Allô Maman, ici bébé

Hello ma Bride ! Comme je te l’ai déjà dit ici, nous avons décidé de nous marier alors que Little Bouddha n’avait que quelques mois, et au moment du mariage, il aura 18 mois.

Cœurs dans les yeux et voix mielleuse : « Un petit garçon de 18 mois, c’est que du bonheur ! »

Ahem. Ça, c’est ce qu’on veut te faire croire. C’est du bonheur, oui, bien sûr, mais pas QUE ça ! Et des préparatifs de mariage avec un petit boubou qui prend bien sa place à tes côtés, ce n’est pas aussi facile qu’il y paraît.

Alors laisse-moi te conter aujourd’hui les péripéties d’une future mariée jeune maman. Car avoir mon fils a influencé pas mal de choses concernant le mariage.

Déjà, le budget ! Eh oui, si jamais tu en doutais encore, ces petites bêtes-là coûtent cher : nourriture, couches, vêtements à changer tous les mois et le pire, les chaussures !! (Je sais bien que je ne suis pas au bon endroit, mais sérieux, on en parle des chaussures en 21 à 95€ qu’il va garder trois mois ?! True story.)

Grâce à lui, j’ai aussi perdu 20% de ma paye, tout ça pour rester chez moi le mercredi, et ne pas dépenser cette même paye en frais de nounou ! Non ma Bride, ne t’offusque pas, et ne sois pas si premier degré, évidemment que je suis ravie d’être à la maison les mercredis avec mon petit amour, et évidemment que c’était un choix de ma part et que je le vis très bien.

Mais bref, tout ça pour dire que maintenant qu’on est parents, on ne peut plus faire n’importe quoi avec notre porte-monnaie, parce que non, si je craque sur une paire de Louboutin, Little Bouddha ne mangera pas que des pâtes jusqu’à la fin du mois, ce n’est définitivement pas négociable !

Préparatifs de mariage avec bébé

Crédits photo : Photo personnelle

Mais ceci n’est rien à côté du temps, ce temps qui court (court, oh oh couuuurt, qui nous rend sérieux… non mais reprends-toi Mademoiselle Moutarde ! Pardon. J’ai honte de cette référence.) et dont les heures s’effilochent en secondes. Il y a une petite phrase que j’aime beaucoup : “Si seulement j’avais autant de temps que d’idées !” Ceci est le parfait résumé de ce que je ressens.

Car ce ne sont pas les idées qui manquent, ni l’envie. Cette furieuse envie de faire des DIY toute la nuit, et de penser mariage tout le jour. Non, bien au contraire, c’est toujours et inévitablement le temps qui me fait défaut. Parce que lorsque je m’évade sur Pinterest, que je me plonge dans mon carnet spécial mariage (ma Bible, où je note, dessine, liste l’essentiel et le superflu), ou juste que j’imagine ce beau jour, il y a toujours un cri, un mot, un rire, qui vient me rattraper pour me signifier : “Maman, je suis là et j’ai faim, j’ai soif, je suis fatigué, je veux jouer avec toi, je veux que tu me lises un livre…” Liste non exhaustive.

Future mariée, maman… et chroniqueuse Dentelle

Ah, la vie secrète d’une chroniqueuse Dentelle… Carrie Bradshow m’emporte, je fume une clope devant la fenêtre de mon appart newyorkais, en culotte et t-shirt super classes, ma longue chevelure parfaitement coiffée-décoiffée, un martini posé sur le bureau. Ahem.

Et si je me réveille, ça donne plutôt : je ne fume pas du tout, je n’habite pas New-York et le sol de ma maison est jonché de jouets en tout genre (bruyants, c’est encore mieux), mon t-shirt a de jolies traînées de bave et mes cheveux – sales – sont attachés à la va-vite pour éviter que de petites mains les agrippent. Enfin, un enfant – à l’œil je dirais qu’il a 16 mois – tente de grimper sur ma jambe pour pouvoir accéder à l’ordinateur et s’en servir de piano, batterie, punching ball (rayer les mentions inutiles, s’il y en a).

via GIPHY

Elle me nargue ou c’est une impression ?!

Alors c’est bien souvent le soir, lorsque Little Bouddha dort, que je peux enfin écrire un peu. Oui parce que la sieste en journée, ce n’est pas le Pérou, la preuve en direct : au moment même où je t’écris ces lignes, Little Bouddha est à la sieste depuis quinze/vingt minutes, et pourtant je l’entends encore blablater dans son lit, et je sais que mon répit risque donc d’être de courte durée.

Deux solutions :

  • mes doigts cavalent sur le clavier plus vite que l’éclair avant que je ne doive fermer le PC et courir consoler mon bébé qui certainement, vu ses pleurs, a un gros chagrin,
  • ou alors, il s’endort enfin et là j’ai une heure de tranquillité, dont je profiterais pour me faire un thé, lancer une lessive, répondre à un ou deux messages et me mettre à ma chroni… ah non, ça fait déjà une heure qu’il dort, il est maintenant bien réveillé et « m’appelle »…

Voilà la dure vie de maman-chroniqueuse Dentelle.

Mais alors, comment fais-tu Mademoiselle Moutarde ?

Je te vois, ma Bride, qui me regarde les yeux équarquillés. « Qu’est-ce qu’elle me raconte celle-là, elle n’a pas le temps d’écrire, elle n’a pas le temps d’organiser son mariage, mais alors qu’est-ce qu’elle fait là, bon sang !? »

Sache, ma chère, que tout réside dans l’or-ga-ni-sa-tion. Concrètement, sur une journée type de semaine, entre le boulot et mon fils, je ne suis pas disponible avant 20h et jusqu’aux environs de 23h. Puisqu’il faut ensuite déduire la préparation et le temps du repas, on peut donc compter, à la louche, deux heures de liberté. Multiplié par sept jours par semaine, multiplié par cinquante-deux semaines… Je ne suis pas bonne en maths mais ça nous fait déjà pas mal d’heures à consacrer au mariage ! En revanche, ça demande d’y passer toutes ses soirées (pas toutes, j’exagère, ne prends pas peur, mais quand même une bonne partie !).

Chacun sa méthode, mais pour ma part, j’aime que tout soit noté. J’écris tout ! Je l’ai dit tout à l’heure, j’ai un joli cahier qui me permet d’avoir toujours à portée de main l’essentiel du mariage.

Organisation de mon mariage avec un bébé

Crédits photo : Photo personnelle

Mon cahier et une infime partie de ses trésors

Dedans, tu trouves les premières esquisses du faire-part (qui n’ont pas grand-chose à voir avec le rendu final d’ailleurs), un mot sur chaque salle visitée/traiteur contacté, une liste d’invités actualisée, des dessins de tout (des tables, du buffet du goûter, du coin urne et livre d’or, de la cérémonie…), des idées avortées, des « comptes-rendus » de brainstormings entre mon Barbu et moi-même, des budgets prévisionnels, etc.

Crois-moi, j’en ai fait des listes, pour y voir clair et être efficace, tout est tellement plus simple quand c’est listé ! Liste des DIY, liste des invités, liste des éléments des tables, liste des éléments déco de la cérémonie, playlist(e), liste ultime hyper détaillée d’absolument tout ce qu’il nous reste à faire… j’en passe et des meilleures !

Ensuite, nous avons fait un rétroplanning. Aucun intérêt. Échec total. Trop peu détaillé, il ne nous a servi à rien ! Ce qui nous a servi en revanche sur la fin, c’est de se faire une mini liste (encore une !) de choses à réaliser ou à acheter par semaine : on était plus dans l’immédiat, ça nous parlait plus.

Et puis, on n’a pas hésité à commencer les éléments de déco très tôt. L’attrape-rêves de la cérémonie était fait à M – 10, nos faire-part ont été envoyés à M – 6 avec une réponse attendue à M – 3. Parce que finalement, pourquoi on attendrait plus longtemps si on peut prendre de l’avance (et qu’on a de la place pour stocker !) ? L’objectif ultime, c’est d’être sereins à l’approche du jour J. Ça a beaucoup dicté nos choix ! Je ne peux pas encore te dire si ce sera le cas, mais on y travaille !

Alors oui, organiser un mariage avec un bébé, c’est du sport, être chroniqueuse sans être trop en retard sur ses chroniques, c’est aussi du sport, mais honnêtement, ce mariage, ces chroniques, cet enfant, c’est que du bonheur ! Et petite pluie de paillettes sur toi, ma Bride !

Et toi, tu connais aussi l’organisation avec un bébé ? Ou tu fais les choses dans l’ordre, histoire d’être tranquille pour ton propre mariage ?! Comment tu gères ? Je veux tout savoir !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



16 commentaires sur “Allô Maman, ici bébé”

  • Ta chronique m’a fait beaucoup rire 🙂 ! Et quel courage, nous sommes à M-6,5 (Oui oui le 0,5 compte^^) et je consacre déjà une bonne partie de mes soirées au mariage… Et sans enfants, je trouve ça déjà costaud 😛

    Nous nous aimons nous faciliter les choses, avec un futur mari absent pendant 3 mois & un déménagement certainement le mois précédent le mariage ! On est des Warriors 😉

    • Je te réponds tardivement, entre-temps je suis devenu Madame!
      Vous êtes effectivement des warriors, mais c’est tellement chouette quand on arrive à relever un défi! 😊

  • « Si seulement j’avais autant de temps que d’idées ! »
    Exactement ça !! C’est le temps qui m’a le plus manqué dans toute cette histoire, et encore comme je le répète souvent, heureusement que nous avons décalé le mariage de 10 mois!

    Je me reconnais trop dans ta description qui m’a bien faite rire de bon matin… alors MERCI et bons derniers préparatifs!

    • Je réponds en retard, j’étais sur mon nuage ! 😉
      Je suis contente de t’avoir fait rire, mais tu connais bien ça toi aussi, la double casquette maman/chroniqueuse ! 😊

  • Chouette chronique ! Je suis déjà mariée mais la vie ne s’arrête pas là et je suis rassurée par ta chronique. Lire qu’on peut continuer à vivre et mener ses projets à bien malgré le temps que nous demande un enfant, ça fait du bien ! Parce que pour l’instant, ça fait 3 mois et demi que je n’arrive à pas grand chose 🙂

    • Je te réponds un peu tard…en tant que madame!
      3 mois et demi? C’est normal que tu ne touche plus terre! mais profites-en, ça passe vite, vraiment..!! 😊

  • Je ne suis pas sûre de te l’avoir déjà dit – mais si c’est le cas, tant pis – : j’adore ta plume ! C’est un régal de te lire. Alors continue à trouver un peu de temps, entre 21h et 23h, pour nous raconter, et bon courage pour la fin de tes préparatifs avec bébé ! 😉

  • Comme Madame Peach je me régale à chacun de tes articles, j’aime ton style (à prononcer en mode drague pour plus d’effet). En tout cas je suis admirative de ton organisation, bravo! De mon côté c’est mon chat qui m’empêche d’avancer comme je voudrais car il supporte pas que l’ordi prenne sa place sur mes genoux… Mais bon rien de comparable avec toi :D. Bon courage pour la dernière ligne droite!

  • Nous nous sommes mariés en avril dernier, mon aîné avait 3 ans et mon petit 18 mois. Aheum. Comment dire. Les siestes c’est pas le Pérou mais à 3 ans plus de siestes le week-end. En semaine, à l’école, si si, bien sûr, il dormait, ce qui veut dire coucher à 22h, pas avant. Re-aheum. On a donc tout fait de 22h à 1h du matin, mais pendant 10 mois, et ma tête était toujours branchée mariage mais mon corps changeait des couches et lisait Tchoupi. J’exagère, mais à peine… L’organisation n’a pas été facile pour le Jour J non plus : il a fallu prendre une baby sitter spéciale pour mon petit, pour ne pas que ça soit à la fois tout le monde et personne qui en soit responsable, et ça, on a vraiment bien fait, car la baby sitter, elle, ne le lâchait pas, et mon grand était impressionné par tout ce monde réuni en même temps… ne parlons pas du brunch du lendemain où ils étaient tous les deux d’une humeur massacrante, faute d’une nuit complète et de calme autour d’eux… Bref, si c’était à refaire, ça serait avant les enfants… mais on ne refait pas l’histoire, j’ai été demandée en mariage quand le plus petit avait 6 mois, et pas avant ^^, et je suis heureuse, en même temps, d’avoir partagé ça avec eux !

    • Je te réponds tardivement mais en tant que Madame! 😊
      C’est vrai qu’un mariage sans enfant c’est plus facile mais c’était tellement génial de l’avoir a nos côtés pour ce jour spécial! 😍

  • J’ai beaucoup ri avec ta chronique!
    Je ne peux que compatir, le jour de mon mariage mais enfants avaient respectivement 3 ans et 2 ans… Je te laisse imaginer les prépas… XD

    • Descendue de mon nuage je te réponds enfin! 😊
      Je suis contente de t’avoir fait rire, et ça a du te rappeler des souvenirs! En tout cas félicitations pour l’organisation avec 2 tout petits, déjà avec un seul c’est coton!

    • Ce carnet, en plus d’être hyper pratique, est rempli de souvenirs 😊
      Ah et mes fameuses listes… à un moment j’aurais pu faire une liste de mes listes! 😉 mais n’empêche ça a marché, je suis restée zen jusqu’au bout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *