L'année DES mariages

L’année DES mariages

Après mon retour rempli d’amour en région parisienne et les annonces faites en bonne et due forme. Fin 2015, donc plus d’un an après, j’ai commencé à entrer dans le vif des préparatifs.

Et en décembre dernier, entre les sempiternelles « Alors, Mademoiselle Pineapple, ça avance les préparatifs ? », une amie, Nono, m’annonce qu’elle va également se marier en juin 2016 et qu’elle souhaiterait que je sois témoin et demoiselle d’honneur.

C’est peut être égoïste mais cette nouvelle m’a laissée perplexe… D’une part, question pratique, mon mariage engendre beaucoup de coûts, me prend énormément de temps et d’énergie pour que je multiplie cette pression par deux, surtout 20 tout petits jours après cette fameuse date. Puis si j’avais prévu une lune de miel à ce moment-là, qu’est-ce que je fais ? D’autre part, c’est un simple trait de personnalité. Je ne suis pas une amatrice des délires de sœur siamoise, se marier en même temps, s’habiller de la même couleur, etc. Ça ne correspond tout bêtement pas à qui je suis.

Je présente donc, de la manière la plus diplomatique que je peux, tous ces éléments à Nono qui me dit qu’elle a déjà pensé à tout ça (ah oui ?), que c’est pour ça qu’elle se marie un vendredi (ah ! je vais devoir poser un jour en plus ?) qu’elle n’avait par contre pas pris en compte la lune de miel et qu’elle en est désolée (nous sommes deux !), qu’elle est consciente que je ne pourrais pas être aussi présente qu’elle l’espèrerait à cause de mes préparatifs (bah alors !!!) mais qu’ils se sont décidés sur un coup de tête en parlant de notre mariage (AH BAH TIENS…) et qu’elle ne voyait personne d’autre que moi dans ce rôle – pour tout un tas de raisons notamment familiales, personnelles et professionnelles, c’est quelqu’un que j’ai toujours soutenu, aidé… –  (Et hop ! Battue par l’affect).

L'année DES mariages

Crédits photo (creative commons) : Cparks

Il n’y a qu’à moi que ça arrive ce genre de choses…

Après mure réflexion, je me dis que ma réaction est peut-être exagérée par tout le stress dû au mariage. Je demande donc les avis de plusieurs personnes, à savoir : Amour, à ma mère qui connait très bien Nono puisque mes parents l’ont hébergée pendant une année et à ma meilleure amie. Tous sont unanimes : ce n’est pas très malin de sa part mais ça serait très délicat de décliner la proposition. Certains sont plus durs que d’autres mais, globalement, Super Mademoiselle Pineapple, reine de l’organisation, est selon eux capable de gérer cette situation.

Ok, c’est parti, je gère.

Le temps d’encaisser cette nouvelle, une des meilleures amies d’Amour avec qui je m’entends très bien nous annonce qu’elle se marie dans 30 jours, jour pour jour. Quoi, de quoi ? Mais, comment ?  Elle a rencontré, il y a un an, Beto lors d’une mission humanitaire, ils ont vécu pendant 4 mois une relation à distance, ça fait 1 mois qu’il est enfin venu la rejoindre en région parisienne et là, boom, c’est tout décidé ils veulent se marier. Euh d’accord, ok, mais moi au mois de janvier, à cette date précise, j’avais mes essayages et puis nous avions rendez-vous avec un photographe et un DJ aussi… On vous a dit qu’il nous restait 5 mois avant notre mariage ? Nous sommes heureux pour vous mais merde quoi !

C’est vrai que j’ai été légèrement agacée paniquée sur le coup mais, à vrai dire, je n’ai en fait pas vu le temps passer avec les fêtes. Et surtout j’ai pu recaler mes rendez-vous à l’aise, Blaise. OUF. Les fêtes à peine terminées, c’était déjà leur grand jour ! Et ils m’ont tellement touché le jour J… ça n’était que du bonheur.

Et les « surprises » s’enchaînent…

C’était sans compter un doux matin de janvier, Amour et moi-même étions en pyjama sous un plaid devant un film quand j’ai reçu un flot de message de la part de Nono.

Amour : « Tu liras plus tard on est bien là… »

Ce que je m’apprêtais à faire quand, dans ce pavé, j’ai distingué : « C’est pourquoi Chéri et moi nous souhaiterions que Monsieur Amour soit également témoin et garçon d’honneur ». Je n’y étais tellement pas préparée que j’ai gloussé pensant, pendant quelques secondes, que c’était une plaisanterie.

Amour : « Qu’est-ce qu’il se passe encore ? Qui est-ce qui te raconte des bêtises ? »
Moi : « Tu peux mettre pause s’il te plait, je crois qu’ils veulent que tu sois témoin aussi. »
Amour : « Pardon ? Lis bien tout le message ! »
Moi : « J’ai bien lu, ils veulent que tu sois témoin Amour. »
Amour *paniqué* : « Mais ! Ça me touche mais je ne le connais pas ! Et puis j’ai mon mariage à préparer aussi ! Ça veut dire que je devrais organiser et être présent à son enterrement de vie de garçon ? Je ne pourrais pas j’ai le mien aussi ! »

Je me suis retrouvée avec un Amour tout stressé, je ne te dis pas ! Mais quelque part j’étais contente parce que ça lui a permis de mieux comprendre ma position. J’ai dû passer une demi-heure à le rassurer en lui disant qu’on allait leur rappeler qu’on avait des obligations dûes à notre propre mariage et qu’on ne pourrait pas l’un comme l’autre être à 100% dans l’organisation de leur mariage. Cette discussion a bien eu lieu mais ne les a pas fait changer d’avis. Alors c’est décidé, on fera ce que l’on pourra.

Jamais deux sans trois !

Tu penses que ça s’arrête là ? Détrompe-toi, avec moi, ce n’est jamais fini. Fin janvier, une copine m’annonce qu’elle se marie une semaine avant moi. Son copain l’a enfin demandé en mariage et elle a pris la seule date disponible qui restait à la mairie avant juillet. Youhou. Elle souhaite que je sois demoiselle d’honneur. Et, ses arguments m’ont placé dans une position qui, selon moi, ne me permettaient pas de décliner (l’affect toujours).

À ce moment précis, je me suis dit mais pourquoiiiiiiiii suis-je si sociable ? Pourquoiiiiii j’ai tant de mal à dire non ? Pourquoiiiii mon vécu a t-il été façonné de manière à ce que j’accorde tant d’importance à la solidarité, à la compassion ?

Du coup depuis, comme tu l’imagines, je prie tous les jours très très fort pour que la chaîne s’arrête ici.

Toi aussi tu vas te marier à quelques jours du mariage d’un proche ? Participeras-tu à l’organisation d’autres mariages dont la date est proche du tien ? Comment gères-tu ça ? Raconte-moi !

Je suis Mademoiselle Pineapple, j'ai 25 ans. Je me marie en Juin 2016 avec Monsieur Amour. Nous habitons tous les deux à Paris et sommes ensemble depuis 7 ans. Nous voulons un mariage familiale avec beaucoup d'amour dans nos cœurs et dans nos corps aussi. Pour le grand jour, nous prévoyons un mariage civile, un restaurant d'honneur, une cérémonie laïque et une salle pour pouvoir y danser jusqu'au bout de la nuit.. Une journée bien chargée en somme.

Commentaires

  • Avatar
    July75
    Répondre
    5 mars 2016

    Ah ah ! Je comprends tout à fait ton stress ! Moi qui n’ai jamais aucun mariage ou presque, les annonces se sont multipliées comme par hasard l’année du mien et certaines personnes nous ont même devancés. J’étais très vexée au début et j’avais surtout très peur que, me mariant en dernier, on nous pique toutes nos idées. Mais au final chaque mariage était très différent et un bonheur à chaque fois. Cerise sur le gâteau : j’ai appris un an avant notre mariage qu’un cousin se mariait le même jour que nous. Panique à bord car cela aurait supposé que la famille se sépare ce jour là. Puis à force de diplomatie et en s’y prenant tôt on a réussi à décaler d’une semaine. Cela me stressait aussi d’assister à un mariage de famille une semaine avant le mien mais finalement ca m’a également permis de décompresser et de profiter de ma famille avant.

  • Avatar
    Sandra
    Répondre
    5 mars 2016

    Ah oui quand même … Ce ne sont pas des situations amusantes mais comment cela s’enchaîne on pourrait penser à une mauvaise blague ! Grâce à ton article je comprends pourquoi je n’ai pas d’amies et par la même occasion pas de témoins fille, pas de demoiselles d’honneur car je n’aurai pas su être si diplomatique !!! Bon courage à toi et je prie aussi pour que la chaîne s’arrête ici ….

  • Avatar
    Maddy
    Répondre
    5 mars 2016

    Mon dieu tu as bien du courage ! Déjà que moi j’angoisse à l’idée d’être témoin de ma meilleure amie l’an prochain avec mon propre mariage cette année (en juin moi aussi huhuhu), je n’imagine même pas ! Je te souhaite bon courage en tout cas !

      • Avatar
        Maddy
        Répondre
        7 mars 2016

        Bah écoute j’alterne les périodes « ça va on est pas mal » avec les « oh mon dieu il reste moins de trois mois MOINS DE TROIS MOIS!!! » Sérieusement je ne sais pas où passe le temps en ce moment… oui elle est super investie et je crois que mon evjf va être énorme vu les courriers « anonymes » que je reçois… en tout cas c’est cool de pouvoir suivre ton mariage, ça me permet de voir où j’en suis aussi c’est rigolo ! Je penserai à toi en juin ^___^

  • Avatar
    Mademoiselle Ambrym
    Répondre
    5 mars 2016

    Non mais c’est agaçant ça, qu’est-ce qu’ils ont tous à vouloir se marier pendant que tu as déjà pleins de choses à faire avec ton propre mariage ! Je n’ai pas ce souci, dans notre tranche d’âge les gens ne se marient pas tous les jours…..Ouf !

  • Avatar
    Christelle
    Répondre
    5 mars 2016

    Tu es courageuse, drôles d’aventures ! Je te tires mon chapeau car je ne pourrais pas faire ce don de toi que tu vas leur offrir pour leur jour. T’offriront -elles les mêmes attentions? Bon courage elles ne se rendent pas compte je penses, de l’impact que ça pourrait engendrer sur tes propres préparatifs.

  • Avatar
    Mademoiselle Idées
    Répondre
    5 mars 2016

    Excuse moi par avance mais je n’ai pas pu m’empêcher de rire …
    C’est tellement improbable ! Tellement surréaliste que je me suis dit « Non c’est une blague ?! »
    Je trouve cela un peu dommage pour les préparatifs car finalement vous ne serez pas investis et c’est totalement compréhensible. Et du coup vous ne pourrez pas partager entre amis autant que si les dates avaient été plus espacées.
    Courage tu es la reine de l’organisation ça va le faire !!!!

  • Avatar
    Mademoiselle Peach
    Répondre
    5 mars 2016

    Ah oui c’est chaud ! J’aurais réagi comme toi, ça m’aurait stressée un max ce genre d’annonce ! Mais courage, tu vas gérer !!

  • Avatar
    Mademoiselle Suisse
    Répondre
    5 mars 2016

    Bonjour! Alors c’est sûr, c’est vraiment quelque chose qui arrive rarement, autant de mariage pour une même année!
    Je comprend que ca te stresse mais, et j’espère que je ne vais pas te blesser, je te trouve un peu égoïste.
    Tu considères tous ces mariages comme un gène à ton mariage, à tes préparatifs, sans penser que non, ce n’est pas facile de trouver une date et qu’on n’a pas forcément envie de repousser son propre mariage parce qu’une de nos amies se marie juste avant/après.
    Si vraiment tu ne pouvais pas/voulais pas être le témoin de ton amie, il fallait lui dire, plutôt que, par derrière, critiqué le fait qu’elle ait choisi une « mauvaise » date. Ce n’est pas évident de trouver une date et comme pour une de tes amies, nous avons pris la seule qui restait, un an à l’avance. Et honnêtement, s’il y avait eu un mariage une semaine avant dans l’entourage, ca n’aurait pas changé notre décision.
    Donc il aurait mieux valu refuser et j’espère sincèrement que tu arriveras à profiter de chaque mariage (et du tien bien entendu!).

    • Avatar
      Yasmine
      Répondre
      6 mars 2016

      Je suis plutot d’accord avec Melle Pineapple. Ca n’engage que moi mais je pense que dès lors qu’on te demande d’avoir un rôle quelconque ça change la donne et l’égoïsme s’inverse.
      Puis si j’ai tout suivi, la date a été annoncé plus d’un an après toi donc à quelques petits mois du mariage.
      Hors sujet : ca ne les stress pas d’organiser un mariage en si peu de temps ?

  • Avatar
    Emyss
    Répondre
    5 mars 2016

    ça ne sera pas simple à gérer effectivement !
    Je vais peut-être devoir gérer le même genre de situation avec un des témoins de chéri qui va se marier à une date proche de la notre !
    Je vais te dire ce qu’on me répète quand j’essaie de satisfaire tout le monde : Pense à toi et à ton couple, c’est votre journée ! ça ne fait pas de mal d’être (un peu) égoïste.

  • Avatar
    July
    Répondre
    6 mars 2016

    Ah ah ! Ton article m’a fait beaucoup rire car moi dont l’entourage se marie peu, les annonces se sont multipliées après la notre ! Cerise sur le gâteau : ma mère m’annonce qu’un cousin a choisi, sans le savoir, la même date que nous ! Panique à bord ! A force de diplomatie mais aussi de chance, nous avons réussi à décaler notre date d’une semaine. Au final, nous nous retrouvions les derniers mariés de 2015 alors que nous avions fait notre annonce les premiers. Au début j’étais très vexée qu’on nous vole la vedette et j’avais surtout très peur qu’on nous « pique » nos idées dénichées sur Pinterest ou ailleurs. Au final, chaque mariage a été très différent et nous avons pu clôturer la saison avec un mariage bien à nous. Je redoutais également d’assister au mariage de mon cousin une semaine avant le mien mais sur le moment cela m’a permis de décompresser et de profiter doublement de ma famille que j’ai forcément moins vue le jour J.

  • Avatar
    Vanessa ragot
    Répondre
    6 mars 2016

    Oula mais je me lirais presque!!!!
    Alors je T explique de mon côté ce Qui va se passer pour nous cette année!!!
    Le 24 juillet , nous sommes invités à un baptême impossible de se défiler ils viennent de métropole exprès pour ca…le 28 juillet les 4 ans de mon petit bonhomme …moment très important à devoir fêter sauf que le 6 Aout nous nous marions!!!!!!! Donc àvec son lot de préparatif et Les enterrements de vie de chacun…ensuite pas de repos oh non….je suis demoiselle d honneur le Week end d après à nous ..,donc dans la semaine d après notre mariage de nouveau un EVJ! Donc on s était dit ok notre lune de miel ce serait au mois d octobre pendant les vacances!!! Que néni!!! Afin que je sois dispo deux amis à moi ont calé en octobre leur pacs et me disent Qu ils comptent sur moi et le Week end d après une tres bonne amie à moi se marié également et me tient le même discours!!!! Ca te rassure un peu ??? Lol 😉

  • Avatar
    Camille
    Répondre
    6 mars 2016

    Même combat ici ! 2016 va être une année très très remplie…
    Ma meilleure amie se marie en mai, ça a été la première à fixer une date, je suis sa témoin et elle est la mienne.
    2 semaines après, nous avons le mariage d’une cousine de mon fiancé à l’étranger.
    Mi-juin, mariage de copains en petit comité.
    Premier w-e de juillet, le meilleur copain de l’amoureux se marie, il est son témoin, et lui le sien.
    Puis notre mariage vient clôturer l’été le dernier w-e d’août !

    4 mariages en 7 semaines, dont ceux de deux de nos témoins, dont nous sommes les témoins également, sachant que je bosse tous les samedis 😉 (ça va que j’ai beaucoup de congés à poser…)
    Malgré tout on reste plutôt zen, les EVJF/EVG se calent plutôt pas mal, à 6 mois de notre mariage on arrive à avancer sur nos préparatifs et donner un coup de main aux copains, tout en bossant à côté. C’est des fois un peu speed mais on est contents de partager ça tous ensemble, et surtout, on sait que chacun fait de son mieux, donc pas de tensions. Puis, on est bien entourés autrement 🙂

  • Avatar
    Yasmine
    Répondre
    6 mars 2016

    Je te comprends ce n’est pas simple à gérer. Ma soeur s’est retrouvée dans la même situation que toi ! Elle a une copine qui n’a pas beaucoup d’amis et une vie de famille assez compliqué… Elle s’est toujours identifiée à ma soeur et lorsqu’elle a appris que ma soeur allait se marier elle a choisi une date, toute proche de la sienne (à deux semaines pres) juste parce qu’elle voulait vivre ça avec elle! Elle lui a demandé d’être témouine et tout le topo aussi.
    Ma soeur l’a très mal vécu au départ, elle était à la fois très énervée et en même temps elle trouvait cela tellement absurde que ça l’a faisait rire.
    Au final ça s’est super bien passé. Ma soeur a fait ce qu’elle a pu, et elle aujourdhui la remercie encore d’avoir été à ses cotés meme si ce n’était pas a 100%

  • Avatar
    Lili Z
    Répondre
    6 mars 2016

    Hello Mzelle Pineapple,

    A la lecture de tes aventures, j’ai été surprise puis j’ai « un peu » compris à la fin de ton récit ton ressenti.
    Pour la petite annedocte, mes amis me surnome « nono » également. Et pour le contexte, Mr Z. et moi même nous nous sommes mariés 1mois et demi de l’une de nos amis proche en 2015.
    Du coup ton récit m’a interpellé et au début j’ai eu envie de prendre position pour ton ami « Nono » histoire de surnom peut-être ;).
    Je pense que lorsque nous nous marions nous sommes « toutes » quelque peu centrée sur nous même, oh ils vont nous piquer l’idée, à non eux aussi ils ont pensé à ça !
    Mais tout simplement si de nombreux mariages arrivent à des dates ou des années similaires c’est que notre cercle d’amis ou famille (les cousins) ont généralement le même âge que nous donc il est normal que le grand saut arrive à un moment proche du notre, histoire de réprocité.
    Après toi, ma pauvre, ils ce sont acharnés :), 2 ou 3 (petit trou de mémoire) mariages en étant témoin, c’est vrai que pour une année aussi chargée cela peut-être beaucoup à supporter surtout lors d’une année ou notre tolérance est proche de 0.
    Comme je le disais un peu plus haut, l’une de mes amis proches s’est mariée un peu plus d’un mois et demi avant le notre. Elle fut l’une de mes témoins. Nous savions toutes les deux que l’année 2014 serait l’année de nos demandes en mariage respectives et 2015 l’année du grand saut; Cela n’a pas loupé, tout comme pour le mariage nos chéris respectifs ont fait leur demande à 1 mois d’intervalle.
    Je te conseil (si je peu me le permettre) de prendre le bon côté de cette situation. Nous concernant, j’avais hésité à lui proposer d’être l’une de mes 4 témoins. J’avais conscience que mon amie ne pourrait peut-être pas financierement et personnellement s’investir autant qu’elle l’aurait voulue et encore elle s’en est trés bien sortie. Tout comme toi, elle m’a fait part du fait qu’avec sa vie trés chargée et les préparatifs du mariage qu’elle ferait ce qu’elle pourrait et je l’ai compris. Ton amie le comprendra.
    J’ai eu ce sentiment aussi d’être égoiste car je souhaitais l’avoir en tant que témoin d’honneur même si nous nous connaissons depuis moins longtemps que mes autres témoins (4 ans tout de même), elle fut présente à des moments important de nos vies avec Mr Z. Donc peut-être que ton amie s’est « sentie » égoiste lorsqu’elle t’a demandé d’être témoin mais que pour elle, que tu sois avec elle pour l’accompagner lors de cette année et important voir inimaginable autrement. Nous sommes tous quelques peu égoiste finalement. Notre jour J et NOTRE jour J pas celui des autres, il faut juste trouver la bonne stabilité.
    Fait confiance à ton ami et à toi même, cette situation peut-être positivie (dans les 2 autres cas également), elles comprendront que même si tu t’investira dans le plus beau jour de leurs vies, il faut aussi que tu penses au tiens. Donnez vous des astuces, des idées… Mon amie et moi avions parfois les mêmes idées,nous nous en sommes donné, nous avions envie d’un mariage simple et authentique. Finalement nos mariages furent trés différents mais le plus important c’est l’amour de tes proches le jour J. Il ne suffit pas d’être témoin pour s’investir pour le mariage d’une amie et elle t’étonnera peut-être lors de ton jour J ou même avant pour ta préparation, et tu comprendra à ce moment là pourquoi elle t’a choisi.
    En espérant par mon experience t’avoir rassurée et pu te faire comprendre que si elle t’a choisi ce n’est surement pas pour t’***** mais par amitié ! 🙂
    Bons préparatifs à toi.
    Mme Z.

  • Avatar
    Mademoiselle Chou
    Répondre
    7 mars 2016

    Comme je te comprends!!! Je suis dans la meme situation! Nous nous marions fin juillet. Et nous avons 2 couples d amis (J&C et M&P), nous nous sommes fiancés en 2nd. J & M sont les temoins de mon cheri, P est ma temoin et je suis temoin de P et C!!! Alors ta situation actuelle je la comprends! Et je suis la dernière à me marier!
    Lorsque que C et J se sont fiancé, j apprends qu ils ont des vu sur un domaine (cheri et moi n étions pas encore fiancé mais nous regardions les lieux et avons flashé sur CE lieu la, sans en parler à personne)!! Bon on a fait autrement !!
    Aujourd’hui nous sommes heureux d avoir dans notre entourage des couples d amis tres proche qui se marient car on partage tout ça ensemble, car il est difficile de faire comprendre à d autre tout ces preparatifs aux amis qui sont loin du mariage…
    Aujourd’hui nous attaquons tous les weekend, entre mariage civil de tous, evg, evjf, je peux vous dire que ça va être tres tres sport. En se mariant fin juillet il ne nous reste que 5 week end de disponible ensemble pour finaliser le mariage!! Ça me fous légèrement la trouille mais ça va le faire!!!!

  • Avatar
    Rose
    Répondre
    8 mars 2016

    Alors dans le style, j’enchaîne cette année 8 mariages dont le mien, 3 EVJF dont le mien, et je suis témoin d’un mariage. J’ai un peu l’impression de participer à une mauvaise téléréalité du type « 4 mariages pour une lune de miel »… en plus nous sommes quasi le dernier mariage de la liste, alors que les annonces se sont enchaînées après la nôtre. J’ai été partagé entre un sentiment de malaise au départ, à me dire que j’allais forcément vouloir tout comparer, à un sentiment désormais de « il faut faire avec », tout en essayant de me montrer présente pour l’amie dont je suis le témoin et dont j’organise en grande partie l’EVJF, motivée pour le second EVJF auquel je participe, et en essayant de maîtriser les frais qui avec mon propre mariage s’accumulent à toute vitesse. Bon et je prie pour que l’année prochaine soit plus calme…

  • Avatar
    Madame Maîcresse
    Répondre
    9 mars 2016

    Ah ah ! Moi, je suis la vilaine qui s’est mariée avant. J’ai eu la demande après 4 ans d’amour et un bébé. Eux, après 18 ans d’amour, deux bébés et…plus de dix ans de « fiançailles ». Leur
    (re)demande est arrivée alors que mon mari préparait secrètement la sienne… j’ai d’ailleurs été gênée à l’idée de l’annoncer si peu de temps après eux mais mon cher et tendre m’a rassurée : ils comprendront. Au moment de fixer la date de notre mariage, mon premier critère était des préparatifs « courts », soit un an environ. J’étais sûre de ne pas tenir 18 mois ! Eux ont choisi d’attendre plus longtemps… J’ai donc encore été gênée à l’idée de leur « griller » la priorité mais, une fois encore, mon mari a essayé de me rassurer.
    Résultat des courses, je crois, qu’inconsciemment, nous payons un peu ce choix. Nous sommes très proches mais je suis déçue… Je crois que j’aurais préféré qu’ils me disent clairement que ça les embêtait plutôt que de cumuler les indélicatesses qui me laissent un goût amer et me gâchent le plaisir d’assister à leur mariage.

    • Avatar
      Emyss
      Répondre
      18 mars 2016

      Avec Chéri nous sommes dans une situation similaire que celle que tu as vécu. Nous allons nous marier avant des amis qui l’avaient annoncé avant nous. Les événements de la vie ont fait qu’on a posé notre date plus tôt et donc qu’on leur grille la priorité comme tu dis et je suis pas sûre qu’ils l’acceptent en fin de compte. Je trouve ça dommage car comme toi, on ressent bien que ça ne passe pas

Poster une réponse