Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Quand on court après sa robe de mariée – Partie 2 : le premier essayage ou le premier coup de cœur ?


Publié le 20 décembre 2017 par Madame Biche

Je pars donc à la recherche de ma précieuse au cours du mois de février 2017, soit à M – 10 (ça va, on est large… enfin, au final, pas tellement que ça, tu verras !). Deux essayages sur une même journée sont programmés : l’un le matin, l’autre l’après-midi. Le tout entrecoupé par un chouette petit restaurant avec Maman Biche, ma sœur Ma Milou et mes deux témoins Mesdemoiselles Unicorn et Tchaï, qui m’accompagnent toutes les quatre pour mon premier grand saut dans le monde des robes de mariée !

Premier plongeon dans une montagne de tulle

J’attends beaucoup de la toute première boutique puisqu’elle vend mon coup de cœur Internet : la robe Velasquez de Lambert Créations ! Mes témoins et moi piétinons avec impatience devant la boutique. Maman Biche et Ma Milou ne sont pas encore là : chez les Biche, on est rarement à l’heure… sauf moi ! « On arrive dans dix minutes. » Bon allez, on pousse déjà la porte alors, et elles ne vont plus tarder…

J’explique donc à Mireille l’Entêtée (ce n’était pas trop une Mireille… mais elle était quand même plutôt entêtée) que je souhaiterais essayer mon coup de cœur, ainsi que le modèle Monet, de Lambert Créations également. Pour le reste, je n’ai pas trop d’idées puisque je suis subjuguée par ces deux robes : je me laisserai donc guider.

Malheureusement, je n’aurai pas de photos à te montrer de ce premier essayage, puisqu’il n’était pas permis d’en faire. Voici donc mes deux modèles coups de cœur, absolument sublimes sur ces jeunes femmes, mais en sera-t-il de même sur moi ?

Robes Lambert Créations Monet et Velasquez

Crédits photo : Lambert Créations

À gauche : Monet de face et de dos. À droite : Velasquez de face et de dos.

Coup de cœur virtuel = coup de cœur réel ?

Je file dans la cabine et Mireille l’Entêtée arrive avec la première robe : Monet !! Je lève les deux bras et plonge dans la toute première robe de mariée de ma vie. Et quelle sensation étrange et tellement émouvante quand je me découvre dans la glace. Ce n’est pas la bonne, c’est évident, mais j’ai quand même les yeux très humides.

Et les larmes me montent encore plus alors que j’aperçois Maman Biche et Mademoiselle Milou arriver à travers la vitrine. C’est pour de vrai, et elles sont maintenant toutes là pour m’aider dans mon choix ! Je retourne assez rapidement dans la cabine, car effectivement, ce premier modèle ne me met pas particulièrement en valeur.

« Je vais maintenant vous amener Velasquez alors ! » Oh mon Dieu, je plonge dans mon coup de cœur virtuel avec un peu d’appréhension, mais surtout beaucoup d’excitation. Et je suis aux anges : ça me plaît énormément et ça plaît à mes proches ! Je ne suis absolument pas déçue. La robe est un peu petite, mais nous parvenons quand même à fermer les nombreux boutons du dos.

J’essaie l’étole ivoire sur laquelle j’ai flashé il y a quelques semaines et que j’ai déjà achetée. Ça colle ! L’ensemble est élégant et simple, à mon image : je n’ai pas l’impression d’être déguisée, ce qui était une de mes plus grandes craintes. Malgré tout, je reste assez calme, parce qu’il y a encore d’autres robes à essayer.

Les coups de cœur de Mireille

Je passe plus rapidement sur les autres robes qu’elle me fait essayer. Il n’y a rien eu de concluant et je n’ai pas retenu leurs noms.

J’essaye même (enfin, elle m’apporte cette robe pour que je l’essaye… jamais ô grand jamais je n’aurais voulu l’essayer de mon plein gré !) une robe sirène. Alors oui, « ça vous va bien, ça vous met en valeur » (en même temps, tu ne fais que de me dire ça…). Et, oui, je suis d’accord avec elle. Mais comment dire… j’ai l’impression que ça me met trop en valeur, justement,  genre : « Eh, matez mon boule, comme je suis bonne dans cette robe ! » Enfin tu vois, too much for me !

Au final, je trouve qu’elle n’écoute pas trop mes commentaires, elle n’en prend pas réellement compte et ne me propose pas vraiment de modèles qui correspondent à mes goûts, mais plutôt des modèles dans lesquels elle aimerait sans doute bien me voir… et puis a posteriori, une petite voix intérieure me dit qu’elle le fait peut-être un peu exprès vu que mon coup de cœur est théoriquement déjà là ! Mais là, je deviens presque mauvaise langue… quoique ?

Robe sirène Bella

Crédits photo : Bella

C’est une robe sirène dans cet esprit qu’elle me fait essayer… 

Quelques larmes et c’est gagné ?

À la fin de ces essais, nous décidons de repasser Velasquez, qui semble bien être mon coup de cœur (du jour…). Mon reflet dans le miroir me plaît encore plus que quelques minutes avant lors du premier enfilage. Et à en croire les yeux brillants et plein de paillettes et d’amour de Maman Biche, Ma Milou et de mes deux témoins, ça leur plaît aussi !

Ces petits yeux m’arrachent d’ailleurs une plusieurs petites grosses larmes. Mais j’aurais pu porter un sac à patates, j’aurais aussi pleuré : je suis hypersensible, alors les voir aussi émues et toutes les quatre présentes pour moi me touche terriblement ! Évidemment, ça ne passe pas inaperçu aux yeux de Mireille l’Entêtée, qui pense naturellement que c’est « in the pocket ».

Je me tourne, je me retourne, je me regarde de face, de profil, de dos, avec mon étole, sans mon étole, je souris, je dis que c’est vraiment joli… et je recommence : une fois, deux fois, trois fois. Bon, elle va peut-être me l’enlever, cette robe, maintenant, quand même ?! Je la regarde alors avec une franche insistance pour lui faire comprendre.

Minute papillon !

« Mais j’attends juste de savoir si on fait un bon de commande ! »

Ça me fait presque l’effet d’une gifle et me met extrêmement mal à l’aise. Alors oui, cette robe, c’est clairement celle que je préfère, mais j’ai besoin d’y réfléchir. Je ne suis pas du genre à m’emballer trop vite : il faut que je prenne le temps de laisser l’émotion initiale retomber pour me décider réellement. Je ne veux pas me décider après seulement un essai !

Nous quittons donc la boutique en laissant derrière nous une Mireille l’Entêtée déçue. Nous sommes toutes d’accord pour dire qu’elle n’a pas été d’une grande écoute et d’un conseil très honnête. Et puis, je n’ai même pas osé lui demander le prix de la robe tellement sa remarque m’a prise au dépourvu.

Je me dis déjà que même si je choisis finalement Velasquez (et c’est ce que je pense sincèrement à ce moment-là), je la prendrai plutôt dans la boutique de l’après-midi puisqu’ils revendent également des robes Lambert Créations.

Robe Lambert Créations

Crédits photo : Lambert Créations

C’est pourquoi il me tarde de rencontrer ma deuxième Mireille et de pouvoir réessayer mon premier joli coup de cœur !

Et toi ? Ta Mireille était aussi un peu trop sûre d’elle ? As-tu pu essayer ton coup de cœur virtuel ? Qu’a donné ton premier essayage ? Raconte !


Tu es une future mariée ? Rejoins-nous sur le groupe Facebook « Le salon de Mademoiselle Dentelle » ! Tu pourras y papoter mariage, glaner conseils et inspirations, partager des bons plans, etc. Viens vite !

Commentaires

11   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mademoiselle Impatiente

Grrr, ces mordilles qui te mettent la pression ! Je déteste ça, j’en ai fais les frais, et comme toi, j’ai pris ma robe dans un autre magasin !

En tous cas, vivement qu’on la voit sur toi, car en photo elle est déjà sublime 😀

le 20/12/2017 à 08h16 | Répondre

Mademoiselle Impatiente

Mireille, bien évidemment & pas mordilles ! Vive la correction automatique iPhone 😉

le 20/12/2017 à 08h17 | Répondre

Madame Biche

Vous aurez le droit à une photo dans ma prochaine chronique, puisque j’ai pu réessayer cette robe dans la boutique suivante ! Mais franchement quand je revois la photo je me dis qu’en fait c’était vraiment pas celle-ci la bonne au final 😉

le 02/01/2018 à 13h04 | Répondre

Madame Néfertiti

Olala j’ai eu de la chance du coup je n’ai pas eu de Mireilles pour me mettre la pression dans les 3 boutiques que j’ai faite! Effectivement elle a cruellement manqué de tact! Elles sont belles en tout cas ces robes et avec le teasing du début cela implique des petites complications, j’ai envie d’en savoir plus…

le 20/12/2017 à 09h23 | Répondre

Madame Biche

Il y a eu des petits retournements de situation effectivement et surtout une grande indécision de ma part ! La suite arrive tout vite 😉

le 02/01/2018 à 13h04 | Répondre

Madame Teochew

Quel dommage de ne pas te voir dans ces si jolies robes ! Mais je ne doute pas une seconde que tu étais magnifique !

Et j’ai adoré les robes de Lambert créations mais je n’ai jamais trouvé de revendeurs les présentant dans les quelques boutiques rencontrées 🙁

Vivement la suite 😀 😀

le 20/12/2017 à 10h39 | Répondre

Madame Biche

Merci 🙂 J’aurai bien aimé avoir quelques photos souvenirs de ce premier essayage, car même s’il n’était pas le bon, ça reste le tout premier et j’ai vécu de belles émotions 🙂

le 02/01/2018 à 13h06 | Répondre

Mademoiselle Wait

Elles sont trop belles ces deux robes là et ce dos, c’est vraiment trop joli !

le 20/12/2017 à 10h44 | Répondre

Madame Biche

Les robes de Lambert Créations sont absolument sublimes je trouve ! La collection 2018 l’est même encore plus !!

le 02/01/2018 à 13h07 | Répondre

Madame Piglou

Je plussoie j’adore les modèles de Lambert Créations! Tu devais être magnifique! C’est marrant tu as commencé tes essayages avant moi alors que tu te mariais bien après, j’étais vraiment à la bourre…

le 20/12/2017 à 15h10 | Répondre

Madame Biche

Je m’étais la même réflexion sur les modèles qui te plaisaient en lisant tes chroniques : encore un point commun 😉
C’est vrai que j’ai démarré assez tôt mes recherches, mais vu la tournure que ça a pris j’ai bien fait au final 🙂

le 02/01/2018 à 13h08 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?