Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Objectif n°3 : trouver la robe de mes rêves – Trois petites fées à ma rescousse


Publié le 18 septembre 2017 par Madame Cerise

Je termine donc ce rendez-vous catastrophique avec un goût amer. Comment vais-je pouvoir faire… ?

Au moment même où je traverse la rue face à la boutique, Grand Chef Chat m’envoie un message – il a un radar, vraiment – pour me demander comment s’est passé mon essayage. Je réponds simplement : « Je n’ai plus de robe, je viens d’annuler mon achat. » Il me rappelle aussitôt et je lui explique toute la scène surréaliste que je viens de vivre.

Dans un premier temps, il veut aller voir le gars, lui demander des explications… bref, il est bien remonté. Mais très vite, il se rend compte que mon souci n’est pas cet individu peu scrupuleux, mais plutôt mon désarroi d’être à quatre mois du mariage sans robe.

GCC mon sauveur – comme toujours

Il décide de prendre les choses en main et contacte la boutique Rosa Clara de Paris. Il explique la situation et il demande combien de temps peut prendre la réception du modèle Odalisca pour une commande faite aujourd’hui. La dame le rassure en l’informant qu’elle peut joindre ma robe à la livraison qui est prévue mi-mars. En fait, lorsqu’ils annoncent des délais de livraison de six à huit mois, c’est parce qu’ils reçoivent les commandes en mars et en juin pour couper l’arrivée des robes des mariages du printemps et de l’été. À quelques jours près, je passais sur la cession de juin, et autant te dire que c’était fichu.

La solution est toute trouvée, sauf que les retouches ne sont possibles qu’en semaine car la couturière n’est pas là les weekends. Mince, je n’arriverai jamais à me libérer autant de mon travail en semaine : une journée entière au moins trois fois, c’est beaucoup trop.

Mon héros (oui vraiment, c’est un héros !) se souvient alors que je lui avais parlé d’une boutique qui revendait du Rosa Clara sur Toulon, que j’avais d’ailleurs eu un super feeling avec la vendeuse au téléphone mais que pour des raisons de distance, j’avais favorisé ma commande chez l’autre arnaqueur (il faut TOUJOURS croire en ses ressentis).

Il appelle donc la boutique Champs Elysées à Toulon et tombe sur une des trois vendeuses du magasin. Il explique de nouveau la situation, et même discours que lors du précédent appel : on peut joindre ma robe à la livraison des robes de mars. Je peux donc avoir ma robe. Je prends le relais et appelle la boutique à mon tour.

Crédits photo : Photo personnelle

Lors de mes recherches de revendeurs Rosa Clara, j’avais déjà eu un coup de cœur téléphonique pour cette boutique… Je leur avais même attribué des petits cœurs ! Pourquoi n’ai-je pas suivi mon instinct ?!

Pimprenelle, Pâquerette et Flora version réalité se sont penchées sur mon berceau – les petites fées de Mlle Cerise…

Retrouver confiance en ma robe de mariée

Crédits photo : Angeleses

Encore toute chamboulée, j’explique la situation à mon interlocutrice. Une voix douce… mais douce… m’apaise instantanément. On échange longuement sur ce qui vient de se passer.

Elle me propose de prendre le temps de réfléchir et de lui confirmer dans quelques jours si je veux toujours prendre la robe chez elles car j’habite tout de même à une heure et quart de route. Je lui indique aussitôt mon souhait de passer par elles dorénavant. Je dois donc prendre mes mensurations afin qu’elles commandent la robe à ma taille (cette fois !) et nous nous verrons mi-mars à la réception de la robe. Je suis soulagée, je me dis que j’ai pris la bonne décision, que j’ai immédiatement su rebondir et que finalement, tout est bien qui finit bien.

Mais ma mère – inconsciemment – me met le doute sur la robe : « Eh ben, c’est peut-être un signe en fait, ce n’est pas cette robe que tu dois porter pour ton mariage. Moi, si j’étais toi, je changerais de modèle. » Merci Maman, c’est exactement ce que j’ai besoin d’entendre à cet instant précis. Je suis si contente d’avoir trouvé rapidement une solution que je ne prête pas tellement attention à sa réflexion. Jusqu’au jour de l’essai en magasin…

Odalisca, nous revoilà – ré-apprivoiser ma robe

C’est reparti pour un tour, aujourd’hui, j’essaie MA robe de mariée. Je la vois, elle est là, elle m’attend.

Je suis accueillie par Véronique, chaleureusement et non pas familièrement comme le 24 février. On reparle de cette histoire, elle sait que je suis méfiante suite à ça, mais elle est là pour me conforter dans mon choix et m’aider à passer outre ce vilain souvenir. Elle me dit que j’ai sélectionné un très beau modèle, que la robe est magnifique, mais elle voit à ma tête que je ne suis plus convaincue.

Je n’ai pas le sourire jusqu’aux oreilles d’une future mariée qui reçoit sa robe, non, j’ai plutôt le faciès de la fille qui doute et détaille chaque recoin de tissu qu’elle a face à elle. Ma robe ne me plaît plus, voilà… Est-ce que c’est la contrariété qui m’a terni son image ? Est-ce que ma mère, l’air de rien, a semé le doute en moi avec une superstition grotesque… ? Je ne sais pas, mais je ne suis pas heureuse d’avoir choisi cette robe. Et je ne peux pas m’empêcher de repenser à la Elia, forcément.

« Si vraiment vous ne la voulez plus, on peut faire d’autres essayages. Je veux que vous soyez heureuse. Mon but est que vous repartiez d’ici avec le sourire, et surtout avec une robe que vous aimez. » Tu imagines la différence avec ma précédente expérience ? J’en ai été très touchée, j’ai d’ailleurs préféré décliner sa proposition car je venais de lui faire commander exprès la Odalisca et je trouvais déplacé d’annuler la commande après avoir remué ciel et terre pour la recevoir rapidement. Et repartir dans des essayages me fatiguait par avance. Non, il fallait que je ré-apprivoise cette robe. MA robe.

Je la mets, mais je n’ai plus d’étincelles dans les yeux, ni de papillons dans le ventre. Il m’a volé tout ça. Ça se devine aisément à mon sourire forcé et mon visage crispé.

On parle alors du jour J, de ce que nous avons prévu, de la chanson que j’ai choisie pour faire mon entrée… et, oh, qu’est-ce que j’entends ? C’est ma musique ! Elle est douée ! Elle est très douée ! Je suis émue, j’ai les larmes aux yeux, je m’imagine arriver devant GCC. Elle me propose de mettre un voile et improvise une coiffure avec un headband. Je me trouve jolie, et petit à petit, je reprends confiance.

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai tout de même encore deux, trois trucs qui me chiffonnent, mais je n’arrive pas à les cerner. Elle me demande alors de décrire ce que je ressens, ce que j’aime et ce qui me gêne dans la robe.

Petit à petit, elle devine mes envies. On va intégrer le jupon à la robe pour ne plus que l’on distingue les plis de l’élastique sur mon ventre et on va faire partir l’évasé de la jupe d’un peu plus bas que de la taille. Elle positionne les épingles pour ajuster le bustier (finalement, j’ai quand même deux tailles d’écart avec la robe précédente…) et il est temps d’ôter ma précieuse.

Oui, ma précieuse, que j’aime de nouveau. Grâce à ces trois drôles de dames, Céline, Nathalie et Véronique qui, chacune à leur tour, ont pris soin de moi.

Au fil des rendez-vous, des hésitations, des remarques, elles ont su me rassurer avec bienveillance et sympathie. Si toi aussi, tu te maries du côté de Toulon ou aux alentours, n’hésite vraiment pas à aller les voir, elles sont juste extra. Elles ont été mes petites fées à moi…

Objectif n°3 : à trois mois du mariage, enfin et pour de vrai cette fois-ci, check !

Et toi ? As-tu eu un doute sur ta robe de mariée au second essayage ? Ces doutes se sont-ils dissipés ? Comment ? Raconte !


Pssst : je t’invite à me retrouver sur l’agenda du 1er au 24 décembre… surprises et cadeaux t’attendent à l’occasion des fêtes de fin d’année dans un Calendrier de l’Avent spécial mariage concocté rien que pour toi ! 🎁

Commentaires

28   Commentaires Laisser un commentaire ?

Nala

C’est vraiment génial d’avoir pu tomber sur des perles comme ces 3 vendeuses… ou plutôt ces 3 fées, car à ce stade tu as bien raison dans le terme employé 🙂 Elles ont su te redonner confiance en toi et surtout confiance en TA robe, TA précieuse…
Personnellement je trouve que tu la portes superbement bien, j’irai même jusqu’à dire que tu la magnifies ! Hâte de découvrir les photos du grand jour 😉

le 18/09/2017 à 11h08 | Répondre

Madame Cerise

Merci beaucoup! Effectivement ça a été une chance qu’elles soient là! Je n’ai pas voulu écouter mon coeur dès la première rencontre téléphonique et je l’ai regretté, mais heureusement, la fin est heureuse 🙂

le 18/09/2017 à 14h10 | Répondre

Banane

C’est mignon que monsieur ait pris les choses en mains! Ca rend cette recherche de robe et cette réussite encore plus intime.
Et bravo à ces dames d’être de vraies pro qui ont compris le rôle que les mariées leur confient.

le 18/09/2017 à 11h16 | Répondre

Madame Cerise

Oui, il a géré grave! Bon comme à son habitude j’ai envie de dire, mais c’est vrai que j’étais tellement démoralisée sur le moment qu’il l’aurait fallu quelques jour pour m’en remettre. Lui en quelques heures avait contacté les deux boutiques et m’avait trouvé la solution… si c’est pas de l’amour ça!

le 18/09/2017 à 14h11 | Répondre

Audrey

Oh lala mais quelle aventure.
Je crois que mon chéri aurait réagi comme ton Grand Chef Chat, il aurait voulu aller en découdre avec cet odieux malotru !
C’est rassurant quand même devoir qu’il y a des personnes qui font bien leur métier ! Tu es tombée sur des perles rares (je les ai vues d’ailleurs sur M6, elles ont participé à l’émission Une robe pour la vie ou un truc du genre).

J’avais une question à te poser au sujet des Rosa Clara. Est-ce que tu pourrais me donner la fourchette de prix de leur robe ? Je les trouve magnifiques mais j’ai peur qu’elles soient un peu loin de mon budget sniff 🙁

le 18/09/2017 à 11h17 | Répondre

Madame Cerise

Tout à fait, elles ont participé à l’émission! Elles m’en avaient parlée lors de mes essayages et j’attendais avec impatience de les voir à la télé. En tout cas, elles ne surjouent absolument pas, elles sont vraiment dévouées.
Et malgré la solution trouvée rapidement, GCC voulait quand même allait le voir, cet arnaqueur… mais il fallait dépenser notre énergie ailleurs 😉

le 18/09/2017 à 14h15 | Répondre

Madame Cerise

Ouh la vilaine je n’ai pas répondu a ta question sur le budget. Je dirais que les prix démarrent aux alentours de 1800 euros et peuvent grimper bien plus haut. Ils ont 3 gammes, couture (avec des robes qui peuvent dépasser les 4000 euros), rosa Clara et soft (qui propose des modèles moins chers). Pour te donner une idée la Odalisca était aux alentours des 2200 il me semble 🙂

le 18/09/2017 à 23h16 | Répondre

Audrey

Super merci de ta réponse ! J’irai peut-être prendre rdv en boutique alors. Il y a moyen que certaines robes entrent dans mon budget !
En tout cas tu as eu raison d’insister sur la Odalisca, personnellement je la trouve plus jolie 😉 Et elle te va à ravir. Ce sont vraiment de bonnes conseillères, dommage que je n’habite plus à Toulon, autrement j’aurais été là-bas ! Mais de Paris ça fait un peu loin… j’ai l’avantage par contre d’avoir une boutique Rosa Clara à disposition 😉

le 19/09/2017 à 09h56 | Répondre

Madame Néfertiti

Contente que cette histoire se termine bien! Les vendeuses ont assuré et c’est top qu’elles aient réussi à te redonner confiance dans ta robe. Petite question la boutique ce n’est pas une de celle passée dans l’émission la robe de ma vie?

le 18/09/2017 à 11h17 | Répondre

Madame Cerise

Merciiii ! Vouiiii, c’est bien cette boutique et ces vendeuses là! Des perles!

le 18/09/2017 à 14h16 | Répondre

Mademoiselle Red

Ouiiii je suis trop contente de lire cette chronique. Vraiment super heureuse pour toi, et cette robe te va vraiment à merveille!

le 18/09/2017 à 11h24 | Répondre

Madame Cerise

Merci beaucoup! Oui, j’ai eu du mal à l’apprécier de nouveau mais grâce à mes petites fées j’ai de nouveau retrouvé le plaisir de la porter!

le 18/09/2017 à 14h17 | Répondre

Madame Peach

C’est une sacrée aventure qu’on n’a pas vraiment envie de vivre, mais avec le recul, on peut dire que ça t’a permis de rencontrer de super vendeuses et de voir que ton futur mari était prêt à tout pour ton bonheur, et finalement je trouve que c’est un joli pied de nez à cette sale histoire <3

le 18/09/2017 à 11h46 | Répondre

Madame Cerise

Exactement! Et puis ça donne des chroniques à rebondissements 😀

le 18/09/2017 à 14h18 | Répondre

Sylvie

Je crois que les vendeuse que tu as eux sont celles qui sont passée dans « la robe de ma vie » sur M6 et effectivement on voit que ce sont des passionnées très humaines surtout
Je suis ravie que tu es trouvée une solution et ta robe est vraiment très jolie et te vas très bien .

le 18/09/2017 à 11h58 | Répondre

Madame Cerise

Merci infiniment ! Tu as tout à fait raison, elles ont participé à l’émission « la robe de a vie » sur M6. D’ailleurs, il me semble que l’émission recherche des clientes pour une nouvelle saison!

le 18/09/2017 à 14h19 | Répondre

Vicky LC

Tout est bien qui fini bien ! Et avoir le soutien indéfectible de son futur mari ça n’a pas de prix. La roue tourne et heureusement ce vendeur n’aura pas réussi a te gâcher (totalement) un des plus beaux moments dans les préparatifs du mariage. Les trois bonnes fées, c’est vraiment bien trouvé 🙂

le 18/09/2017 à 12h02 | Répondre

Madame Cerise

Haha, oui, je me suis dit en grande fan de Disney qu’elles étaient mes petites fées à moi! Et, effectivement, il nous aura prouvé que nous sommes un duo de choc paré à tout affronter 😉

le 18/09/2017 à 14h20 | Répondre

C.

ah mais c’est les filles de l’émission d’M6 ! J’imagine vraiment la scène, et c’est chouette de savoir qu’elles se donnent vraiment à fond, et pas qu’à la télévision !

le 18/09/2017 à 13h36 | Répondre

Madame Cerise

Ouiiiii ! Elles ne font vraiment pas semblant! Et l’émission n’avait même pas encore commencé à être enregistrée lorsque j’y suis allée pour la première fois. Elles sont totalement dévouées à leur passion !

le 18/09/2017 à 14h22 | Répondre

Caroline

En lisant ta chronique, je me suis dit, on croirait les « drôles de dames » de la Robe de ma vie, et c’est bien ça ahah !
Contente que tout se soit bien terminé en tout cas 🙂

le 18/09/2017 à 14h59 | Répondre

Madame Cerise

Oui, ce sont bien elles! Merci beaucoup !

le 19/09/2017 à 18h06 | Répondre

Mademoiselle Wait

Cool, ça se finit bien. C’était un peu stressant cette histoire, et se dire que ça arrive vraiment des arnaqueurs c’est quand même inquiétant. Ravie que tu aies trouvé des perles rares !!!

le 18/09/2017 à 15h10 | Répondre

Madame Cerise

C’est vrai qu’on est tellement en mode paillettes, amour, licornes… qu’on ne croit pas une seconde qu’il puisse y avoir des requins dans tout ce monde… et pourtant! Mais ouf, je l’ai démasqué!

le 19/09/2017 à 18h07 | Répondre

Mademoiselle London

Ah j’étais sûre que tu parlais bien des trois drôles de dames de « la robe de ma vie ». Elles ont l’air tellement douces, tu ressens l’amour qu’elles ont de leur métier. Contente pour toi en tout cas!

le 18/09/2017 à 20h41 | Répondre

Madame Cerise

Oh oui, dès le premier contact téléphonique, elles ont été de bons conseils et bienveillantes. A aucun moment tu ne te sens trompée bien au contraire ! J’ai été chanceuse de les trouver !

le 19/09/2017 à 18h09 | Répondre

Claire

Aaaaahhhhhh je suis contente que tu ai trouvé ta robe !! Par contre tu me fais flipper avec ta 1er boutique, en plus on est du même coin alors j’espère ne pas être allée à la même !!! C’était dans qu’elle ville dis moi ??

le 28/09/2017 à 23h13 | Répondre

Madame Cerise

Coucou Claire, c’est à Aix que j’ai eu des soucis, j’espère que ce n’est pas ton cas!

le 02/10/2017 à 14h04 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?