Les inspirations déco de Mademoiselle Arwen

Maintenant que les faire-parts t’ont annoncé la couleur de notre mariage, je vais te parler déco !

Pour la salle, nous avions plusieurs envies qui ont dicté tous nos choix.

  • On ne voulait pas dépenser beaucoup d’argent. Donc, pas de centres de table fleuris, plutôt du DIY et de la récupération !
  • On voulait que chaque table porte le nom d’une de nos passions, avec une décoration assortie…

Ma déco inspirée

La solution a très vite été trouvée. Nous allions utiliser la décoration de notre salon ! En grands passionnés, nous avons amassé des tas de goodies, figurines et objets collector en tout genre. Il nous suffisait donc de trouver les noms des tables en fonction de la décoration dont on disposait !

Nous aurons donc :

  • La table Avengers, décorée du bouclier de Captain America et du masque d’Iron Man.
  • La table La Zinzin Family. M. Aragorn fait partie de ce groupe de musique, il était donc impensable de ne pas faire une table avec ce nom ! Elle sera décorée principalement avec des photos de leurs concerts.
  • La table How I Met Your Mother : là, à part le Playbook et la fameuse Duckie Tie de Barney, dont les couleurs ne vont abso – wait for it – lument pas avec notre code couleurs, nous n’avons pas grand chose. Il y aura donc principalement des photos de la série.
  • La table The Big Bang Theory, qui sera décorée avec les Bobble Heads des personnages. Si si, tu connais les bobble heads, ces petites figurines, avec une grosse tête sur ressort qui bouge tout le temps !
  • La table Seigneur des Anneaux. L’anneau unique sera sur la table. Nous avons aussi envisagé d’y mettre une figurine de 40cm de Gandalf, mais on a un peu peur du rendu… Donc ce seront sans doute des photos pour celle-ci aussi !
  • La table Batman, un Batarang et des Bobbles Heads Batman. Et le Joker !
  • La table Harry Potter : la version collector des Contes de Beedle le Barde, l’écharpe de Griffondor et des photos des films
  • La table Scrubs, un stéthoscope, des ciseaux de chirurgien et encore des photos de la série !

Et surtout la table d’honneur : la table Star Wars. Celle-ci aura son sabre laser rouge (le double  sabre de Darth Maul), et des décorations en origami.

Mais tu te dis peut-être que tout cette décoration manque de fil conducteur ? Et tu as bien raison…

Voici la trame qui sera la même pour toutes les tables :

  • une nappe noire
  • des assiettes et serviettes blanches
  • des photophores rouges
  • des demi-ponpons en papier rouges et noirs
  • les boîtes à dragées à côté des assiettes

Nous avons choisi un modèle de boîtes à dragées – qui contiendront d’ailleurs des berlingots – très simple : en forme de costume pour les messieurs, et de robe blanche pour les dames. Nous avons rajouté notre code couleur en mettant un ruban rouge sur la robe et surtout, en collant sur chaque boîte une grue rouge. Nous avons inscrit nos prénoms sur chaque aile de la grue et la date du mariage au milieu.

Au centre de chaque table, un chandelier blanc très haut, sur lequel seront montées des bougies. Pour la couleur des bougies, j’hésite encore… Si tu peux me donner ton avis ! Les différentes décorations seront calées sur ou à côté du chandelier. Et des grues rouges et noires seront suspendues aux branches des chandeliers.

Chandeliers

Pourquoi des grues ?

Quelle idée incongrue, d’utiliser des grues ! Ok, mais soyons déjà d’accord sur le terme. Je te parle ici de grues en origami. Pas d’une grosse machine de construction !

Grues origami

Crédits photo (creative commons) : Viktor Rosenfeld

A présent que le malentendu est dissipé, je te propose un petit tour dans mon univers et une petite révision d’histoire, également.

Je suis passionnée par le Japon depuis toute petite.

Je suis tombée dedans grâce à mon grand-frère, qui lisait beaucoup de mangas. J’ai donc commencé par les mangas, puis me suis rapprochée de tout ce qui tenait à la culture nipponne. Je souhaitais bien évidemment que cette passion soit présente d’une manière ou d’une autre à notre mariage… quand je suis tombée sur un article, qui parlait des grues et des traditions au Japon.

La légende dit qu’une future mariée doit plier 1000 grues avant son mariage, car cette œuvre demande de la patience, de la persévérance et de la volonté, toutes ces choses qui sont essentielles pour faire tenir un mariage. Là, les féministes me diraient : “Et pourquoi l’homme ne le fait pas aussi ?”. Je suis d’accord, c’est sexiste à mort ! Mais la question n’est pas là… J’ai trouvé ce concept mignon, et la symbolique des grues me parlait totalement.

En continuant mes recherches, je suis tombée sur un autre aspect de la légende.

Les grues (l’oiseau, le vrai, pas les origami) sont réputées pouvoir vivre 1000 ans. Ainsi, quiconque plie 1000 grues dans l’année voit son vœu le plus cher exaucé. Et j’ai fait la connaissance de Sadako, aussi connue que la légende, devenue elle-même une légende. Voici son histoire…

La légende de Sadako

Le 6 août 1945, la bombe atomique est lâchée au-dessus d’Hiroshima. Elle fera 75000 victimes. En plus des personnes tuées sur le coup, il y a des victimes collatérales, les “hibakusha”, les victimes de la bombe.

Ce jour-là, Sadako est à un peu plus de deux kilomètres de l’explosion, elle a 2 ans et malgré une très forte  exposition aux radiations, elle a l’air en bonne santé. Plusieurs années plus tard, on lui diagnostique une leucémie, elle devient une “hibakusha”. A ce moment-là, une de ses amie lui raconte la légende des grues, et Sadako décide se lancer dans la confection de ses milles grues, pour pouvoir guérir. L’histoire la plus connue raconte qu’elle en a plié 644 avant de partir, à l’âge de 12 ans.

Vers la fin, sentant qu’elle ne pourrait plus guérir, elle aurait dit que ces oiseaux n’existaient plus pour sa guérison, mais dans un espoir de paix dans le monde. Elle aurait écrit ce Haïku :

J’écrirai la paix sur vos ailes,
et vous volerez autour du monde,
de sorte que les enfants ne meurent plus de cette façon.

Suite à son départ, les élèves de sa classe confectionnèrent les 356 grues manquantes. Une statue a été érigée en son honneur. Elle représente Sadako, debout sur un piédestal en granit et tenant, dans ses bras grands ouverts, une grue en or. Au pied de la statue, cette inscription de ses camarades : “Ceci est notre cri. Ceci est notre prière. Paix dans le monde.”

Sadako

Crédits photo (creative commons) : Peat Bakke

La grue était devenue au Japon un symbole de paix, tout comme Sadako.

Cette histoire m’a beaucoup touchée. Qu’elle ait été déformée par les différents récits ou non, elle me parle et je la trouve belle. Alors, j’ai décidé de confectionner moi aussi des grues, et pourquoi pas 1000, si j’y arrive ! Elles seront réalisées avant tout pour symboliser le souhait de longévité de mon mariage. Et quand je les regarderai, je garderai à l’esprit, comme un petit secret, cette petite fille qui a fait le souhait d’un monde meilleur…

Voila comment la grue est devenue l’élément reliant tous nos univers, donnant une histoire commune à chaque table et un petit symbole de paix, offert à chaque invité.

Et toi, tu as choisi une déco pleine de sens et de symboles ? Ton mariage est aussi l’occasion pour toi de partager ton univers ? Tu aimes bien les grues, maintenant ? C’est à toi !

 

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “Les inspirations déco de Mademoiselle Arwen”

  • Coucou !
    J’adore cette déco… c’est sympa, toutes ces tables différentes ! ça va surement motiver les gens à bouger “pour voir” et augmenter les discussions… classe !
    J’aime beaucoup la légende des grues… à Hiroshima, les gens peuvent déposer des grues autour de ce monument, C’est très impressionnant. Ils en ont tellement que régulièrement, ils en enlèvent et en font du papier recyclé. Quand mon père est allé au Japon, je lui avais donné une grue pour l’y poser… je me souviens qu’il avait peur de pas trouver l’endroit où la mettre. Il m’a raconté qu’il a trouvé tout de suite, tellement c’est énorme ! Et il m’a ramené un petit carnet en “grues recyclées”.
    Bref, tout ça pour te raconter ma vie.
    J’aime vraiment beaucoup ta déco. j’avoue, je suis pas objective, nous aussi on fait déco origami.

    J’ai hâte de voir le résultat !!!

  • J’adore cette déco ! Et comme dit Melle Valicka, ca va forcément inviter les gens à se balader autour des tables, un petit musée de vous en somme 😉

  • Pour les bougies je pense tout simplement au rouge. Ca ne dénote pas avec tes couleurs, ça tranche avec le blanc de l’imposant chandelier, et puis les bougies rouges ça inspire l’amour et le romantisme.
    A part ça j’adore l’histoire des grues ! Pourquoi ne pas imprimer l’histoire de cette légende et l’afficher dans la salle ? Je pense que tes invités apprécieront de la connaitre, et ainsi ils comprendront tout de suite la présence de ces grues sur les tables ! Et puis, chacun pourrait repartir avec sa grue ? Ca fait une sorte de cadeau aux invités un peu symbolique !

    • Tout à fait d’accord avec toi Winnie pour l’impression de l’histoire, c’est une belle idée, elle plaira, j’en suis sûre !
      Pour la couleur des bougeoirs, rouge ce sera classe et “glamour”, j’avais aussi pensé à un gris métallisé pour l’ambiance festive, et cela irai avec le blanc, rouge, et noir…

      Bref, j’ai hâte de voir !

  • C’est une histoire très triste, mais pleine de sens. Je comprends tout à fait ton envie de partager cette histoire et de faire un clin d’oeil au travers de ta décoration. C’est un très beau geste, plein de symbolique.

    Je n’ai pas souhaité utiliser des symboles pour notre décoration – j’aurais pu, notre vie est elle-même rythmée par nos références et nos croyances, mais je n’avais pas envie de réfléchir en ce sens.

    En revanche, nous avons souhaité une cérémonie religieuse totalement personnalisée et pleine de sens. Nous avons choisi des chants dans l’air du temps, composés par un chanteur chrétien ami du pasteur qui a mené notre cérémonie. C’était notre façon à nous de faire passer nos messages, nos souhaits, d’apposer notre empreinte.

  • J’en ai des frissons!!! Je suis toute émue de cette si belle leçon de courage… Je savais que les grues portent chance (c’est pourquoi j’en avais aussi dans ma décoration de mariage) mais je ne savais absolument pas d’où cela venait… Un grand merci de ce partage.

  • j’avais déjà entendu de l’histoire de Sadako et j’avais déjà decider de faire mes 1000 grues pour mon mariage mais je pense que apres avoir lue ton article le jour ‘j’ je ne les verrais pas comme une simple deco mais comme un hommage et une image de paix ………… j’adore ta deco et je suis tres DIY donc mon mariage sera beaucoup de moi meme ………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *