Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

La robe de mariée : les derniers rendez-vous et mon choix


Publié le 16 novembre 2017 par Madame Piglou

La dernière fois, je t’avais quittée sur mon essayage au Printemps mariage, qui s’était merveilleusement bien passé. J’étais ressortie de cet essayage avec les idées bien plus claires sur ce qui m’allait ou non.

Mais comme je te le disais dans le précédent article, j’avais dans l’idée depuis le début des préparatifs de faire faire ma robe sur mesure, et même après mes essayages du vendredi après-midi, j’ai toujours cette idée en tête. Ça tombe bien, j’ai rendez-vous chez une créatrice dès le lendemain matin.

Troisième essayage : Laure B Gady

Le lendemain matin, je me réveille de bonne heure et de bonne humeur pour mon troisième rendez-vous. J’y vais le cœur léger, bien plus rassurée que les deux dernières fois.

Cette fois-ci, je suis seulement accompagnée de ma maman et de ma témoin Mademoiselle A. Nous avons rendez-vous dans l’atelier de Laure B Gady à Soisy-sous-Montmorency, soit à quinze minutes de chez moi, premier bon point.

Robe bohème sur mesure Laure B Gady

Crédits photo : Laure B Gady

Nous sommes très bien reçues par Laure et son magnifique sourire. Je ne saurais pas te dire pourquoi, mais je me sens tout de suite super à l’aise avec elle. Elle nous montre un peu son travail et les tissus qu’elle utilise, puis nous nous asseyons pour discuter du projet de ma robe.

Je lui montre toutes les photos de mes essayages de la veille et elle me donne son avis sur ce qui me va ou non. Elle me pose ensuite des questions sur mes envies et je lui explique ce que je recherche. De la fluidité, un peu de dentelle, un décolleté rond ou en cœur, des petites manches, une taille marquée et, surtout, de la simplicité !

Robes bohèmes sur mesure Laure B Gady

Crédits photo : Laure B Gady

Tout cela est parfaitement en adéquation avec son style, et elle ne tarde pas à me dessiner un croquis en direct avec toutes mes demandes, en se basant sur ce qui m’allait ou non lors des précédents essayages. Exit le deux-pièces jupe et haut, nous convenons qu’une robe me met plus en valeur.

Ce n’est qu’un croquis et pourtant, le dessin qu’elle me montre correspond parfaitement à la robe dont je rêve et je me projette dedans tout de suite. Mademoiselle A et ma maman sont d’accord avec moi : le croquis est superbe. Nous regardons ensuite toutes les matières disponibles, tous les types de tissus possibles pour la jupe, toutes les dentelles pour les manches… Tout est vraiment personnalisable, c’est vraiment ce que je recherchais.

Robe bohème sur mesure Laure B Gady

Crédits photo : Laure B Gady

Le rendez-vous s’achève et Laure promet de m’envoyer le croquis final mis au propre et le devis associé dans la semaine qui suit. Elle nous explique qu’il lui faut à peu près trois à quatre mois pour la confection de la robe et que quatre à cinq rendez-vous sont nécessaires pour son élaboration.

J’en ressors enchantée, prête à affronter les derniers essayages de la journée, même si à ce moment, il est fort possible que j’aie déjà choisi ma robe…

Quatrième et dernier rendez-vous : une boutique multi-marques

Dernier rendez-vous et derniers essayages, ça se gâte. Je tairai le nom de la boutique car j’y ai vraiment passé un moment désagréable, mais mon but n’est pas de leur faire de la mauvaise publicité. J’ai lu des avis très positifs sur cette boutique, chacun son truc. Pour te situer le contexte, je me suis toujours demandé où certaines mariées de « 4 mariages pour 1 lune de miel » pouvaient acheter leurs robes, maintenant je sais.

J’avais repéré cette boutique grâce au bouche-à-oreille et l’avais sélectionnée car c’est un revendeur Cymbeline et Lambert Créations, deux marques dont j’apprécie beaucoup les modèles.

Mais les choses se corsent dès le matin : sans nouvelles de leur part, je les appelle pour confirmer le rendez-vous. Mon interlocutrice me répond qu’il n’y a aucun rendez-vous à mon nom pour la journée, alors que j’ai pris rendez-vous il y a deux mois déjà… Je lui explique que j’ai pourtant bien pris rendez-vous et lui donne le nom de la vendeuse que j’avais eue au téléphone. Elle arrive finalement à me « caser » à l’heure prévue. À partir de ce moment, je suis prise d’un mauvais pressentiment.

Mauvais pressentiment qui se confirme arrivée à la boutique. Le show-room se situe en sous-sol d’un bâtiment défraîchi : pour le glamour, on repassera, mais bon, pourquoi pas. Pour cet essayage, nous sommes rejointes par ma deuxième témoin Mademoiselle L.

La vendeuse se présente : elle a vingt-cinq ans de métier et sait de quoi elle parle. Tu sens venir le conflit ? Elle me regarde de la tête aux pieds et me dit : « Oui, vous êtes grande (pour ne pas dire grosse)… Pour vous, du volume en bas et en haut un bustier. » WHAT ?

Ma réponse est simple : « Non.
– Comment ça non ? Mademoiselle, je sais ce qui va vous aller.
– Ce n’est pas ce que je recherche, vous ne m’avez pas demandé ce que je recherchais.
– Mademoiselle, ça fait vingt-cinq ans que je fais ce métier, faites-moi confiance.
– Désolée, mais non. »

via GIPHY

Un bon petit conflit pour se mettre dans l’ambiance, on est bien, non ? Ma maman essaie de me calmer et me pousse à aller voir les robes exposées, chose que la vendeuse ne m’a pas proposée jusqu’à maintenant.

Je respire un grand coup et explique à cette chère Mireille (oui, je pense qu’à ce stade, on peut d’ores et déjà la surnommer Mireille) que je recherche une robe fluide plus de style bohème que princesse. À partir de ce moment-là, Mireille et les autres vendeuses présentes vont commencer à me regarder comme un ovni, celle qui ne voulait pas être une princesse le jour de son mariage.

Nous sélectionnons quand même quatre robes pour l’essayage, des modèles Cymbeline principalement, la vendeuse refusant de me faire essayer des robes Lambert Créations car je suis « trop grande ».

La vendeuse m’accompagne dans la cabine toute petite, me donne un jupon et une paire de chaussures à talons des années 80, que je refuse de mettre (oui, je t’avais dit que j’avais un caractère bien trempé). Conflit again ! Mes témoins, Mesdemoiselles A et L, sont mortes de rire et me poussent à enfiler chaussures et jupon. Pour leurs beaux yeux, j’accepte : après tout, au point où j’en suis…

Le point positif quand même, c’est que j’ai pu prendre des photos lors de ces essayages pour en garder un souvenir impérissable (#ironie). Les robes que j’essaie ne sont pas moches en elles-mêmes, mais ce n’est pas du tout ce que je recherche : beaucoup trop compliquées, avec des strass et des paillettes, ça ne colle pas du tout. Allez, parce que je suis sympa, je te montre tout ça.

Essayage de robes

Crédits photo : Photos personnelles

Je garde en tête que je suis là pour essayer des formes et des matières et pouvoir encore plus affiner mes critères. Je retiens le décolleté dans le dos, j’aime beaucoup. Ça tombe bien, le croquis de Laure avait un décolleté dans le dos…

Au détour d’une conversation, Mireille nous demande la date du mariage et manque de s’étrangler quand nous lui répondons octobre (rappel : nous sommes en mars). La patronne débarque en renfort pour limite engueuler ma maman, en lui disant qu’il faut commander tout de suite sinon nous n’aurons jamais le temps, bla bla bla… Ça commence à me courir sérieusement, et je coupe court à la conversation (tout en restant polie, bien entendu).

Le coup de grâce arrive quand Mireille me propose d’essayer une robe qu’une mariée doit venir récupérer dans deux semaines mais qui sera à ma taille. Oui, tu as bien entendu : une robe pratiquement finalisée d’une future mariée. Une robe qu’une femme a sûrement payée plus d’un mois de salaire pour le plus beau jour de sa vie, qui va se retrouver sur une autre future mariée pour un essayage en phase finale de retouches, avec des épingles un peu partout. Ça me conforte dans mon idée de ne pas acheter ma robe dans cette boutique.

Essayage de robes

Crédits photo : Photos personnelles

Au secours !

Je l’essaie : la robe est trois tailles trop grande, mais bon, pourquoi pas. Bien sûr, les aiguilles volent un peu partout, Mireille pince la robe avec des épingles pour l’ajuster, bonjour les plis. Après, oui, la robe est jolie, mais je ne suis vraiment pas à l’aise dans la robe d’une autre et je coupe court au rendez-vous.

Mireille nous avoue quand même qu’elle ne pensait pas que des robes de ce style m’iraient et qu’elle est agréablement surprise. Merci, mais non merci ! Nous quittons la boutique et une fois toutes les quatre assises dans la voiture, nous explosons de rire. Au moins, on aura bien rigolé !

L’heure du choix

Tu l’auras peut-être deviné, mais j’ai décidé de confier la confection de ma robe à Laure B Gady. J’ai eu un super feeling avec elle, j’ai tout simplement adoré le croquis que nous avions réalisé ensemble. Quelques jours plus tard, je recevais le croquis final et je tombais définitivement amoureuse : c’était ma robe.

À quoi elle ressemble ? Voici le fameux croquis !

Robe bohème sur mesure Laure B Gady

Crédits photo : Laure B Gady

Et pour toi, comment se sont déroulés les essayages ? As-tu eu la chance de rencontrer une Mireille ? As-tu opté pour une création ? Dis-moi tout…


Pssst : je t’invite à me retrouver sur l’agenda du 1er au 24 décembre… surprises et cadeaux t’attendent à l’occasion des fêtes de fin d’année dans un Calendrier de l’Avent spécial mariage concocté rien que pour toi ! 🎁

Commentaires

18   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Néfertiti

Olala ma pauvre. Heureusement que tu avais eu ton rendez-vous avec la créatrice avant au moins tu savais que tu avais déjà ta robe sinon c’est un coup à déprimer un rendez-vous comme ça où elle n’écoute pas tes envies… Le croquis est sublime en tout cas

le 16/11/2017 à 11h18 | Répondre

Madame Piglou

Merci beaucoup! Oui heureusement du coup j’en garde vraiment un souvenir drôle et c’est une super anedocte à raconter à mes copines 🙂

le 26/11/2017 à 20h45 | Répondre

Banane

Très joli croquis!!
Avec un décolleté en V en plus…

le 16/11/2017 à 13h51 | Répondre

Audrey

J’adore ta reflexion sur 4 mariages pour 1 lune de miel. Je me pose aussi régulièrement la question quand je tombe dessus : mais où achète-t-elle des horreurs pareilles… Pour ma part je ne sais toujours pas, j’ai eu la chance de faire trois boutiques très élégantes…
En tout cas clairement, le fluide te va vraiment bien. La première robe (avec le dos en décolleté) te fait un popotin d’enfer mais je ne suis pas sure que ce soit ce que tu recherchais 😉
En tout cas le croquis fait rêver !

le 16/11/2017 à 16h40 | Répondre

Madame Piglou

Haha merci mais oui c’était pas vraiment le critère principal, je me serais pas senti super à l’aise en descendant l’allée si je me disais que tout le monde avait le regard attiré vers mon postérieur XD

le 26/11/2017 à 20h43 | Répondre

Nala

Eh bien dis-moi, tu es tombé sur une Mireille sacrément gratinée !!! Même si le reste de l’équipe ne semblait guère mieux visiblement…

J’aime beaucoup la fluidité qui se dégage de ta robe. Hâte de la voir en vrai et sur toi surtout 🙂

le 16/11/2017 à 16h48 | Répondre

Madame Piglou

Merci beaucoup fidèle lectrice ;). Hâte de vous montrer tout ça!

le 26/11/2017 à 20h42 | Répondre

véronique

Même si ce n’est pas du tout le style de vêtement que j’ai porté pour mon mariage, je trouve que tu portes à merveille la robe avec une fleur sur le côté droit (dernière photo: celle de gauche)

le 17/11/2017 à 13h54 | Répondre

Madame Piglou

Merci c’est gentil mais je dois t’avouer que c’est la robe que j’ai détesté dans mes essayages, ça ne me correspondait pas du tout

le 26/11/2017 à 20h42 | Répondre

misslylablue

Hello future Madame, juste pour te dire que tu n’es absolument pas « trop grande » et que toutes les robes essayées de type fluide t’allaient à merveille ! Celle au décolleté rond dans le dos te faisait une très belle silhouette. Le dessin de ta robe est très prometteur, hâte de voir le résultat 😉

le 17/11/2017 à 19h16 | Répondre

Madame Piglou

Merci beaucoup :). J’ai hâte de vous montrer l’évolution de ma précieuse, très vite promis!

le 26/11/2017 à 20h41 | Répondre

Mademoiselle Framboise

Le croquis est sublime… j’ai hâte de voir la fameuse robe. Et je suis d’accord avec les autres commentaires, les robes te vont très bien !

le 21/11/2017 à 12h38 | Répondre

Madame Piglou

Merci :). Patience, patience c’est pour bientôt!

le 26/11/2017 à 20h40 | Répondre

Mlleballerine

Tu m’as bien fait rire avec ta remarque sur les mariées qui ne veulent pas être en princesse pour leur mariage, ici aussi j’ai du mal à le faire entendre… à ma propre mère ! Mais je tiens bon 😉

le 23/11/2017 à 19h26 | Répondre

Madame Piglou

Héhé courage, tu vas t’en sortir ;). De ce côté là j’avais de la chance ma maman était également anti robes princesses, une allié de choix contre les Mireilles!

le 26/11/2017 à 20h39 | Répondre

Mademoiselle Biche

Mon dieu ! La palme de la pire Mireille ! J’ai eu à faire à une Mireille (beaucoup moins Mireille que la tienne c’est sûr !) et en sortant de la boutique, je savais que même si une robe m’avait beaucoup plus (une Lambert 😉 ), je ne la prendrais pas chez eux !!!
En tout cas, les robes fluides te font à merveille et c’est parfaitement le style qui te correspond !! Le croquis de ta couturière est splendide !!

le 24/11/2017 à 21h50 | Répondre

Madame Piglou

Vilaine Mireille! Après j’imagine bien qu’elles ne font pas un métier facile mais bon le respect c’est la moindre des choses. Merci beaucoup, j’ai hâte de vous dévoiler ma robe toute belle le jour J!

le 26/11/2017 à 20h38 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?