A la recherche de la robe pour la cérémonie religieuse…

Je suis certaine que tu as envie d’en savoir un peu plus sur la robe que je porterai pour la cérémonie religieuse. Eh bien, tu vas être déçue car tu ne la verras pas (bon ça, tu t’y attendais je pense), et surtout, tu ne verras pas son avancée.

Car maman Bigoud’, bien qu’anti-mariage, a tenu à m’offrir un très joli cadeau : une robe de mariée sur-mesure. Il s’agissait d’une coutume familiale dont je n’avais pas du tout connaissance.

Une robe sur-mesure

J’ai été émue, surprise et très heureuse lorsqu’elle m’a annoncé cela. Toutefois, je n’avais aucune amie couturière qui puisse réaliser ce travail et je ne souhaitais pas que maman Bigoud’ vende un de ses reins pour mon bonheur.

Puis, en regardant ma liste de contacts, j’ai la révélation ! J’avais oublié qu’une de mes amies était dans le milieu de la Haute-couture. Elle devait surement avoir les contacts qu’il me fallait.

J’envoie donc un petit mail en expliquant ma situation, et là, à ma grande surprise mon amie se porte volontaire. J’ai été extrêmement touchée car le métier qu’elle exerce est très prenant !

Nous nous mettons donc d’accord pour que je lui fasse un tri de robes que je trouve à mon goût. En voici une sélection :

Tu noteras que je suis bien dans l’air du temps, niveau robe. Il faut dire que j’adore ce style dentelle/rétro depuis très longtemps ! Tu l’auras constaté par toi-même, cette robe n’aura rien à voir avec celle de la cérémonie civile.

Voici donc mes critères…

Je voulais

  • de la dentelle
  • du glamour
  • que Mister Awesome me trouve élégante dans ma robe
  • que je me sente “moi-même” en l’enfilant

Je ne voulais pas

  • d’une grosse meringue
  • du bordeaux ou du noir
  • de corset

Des essayages en bonne et due forme

Comme toute bride to be qui se respecte, je me décide à prendre quand même des rendez-vous dans des boutiques très différentes, pour ne rien avoir à regretter.

Me voici donc, un beau matin de février (presque 1 an jour pour jour avant mon mariage) à essayer toutes sortes de robes.

10h : Les Mariées de Provence

Les robes en vitrine ne me plaisent pas, mais je voulais quand même tester toutes sortes de coupes, y compris des grosses meringues.

J’essaye plein de modèles, dont une robe nommée “Aioli” parce que j’adore ce plat  et Mister Awesome aussi (ça évite les problèmes de bisous à l’ail, comme ça)… Mais rien ne me tente.

Aioli Les Mariées de Provence

Crédits photo : Les Mariées de Provence

Toutefois, cet essayage a été bénéfique et me conforte sur le fait que l’effet meringue ou cupcake, ce n’est vraiment pas pour moi ! Je découvre aussi que les reflets argentés sont plutôt flatteurs pour ma carnation. Je garde donc cette idée en tête pour mon amie couturière.

Concernant ma relation avec la vendeuse, tout s’est bien passé. Elle a vraiment été agréable. Ce n’était pas du tout le cas de la patronne, qui s’occupait d’une autre bride-to-be accompagnée de sa mère.

A sa décharge, la mère en question a forcé sa fille à acheter la première robe venue dans le magasin. J’ai vraiment eu pitié de cette pauvre fille. En plus, comble du comble, dès que je sortais de la cabine, elle se postait derrière moi pour faire ses commentaires. J’ai fait comme si de rien n’était et ça m’a permis de me redire que j’avais vraiment de la chance d’avoir une maman aussi cool !

11h30 : Nuit Blanche

Il s’agit d’un magasin répertoriant différentes robes de créateurs. La vendeuse me demande ce que je veux. Ma réponse : “De la dentelle !!!” La seule créatrice qui réponde à mes souhaits est Yolan Cris.

Un modèle attire toute mon attention :

Yolan Cris

Crédits photo : Yolan Cris

Sur moi, la robe ne fait pas du tout bohème et le rendu est très élégant ! C’est donc un petit coup de cœur qui se dessine, mais pour l’instant je veux garder la tête froide, afin de ne pas trop me focaliser sur une seule et même robe.

14h30 : Pronovias

Alors là, c’est le désastre au niveau de l’accueil.

Non pas que les vendeuses soient désagréables, mais le système mis en place dans cette boutique fait vraiment “travail à la chaîne”. Je passe devant des écrans, comme des tas d’autres clientes, pour choisir les robes qui me plaisent. J’attends des plombes, on vient enfin me chercher et là, aucune intimité.

Je suis en sous-vêtements sur une estrade, façon prostituée du quartier rouge d’Amsterdam… Le temps d’attente entre les robes est interminable, j’invente même des chorégraphies sur mon estrade pour passer le temps (humiliation ultime…).

Rien que pour tous ces éléments, je n’aurais jamais acheté ma robe là-bas. En plus, toutes les robes que je passe paraissent magnifiques sur leurs écrans et leurs mannequins, alors que sur moi, j’ai l’impression que ça ne tombe pas bien du tout.

Le seul point positif de ce rendez-vous, c’est que j’ai découvert que les corsets en forme de cœur me vont très bien ! Je repars tout de même de ce 3ème essayage assez déçue.

16h30 : Métal Flaque

Le temple de la robe que tu ne trouves nulle part ailleurs !

J’étais aux anges rien qu’à regarder toutes ces magnifiques robes devant moi, and guess what, chez Métal Flaque ils t’autorisent à prendre des photos ! Je tiens également à signaler que j’ai eu un très bon accueil de la part des vendeurs de cette boutique. Cet essayage a vraiment été un pur bonheur !

Je commence par un créateur, David Fielden, j’aime beaucoup ce qu’il fait. Une autre future mariée est en train d’essayer ses créations et elle les porte superbement bien.

Allez, parce que tu trépignes d’impatience, voici quelques essayages :

David Fielden

J’essaye d’autres robes, dont celle-ci, pas du tout dans le même style que la précédente (je ne sais plus le nom du créateur, d’ailleurs)…

Robe Marylin

Et puis soudain, j’enfile un magnifique modèle de chez Monique Lhuillier. La robe est magnifique.

Bilan : j’adore les créateurs Monique Lhuillier et Claire Pettibone mais ce que je veux, c’est un mix des deux. Au final, j’ai donc dessiné mon propre patron en m’inspirant des dos nus et de la finesse des créations de Claire Pettibone et des silhouettes de certains modèles de Monique Lhuillier.

Alors, sache qu’à cette heure-ci ma robe est encore en train d’être confectionnée. La toile a été réalisée, le tissu du dessous également mais il manque encore pas mal de choses…Vivement que je la vois enfin terminée et que je puisse l’essayer !

Et-toi, tu as eu du mal à trouver ta robe ou le coup de cœur a été immédiat ? As-tu la chance de pouvoir te faire faire une robe sur-mesure ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “A la recherche de la robe pour la cérémonie religieuse…”

  • j’ai fait aussi sur mesure… et c’est le pied (sauf le prix pour moi, j’ai pas d’amis comme toi) et je viens juste de la récupérer aprés un an d’attente.. super long quand on part d’un simple dessin.. je ne suis pas déçu du résultat, sa correspond au dessin du départ et le must c’est que je suis super a l’aise dedans.. alors courage a toi pour l’attente.. et fait confiance surtout

  • coup de coeur dès internet, je l’ai enfilée la première et je comparais après toutes les autres à celles là donc j’ai pas -trop- hésité. Et plus jen l’ai essayé, plus ca c’est confirmé, maintenant je me sens à l’aise dedans sans me sentir stressée, oppressée 🙂

  • J’ai également fait faire ma robe par une amie couturière à mes parents et franchement j’ai eu la robe de mes rêves et j’en suis très satisfaite. La confection est plus longue que lorsqu’on commande une robe en boutique mais quel plaisir d’avoir un modèle unique que tu ne retrouveras pas sur une autre mariée le jour J en allant faire des photos de couples (c’est arrivé à une amie et elle était verte de voir que l’autre mariée qui portait la même robe qu’elle lui allait mieux!).

  • Franchement vu ta taille fine ne te gêne surtout pas sur la douceur et la légéreté de ta robe, vu l’une des photos de toi lors de l’essayage je suis sur que ça t’ira à ravir.moi je l’ai trouvé et au début je voulais aussi beaucoup de dentelle, finalement je me suis retranché sur du moderne, il faut essayer de toutes les façons avant de s’engager, la nenette qui m’a fait essayé ma fait customiser ma robe, elle sera unique, je trouve celà tellement mieux qu’une robe de madame tout le monde, félicitation en tout les cas tu fais un bon choix.mademoiselle voyage

    • Merci beaucoup pour ce gentil message Melle Voyage 🙂

      Sinon, je suis d’accord avec toi, il vaut mieux essayer toutes sortes de robes si l’on en a l’occasion car parfois on a de jolies surprises. Jamais je n’aurais pensé que les corsets en forme de cœur me seraient allés aussi bien par exemple 🙂

  • Halala comme je suis contente de lire cet article! Tes photos références, elles sont presque toutes dans mon dossier photo (avec en tête celle d’Elie Saab). Moi aussi j’adore la dentelle et surtout les petites manches, et je ne veux pas de bustier!
    J’ai prévu de faire des essayages en boutique pour voir ce qui me va vraiment (au cas où) mais je pense aussi faire du sur mesure. J’ai très hâte de lire la suite!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *