Le choix de notre dessert de mariage en Espagne

Adapter ses papilles à la culture locale (côté sucré)

La dernière fois, je te laissais sur ta faim (le mot est bien choisi ?) avec mon récit sur notre traiteur Rabanal : tu n’avais en effet pas pu savoir ce qu’il en était du dessert.

Comme je te le disais, ce point est assez important car je suis très bec sucré, même si je me suis vite résignée à ne pas être entièrement satisfaite car, on a beau dire, rien ne vaut les desserts français (#chauvine) !

Farandole de desserts

Je t’avais donc laissée pendant notre dégustation organisée par le traiteur. Ce soir-là, il y avait un énorme buffet de desserts. Nous avions beaucoup mangé et il était déjà 1h du matin, mais j’avais vraiment envie de trouver mon bonheur.

Le choix de notre dessert de mariage en Espagne

Crédits photo : Photo Personnelle

Je me dirige donc vers ce magnifique buffet de desserts et là : rien… Rien ne me fait envie, ni la tarte aux pommes, ni les petites verrines, ni même la fontaine au chocolat.

Alors peut-être que je suis rassasiée, mais je commence à sélectionner quelques desserts à reculons : un cheesecake, une brochette de fruits, une crème brûlée, une part de gâteau au chocolat, et même des glaces… mais au final, rien ne me convainc : trop sucré, pas assez raffiné, trop lourd…

Il est 1h du matin, nous sommes épuisés de ce repas et nous rentrons chez nous.

Dans la voiture, nous commençons à réfléchir aux options qui s’offrent à nous :

  1. Proposer des desserts du traiteur bien qu’ils ne soient pas à notre goût… mais est-ce que les invités auront vraiment encore faim ?
  2. Proposer des brochettes de fruits avec la fontaine de chocolat… mais ça ne fait pas très mariage.
  3. Chercher une alternative avec un pâtissier… mais ça risque d’augmenter le prix de notre repas.

L’option 1 n’est vraiment pas ma favorite. En effet, plus personne n’aura faim, mais je te l’ai déjà dit : les desserts, c’est sacré chez moi, et je trouve ça dommage de proposer quelque chose que je n’aime pas à mon mariage.

L’option 2 peut être envisagée, mais fatigués comme nous étions, nous n’avons même pas pensé à goûter la fontaine au chocolat, et M. Cariño n’est de toute façon pas emballé.

C’est comme ça que nous partons à la recherche d’une alternative.

Rien ne remplace un pâtissier français

De retour à Madrid, nous trouvons deux pâtisseries « françaises » à Séville grâce à Internet. Belle-Maman, qui était avec nous à Séville, prend le sujet à cœur et prend contact avec les deux pâtisseries pour en savoir un peu plus.

Après plusieurs échanges, le feeling passe plutôt bien avec Manu Jara, pâtissier français qui a monté son enseigne à Séville. Il nous explique qu’en effet, les desserts espagnols sont beaucoup plus sucrés que les desserts français, et que l’Andalousie est particulièrement généreuse à ce niveau-là.

Il nous explique qu’il n’y a pas de pièces montées en Espagne et qu’il propose principalement des desserts à l’unité. Un collègue de M. Cariño accepte de nous ramener les cinq variantes disponibles, et nous organisons une soirée dégustation tous les deux.

Je te laisse découvrir ce que nous avons goûté (désolée pour la qualité des photos)…

Crioleza

Gâteau au chocolat (70 %) avec biscuit aux amandes et crème brûlée.

Le choix de notre dessert de mariage en Espagne

Crédits photo : Compte Instagram de Manu Jara

Ferrero

Crémeux chocolat/crunch (riz soufflé, crêpe sèche), gingembre, orange… et caramel au centre.

Le choix de notre dessert de mariage en Espagne

Crédits photo : Photo Personnelle

Tonkacci

Intérieur agrumes et fruit de la passion, mousse aux amandes, épices, biscuit huile d’olive et citron, le tout recouvert d’un glaçage jaune.

(Je n’ai pas de photo de celui-ci seul, mais tu pourras le voir sur ma dernière photo !)

Caoba

Leche merengada (lait meringué, spécialité de Valence) + crémeux au chocolat (cannelle + citron), intérieur crémeux café/chocolat au lait, glaçage chocolat au lait.

Le choix de notre dessert de mariage en Espagne

Crédits photo : Compte Instagram de Manu Jara

Crocanti

Sandwich de génoise avec deux crèmes de pralin, biscuit, mangue, fruit de la passion glacé, dans un chocolat avec amande (crème mousseline) + chantilly sur le dessus.

Le choix de notre dessert de mariage en Espagne

Crédits photo : Photo Personnelle

Malheureusement, le trajet a été un peu brutal et certains ont été un peu abîmés, comme tu peux le voir sur la photo.

Le choix de notre dessert de mariage en Espagne

Crédits photo : Photo Personnelle

Concernant le goût, ils sont parfaits ! Beaucoup moins sucrés et plus raffinés que les desserts espagnols. Nous avons quand même des préférences :

  • Le crioleza (chocolat 70%) car c’est un classique.
  • Le caoba (leche merengada) car il est typique d’Espagne.
  • Le tonkacci (agrumes et fruit de la passion) car il apporte une touche de fraîcheur.

Me voilà rassurée, nous aurons un bon dessert pour notre mariage !

Et pour toi, le dessert est-il important ? As-tu eu des difficultés pour trouver ton bonheur en termes de goût à l’étranger ? Dis-moi tout !

Hello, moi c'est Madame Framboise, mariée de Juin 2018. Un mariage sous le signe des échanges puisque je suis d'origine iranienne, mon chéri est français et nous nous marions en Espagne. Comme tu peux t'en douter, pleins de défis en vue ! A très vite

Commentaires

  • Avatar
    Monade
    Répondre
    29 mai 2018

    Juste… miam!

  • Avatar
    Madame Impatiente
    Répondre
    29 mai 2018

    Ca a l’air vraiment délicieux !! Et donc du coup, vous avez prévu un buffet de dessert avec un gâteau par personne ? Ou ce sera servi à l’assiette ?

    Par contre, je ne te rejoins pas sur le fait que les brochettes de fruits ne « fassent pas mariage ». Nous en avions prévu, avec fontaine à chocolat, et c’est ce qui est parti en tout premier, ce que les gens ont adoré ^^ Et sur notre buffet de dessert, ça rendait vraiment très joli 😉

    En tous cas, tes invités devraient se régaler 😀

  • Avatar
    Madame Wait
    Répondre
    29 mai 2018

    Je suis tout à fait d’accord avec Madame Impatiente, et je veux savoir aussi, vous allez faire à l’assiette ou au buffet au final ?
    C’est clair, la fontaine au chocolat, je trouve ça top aussi, ce n’est peut être pas l’idéal avec beaucoup d’invités par contre.

  • Avatar
    Nala
    Répondre
    29 mai 2018

    Miam, j’attendais la suite de ton récit avec impatience et j’avoue qu’il ouvre bien l’appétit 🙂

    Je rejoins Mme Impatiente concernant la fontaine de chocolat et les brochettes de fruits frais, nous en proposerons également en complément de notre farandole de desserts ^^ Et honnêtement, se demander ce qui « fait mariage » et ce qui « ne fait pas mariage »… avec l’Amoureux, on ne se pose même pas la question !!! 😉

  • Avatar
    Mademoiselle Saphir
    Répondre
    29 mai 2018

    Même pour quelqu’un comme moi qui ne suis pas très dessert, ça donne envie (en particulier celui à la passion) !
    C’est une chouette idée d’avoir abordé cette idée de faire appel à un patissier français, dans un pays étranger. De ce que j’ai pu voir, il y en a aux coins du globe, de quoi trouver son bonheur en bon frenchies 😀
    J’espère que vos invités auront encore de la place en fin de repas, ce serait dommage qu’ils manquent ça !

  • Avatar
    Mademoiselle Fantail
    Répondre
    31 mai 2018

    Oh là là, ces pâtisseries ! J’ai encore faim grâce à une de tes chroniques Mademoiselle Framboise 😉
    J’espère que le jour J sera tout aussi délicieux que la dégustation !

  • Avatar
    Mademoiselle Chaton
    Répondre
    31 mai 2018

    Je suis aussi une grande fan de desserts! Et si ceux de mon traiteur ne m’avaient pas plus j’aurais fait comme toi !! Ils rendent super en tout cas et donnent très envie. J’avoue qu’au premier abord le Ferrero et le crocanti auraient ma faveur !!

Poster une réponse