Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Réaliser que l’on va se marier, un peu compliqué


Publié le 19 octobre 2017 par Madame Piglou

Tout est dans le titre : à l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes à M – 3 et je ne réalise toujours pas vraiment que je vais me marier. C’est grave, Docteur ?

Du statut de « petite amie » à « fiancée »

Reprenons un peu du début : Poupou m’a fait sa demande après neuf ans et demi de relation. Je l’ai attendue, cette demande, et quand elle est arrivée, j’étais la plus heureuse, bien entendu, mais j’avais du mal à réaliser ce qui m’arrivait. Encore aujourd’hui, un an plus tard, j’en prends petit à petit conscience, mais je ne réalise toujours pas.

Pourtant, il y en a eu des étapes, avec tous les préparatifs. L’annonce à nos proches, cette dose de bonheur et d’amour merveilleuse, les visites de lieux, l’envoi du save-the-date, la préparation religieuse… Tous ces moments marquants des préparatifs, et je ne réalise toujours pas.

Réaliser le mariage

Crédits photo (creative commons) : TerriC

Je me disais que les essayages de robes allaient inverser la tendance, mais en fait, pas vraiment. La première fois que je me suis vue en mariée, j’ai eu des sentiments contradictoires.

Je ne me reconnaissais pas et en même temps, j’étais très émue de me voir dans cette tenue. C’étaient des moments forts en émotions, mais j’avais du mal à me dire que bientôt, tout le monde me verrait comme je me voyais maintenant. J’avais hâte que Poupou me voie comme ça, mais j’avais du mal à réaliser que ce serait dans le cadre de notre mariage. Contradictoires, je te disais.

Les seuls moments où je réalise à peu près, c’est quand j’écoute les chansons que l’on a choisies pour les moments-clés et que je m’imagine les scènes : là, tout est clair et précis. Oui, ce sera moi en mariée et j’en ai déjà les larmes aux yeux rien qu’en y pensant.

J’ai du mal à mettre des mots sur ce que je ressens, mais je n’ai pas l’impression que ça m’empêche de profiter de mes préparatifs sereinement. Peut-être que ça me préserve de tomber du côté bridezilla ? Je ne sais pas. J’espère pouvoir profiter du jour J et ne pas être spectatrice de mon mariage, je t’avoue que c’est une de mes craintes, peut-être ressens-tu la même chose ?

De « fiancée » à « mariée »

Au final, en y réfléchissant, je pense que c’est tellement naturel pour moi d’épouser Poupou que je ne réalise pas vraiment le changement : concrètement, dans notre vie de tous les jours, il n’y en aura pas vraiment.

Oui, on sera mari et femme aux yeux de la loi et je ne me lasserai pas de l’appeler « mon mari » (j’essaye d’ailleurs de m’y faire dès maintenant car il m’a fallu un certain temps pour dire « mon fiancé » à la place de « mon copain »), mais dans notre quotidien, ça ne changera rien. Nous habitons déjà ensemble, et nous sommes en couple depuis l’âge de 16 ans pour moi et 17 pour lui, alors nous avons tout partagé.

Le mariage est juste une étape de plus dans notre vie, une petite case merveilleuse à cocher qui renforce notre couple.

Réaliser le mariage

Crédits photo (creative commons) : Pexels

A contrario, tout ça m’a fait réaliser que je grandissais. Ça peut paraître bête, mais le fait de me marier me fait prendre conscience que oui, je suis une adulte, et plus une « jeune adulte ». Le mariage représente à mes yeux le début de notre famille, et qui dit famille dit responsabilités, qui dit responsabilités dit adulte.

Notre prochaine union m’aide à passer un cap : avant, je ne me projetais pas du tout avec des enfants, un break et un chien (quoi, des clichés ? Où ça ?), je me disais que j’avais tout le temps pour ça et je voulais juste profiter. Maintenant et depuis quelques mois, cette idée fait son chemin dans ma tête et je me projette de plus en plus. Le mariage n’implique pas forcément des enfants, on est d’accord, mais pour ma part, c’est la suite logique de notre histoire.

Ça m’a permis également de me poser les bonnes questions sur les choix que j’ai pu faire dans ma vie personnelle ou professionnelle, des questions que je ne m’étais pas posées jusqu’à maintenant, ou du moins pas sérieusement. Est-ce que j’ai fait les bons choix ? Pourrais-je tenter de nouvelles choses professionnellement ? Où est-ce que j’ai envie de faire grandir mes enfants : ici ou ailleurs ?

Réaliser le mariage

Crédits photo (creative commons) : Campanula13

Le mariage m’a aussi fait prendre conscience des liens qui pouvaient me rattacher aux gens. Ça crée des émotions et des moments forts que j’étais ravie de pouvoir partager avec mes proches.

Beaucoup de mes relations amicales s’en sont vues renforcées, j’ai eu de superbes bonnes surprises venant de mon entourage, des personnes sont passées du stade « pote » à « véritable ami ». Il y a aussi eu des moments un peu compliqués, des incompréhensions, mais je crois que ça fait partie du package : le principal, c’est que tout aille mieux désormais.

J’espère que la dernière ligne droite m’aidera à réaliser et que le jour J, je ne serai pas spectatrice de mon mariage mais que j’en serai l’actrice principale (ce serait dommage de louper ça, ha ha).

Et toi, as-tu rencontré des difficultés à réaliser que tu allais te marier ? Ou au contraire, dès le début, tu t’es sentie à ta place dans la peau d’une future mariée ? Raconte-moi tout…

Commentaires

10   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Néfertiti

Et maintenant que le mariage est passé tu réalises un peu mieux? Je dis ça mais cela fait 1 mois et demi qu’on est marié et je réalise toujours pas que tout est déjà fini ça passe tellement vite. C’est sûr que le mariage est une jolie étape sur votre vie et en soit ne change pas grand chose à ta vie de tous les jours.

le 19/10/2017 à 11h11 | Répondre

Madame Piglou

Beh pas vraiment, enfin si de plus en plus, c’est toujours un plaisir de placer « mon mari » dans une phrase mais au final ça reste mon Poupou 🙂

le 05/11/2017 à 10h10 | Répondre

Madame Teochew

Tout comme toi, j’ai connu Chéri finalement assez jeune : j’avais 20 ans et il en avait 22.
Au tout début de notre relation, quand j’ai rapidement su qu’il serait celui avec qui je voulais vieillir, je lui ai offert un « Livre d’aventure » (comme dans le dessin animé « La-haut ») avec une liste de chose à faire :
– Partir en semestre d’études à l’étranger
– Finir nos études
– Trouver notre premier CDI
– Vivre ensemble
– Se marier
– Avoir des enfants
-…… et être heureux toute notre vie.

Nous avons cocher (presque) toutes les cases aujourd’hui et j’aime réouvrir le livre en souhaitant un jour cocher la dernière, celle d’être heureuse avec lui jusqu’à la fin <3

Merci pour ce jolie témoignage MADAME (!!) Piglou <3

le 19/10/2017 à 12h28 | Répondre

Madame Piglou

Hihihi merci MADAME :D. Au début t’as envie de répondre « non c’est Mademoiselle OK! » mais enfait non c’est Madame maintenant et tu l’acceptes avec le sourire :D.
Je te souhaite également de cocher toutes les cases avec ton mari, je n’en doute pas une seconde 😉

le 05/11/2017 à 10h12 | Répondre

Maryon

J’ai ressentie exactement la même chose que toi, avant, pendant et après le mariage !!
Mais je te rassure :
1) ça n’empêche pas de profiter à fond le Jour !!
2) même à J+2, je n’ai toujours pas l’impression d’être « la mariée »…
Comme toi, j’ai le sentiment (au quotidien) que ma vie n’a pas du tout changé. Mais c’est important pour moi de savoir que nous sommes maintenant un vrai foyer, une famille – comme tu l’as bien dit, ça marque une étape importante de notre histoire.
Bref, don’t worry about it, et be happy ! Le meilleur est à venir 😀

le 19/10/2017 à 14h36 | Répondre

Madame Piglou

Exactement désormais nous sommes une famille et ça c’est superbe. Tu réalises un peu plus maintenant? Je suis à J+3 semaines et ça commence doucement mais sûrement à faire son chemin

le 05/11/2017 à 10h13 | Répondre

Raphaelle

Je comprends très bien ton sentiment et je dois dire que je pense que je me suis rendue compte que je me mariais qu’une semaine avant : moment flash dans ma tete pendant que je me repassait pour la 1000eme fois notre sénario d’entrée dans l’église, « – et puis là il sera déjà à l’intérieur et tout le monde sera debout, et puis là il y aura la musique, et puis là je vais entrer avec mon père.. (gros flash dans ma tete) oh p****n mais ça va être moi la mariée! » ce fameux sentiment qu’on souvent les filles à leur premier essayage de robe, au moment de la visite du lieu de cérémonie, ou même au moment de la demande.. et non je te rassure je savais bien depuis des mois que ça allait être moi la mariée hein, c’est juste que je n’avais pas eu le « flash » de réalisation. autant te dire que je n’ai pas bcp dormis cette nuit là 😉

le 19/10/2017 à 14h51 | Répondre

Madame Piglou

Je crois que je m’en suis rendue compte au moment de partir pour l’église (il était temps haha) une fois habillée, coiffée, maquillée, j’avais peut-être besoin du package complet.

le 05/11/2017 à 10h14 | Répondre

Madame Gypsophile

Comme je te comprends, moi je n’ai toujours pas assimilé je crois. Ou peut être que j’ai réalisé en découvrant son nom la 1e fois à la place du mien. Mais c’est vrai que quand tu vis avec la personne ça ne change pas grand chose au quotidien lol.

le 19/10/2017 à 19h34 | Répondre

Madame Piglou

La banquière m’a appelé Madame (le nom de Poupou) ça m’a aidé à réaliser haha. Mais oui au quotidien ça ne change rien à part que je suis tout le temps en admiration devant son annuaire gauche 😀

le 05/11/2017 à 10h16 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?