Un blog mariage avec des conseils et des témoignages sur l'organisation et les préparatifs du jour J

Et dire qu’au départ je ne voulais pas d’EVJF : les raisons et les prémices


Publié le 19 novembre 2017 par Madame Cerise

Rituel qui consiste à fêter la fin de sa vie de célibataire, l’enterrement de vie de jeune fille, ou EVJF, était pour moi superflu. Ce n’est pas le principe qui me déplaît, loin de là, car faire des choses super chouettes avec les copines, ça ne se refuse pas, c’est plutôt tout ce que ça sous-entend : l’organisation, le coût, l’entente entre les participantes, les animations… beaucoup de points faisaient que j’étais réfractaire à en avoir un.

Seulement, mes témouines et amies ne comprenaient pas vraiment mes arguments. En effet, en général, l’organisation revient aux témoins de la mariée. Mais les miennes ont des vies bien remplies, avec un bébé de quelques mois ainsi qu’une poupette de 3 ans pour l’une, et une carrière d’avocate dans la capitale avec des journées de plus de douze heures pour l’autre. Je ne me voyais pas ajouter à leurs tâches quotidiennes la création et l’orchestration d’un EVJF. Pourtant, à maintes reprises, elles ont été demandeuses de listes d’envies et d’invitées de ma part.

Au bout de plusieurs semaines, j’ai soumis une liste avec toutes les personnes qui me sont chères et avec lesquelles je désirais passer ce moment à ma Fleur. Elle m’a demandé ce que je souhaitais dans les grandes lignes également. J’avais bien sûr déjà pensé à ce qui me ferait plaisir et aux choses qui ne me convenaient absolument pas.

Afin de ne pas être trop embêtante, je lui ai dit de ne pas se prendre la tête et qu’une soirée toutes ensemble au resto serait parfaite. Que je ne souhaitais pas avoir de gages ni de déguisement car j’étais bien trop timide, et que le principal pour moi était qu’elles soient toutes avec moi réunies.

EVJF : repas entre copines

Crédits photo (creative commons) : Kaboompics // Karolina

Ma Fleur a tout de même insisté pour savoir si j’étais partante pour autre chose qu’une soirée, et surtout, si je voulais bien faire l’impasse sur quelques personnes qui ne pourraient pas venir à quelque chose qui durerait un peu plus dans le temps, ce qui leur permettrait de faire quelque chose de plus exotique qu’une soirée au resto entre nanas.

Au départ, je suis restée sur ma position : qu’importe ce que nous faisions tant que toutes étaient avec moi. D’ailleurs, la nouvelle tendance outre-atlantique de la bridal shower me tentait bien aussi. Si tu ne connais pas encore, il s’agit d’une variante de la baby shower, qui consiste à passer la journée entourée de tes amies à déguster de bonnes petites choses, à jouer à des jeux, à répondre à des questions/devinettes en étant dans un endroit en général familier.

Mais mon GCC et même ma Fleur m’ont conseillé de penser un peu plus à moi et d’être « égoïste » pour une fois. J’ai pour habitude de toujours vouloir faire plaisir aux autres, de ne pas froisser les gens, d’éviter les conflits, de ne pas être embêtante et de faire passer l’intérêt des autres avant le mien. Et c’est vrai que même pour mon EVJF, je prenais en compte également la charge que ce serait de l’organiser, ainsi que la galère de réunir tout le monde. C’est pour ça qu’à la base, j’avais préféré proposer un dîner. Personne ne cuisine, on parle d’une soirée, le coût est moindre et chacune peut plus facilement prendre ce qu’elle souhaite et rester le temps qu’elle veut.

Mais ma Fleur avait plus d’un argument dans son sac pour me faire accepter l’idée de quelque chose de plus original. D’une part, elle avait à cœur de coordonner cet événement, et d’autre part, mes amies étaient prêtes à me faire plaisir et à rendre ce souvenir inoubliable. Sans rien attendre de plus, malgré tout, qu’une soirée copines/resto, j’ai donc validé l’option EVJF plus long qu’une soirée et pas forcément chez nous, quitte à ce que toutes mes amies ne puissent pas y participer.

Et nous n’en avons plus parlé pendant de longs mois.

Jusqu’au mois de mai…

Lors du weekend du 8 mai, mon Grand Chef Chat s’est fait littéralement kidnapper par sa team. Ils se sont envolés du vendredi soir au lundi soir à Lisbonne, en étant une belle brochette de huit copains.

Je savais, ou du moins, je me doutais que nos EVC (enterrements de vie de célibataires) ne se feraient pas en même temps puisque nous avons deux petitous en bas âge et qu’il faut bien que l’un de nous s’en occupe. En plus, c’était un weekend où je bossais. Je m’étais arrangée avec mes beaux-parents pour m’épauler et ils auraient pu être de mèche, après tout, mais ma Fleur était en voyage au Japon également, donc ça n’était vraiment pas envisageable.

Lorsqu’il est rentré et qu’il m’a raconté à quel point il s’était régalé, j’étais vraiment envieuse. J’ai regretté de ne pas avoir été plus enjouée avec ma Fleur quand elle me demandait si j’étais partante pour autre chose qu’une soirée au resto. Finalement, j’avais espoir que l’on fasse quelque chose dans le même genre.

Mais je ne voulais pas trop me faire d’idées, car j’avais vraiment insisté sur le fait que le principal pour moi était que nous soyons toutes ensemble. J’imaginais une journée sur Aix-en-Provence ou bien sur Marseille, avec un cours de cuisine avec dégustation, ou un cours de maquillage, ou encore une promenade à la Sainte-Victoire, suivis d’un resto entre copines ! Et pas plus : ça aurait été très bien, de toute façon. Mais bon, l’euphorie de GCC me laissait tout de même rêveuse.

Et puis le vendredi suivant, c’est-à-dire le 12 mai, il y avait le carnaval de mon Patatou. Avant d’y aller, j’avais récupéré mon plus grand, mon Titichat. Nous étions dehors, je les regardais jouer et j’essayais tant bien que mal de prendre en photo mon petit dalmatien qui ne pensait à rien d’autre qu’à courir, quand j’ai entendu une voix très familière dire son prénom…

Crédits photo : Photo personnelle

Euh, s’il vous plaît ! Une petite photo pour Maman !

Je me suis retournée et j’ai vu ma Niki. Mon amie de toujours qui, malgré la distance (bon, en fait, elle n’habite pas très loin, mais nos vies bien remplies nous donnent moins l’occasion de nous voir), reste ce genre de personne que j’aime et à laquelle je pense régulièrement. Elle fait partie de ma vie. J’ai été surprise de la voir bien sûr, mais également très excitée car je me disais : « Alors, c’est ce soir que j’enterre ma vie de jeune fille ?! »

On se fait un gros câlin et elle me dit : « Allez zou, prends une photo et laisse Patatou, y’a Papy et Maminou qui prennent le relais, nous on s’en va. »

Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!

Crédits photo : Photo personnelle

On immortalise l’instant où je quitte mes garçons pour un moment et redeviens moi-même une véritable gamine !

Ça y est, c’est maintenant ! Mais, mais… ! Ma voiture est sur le parking, et je ne suis pas maquillée ni coiffée, ni même habillée pour l’occasion ! Elle me rassure et me dit que je n’ai besoin de rien, qu’elle m’autorise juste à récupérer ma trousse à maquillage, qu’elle va me conduire chez moi et puis qu’après stop, plus de questions ni de demandes. Sa grande sœur et son neveu sont de mèche puisque ce sont nos chauffeurs.

Une fois chez moi, je vais donc prendre de quoi me donner meilleure mine et je troque mon pull blanc qui me tient hyper chaud contre un top ample noir. Je me dis que ça passe partout, et c’est bien plus léger. Vu l’état d’excitation voire d’hystérie dans lequel je suis, ma température corporelle ne risque pas de baisser ! Je regagne la voiture et cette fois-ci, je suis plongée dans l’obscurité puisqu’on me bande les yeux…

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi, comment imaginais-tu ton EVJF ? Tu en souhaitais un ou pas vraiment ? Raconte-nous tout !


Pssst : je t’invite à me retrouver sur l’agenda du 1er au 24 décembre… surprises et cadeaux t’attendent à l’occasion des fêtes de fin d’année dans un Calendrier de l’Avent spécial mariage concocté rien que pour toi ! 🎁

Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Néfertiti

Oui cela aurait été dommage de ne pas en faire!! Elles ont bien fait d’insister tes copines! Je suis sûre que tu as passé un super moment en plus!

le 19/11/2017 à 11h08 | Répondre

Mademoiselle Wait

Je te rejoins tout à fait, j’étais aussi pas méga pour en avoir un. rapport au dépenses et aux expatriations et tout ça et finalement, je ne regrette pas d’avoir eu cette jolie surprise

le 21/11/2017 à 12h48 | Répondre

Madame Cerise

Mais grave qu’elles ont eu raison! 😀 Moi et mon caractère de m… nous serions passés à côtés de moments magiques!

Parfois, il faut savoir se laisser aller, et accepter de ne pas tout maitriser et surtout se faire chouchouter et gâter sans rechigner! 🙂

le 21/11/2017 à 14h50 | Répondre

Mademoiselle Biche

Ah j’adore ce kidnapping inattendu ! Allez je file lire ta chronique suivante, trop impatiente de savoir ce que vous avez fait 🙂

le 24/11/2017 à 21h04 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?