Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Résister à la tentation d’étrangler son fiancé


Publié le 6 novembre 2017 par Madame Viking

Si tu te lances tout juste dans la préparation de ton mariage, je vais malheureusement devoir te faire partiellement déchanter. Tu t’apprêtes certes à préparer l’un des jours les plus mémorables de ton existence avec, à la clé, un grand oui pour la vie à l’homme que tu as choisi. Mais ne t’attends pas pour autant à ce que la préparation de ce fameux moment ne soit que paillettes et volupté.

Tu vas crier, tu vas t’énerver, tu vas peut-être même détester ton futur, voire te demander s’il en a quelque chose à cirer de ce foutu mariage.

Les compromis avec le fiancé pour le mariage

Crédits photo (creative commons) : Takmeomeo

Pourquoi c’est normal de se prendre la tête

Le stress du mariage, ce n’est malheureusement pas seulement réservé au jour J ou aux quelques jours d’avant. Préparer son mariage, c’est un projet de longue haleine, semé de doutes et d’incertitudes, et qui met à l’épreuve les capacités d’organisation les plus solides. Il serait limite tentant de l’ajouter sur ton CV !

C’est aussi un projet pour lequel tu vas probablement te mettre une pression monstrueuse. Évidemment, puisqu’on te rabâche sans cesse que c’est censé être le plus beau jour de ta vie ! Si l’on ajoute à ça la couche de pression supplémentaire provoquée par les images parfaites des réseaux sociaux, il n’est pas étonnant de se retrouver régulièrement au bord de l’implosion.

Mais surtout, la préparation d’un mariage, c’est un projet doté d’une charge émotionelle colossale, au cours duquel vont devoir cohabiter tes rêves de petite fille, sa vision à lui et la réalité, et le tout ne sera pas toujours en harmonie. Voire jamais, en fait. On obtient ainsi le terrain parfait pour s’entretuer avec Chouchou/Chéri/Chaton/Susucre (je te laisse le soin de rayer les mentions inutiles). On en parle du jour où, un mois avant le mariage, Mister Suède a suggéré qu’on change de lieu de réception ?!

À l’heure où j’écris ces lignes, je suis désormais dans la cour des Mesdames, la pression est retombée, et je peux donc revenir sur les tensions lors de mes préparatifs avec un peu de recul. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça n’a pas été de tout repos. Mister Suède et moi, nous nous sommes pris la tête pour ainsi dire du début à la fin, sur à peu près TOUT. Et ça a été dur, je ne vais pas te mentir, car je ne l’avais pas du tout anticipé.

De l’art de faire des compromis

Mister Suède voulait un mariage en très petit comité, voire entre quatre yeux. Moi, j’avais envie d’un mariage certes plutôt intimiste, mais où seraient tout de même conviés tous mes amis, oncles et tantes, etc. Ce qui donnait, même en étant assez select sur la partie famille, une liste d’invités d’à peu près quatre-vingt personnes. Beaucoup trop pour Mister Suède. La mort dans l’âme, j’ai donc revu ma liste d’invités pour arriver à cinquante personnes au total. On en parle du fait qu’au final, c’est Mister Suède qui s’est lâché et nous a rajouté dix personnes au dernier moment ? Bref.

J’adore la photo, et de ce fait, il était totalement impensable pour moi de me passer d’un photographe pour le jour J. Mister Suède, pour sa part, s’en fichait comme de sa première chemise. J’ai donc dû batailler sérieusement pour imposer un budget photographe pour le jour J. J’ai fini par obtenir gain de cause, mais les discussions à ce sujet ont été plus que houleuses, tu peux me croire !

Je rêvais de me marier en combinaison de mariée plutôt qu’en robe. Pour Mister Suède, c’était un non ferme et définitif : une mariée, ça porte une robe, et puis c’est tout ! J’ai cédé, et la mort dans l’âme, j’ai dit adieu à la combi plus que parfaite que j’avais repérée.

Je rêvais aussi d’un wedding cake tout blanc à plusieurs étages, comme dans les films (et j’assume). Mister Suède proposait de son côté… de faire lui-même un gâteau au chocolat (spoiler : il n’est pas plus pâtissier que toi et moi). Je te laisse imaginer la dispute qui a suivi.

Bref, la chose qu’il faut absolument garder en tête tout au long des préparatifs, c’est que ce mariage, c’est le vôtre, pas juste le tien, pas juste le sien. Ce qui implique que des deux côtés, il va parfois falloir lâcher du lest par rapport à l’image que vous vous faisiez de votre mariage idéal. Et ça, ce n’est pas toujours facile !

Le degré d’implication de Monsieur

À tort ou à raison, tu auras peut-être parfois l’impression de porter seule le poids des préparatifs. Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai fait le reproche à Mister Suède de ne pas s’impliquer assez, de ne pas prendre d’initiatives.

Alors pourquoi cette sensation de désengagement ?

Je crois que c’est un fait, les futures mariées ont tendance à se mettre davantage de pression que leur fiancé et/ou à être davantage conscientes des échéances à respecter concernant l’organisation du mariage. Du coup, ce qui semble être des détails insignifiants à Monsieur revêt peut-être pour toi une importance capitale, et ce qui, selon lui, peut bien attendre sera possiblement sur la liste des top priorités à tes yeux !

Si comme moi, tu es une stressée de la vie d’une façon générale, tu auras probablement envie de rayer un maximum d’éléments de ta to-do list le plus rapidement possible, histoire de ne pas paniquer sur la fin. Alors que ton fiancé risque de se réveiller à J – 3 mois. Mister Suède ne voyait pas le problème lorsqu’à sept mois du mariage, nous avons changé d’avis quant à notre lieu de réception et dû nous remettre en chasse. Alors que moi, ça m’a fait faire des cauchemars !

Si tu es très perfectionniste, tu voudras peut-être assortir la couleur de tes compositions florales à celle de la cravate de Monsieur, à celle de tes chaussures ou que sais-je ! Alors que ton fiancé, lui, ça lui passe totalement au-dessus de la tête.

Et là, je dois dire que je n’ai pas de solution miracle à t’apporter, mais tu peux probablement limiter les dégâts en essayant d’une part de ne pas l’assassiner (plus de fiancé, plus de mariage !), et d’autre part de lui refourguer dans un premier temps les tâches les plus susceptibles de le motiver. S’il est bricoleur, mets-le sur les DIY, s’il est amateur de vins, charge-le de trouver les meilleurs vins au meilleur prix pour votre dîner, etc.

Voilà, je n’ai plus qu’à te souhaiter bon courage pour cette période délicate, MAIS néanmoins heureuse. Ne perds quand même pas de vue le principal : tu vas te marier !!!

Et toi, comment as-tu géré les divergences d’opinions avec ton fiancé durant vos préparatifs ? As-tu eu du mal à faire certains compromis ? Raconte-moi !

Commentaires

18   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Néfertiti

Pour mon mari c’était plus simple, il ne voulait rien faire et m’a laissé me charger de tout. Du coup moins de disputes mais plus de charge de travail. C’est sûr une fois passé c’est bien on peut sacrément souffler. J’ai rigolé à l’idée que ton mari fasse votre dessert ma pauvre, ils ont des idées parfois…

le 06/11/2017 à 11h12 | Répondre

Nala

[Aparté ON]
C’est mignon de lire « mon mari » dans tes mots, Mme Néfertiti <3
J'espère que tu commences tout doucement à te faire à l'idée de ton nouveau statut… Bisous
[Aparté OFF]

le 06/11/2017 à 13h35 | Répondre

Madame Néfertiti

Coucou Nala, oui je commence tout doucement à mis faire à ce nouveau statut même si sur mes papiers je suis toujours une demoiselle ;-). En soit cela ne change rien à notre vie de tous les jours. Ton mariage est prévu pour quand? Il n’y a pas de raison pour que cela change si déjà dans la vie de tous les jours vous êtes souvent d’accord.

le 06/11/2017 à 14h00 | Répondre

Nala

C’est compliqué me concernant… On parle mariage presque tous les jours, on a déjà planifié pratiquement toutes les grandes lignes de notre Joli Jour (enfin nos 2 Jolis Jours, puisque ce sera un mariage en 2 temps)… mais Monsieur est très traditionnaliste et tient à faire sa demande en bonne et due forme – demande que j’attends toujours 🙁

Jusque-là, je me refuse à préparer quoi que ce soit mais a priori cérémonie civile en mai 2019 et réception en novembre/décembre 2019 🙂

le 06/11/2017 à 14h37 | Répondre

Madame Viking

Si vous êtes allés dans le détail de l’organisation à ce point c’est que la demande ne devrait vraiment pas tarder Nala! Il économise peut-être pour t’offrir une bague digne d’une star d’Hollywood 😉

le 07/11/2017 à 19h29 |

Madame Viking

C’est sûr que si tu fais tout ça peut simplifier les choses, mais moi je n’avais vraiment pas envie de tout assumer seule, ça m’aurait mis trop de pression et puis c’était important pour moi qu’il se mouille un peu 🙂

le 07/11/2017 à 19h28 | Répondre

Nala

Merci pour cet article Mme Viking, tout en légèreté j’ai souri tout le long de ma lecture 🙂

