas commettre : penser que tu lis dans ses pensées et que tu sais ce qu’elle veut : elle-même ne le sait pas… mais en revanche, prends garde : elle sait pertinemment ce qu’elle ne veut pas !!

Jour J (H+8) : Dirty Dancing, ou moi parmi les femmes…

Je ne peux pas être tenu responsable de la prestation ainsi que de la réservation (ouf de soulagement), cela dit, ce beau gosse musclé qui se dandine sur la scène et fait hurler les demoiselles me rappelle que ça fait (très) longtemps que je n’ai pas soulevé une altère…

Jour J (H+11) : repas au rooftop (échec)

Comme tu le sais, le restaurant rooftop après le concert sera annulé (par Madame) car nous (elle) sommes (est) trop fatigués(/ée).

Mon conseil : si tu prévois de rentrer tard et que tu as à tes côtés une paramotte (mix de la marmotte et du paresseux – c’est encore un surnom de Mademoiselle Cerise), songe à demander un plateau repas à l’endroit où vous dormez, et fais mine d’avoir oublié de réserver quoi que ce soit pour dîner ! Elle n’en sera que plus ravie à la découverte du plateau !

Erreur n°4 à ne pas commettre : vouloir innover… Mademoiselle est couche-tôt, elle est couche-tôt. On ne change pas les habitudes de Mademoiselle Cerise, qui plus est enceinte ! Une femme enceinte est souvent extrêmement fatiguée (de la même manière que lorsque nous avons un rhume, nous les hommes).

J+1 : repas à la Tour Eiffel

Le lendemain a été un peu plus agréable en termes de fatigue, mais la qualité attendue n’était pas forcement au rendez-vous (aucun jugement de valeur).

Erreur n°5 à ne pas commettre : choisir un lieu très (trop) touristique, qui manque souvent d’authenticité et dont les prestations sont les plus minimales possible.

Mais bon point n°2 : les taxis. Si tu es dans une grande ville, le temps dans les transports en commun est assez long. N’oublie pas que vous voudrez profiter un max de ces instants magiques et uniques (car tu ne te marieras qu’une seule fois, j’espère) et que gagner du temps et de l’intimité est vraiment royal ! 

Maintenant que l’on se connaît, je vais te confier quelque chose : j’aurais aimé être jugé pour ma prestation telle que je viens habilement de te la décrire. Mais au final, ce n’est pas sur ta prestation que tu seras jugé, mais sur ta capacité à réaliser ce dont elle rêve (même si elle-même ne le sait pas !).

Moralité de l’histoire : fais ce que tu penses être le mieux pour lui faire plaisir, mais fais-le bien. Au moins, elle ne pourra jamais te reprocher d’y avoir mis tout ton cœur !

Bon point n°3 : y avoir mis tout mon cœur. Tout ça est donc surtout à relativiser, car ta bien-aimée aura toujours quelque chose à (re)dire.

Au fait, ça me revient : je devais te donner un conseil pour que la faute ne te retombe pas tout le temps dessus en cas de désaccord avec ta chérie, alors le voilà…

… eeeeeh non, ça n’existe pas ! Je suis un farceur, hein ?! Tu es un grand malade de m’avoir cru. Laisse tout simplement couler, car elle aura toujours raison et toi toujours tort !! Et cet adage est valable pour tout, sauf pour la question de votre mariage.

Un jour, elle te dira que tu as eu raison de l’épouser, car elle est parfaite, mais qu’elle a eu peut-être tort de t’avoir choisi. Sache cependant qu’elle n’en pensera pas un moindre mot : c’est une simple stratégie de plus pour gagner la bataille ! Incorrigibles Mesdemoiselles… on vous aime comme vous êtes, vous êtes d’ailleurs parfaites !! Alors surtout ne changez rien… et surtout pas de mari !

Alors, toi aussi, tu as foiré ta demande en mariage ? Tu as récolté plein de critiques alors que tu pensais avoir assuré comme une bête ? N’hésite pas à partager ton expérience !

Commentaires

16   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Ophrys

Alors là chapeau, merci GCC de ton témoignage, c’est super d’avoir le point de vue de l’homme, surtout sur ce sujet !
Je l’ai fait lire à mon Chéri direct, et je crois que beaucoup beaucoup d’hommes le liront !

le 14/03/2017 à 11h47 | Répondre

GGC

Il faut reconnaitre que malgré le fait que Mlle Cerise ait été déçue, elle me laisse la chance de m’exprimer. On en rit aujourd’hui et si comme tu dis beaucoup d’hommes liront cet article, j’espère qu’il leur servira 🙂

le 16/03/2017 à 23h52 | Répondre

Melle FraiseTagada

J’ai adoré lire cet article !
Le point de vue change et surtout l’humour du grand chef chat m’a beaucoup fait rire. J’en redemande !!
Merci pour cette chouette idée Mademoiselle Cerise.

le 14/03/2017 à 12h07 | Répondre

Mademoiselle Batman

Hahaha génial ce témoignage! C’est tellement cool d’avoir le point de vue du partenaire!
J’applaudis tout de même pour tous les efforts réalisés pour cette demande!

le 14/03/2017 à 13h14 | Répondre

Madame Violine

J’ai adoré le ton de ton article, bravo !

Bons préparatifs à vous 🙂

le 14/03/2017 à 17h27 | Répondre

Julie

J’ai lu ton témoignage avec beaucoup d’intérêt (j’adore quand les futurs mariés viennent aussi nous perler de leur vécu) mais aussi un certain malaise. Ce que je vois, c’est un futur mari qui s’est donné du mal pour organiser, surprendre, réaliser ce qui pouvait plaire à sa bien aimée… Et qui au final se prend presque un râteau et qui en plus vient s’auto flageller.
Comme j’ai dit à madame Cerise, rien que prendre la décision de demander sa copine en mariage, c’est déjà un très grand pas que tous les hommes ne sont pas capables de faire (le mien par exemple). Non seulement être à l’initiative de la demande, mais en plus, organiser un week end romantique (j’ai pas dit magique) , c’est carrément héroïque! Personellement ça me met un peu mal à l’aise d’être difficile devant autant d’effort.
J’ai du mal à comprendre l’envie que tout soit parfait, magique, enchanteur…. Est-ce ça qui est important dans la décision de se marier?
Je suis désolée d’être dure envers Mme Cerise, c’est peut être parce que mon fiancé n’a fait aucune demande, ni réussie ni ratée; J’ai bien conscience d’éprouver une forme de jalousie, j’en ai honte d’ailleurs 😉 Il a simplement jamais été à l’origine du désir de mariage. J’aurais vraiment, vraiment aimé qu’il prenne la décision du mariage, qu’il me pose la question, même sans week end, sans resto , sans bague!

le 14/03/2017 à 17h45 | Répondre

Julie

En tout cas bravo grand chef Chat, même si tout ne s’est pas passé comme prévu, tu as vraiment déployé beaucoup d’énergie, d’imagination et d’organisation pour ta chérie! Je suis certaine que d’ici quelques années elle rigolera de sa déception 🙂

le 14/03/2017 à 17h47 | Répondre

la trotteuse

Bonjour,
Moi ça m’a fait peine de lire ce témoignage. D’habitude je lis avec plaisir les chroniques des demoiselles dentelles, mais là sincèrement je suis triste.
Tout le long de l’article je me suis mise à votre place monsieur, et cette phrase m’a vraiment fait mal : « Moralité de l’histoire : fais ce que tu penses être le mieux pour lui faire plaisir, mais fais-le bien. Au moins, elle ne pourra jamais te reprocher d’y avoir mis tout ton cœur ! »
En effet lorsqu’un couple se marie, il y’a 2 personnes. 2 personnes qui rêvent, 2 personnes qui ont des souhaits, 2 personnes qui ont idéalisé le mariage (et la demande), pourquoi compterais seulement le point de vue de la future fiancée? Pourquoi demandé à un(e) tiers l’avis de la future mariée sur la probable demande? Pour ne pas contrarié Mademoiselle?
C’est dur!
Je précise que j’ai lu les chroniques de Mademoiselle Cerise, que je peux comprendre que la grossesse (et son lot d’hormones et de tracas tels que la faim), le froid, …. n’ont pas été des paramètres qui ont aidé Monsieur…mais de là à « descendre sa demande » …NON ! Votre demande ne mérite pas à un tel traitement. Vous avez des regrets? C’est compréhensible mais ne vous en voulez pas, ne dites pas qu’il faut rabaisser ses intentions comme précisé dans « Erreur n°4″…au contraire continuer d’innover….
Je me suis mis dans vos pas monsieur, et vous ai suivi mentalement …. vous avez voulu faire bien…et vous avez bien fait. La réalisation de vos rêves et de vos envies est aussi importante que pour Madame et pas uniquement dans le domaine du mariage. Vous avez créé la journée de la demande en pensant que ce serait l’idéal, vous avez pensé juste….votre idéale à dit oui !

le 14/03/2017 à 18h59 | Répondre

Madame Zinzin

J’ai fait lire cette chronique à mon doudou, il a rigolé et s’est peut être senti moins seul. Hé oui, moi aussi je n’ai pas adoré ma demande en mariage, pourtant parfaite sur le papier…

le 15/03/2017 à 11h26 | Répondre

Madame Peach

Et bien moi, je te trouve surtout courageuse, Mlle Cerise, d’avoir osé raconter que tu avais été déçue. Malgré les efforts de ton amoureux (tu as une très chouette plume d’ailleurs, GCC !), oui, parfois, on fait des surprises à côté de la plaque, malheureusement… Et comme tu es tout ce qu’il y a de plus humaine, sur le moment, oui, tu as été déçue et tu n’y peux rien d’avoir ressenti ça ! Ce sont des choses qui arrivent à tout le monde (autant le fait de vouloir faire plaisir et de se tromper, que de ne pas réagir à quelque chose aussi bien qu’on l’avait espéré !), et ça n’empêche pas que vous allez vous marier et que je suis certaine que ce sera une superbe journée, parce que dans vos récits respectifs, malgré la déception pour l’un et pour l’autre, on sent avant tout que vous tenez l’un à l’autre <3

En tout cas, quand même : bravo GCC d'avoir planifié tout ça ! 😉

le 15/03/2017 à 12h43 | Répondre

véronique

Je rejoins Madame Peach. On peut parfois être déçu(e) et s’en vouloir de réagir ainsi mais c’est comme ça.Ce qui est bien, c’est que Melle Cerise ait réussi à en parler à son amoureux, et qu’elle lui donne la parole maintenant. Je suis sûre que certaines femmes déçues elles aussi n’ont pas le courage de le dire. L’important, c’est que vous semblez être parvenus à communiquer et… que vous vous aimez !

le 15/03/2017 à 22h52 | Répondre

elodie

J’avais laissé un commentaire sur l’autre article (la demande n°2) mais je crois que ça n’a pas fonctionné. Quand je t’ai lue, je t’ai carrément trouvé casse-pied et je me disais « j’espère qu’elle a pu en reparler avec son amoureux, il a dû se sentir si mal »…Je vois que vous avez pu en reparler ensemble et que ton fiancé ne l’a pas si mal pris. Chapeau monsieur! Au moins, il t’aime comme tu es avec tes défauts et c’est courageux d’avoir livré le fond de ta pensée même si j’avoue ne pas comprendre. Enfin le plus important c’est d’avoir réussi à communiquer et qu’il n’y ait plus de rancoeurs entre vous, mais essaie de mettre un peu d’eau dans ton vin et de te dire que vous êtes deux dans l’histoire et qu’il a vraiment fait de son mieux 😉

le 17/03/2017 à 01h54 | Répondre

Jennifer

Voilà un fiancé bien conciliant et compréhensif !
Il s’est démené pour une super demande à sa chérie, et se sent jugé sur une « prestation »… Je trouve ça dommage. Comme l’a dit quelqu’un plus haut, on se marie à deux, non l’avis de la fiancée nest pas le seul qui compte.
Je suis désolée pour Mlle Cerise, mais je trouve cela assez capricieux. D’après ce que je comprends, si elle a mal vécu sa demande, c’est plutot de son fait à elle. J’imagine meme pas la déception du fiancé lorsqu’elle lui a fait annuler le roof top si durement négocié…

le 17/03/2017 à 08h04 | Répondre

Madame Cerise

Coucou Jennifer!

Si ça peut rassurer, il a surtout pris en compte le fait que j’étais enceinte et que je suis une couche tôt habituellement donc que ce n’était pas de la mauvaise foi lorsque j’ai préféré rentrer à l’hôtel plutôt que de profiter d’une soirée qui s’annonçait super. Mais 1h du matin avec le réveil aux aurores, le froid et un bébé dans le ventre ont largement justifié que l’on annule, lui même le disait.

C’est difficile de dire que l’avis de la fiancée n’est pas le seul qui compte (même si dans le fond je te rejoins) car dans la demande traditionnelle, lorsque le futur époux demande la main de sa chère et tendre, il est maitre de la demande donc seul a décidé de comment cela va se passer. Je pense de ce fait que l’on a le droit d’être déçue puisque nous n’avons pas créé cette demande ensemble. Je n’ai jamais dit qu’elle était nulle ou qu’il n’avait fait aucun effort pour me faire plaisir, de tels propos auraient vraiment été déplacés et blessant pour lui. J’ai simplement été déçue qu’elle ne soit pas comme je l’avais imaginée (c’est à dire plutôt au bord de l’eau, bien au chaud, lors de notre voyage au Mexique quelques semaines plus tard!)

Mais le mariage justement est préparé à deux et chacun a dit son mot lorsqu’il le souhaitait et cette demande n’en restera pas moins la mienne que je raconterai à mes enfants et petits enfants avec de l’amour, du romantisme, des paillettes mais aussi avec beaucoup d’humour et d’auto-dérision 🙂

le 17/03/2017 à 17h45 | Répondre

Madame Cerise

Merci à toutes pour vos commentaires!

Il est très fier de son article et que ça ait plus de part et d’autre.

Je savais que ça ferait réagir mais c’est un sujet que j’ai souhaité aborder malgré tout car oui on peut être déçue de sa demande. Peut-être que les hormones ne m’ont pas aidées mais je ne vais pas dire qu’il n’y a que ça. Je l’ai trop imaginée peut-être également. Et j’ai parlé de mon ressenti à GCC car on se dit tout, la communication est très importante pour nous.

Je suis consciente que c’est une très belle demande et que des femmes auraient aimé tout simplement qu’on leur demande leur main mais ce n’est pas pour autant un caprice car j’ai vraiment essayé de profiter un maximum du moment. Je n’ai parlé de ma déception que quelques semaines plus tard car vraiment c’était douloureux de me dire que ça y’est j’avais eu ma demande, que ce n’était pas celle que j’attendais et que ce moment que j’avais imaginé n’arriverait jamais.

Aujourd’hui nous en rions beaucoup, on se traque l’un l’autre et notre amour n’en a pas été impacté! On a maintenu le mariage malgré ça 😀

Et je vous assure que ce mariage justement c’est bien à deux qu’on le prépare et que chacun de nous a eu ses petites exigences… même si j’en avais plus que lui, on ne se refait pas haha!

le 17/03/2017 à 17h22 | Répondre

Madame Presque Relax

Ha j’ai adoré ton article, j’ai beaucoup rigolé. C’est super de connaître la vision des choses masculine.

le 20/03/2017 à 09h49 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?