Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Histoire d’une (non) demande en mariage… et d’une (trop) longue attente !


Publié le 20 juin 2014 par Madame Loutre

Si tu n’es pas encore fiancée, je suis sûre que tu as déjà rêvé en lisant des demandes en mariage romantiques, drôles ou surprenantes. Ou peut-être que tu prévois de faire toi-même la demande en mariage en faisant fi des codes et des traditions ?

Et bien je t’avoue que, même si le mariage représente pour moi une preuve d’amour et d’engagement supplémentaire dans la vie à deux, je n’ai jamais fantasmé sur LA demande en mariage. Et encore moins envisagé de demander sa main à mon Amoureux ! Non pas que cela me choque bien sûr, mais j’avoue n’y avoir même pas pensé. À vrai dire, je me marie dans un peu plus de 3 mois mais il n’y a pas vraiment eu de demande officielle.

Mais alors, te demandes-tu peut-être, comment en sommes nous arrivés à la décision de nous marier ? Laisse-moi donc t’en dire un peu plus…

Une histoire d’amour qui commence touuuuut doucement…

Comme je te le racontais, Monsieur Loutre et moi avons mis du temps avant de nous « mettre en couple » officiellement. Je sortais d’une histoire très douloureuse lorsque je l’ai rencontré. Comme de plus en plus de couples 2.0, notre premier contact a eu lieu sur le plus célèbre des sites de rencontres. Je m’y suis inscrite un peu par défi, pour aller de l’avant. Je n’ai pas vraiment consulté le site pendant les premières semaines et puis un jour je suis tombée sur son profil. Atypique, drôle et tout en retenue. Pas du tout dans la séduction, mais nous avions de nombreux points communs.

J’ai donc décidé de sauter le pas et de lui écrire. S’en est suivie une correspondance par mails de plusieurs semaines, avant de prendre la décision de passer au téléphone (je t’avais prévenue que chez les Loutre on prenait notre temps !). Puis enfin, la rencontre.

Il aura fallu un an entre ce premier contact « IRL »* et l’échange de notre premier baiser, au départ pour la Norvège. J’avais besoin de ce temps pour me reconstruire après une histoire qui m’avait littéralement détruite, c’est vrai. Mais… il faut aussi que je te fasse un aveu : avant, je trouvais les couples amoureux « guimauve » et « pots de glu ». Absolument insupportables. Je les voyais dégouliner de marques de tendresse et de regards mielleux et je trouvais cela parfaitement écœurant. Je m’étais blindée par peur de souffrir et j’avais beaucoup de mal à ouvrir mon cœur.

Je crois que mon Monsieur Loutre était un peu comme moi et nous nous moquions ensemble de ces couples « mièvres »… Sans oser nous avouer ce que nous ressentions l’un pour l’autre. Car des sentiments profonds et solides étaient bel et bien nés entre nous. Nous déclarer mutuellement notre amour ne fût pas chose aisée. Mais malgré la pudeur et nos solides carapaces, aujourd’hui nous semons joyeusement à notre tour de petits morceaux de guimauve ! Et je dois reconnaître que j’adore cela.

Je présente toutes mes excuses aux amoureux que j’ai moqué autrefois et que je regarde maintenant avec tendresse. Car je ne savais pas ce qu’était l’Amour. Et si le concept d’âme sœur me faisait ricaner doucement (hum oui, j’ai un petit côté Mademoiselle Hyène), aujourd’hui je trouve que rien ne pourrait mieux décrire ce que nous sommes l’un pour l’autre.

* IRL : In Real Life (dans la vraie vie quoi !)

Histoire d'une (non) demande en mariage... et d'une (trop) longue attente !

Crédits photo (creative commons) : Katie Salerno

Et puis tout s’accélère !

Une fois nos freins envolés et notre flot de guimauve enfin libéré, tout est allé très vite entre nous.

Nous sommes partis ensemble en Norvège pour une semaine magique, qui reste gravée dans ma mémoire comme une première lune de miel. Tout semblait fluide et évident : nous voulions passer notre vie ensemble. Je sais que ça peut paraître un peu (voire totalement) fou, mais c’est ainsi, tout simplement. Nous avons donc commencé à nous organiser pour vivre ensemble, puisque mon déménagement nous avait éloigné.

Monsieur Loutre est d’abord venu me rejoindre. Il a donc fait la connaissance de mon fils, âgé de presque 4 ans à l’époque. Ils ont commencé à s’apprivoiser et, si tu connais le Petit Prince, tu sais que ces choses là prennent du temps. Puis nous avons choisi de revenir tous ensemble en région parisienne, où nous avons trouvé un appartement. C’est de là que je t’écris, 3 ans plus tard !

Je ne vais pas te mentir : tout n’a pas toujours été rose. Apprendre à vivre à trois sans vraiment avoir vécu à deux, c’est une subtile alchimie. Concilier les habitudes de chacun, se respecter et respecter l’autre, traverser des périodes de crise comme le chômage… Pourtant, force est de constater que 3 ans plus tard, nous sommes toujours aussi amoureux. Nous sommes plus qu’un couple : nous sommes une famille, de plus en plus unie et soudée. Malgré les tempêtes, nous allons de l’avant ensemble.

Quand le mariage s’impose tranquillement comme une évidence… et se trouve sans cesse repoussé !

Nous avons rapidement commencé à parler mariage, au bout d’un an de vie commune je pense.

Pour mon amoureux, le mariage n’était pas forcément indispensable. Mais il sait que ça compte beaucoup pour moi et que ça représente beaucoup à mes yeux. C’est donc devenu un projet commun, dans la continuité de notre histoire.

Alors, il y a eu le genou à terre, dans la cuisine, et un peu n’importe quand et n’importe où d’ailleurs ! Pour me demander « Veux-tu être ma femme, pour la vie ? », juste pour le plaisir de se le redire encore et encore. Avec un peu d’humour et beaucoup de tendresse. Sans bague ou grande surprise. Parce que pour nous, l’essentiel n’est pas là finalement.

Malheureusement, notre situation financière ne nous a pas permis de concrétiser rapidement ce beau projet.

Une fois la question du mariage évoquée, il nous a été assez difficile de nous projeter. Nous disions souvent « quand la situation se sera arrangée, quand tu auras un travail, quand on aura déménagé… On pourra se marier ». Aussi, les préparatifs n’ont pas vraiment commencé avant d’avoir décidé une date.

Pour tout te dire, c’est une discussion avec ma maman, pendant les vacances de Noël 2013 chez elle à la montagne, qui a tout déclenché. Je lui faisais part de notre décision de nous marier et des difficultés financières qui nous amenaient à repousser sans cesse ce projet. Alors que je lui faisais part de mes doutes, elle m’a dit quelque chose comme « et si on faisait ça ici ? On pourrait vous aider ! ».

Après quelques longues heures de discussions sur nos envies, ce qui était matériellement possible et quel serait le meilleur moment pour se marier, nous sommes arrivées à la conclusion que septembre était une bonne période (après la pleine saison touristique). Et qu’un mariage plutôt simple, en petit comité, pourrait parfaitement faire rimer nos envies avec un budget très raisonnable ! Et même, que ce serait possible l’année prochaine !

Toute heureuse de ce constat, j’ai donc immédiatement téléphoné à mon cher et tendre (de retour chez nous pour des raisons professionnelles) pour lui annoncer la bonne nouvelle : « Chéri, si on se mariait en septembre 2014, qu’en penses-tu ? »… Tu imagines bien que si je suis ici, c’est qu’il a totalement partagé ma joie et mon enthousiasme ! Nous pouvions ENFIN nous lancer dans la folle aventure des préparatifs ! Il nous restait donc 9 mois pour organiser le mariage de nos rêves et faire de ce jour un souvenir inoubliable.

Alors c’est vrai, nous aurions pu attendre encore pour avoir d’avantage de moyens. Mais nous avions trop envie de nous unir pour en avoir la patience ! Et nous sommes ravis d’avoir pris cette décision, même si ça implique certains compromis.

Et toi, as-tu eu une « vraie » demande en mariage ? Ou la décision du mariage a-t-elle été prise petit à petit, naturellement ? Est-ce que l’aspect financier a été un frein dans vos projets ? Raconte !


Tu es une future mariée ? Rejoins-nous sur le groupe Facebook « Le salon de Mademoiselle Dentelle » ! Tu pourras y papoter mariage, glaner conseils et inspirations, partager des bons plans, etc. Viens vite !

Commentaires

9   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Sunshine

Vous avez raison de sauter le pas pour vous mariez, s’il fallait toujours attendre « le bon moment », parfois on ne ferait rien !! C’est super que vous ayez pu trouver un compromis entre vos envies et votre budget, avec ce mariage en petit comité à la montagne 🙂

le 20/06/2014 à 09h31 | Répondre

Madame Sunshine

pour vous « marier »… alala je ne sais plus parler !!

le 20/06/2014 à 09h46 | Répondre

Mlle Kahlessi

A chaque fois que je lis un de tes articles je suis touchée par la beauté de votre couple. Vraiment heureuse pour vous que vous réalisiez le mariage de vos rêves dans 3 mois, une nouvelle porte vers de beaux nouveaux horizons !

le 20/06/2014 à 09h56 | Répondre

Ginie

On sent un profond attachement entre vous, c’est très beau à lire ! Mon Homme n’a pas tout de suite voulu entendre parler de mariage (parents non mariés et séparés) mais une fois le sujet envisagé, il a compris que c’était important pour moi, surtout la demande. Les préparatifs se sont lancés en août avec la demande à mon père (j’ai eu la mienne en janvier une fois ma bague prête). Quand j’y repense, quand je regarde derrière nous, tout le chemin qu’on a parcouru, le fait que ça arrive cette année était une évidence et ça me rend encore plus heureuse !

le 20/06/2014 à 10h29 | Répondre

Madame Gezillig

ton article me rend tout chamallow guimauve… Il semble y avoir tellement d’amour dedans que j’en ai la larme à l’œil et un grand sourire … Je souhaite une vie pleine de joie et de beauté (et je suis sûre que vos noces vont être juste géniales !)

le 20/06/2014 à 10h57 | Répondre

Madame Mo

Super article dans lequel je me reconnais un peu. Il en ressort beaucoup de tendresse. Je vous souhaite tout le bonheur du monde !

le 20/06/2014 à 12h13 | Répondre

Madame Cotentine

J’aime beaucoup le ton de tes chroniques. Toujours en douceur et délicatesse. On sent vraiment beaucoup d’amour et le profond attachement qui vous lie. Et oui, plus que 3 mois mais je suis sûre que vous votre mariage sera exactement comme vous l’avez imaginé ! 🙂

le 21/06/2014 à 13h52 | Répondre

Madame Illustrée (voir son site)

Ma belle, je suis HYPER émue en lisant ce très bel article car je me reconnait énormément dans votre histoire… Du coup j’ai toutes les émotions qui remontent et, en ce dimanche matin, je suis en train de pleurer comme une madeleine derrière mon écran, pendant que mon mari, rencontré sur le célèbre site de rencontre et avec lequel on a su dès les premiers mois qu’on se marierai, dort derrière moi.

le 22/06/2014 à 11h49 | Répondre

Madame Loutre

Oh les filles c’est à mon tour d’être toute émue et guimauve en vous lisant <3 Merci pour vos vœux de bonheur, vos gentils mots et vos partages ! Je suis très touchée <3

le 24/06/2014 à 20h15 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?