Accepter l’aide de ses proches pour le mariage : pas facile !

La dernière fois, je t’ai parlé de ma quête du restaurant. Aujourd’hui, je vais te parler du lieu qui accueillera notre vin d’honneur.


Tu connais la différence entre vin d’honneur et cocktail (si tu lis ce blog, je suis sûre que oui !) ?

Le cocktail se déroule dans le même lieu que le dîner et les convives sont identiques. Le vin d’honneur, lui, se tient dans un lieu différent de la réception, et certains convives ne restent pas dîner.

Nous avons choisi un vin d’honneur pour convier à la fête des cousins éloignés et des collègues de nos parents. Mais notre restaurant est à 45 minutes de route de la mairie : pas question de faire déplacer si loin les invités qui ne dîneront pas avec nous.

C’est ainsi que nous avons décidé d’organiser le vin d’honneur à proximité de la mairie, si possible dans un établissement accessible à pied. Verdict des Pages Jaunes : le village compte exactement trois restaurants ouverts en hiver : une pizzeria, le restaurant de Marc Veyrat et un établissement dont j’attends toujours le devis.

Après avoir pris conscience que des pizzas avant une raclette, ce serait un peu lourd, que Marc Veyrat est décidément hors budget et que le troisième établissement ne voulait pas de nous, nous avons finalement opté pour une autre solution : organiser le vin d’honneur chez IronMaman, qui habite à 500m de la mairie.

Mieux encore : nous avons demandé à IronMaman et MamaNya si organiser le vin d’honneur leur plairait. Comme tu peux l’imaginer, elles ont sauté sur l’occasion de nous empêcher de faire encore n’importe quoi s’impliquer, car elles en mouraient d’envie sans oser le demander. Ce sont donc elles qui organisent cette partie de la fête.

Sans que nous ne sachions à quoi va ressembler le résultat final.

J’ai donné quelques directives (qui ne font pas de moi une bridezilla) : avoir de quoi sustenter la végétarienne que je suis, éviter toute déco mièvre et surtout privilégier une ambiance décontractée… Et j’organise mes « excentricités » (le photomaton et le bar à sucreries) dans mon coin.

Mais c’est tout. Le reste ne nous appartient plus.

Et tout va bien se passer. Oui oui oui, tout va bien se passer. Non, la déco ne sera pas à base de colombes. Oui nos envies seront respectées. La méthode Coué, tu connais ?

Alors que les préparatifs étaient un long fleuve assez tranquille, c’est maintenant, à J-3 mois, que le stress fait son apparition. Alors que nous étions ravis de faire plaisir à nos mères, plus on avance, plus je doute. L’idée que nos mamans se font d’un vin d’honneur diffère de la nôtre et il se pourrait que le résultat ne ressemble pas à la fête de famille bon enfant que nous imaginons.

Accepter que tout ne sera pas forcément comme je le souhaite, lâcher prise et faire confiance n’est pas de tout repos. Mais même si je redoute un peu leurs idées, je suis évidemment plus que reconnaissante de l’aide précieuse que nous recevons. Et finalement, le plus important est bien de laisser nos mères participer à cette journée et d’accepter l’amour qu’elles nous transmettront, avec ou sans colombes.


Toi aussi, tu as confié aveuglément des responsabilités à tes proches ? Au contraire, tu ne délègues aucune partie de l’organisation ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



29 commentaires sur “Accepter l’aide de ses proches pour le mariage : pas facile !”

  • Coucou Mlle Nya

    Tu fais bien de déléguer ça te décharge un peu. Elles vont respecter tes idées tu verras, je ne m’en fais pas!!
    Moi comme je l’avais déjà dit j’ai délégué plein de déco. Je montre ce que je veux à peu près sur internet et voilà, Belle Maman me le fait. Et elle me demande tout le temps si ça me va car elle a peur que ça soit pas exactement ça! Donc tu vois, elles se soucient de nos avis.
    Moi je fais un vin d’honneur dans la même salle que notre repas mais avec 70 invités de plus qu’au repas, est-ce un cocktail ou un vin d’honneur alors???!!! A la limite je m’en fiche en fait :-p

    • Ah je pense que si on veut être pointilleuse, tu es plutôt dans le vin d’honneur ! Mais effectivement, on rentre dans des subtilités langagières 😉

      Pour le coup ta belle-mère te met à contribution, ce qui doit permettre de garder le contrôle (oh, ce contrôle ! Pas facile de le laisser à quelqu’un d’autre). Ici, hormis les indications initiales, on ne nous demande plus notre avis, c’est ça qui peut être stressant. Mais au final, je suis sûre que je serai sur mon nuage et si les mères auront préféré servir des verrines et non des feuilletés (exemple imaginaire), peu importe !

  • Si les invités « supplémentaires » du vin d’honneur sont principalement des cousins éloignés et des collègues de vos parents, j’ai bien envie de te dire que si la déco ou les petits fours ne plaisent pas, et bien ce n’est pas grave ! Seuls les cousins et les collègues resteront sur une impression bof, tous les autres invités vont ensuite découvrir votre déco et votre ambiance à vous au restaurant, et là pfuittt, oublié le vin d’honneur !!!
    Bien sûr là je te décris le scenario le pire ! Si ça se trouve vos mamans vont assurer grave, tellement elles sont ravies de cette mission ! Et puis avec un photomaton et un candy bar, le vin d’honneur ne peut être qu’au top !!!

    • On peut voir les choses comme ça, même si je préférerais que les quelques invités uniquement au vin d’honneur apprécient pleinement leurs moments de fête avec nous !

      Mes craintes viennent surtout de la notion de « décontraction lors d’un mariage », loin d’être la même pour tous ! Mais j’espère qu’elles auront compris, et puis plus ça va, et plus je me dis que c’est le ton qu’on donnera le jour J en étant heureux qui fera la différence.

  • Je comprends tout à fait !
    Je ne serai pas là pendant l installation de la deco. Je ne sais pas quel sera le rendu… Difficile d expliquer ce que je vois (imagine)…
    Courage, luttons ! On va y arriver. Moi gros stress cette semaine à J-2. J essaie de relativiser. Facile à dire hein ? 😉

    • Toi aussi ! Je suis bien d’accord : plus facile à dire qu’à faire de relativiser et lâcher prise. Une fois devant le résultat final, on devrait être submergée par leur amour et oublier les éléments différents de ce qu’on a imaginé… c’est ce que je nous souhaite !

  • Sympa l’idée de la raclette pour satisfaire tout le monde après le vin d’honneur. Moi aussi je suis végétarienne, et nous avons opté pour un menu entièrement végétarien pour notre mariage, au départ il y avait quelques sceptiques et puis au final tout le monde s’est régalé et a trouvé ça original et eco-friendly 😉

    • Je me souviens avoir lu sur ton blog que tout le monde n’était pas forcément content avant, ravie de voir que tu as fini par convaincre tes invités 🙂

  • Le lacher-prise c’est pour moi la leçon la plus importante de l’organisation du mariage, personne ne pensait que j’y arriverais et en fait si.
    Donc il faut laisser faire, et ne pas douter des gens qui t’aime et pour qui ton mariage est aussi quelque chose de super important.

    • J’ai parcouru un peu de chemin depuis la rédaction de l’article et j’en viens à me réjouir de la surprise, mais je mentirais si je disais que je n’ai pas eu quelques petites crises de panique à l’idée d’un vin d’honneur comme il y a 30 ans. Mais je suis sûre que cette expérience va m’apprendre à davantage faire confiance, comme toi, et j’y travaille !

  • Personnellement, je suis quasi incapable de déléguer ! J’ai besoin de tout vérifier et que ça correspondent au millimètre près à ce que je veux… Je dois en fait vraiment être une Bridezilla !

    • Si tu ne harcèles pas tes proches avec des idées délirantes, non, tu n’es pas une bridezilla parce que tu as des envies (très) précises, je te rassure 🙂

  • J’admire cette confiance que tu as envers ta mère et celle et ton futur mari.
    Il m’est très difficile de déléguer à certaines personnes. Non pas que j’ai peur que ce ne soit pas parfait car de toute façon si je gère tout toute seul ce ne le sera pas non plus ! Mais ce que je redoute plutôt ce sont les catastrophes… Quelque chose d’important qui a été oublié, une mauvaise organisation…
    C’est pour ça que pour le moment je délègue, mais sous ma « surveillance » quand même 🙂

    • Confiance qui a un peu vacillé les premiers temps… Mais j’ai encore deux mois pour digérer le fait que je n’ai pas d’emprise sur le vin d’honneur et que lâcher prise est la seule voie possible (je suis prête pour devenir bouddhiste, là ?). Déléguer avec une certaine supervision comme tu le fais est un bon compromis !

  • Tu ne vas pas regretter 🙂 J’ai délégué le cocktail et l’apéritif à nos deux mères, le résultat a été époustouflant, très bon enfant pour le cocktail et très raffiné pour l’apéro, je n’ai donné aucune directive et pourtant nos envies ont été comblées à la miette de pain d,épice près ^^
    Vos deux mamans n’ont qu’une envie, c’est de vous faire plaisir, alors elles feront tout pour 🙂

  • Tu as bien fait de déléguer et comme dit plus haut je pense qu’elles essaieront d’être le plus respectueuses possibles envers vos choix et idées.

    Alors ne te prend pas la tête 🙂 et essaie de rester ZEN (facile à dire hein, normal j’ai pas encore plongé dans les prépas 😉 )

    • Oh oui « rester zen » c’est un conseil facile à donner et pas facile à appliquer 😉 Je suis moins stressée qu’à la rédaction de cet article (même si j’ai des petites pointes de stress de temps en temps) Comme je vois ma mère ce week-end, on va quand même faire un petit point zénitude 😉

  • tu te maries à meg… ? c’est sympa !
    C’est extrêmement difficile de déléguer, surtout quand on a soi-même des idées précises en tête.
    Si ça peut te rassurer, mes bx-parents sont de belles têtes de mules avec des idées de mariage trèèèèès éloignées des nôtres, cependant, ce que nous avons du (faute de temps, moyens etc) leur déléguer, ils l’ont fait à la perfection en respectant (et en râlant ^^ un peu) à la lettre nos souhaits alors qu’au départ cela leur semblaient fantasques ou « pas-mariages ». mais je ne dis pas que cela a été facile pour nous ou sans de âpres discussions ! zen zen zen mon ami …

    • Bien essayé, je me marie vers l’autre établissement de Veyrat (on voit les connaisseuses !) Tu mets le doigts sur le problème : quand on a des idées bien précises et que les goûts sont vraiment éloignés, c’est pas facile de lâcher totalement prise ! En tout cas c’est chouette (et encourageant) si tout s’est bien passé pour toi !

  • Pas facile de déléguer mais au final au vu du « style » de notre mariage j’ai été obligée de le faire pour la plus grande joie de mes proches et tout s’est super bien passé. Il n’y a pas de raison qu’il n’en soit pas de même pour toi!

  • On a juste délégué pour le vin d’honneur. Ma belle mère l’avait offert à mon beauf il y a deux ans, elle a tenu à le faire pour mon cher et tendre cette année. On a juste géré la deco et le candy bar (pour le VH). Elle a juste dit à mon mari 2 jours avant « tiens au fait j’ai des ballons avec des colombes et vive les mariés, ca pourrait être sympa » et mon homme a Su lui dire « non » (ouf!) . Elle a juste ajouté des fleurs sur les tables (avec notre accord hein!) Et au final ca allait. De toutes façons il faut te dire que le jour j tu n’auras le temps de ne rien faire, et que tu seras obligée de déléguer certains postes. Reste à définir lesquels et à qui. Et à rappeler que tu as ton mot à dire donc que toute idée doit t’être soumise pour validation.

    • Bien vu, la validation finale ! Pour l’instant j’ai laissé un contrôle total sur tout le vin d’honneur ou presque, mais ça pourrait être une idée lors de la mise en place si vraiment quelque chose me dérange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *