Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Quand on cherche un traiteur


Publié le 13 novembre 2017 par Mademoiselle Biche

Nous savons ce que nous voulons manger à notre mariage : une raclette ! Un buffet est la formule toute désignée pour proposer plusieurs types de fromages, de charcuteries, de salades et d’accompagnements divers. Nous partons donc à la recherche du traiteur qui va nous aider à sublimer cette raclette pour en faire celle de notre vie (et de celle de nos invités aussi, il faut l’avouer…) !

Toute bonne soirée commence par un bon apéro !

Nous devons aussi penser au vin d’honneur.

Du côté des boissons, nous proposerons les classiques : crémant (eh oui, par chez nous, on ne jure que par notre délicieux crémant) et bière d’Alsace (on n’est pas mauvais dans ce domaine non plus !). L’originalité viendra de notre vin chaud maison et d’un jus de pomme ou d’orange comme on en trouve de si délicieux sur les marchés de Noël alsaciens (oui, j’aime ma région, si tu ne l’as pas encore remarqué !!).

Côté victuailles, nous avons moins d’idées : nous nous laisserons porter par les propositions du traiteur choisi !

Trouver un traiteur en Alsace en hiver

Crédits photo (creative commons) : baguggi

Tu la sens, l’odeur de cannelle, de clou de girofle, de badiane !?!

Nous contactons donc trois traiteurs en espérant qu’ils puissent réaliser le buffet et le vin d’honneur de nos rêves…

Premier rendez-vous, premier traiteur

Et ça démarre plutôt bien : ce premier traiteur nous propose une dégustation apéritive gratuite. Il ne travaille qu’avec des produits de saison (point positif +++) : la cuisine est de qualité, les bouchées excellentes, les associations goûteuses. Le rapport qualité/prix du vin d’honneur est excellent ! Nous commençons donc séduits !

Pour le repas, il nous propose différents fromages dont les classiques, raclettes traditionnelle et fumée, et aussi quelques uns plus originaux : brie de Melun et Ossau-Iraty, par exemple. Il a par contre du mal à prendre en compte certaines de nos propositions hors du commun, comme le Saint-Nectaire que nous avons pourtant déjà dégusté en raclette et adoré. Pour la charcuterie, il part sur des produits d’exception : de la Cecina, du lard de Colonnata, de la viande des Grisons… Miam ! Encore des bons points !

Au cours de la discussion, nous nous posons la question d’une éventuelle petite entrée. Une soupe à l’oignon ou un consommé de bœuf avec quenelles de foie ? Bof, sur ce coup-ci, nous ne sommes pas séduits. Mais nous retiendrons l’idée de servir une petite mise en bouche pour les prochains rendez-vous !

Niveau accompagnements, il reste très classique : mâche, salade verte et endives pour les salades. Des mini légumes poêlés sortent un peu du lot, mais ça ne me convainc pas réellement.

Enfin, pour le dessert, je lui fais de suite part de notre folle envie de macarons (on adoooore les macarons !!) ! « Non, c’est trop bourratif après une raclette ! » Mais moi, j’en ai vraiment envie et si la bride en a vraiment vraiment envie, ben on le fera quand même ! Je reste néanmoins ouverte à ses propositions et lui demande du coup ce que lui imagine. Réponse : un vacherin ! Sauf qu’on n’est pas fans de vacherin, du tout… Et puis, c’est beaucoup trop classique et vieillot à notre goût. Nous partons alors sur un buffet de mignardises et verrines…

Mon dessert de mariage

Crédits photo (creative commons) : Ai Amo

Mais moi, je VEUX mes macarons !!!

En conclusion, le vin d’honneur nous séduit. Mais pour le repas, nous sommes plus perplexes : les produits d’exception, ça nous parle, mais sa relative fermeture d’esprit concernant certaines des idées qui nous tiennent particulièrement à cœur nous refroidit. Évidemment, il joue son rôle de professionnel qui conseille au mieux ses clients, mais il reste quand même un peu trop fermé à notre goût quand une idée ne lui plaît pas.

Niveau budget, nous prenons une sacrée claque ! À vrai dire, avec notre repas « simple » sous forme de buffet, nous n’avions aucune base réelle à laquelle nous référer. Nous attendions donc de voir les devis proposés pour nous situer un peu plus. Et nous avions imaginé naïvement que nous pourrions réaliser une certaine économie… Naïfs que nous étions… Le fromage et la charcuterie sont des produits qui coûtent cher ! Le premier devis s’élève donc à 5100€ : gloups ! Mais si c’est le prix à payer pour avoir notre raclette, nous nous serrerons la ceinture !

Deuxième rendez-vous, deuxième traiteur

Nous rencontrons rapidement ce chef à domicile lors d’un petit salon du mariage en novembre 2016. Notre projet de raclette l’enchante tout de suite : il attrape un crayon et griffonne à toute hâte une assiette avec une idée de raclette revisitée ! Avoue que c’est déjà bien engageant, comme réaction !

Nous le retrouvons quelques mois plus tard, chez nous et accompagné de sa femme. Et de suite, leur enthousiasme se fait à nouveau sentir : ils arrivent avec des pages et des pages de notes, d’idées, de propositions pour réaliser le repas de nos rêves ! Ils sont très à l’écoute de nos envies et de nos souhaits, tout en restant professionnels et en nous conseillant honnêtement !

Ce qui distingue vraiment cette prestation, ce sont toutes les petites touches d’originalité que l’un et l’autre nous proposent tour à tour : ils forment un vrai duo complémentaire ! L’idée du bar à soupes pour le vin d’honneur, une petite mise en bouche comme un appel à la montagne, un trou « savoyard » sorbet thym arrosé de génépi pour les messieurs et de kir sapin crémant pour les dames (euh, la mariée voudra du génépi, c’est faisable ?!?), un atelier de découpe de jambon de Serrano entier par le chef lors du buffet de raclette, des salades originales pour accompagner le repas, des macarons (yeeees !) montés sur un support original (comme des skis !!!).

Bref, toutes leurs propositions sont plus alléchantes les unes que les autres ! Ils se projettent totalement et avec une vraie sincérité dans notre projet. Nous sommes complètement conquis, tant par l’excellent contact/feeling que par la cuisine si prometteuse !

Le choix de mon traiteur de mariage original

Crédits photo (creative commons) : Adam Wyles

En voilà une idée qui vend du rêve !

[Note : Tu te souviens peut-être que dans ma chronique sur le choix du repas, la formule entrée-plat-dessert n’était pas celle que je souhaitais pour notre repas… Et si tu lis bien cette chronique, tu verras que nous nous sommes finalement laissés séduire par cette option, en ajoutant en plus un trou ! Comme quoi, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !]

Nous recevons le devis le lendemain : 4750€. Nous nous rendons effectivement compte que moins ne sera pas possible : il va falloir en tenir compte dans notre budget. Malgré tout, nous sommes très contents, puisque ce devis comprend plus d’éléments que le précédent, que la prestation est plus proche de nos souhaits et surtout, que nous avons eu un véritable coup de cœur pour ce couple de passionnés !

Troisième rendez-vous, troisième traiteur

Il nous reste encore un prestataire à rencontrer. Nous hésitons à maintenir le rendez-vous, car notre choix semble déjà fait.

Je t’épargne le suspense : cette dernière rencontre ne nous aura pas apporté grand-chose ! Le feeling ne passe pas. « À vous de me dire ce que vous voulez. Je peux tout faire ! » Notre budget est à ses yeux trop juste pour le nombre d’invités et nos souhaits. Enfin, côté prestations pour le devis (basé sur 5000€), on est largement en dessous des autres.

Bref, nous ne retiendrons que l’idée de la plancha sur le buffet pour faire griller oignons, lardons, bacon, etc. Et encore, nous ne sommes pas sûrs de la mettre en place le jour J.

And the winner is…

Tu l’auras deviné toute seule : notre cœur et notre porte-monnaie vont à notre deuxième rencontre, le chef à domicile hyper motivé ! Et nous avons plus que hâte de déguster le vin d’honneur et le menu de notre joli jour ! Plus que quelques semaines à patienter…

Et toi ? Notre menu te fait aussi saliver ? Comment s’est déroulée ta recherche de traiteur ? Tu as eu un coup de cœur pour un prestataire ? Décris-moi tout !

Commentaires

7   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Néfertiti

Mais c’est dingue ça un traiteur qui ne respecte pas tes souhaits, si tu veux des macarons il te met des macarons un point c’est tout!!! Tu as bien fait de suivre ton instinct, il a l’air vraiment chouette ce petit chef!

le 13/11/2017 à 18h02 | Répondre

Mademoiselle Biche

Ca m’avait un peu « heurté » quand il avait dit « non pas de macarons »… Mais bon je m’en suis pas formalisée, c’était le premier rendez-vous… Ensuite ça a vraiment été le jour et la nuit entre chacun des prestataires alors le choix n’a pas été dur 😉 Nous avons encore revu notre petit chef ,comme tu dis, il y a quelques semaines : toujours aussi enthousiastes et prévenants ! Tellement hâte d’y être enfin !!

le 15/11/2017 à 12h43 | Répondre

Mademoiselle Parenthèses

Ça a l’air méga bon tout ce qu’ils vous proposent !! C’est chouette de rencontrer des personnes aussi passionnées ! 🙂

le 14/11/2017 à 11h35 | Répondre

Mademoiselle Biche

C’est vraiment ce côté passionné qui nous a fait « fondre » : ce sont des personnes à qui tu peux faire confiance les yeux fermés !!

le 15/11/2017 à 12h44 | Répondre

Mademoiselle Cabou

Mmmmmmmm…. ça a l’air tellement bon! Ca c’est un cocktail/repas de mariage qui va rester dans la mémoire de vos invités !!!
Juste une question : comment vous vous êtes organisés pour le vin chaud ? C’est votre traiteur qui va s’en occuper ? On avait songé à en faire un (se mariant en hiver aussi), mais je suis un peu retenue par l’organisation (et par le risque de tâches vu ma maladresse).

En tout cas j’approuve : en théorie on ne se marie qu’une fois, donc c’est un comble de ne pas faire ce qu’on veut ! 🙂

le 14/11/2017 à 14h25 | Répondre

Mademoiselle Biche

On nous parle déjà quasiment que de notre repas déjà maintenant, alors j’ose pas imaginer après le mariage ce que ça sera ^^
Pour le vin chaud, nous nous en occupons nous-même. Nous le préparerons la veille et il sera servi dans un marmite électrique. Notre maître d’hôtel nous a conseillé d’acheter de jolis gobelets isothermes plutôt que de louer des mugs à vin chaud bien plus chers. Donc rien de bien compliqué dans notre organisation, mais je crains quand même aussi de me renverser un verre dessus 😉

le 15/11/2017 à 12h54 | Répondre

Mademoiselle Cabou

Merci beaucoup 😊 je garde ça en tête !

le 15/11/2017 à 14h55 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?