Dans la vie de tous les jours, nous sommes sur la même longueur d’ondes avec Chéri. Pourvu que ça dure lors de la préparation de notre Joli Jour 😉

le 06/11/2017 à 13h34 | Répondre

Madame Viking

Ca peut aussi marcher comme sur des roulettes, surtout si vous avez la même vision générale de votre grand jour, je vous le souhaite! Mais bon, les tensions on y survit et après ce qu’il reste ce ne sont que les bons souvenirs!

le 07/11/2017 à 19h31 | Répondre

perle

Merci pour cet article. Effectivement, j’en arrive à me demander s’il ne faudrait pas préparer un coaching future mariée « comment impliquer monsieur » .

le 06/11/2017 à 13h46 | Répondre

Madame Viking

Parfois l’implication du fiancé vient avec la panique, quand il se rend compte qu’il reste beaucoup de choses à faire mais plus beaucoup de temps 😀 ! Mets-lui une to-do list à rallonge sous le nez avec décompte des jours restants!

le 07/11/2017 à 19h36 | Répondre

Madame Gypsophile

Mais comme je suis tellement d’accord avec toi Mme Viking !!! j’ai même failli aller jusqu’à annuler (moi j’exagère ?!?) tellement il me paraissait out sur l’organisation. Et pourtant lui était aussi conscient et d’accord avec moi sur les échéances, les étapes, etc. Seulement a-t’il fini par avouer « il n’aime pas gérer les détails » :-/ Bref tout est bien qui finit bien, puisque je dois bien avouer qu’à un moment de craquage il a su reprendre le flambeau et ceci haut la main ! comme quoi !!

le 06/11/2017 à 20h57 | Répondre

Madame Viking

Hihi moi aussi j’ai eu mes moments drama queen où j’ai parlé de tout annuler! J’en rigole maintenant mais sur le coup c’était loin d’être drôle…

le 07/11/2017 à 19h38 | Répondre

Madame Presque Relax

En lisant ton récit, je me rends compte de la chance que j’ai eu d’avoir un mari totalement impliqué dans les préparatifs.
bravo en tout cas pour avoir su gérer les différents compromise, tu aurais été sublime en combi

le 07/11/2017 à 08h25 | Répondre

Madame Viking

Quelle chance tu as eue d’avoir vécu des préparatifs sereins! Je pense que le problème de notre côté est en partie venu du décalage en termes de timing car sur la fin il s’est beaucoup plus investi qu’au début, mais moi j’aurais complètement paniqué si on avait tout fait à son rythme…

le 07/11/2017 à 19h40 | Répondre

Eva

Haha je ne reconnais à 100% lorsque tu dis que les personnes stressés voudront tout cocher sur la to do list bien en amont. Pour être honnête on a terminé la prépa du mariage pile 3 mois avant et ensuite il a juste fallu gérer les imprévus de dernière minute (e.g l’ambassade de France qui prend son temps, le prestataire du lieu qui ne veut toujours pas de mon horaire de cérémonie etc). Au final mon époux qui était témoin précédemment à un mariage m’a félicité car c’était quand même bien sympa de n’avoir rien à faire à part gérer les imprévus (notamment le dernier mois pré mariage qui a été génial pour lui – moins pour moi car rdv beauté obligé!)

En tout cas je suis bien contente de ne pas avoir été à son rythme si non le stress aurait été bien trop de la partie !!

Contente que tout ce soit bien fini au final et félicitations!!

le 07/11/2017 à 14h35 | Répondre

Madame Viking

Haha Eva tu m’enlèves les mots de la bouche, c’est exactement ce que je disais juste au-dessus! En tous cas tu as tout mon respect pour avoir tout finalisé avec 3 mois d’avance, vraiment! Je ne connais personne qui a réussi à tout boucler aussi tôt 😮

Et félicitations à toi aussi évidemment!

le 07/11/2017 à 19h43 | Répondre

Mademoiselle Biche

Aaaaaaah que oui ! A un mois du mariage, j’ai encore voulu l’étrangler hier !
– Mais c’est bon, pas de stress ! On a tout non ?
– Noooooon, il reste ça à faire, ça à penser, ça à régler, ça à gérer !
Mais je l’aime quand même 🙂

le 09/11/2017 à 13h42 | Répondre

Pénélope

Aaah merci pour cet article ! On n’en entend pas souvent parler, des disputes pendant l’organisation du mariage, et quand ca nous arrive, on se demande si on est les seuls… Mais non 🙂 Je me suis pas mal retrouvée dans ta chronique (même si on est quand même d’accord sur beaucoup de choses… mais on n’a pas encore commencé à parler déco ah ah ah). J’ai la chance d;avoir un fiancé très (trop) impliqué, mais du coup, ca ne facilite pas toujours la tâche : il a des avis et des idées sur tout (et pas les mêmes que moi lol). Finalement la préparation d’un mariage, c’est un excellent test 😉

le 14/11/2017 à 15h25 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?