L’annonce : entre réjouissances et soulagement

Maintenant que la date est fixée, il faut l’annoncer à la famille. Et pour de vrai cette fois, rien ni personne ne se mettra sur notre chemin. Cette fois-ci, pas de Skype, l’annonce sera faite en personne. Ma cousine se mariant en juin, nous prenons nos billets d’avion pour la France.

L’occasion est vraiment trop grande pour la laisser passer.

Le soulagement des parents

Prévoyant un séjour de 10 jours sur place, mes parents prennent les devants et organisent un dîner chez eux. Bien entendu, ils invitent les parents de Hamster. L’occasion est énorme, nous n’avons rien eu à faire, seule notre présence est requise. Comme d’habitude, le dîner se passe bien. Hamster et moi essayons de trouver le meilleur moment pour annoncer.

Attention ! Dialogue véridique :

Lui : « On l’annonce quand ? Maintenant à l’apéro ou au dessert ? »
Moi : « Au dessert ! Sinon on va parler mariage pendant tout le repas… »
Lui : « Ah oui, bien vu. Va pour le dessert… »

Oui, nous aimons parler mariage, mais juste un peu !

Le dessert arrive. Hamster se lève : « Nous avons une annonce à vous faire, euh Chérie lève-toi s’il te plait ?! » (je suis toute tremblante et morte de rire, le stress en fait).

« Nous allons nous marier ! » VOILÀ, c’est dit ! Ah ça fait du bien.

Et là, gros soupir de soulagement du coté des parents, mon Père essuie sa petite goute de sueur qui commençait à perler, ma Maman se détend un peu et sourit jusqu’aux oreilles. Ma Belle-Maman exprime son soulagement également « Ah, j’ai eu peur ! » (merci Belle-Maman).

En fait, ils ont tous eu peur qu’on leur annonce qu’on attendait un petit !!! Finalement, félicitations d’usage et une fin de repas rempli de conseils divers et variés…

L’annonce au reste de la famille

Le mariage de ma cousine arrive à grand pas. Nous réfléchissons à comment nous allons annoncer le notre. Et là c’est l’évidence qui s’impose, Monsieur Hamster me dit : « T’auras qu’à attraper le bouquet lors du lancer ! ».

Mais quelle merveilleuse idée !

lancebouquet

Crédits photo : Photo personnelle

Bien entendu, comme je suis une future mariée très motivée, j’écrase toutes les prétendantes et j’attrape le bouquet de la mariée du jour. Et c’est le bouquet brandi que je fais le tour de ma famille et que je dis que je vais me marier moi aussi, en 2015. Tout le monde est heureux. Ma mamie exulte, elle fêtera ses 75 ans ce jour-là ! Super cadeau de ma part (je n’avais même pas réalisé que ce serait son anniversaire…) !

Maintenant, au boulot ! Il faut trouver une salle, un traiteur, un DJ, etc.

Et toi, comment as-tu annoncée la nouvelle ? Tes parents ont-ils aussi été soulagés ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



22 commentaires sur “L’annonce : entre réjouissances et soulagement”

  • Je commente assez peu ici et si je donne mon avis, généralement c’est seulement mon point de vu positif parce que un mariage c’est beu-ooooh dans tous les cas … mais là je ne peux pas me taire …. Je suis sincèrement désolée mais je trouve ça extrêmement déplacé d’annoncer un mariage le jour d’un mariage … Normalement, les Rois et Reines de la journée ce sont les mariés … Pour les fiancés, ce sera, de manière logique, plus tard … A la rigueur l’annoncer le lendemain (au brunch s’il y en a un ou autre) oui pourquoi pas mais le jour même … Je n’aurais pas aimé en tant que mariée, aussi belle la nouvelle soit elle …

    • 🙂
      J’ai l’impression que cela a été fait avec discrétion quand même, pas comme quelqu’un qui prendrait le micro pour faire un discours et volerait la vedette. Le sujet est déjà sur le fait de marier une célibataire, avec le lancer de bouquet, donc en profiter pour dire que cela va réellement se faire ne me paraît pas si déplacé.
      Je trouve que les Ebichu/Hamster ont déjà fait une très belle concession à la cousine en changeant carrément leur projet de mariage pour ne pas lui faire de l’ombre et lui laisser « son » année. Le lancer de bouquet ce n’est pas au tout début du mariage, elle peut passer le relais, la cousine, maintenant. 😉
      Enfin, tout ça est une question de point de vue, bien sûr, et il serait intéressant de connaître la réaction de la cousine en question.

      • C’est vrai que j’aurais du ajouter que c’était un très (très très très) beau geste d’avoir attendu pour se marier et ainsi laisser à sa cousine « son » année (mais à la rigueur, ça m’aurait moins dérangé … les aléas du calendrier et on peut préparer deux mariages la même année, je ne vois pas le problème ….) … Pour autant, je trouve toujours ça déplacé … Et même si c’est fait discrètement à la base, ça s’ébruite et fait le tour de la salle … De même, peu importe que ce soit fait au début du mariage ou à la fin de la fête, ça reste le mariage … C’est comme si à minuit on fêtait l’anniversaire de quelqu’un … C’est peut être extrêmement égoïste de ma part mais je n’aurais vraiment pas aimé ! (alors qu’un mariage la même année que moi, du moment que ce n’est pas la même date (encore que, ça ferait des économies … Je blague !), ça ne me dérange pas du tout !)

    • Je suis tout à fait d’accord avec Banane, quand c’est fait avec discrétion, pourquoi pas, et puis, moi je trouve beau qu’un mariage en amène un autre, le bonheur n’est pas divisé en 2, il est double !
      Je prends pour exemple mon propre mariage. Ma soeur est alors enceinte de presque 3 mois, et attendait qu’un trimestre soit passé pour l’annoncer. Le jour de notre mariage, personne à part les très proches n’étaient au courant. écho du premier trimestre faite la semaine avant notre mariage, et tout allant bien, ils peuvent enfin l’annoncer.
      Ma soeur avait peur de nous « voler la vedette » en l’annonçant le jour même, et voulait attendre le brunch (ce qui aurait de toute façon été très compliqué puisqu’elle attendait des jumeaux et que ça commençait à ne plus être très facile à dissimuler).
      C’est moi qui ait encouragé ma soeur et mon beau frère à l’annoncer (ils n’ont pas pris le micro bien sûr, mais l’ont dit au fur et à mesure que les proches arrivaient). Et je n’ai en aucun cas eu l’impression que mes invités étaient moins intéressés par mon mariage pour autant. ça a simplement ajouté une joie supplémentaire à la journée, et je suis heureuse que mes proches aient appris la grossesse de ma soeur à mon mariage !!

      • D’accord, c’était ton choix et ton souhait, et ta soeur t’en a parlé parce que justement, sa crainte était la même que « la mienne » ici.

        Après si ça n’a pas dérangé la cousine, ce n’est pas grave du tout et je présente toutes mes excuses mais personnellement, pour moi, je n’aurais pas aimé (surtout sans me demander mon avis – en me le demandant, je suis conciliante et j’aurais été contente donc limite je l’aurais dit moi même ^^).

  • Bonjour,
    Je suis d’accord avec « Banane » : du moment que c’est fait relativement discrètement, ça ne vole pas la vedette à la mariée du jour (mais c’est vrai que ça peut être délicat !) Mais… heureusement que Mlle Ebichu a attrapé le bouquet !!! (moi, je n’y serais pas arrivée, c’est sûr !) et… heureusement qu’il y avait un lancer de bouquet (personnellement, je tenais à offrir mon bouquet à ma soeur et il n’y a donc pas eu de lancer)

  • Comme Lana, personnellement quelqu’un ferai ça à mon mariage, je ne le prendrai pas très bien.
    Mais ça ce fait de plus en plus d’annoncer une grande nouvelle lors d’un grand évènement. J’ai eu le cas d’annonce de mariage, mais aussi de grossesse, durant des mariages et des anniversaires, je trouve celà déplacer car ça a été fait au micro et qu’ensuite tout le monde ne parlait que de ça et non plus de l’évènement en cours.
    Mais là, comme c’est expliqué, je crois aussi que ça a été fait plus discrètement et du coup ça « choque » un peu moins.

    Moi ce qui me choque le plus dans cet article, c’est la réaction des parents soulager à l’idée que ce ne soit pas l’annonce d’une grossesse.
    Malheureusement quand nous avons annoncer à mes parents nos fiancailles, ce fut aussi leur réaction (le grand ouf de soulagement « tu n’est pas enceinte »), sauf qu’à ce moment là, ils ne le savaient pas, et ne le savent toujours pas, mais ils m’ont mis un coup de poignard dans le coeur et ont bien remué la douleur qui si trouvait déjà.
    Car oui, personne n’était au courant (et d’ailleurs très peu de personne le savent également à l’heure actuelle) mais l’homme et moi à ce moment là ça faisait déjà presque 1 an que l’on essayait d’avoir un enfant.
    Imagine la douleur que tu ressent quand tu apprend que tes parents ne serai même pas heureux si tu leurs annoncait l’évènement que tu attend avec impatience depuis presque 1 an…

    Aujourd’hui, nous attendons toujours que cet heureux évènement pointe le bout de son petit nez, nous n’avons fait aucun test pour savoir pourquoi ça ne vient pas. On profite au jour le jour en attendant que le mariage soit passé, ensuite nous commencerons peu être le long parcours des test médicaux.
    Mais je sait que j’en veux énormément à mes parents (ils ne le savent pas et ne le saurons surement jamais) mais je crois que je leurs en voudrait très très longtemps pour cette toute petite phrase qu’ils pensaient annodine.

    • Athénadora,
      D’abord bon courage à toi, à vous pour cette grossesse tant espérée. Je trouve que de façon générale, les gens ne réfléchissent pas beaucoup, n’essaient pas de se mettre à la place de l’autre. Toi tu as été blessée parce que les parents étaient soulagés que tu ne sois pas enceinte. La plupart du temps, c’est « l’inverse » (si on peut appeler ça ainsi) : dès que tu es en couple et que tu n’as plus 20 ans, on te demande « c’est pour quand ? », comme s’il était évident de vouloir des enfants. Les gens (rien de péjoratif à ce mot, c’est juste qu’il peut s’agir de la famille, d’amis proches, comme de simples connaissances) n’ont même pas la délicatesse de te demander si tu souhaites des enfants ou pas… (maintenant qu’on a passé les 40 ans, on nous laisse tranquilles, mais on a vécu cette situation). Quant à une amie qui a dû subir le parcours du combattant pour être enceinte, entendre ça lui faisait (encore plus) mal bien sûr… Ceci dit, ce peut ne pas être méchant de la part des parents mais un simple stress de leur part : parce qu’ils ne se sentent pas à la hauteur pour être grands-parents, parce qu’avoir un enfant dans notre société actuelle leur fait peur etc… J’ai envie de te dire que vous devriez aborder la question ensemble, ne serait-ce que pour leur dire combien ils vous ont fait mal ce jour-là : eux prendraient peut-être conscience de la portée de leurs paroles, vous seriez sûrement soulagés d’en avoir parlé plutôt que de garder ça secret.
      Com-mu-ni-quer !!!
      Bonne préparation de mariage à vous, et que votre voeux le plus cher se réalise.

  • Trop mignon l’image de la goutte de sueur du papa! ^^
    Par contre, j’aurai tendance à être du même avis que Lana…mais ça reste une question de point de vue, de ressentie, et aussi d’égocentrisme de ma part: Le fait d’avoir préparé pendant presque 2 ans mon mariage ne me réjouirait pas trop que le jour J, quelqu’un fasse une annonce, aussi joyeuse soit-elle…#mode-enfant-de-4-ans-ON « c’est mon jour d’abord » #mode-enfant-de-4-ans-OFF 😉

  • J’ai le même ressenti que Lana : j’aurais été blessée que quelqu’un annonce son mariage pendant le mien (y compris pendant la soirée, c’est comme si on me disait que c’est bon, il est temps de passer à autre chose…). La formulation de l’article m’a aussi donné l’impression que Mlle Ebichu avait un petit ressentiment vis-à-vis du mariage de cette cousine : « le bouquet de la mariée du jour » et « je dis que je vais me marier moi aussi ».
    Ensuite je ne veux pas accabler Mlle Ebichu : peut-être que je projette mes sentiments ; si jamais tu avais du ressentiment ce serait humain et tu aurais fait preuve de beaucoup de gentillesse en restant discrète ; et surtout, j’admire le fait que tu aies réussi à attraper le bouquet ! Bons préparatifs !

  • tout est une question de sensibilité… moi , pas de souci pour une telle Annonce le jour de mon mariage, au contraire, toute bonne nouvelle ce jour est bonne à prendre et le bonheur se multiplie! d’ailleurs à la fin de la soirée, une amie m’a annoncée qu’elle était fiancée et mariage pour l’année prochaine, j’étais folle de joie!!

    chacun est différent… l important est que dans cette histoire la cousine l’ait bien pris 😉

    personne ne peut occulter les mariés le jour J! 😉

  • Je peux comprendre les deux avis. Ceux que ça ne dérange pas qu’on fasse une telle annonce le jour du mariage, ou à leur mariage. Et ceux que ça dérange. Personnellement, je suis plus dans le 2ème clan, un peu dans le même genre que Mlle Nanoops 😉 Mais ça dépend aussi de la personne qui veut annoncer quelque chose, comment elle veut le faire, et si j’en suis informée avant mon mariage.
    Notre date de mariage tombe sur l’anniversaire de deux personnes présentes. Pas des anniversaires ronds, heureusement ! Sinon ils auraient envie de le fêter autre part qu’à mon mariage ^^ Peut-être que ça les sélectionnera d’office pour des jeux 😉

  • C’est vrai que dans l’absolu ce n’est pas idéal d’annoncer son mariage lors d’un autre mariage, mais là je trouve qu’il y a des circonstances atténuantes:
    – Ils sont à des km de leur famille, c’était l’occasion de l’annoncer à tout le monde en même temps de vive voix.
    – C’est lié au bouquet (très bien pensé et chouette photo je trouve :-))
    – C’est fait assez discrètement j’ai l’impression
    – Ils ont laissé passer LEUR mariage pour celui de la cousine, hé ho, ils ont été assez gentils comme ça ! A leur tour maintenant ! 😉

    • Ta dernière phrase décrit justement ce qui me gêne : dire/penser « à mon tour » pendant le mariage de quelqu’un d’autre, c’est déplacé. Le lendemain ok, mais le jour du mariage appartient aux mariés. La cousine, si j’ai bien suivi, elle n’en sait rien que son annonce de mariage a bouleversé des plans, elle n’y peut rien. (Mlle Ebichu : ce que je viens d’écrire parle de la situation en général, je ne pense pas que tu te sois dit « à mon tour ».)

  • Bien le bonjour mesdemoiselles, mesdames !

    Et ba, que d’émotions dans vos commentaires, ça me fait plaisir.

    Histoire de mettre les choses au clair sur comment l’annonce a été faite, je vous rassure tout de suite, je n’ai pas pris le micro et fait un discours (ce n’était pas mon jour, mais celui de ma cousine, donc je reste tout de même respectueuse).

    Voici en détail le contexte.

    Le lancer du bouquet a eu lieu à 2h du matin (le repas n’était toujours pas fini et il n’y a eu aucune animation préalable…). Une fois le bouquet attrapé (je n’ai pas eu à me battre, l’ambiance était tellement molle que j’ai juste eu à faire deux pas pour le prendre…BOF la compétition), j’ai glissé à l’oreille de ma cousine que oui je serais marié dans l’année et elle en a rien eu à faire…
    Ensuite de cela, j’ai annoncé mon mariage à mes oncles/ tantes et ma grand-mère chacun leur tour dans une autre pièce (pas devant tout le monde, je ne connais que la moitié des invités et ça ne les regarde pas).

    Concernant mon ressentiment vis-à-vis de ma cousine, ce n’est pas pour lui faire du tort que j’ai annoncé mon mariage ce jour-là mais parce que c’était la seule occasion pour moi de voir toute ma famille avant les fêtes de Noël. Et je n’avais absolument pas l’intention d’attendre Noël pour annoncer la nouvelle comme l’a fait ma cousine (annoncer à peine 6 mois avant, ça nous a précipité à acheter nos billets d’avion… Nous les avons eus chers et ça ne nous a pas fait plaisir…).

    Personnellement moi ça ne me dérangerait absolument pas que des annonces de ce genre soit faites le jour de mon mariage. Habitant loin de nos familles, j’espère que cette grande fête sera l’occasion de quelques bonnes nouvelles. D’ailleurs nous fêterons comme il se doit les 75 ans de ma mamie (OUIIIIII).

    Enfin pour finir, ce fut important pour nous d’annoncer à toute la famille, car nous allions enterrer un ami très cher le surlendemain. Nous ne savons pas ce que la vie nous réserve, donc profitons de chaque occasion pour rendre les gens heureux, et c’est ce que nous avons fait.

    G. tu nous manques…

    • pourquoi l ambiance était catastrophique? pourquoi c etait ennuyeux á part le manque d animations? quel dommage ! tu n appréhendes pas pour ton mariage?

  • Quand à la réaction de nos parents… Nous n’avons pas relevé sur le coup mais je dois dire que ce qui doit leur faire peur c’est le fait que nous soyons loin. S’il y a une chose que ma belle-maman ne veut pas c’est que ses petits-enfants soient à 6000km d’elle… Quand à mes parents, je sais qu’ils angoissent à l’idée de vieillir. Je ne leur jette pas la pierre, ils réagissent comme ils peuvent. Je ne doute pas que le jour où ce sera effectivement une grossesse qui sera annoncée ils seront les futurs grands-parents les plus heureux du monde.
    Athénadora je compatis à ta difficulté, mais à ta place ce n’est pas le genre d’information que je cacherais à mes parents (surtout à ma maman). Je suis d’accord avec Véronique, la communication c’est la clef à bien des problèmes, on s’évite ainsi des souffrances inutiles. Tu souffres déjà beaucoup, ne t’infliges pas plus de blessures…

    • Bonjour,
      Je rajoute une chose pour Athenadora : parfois une attitude n’est qu’une façon de cacher son émotion et pas autre chose. Tes parents seraient peut-être (« sûrement » ai-je envie de dire) les plus heureux qui soient à l’annonce d’une grossesse, mais ils ne savent pas montrer leurs sentiments. Et parfois, on veut dire quelque chose mais on ne sait pas quoi dire, on est perdu, et… on dit une bêtise ! C’est idiot je le concède, mais c’est comme ça ! Peut-être même qu’ils espéraient l’annonce d’une grossesse, c’est un mariage et ils ne veulent pas se montrer « déçus » alors ils sortent n’importe quoi, parce que parfois on se rend compte que l’on dit une bêtise au moment où on la dit, et… on n’ose pas rectifier. Ce serait vraiment bête de rester là-dessus toute ta vie, vraiment. D’autant plus que ça te rajoute du négatif, et on sait bien qu’être détendue contribue à pouvoir tomber enceinte. Eh… je sais bien que c’est facile à dire tout ça, mais pas si facile à vivre. N’empêche : ose aborder le sujet avec tes parents ! Bon courage.

  • bonjour, bien que je consulte ce superbe blog plus que régulièrement c est la première fois que je laisse un avis. il y a quelques mois nous avons annoncé à nos familles qu après 7 ans de vie commune nous allons nous marier. tout le monde est content c est super… jusqu’à ce que ma soeur commence elle aussi à parler mariage (cela fait 2 ans qu elle est avec sonami, non fiancée) alors qu elle n avait jamais rien évoqué auparavant. bien que ce soit ma soeur et que je sois ravie qu elle fasse des projets, je suis très déçue car elle envisage maintenant de le faire avant nous. rien n est confirmé a ce jour, mais autant vous dire que quand votre mariage est éclipsé alors que vous attendez depuis longtemps le moment propice pour le faire, tout ça parce que votre soeur est plus âgée et veut etre mariee avant sa petite soeur, ça fait mal. je suis donc assez d accord pour s abstenir de révéler des événements (mêmes bons !) pendant ceux desautres car meme s ils ne laissent rien paraitre cela les blesse peut etre …

  • Personnellement, je trouve qu’il faut avoir bien peu confiance en soi pour être offensée parce que quelqu’un annonce une bonne nouvelle le jour de son mariage! Le bonheur c’est contagieux et tant mieux! Je ne lis aucune jalousie dans les propos de Mlle Ebichu, tout était déjà prévu elle en a profité pour l’annoncer, rien à voir avec une envie soudaine de « voler » la vedette!!

    • Je me permet une réflexion générale sur la question de la confiance en soi : tout le monde n’a pas la chance d’avoir été entouré d’attention, d’affection et d’encouragements par sa famille, d’où le manque de confiance en soi et l’espoir que le jour du mariage au moins, l’entourage te donne ce « grand boost d’amour » qu’on lit souvent dans les blogs. Ce n’est pas glorieux, mais pourquoi ne pas ménager leur susceptibilité ? Ca aussi ça fait partie de partager la joie et l’amour, en donner à quelqu’un qui visiblement en manque, en le laissant être au centre de l’attention pendant 1 journée s’il le souhaite. (Ensuite il y a les situations concrètes, et je ne dis pas qu’il ne faut jamais rien annoncer pendant un mariage, juste qu’on peut se mettre à la place de celles que ça blesse)

  • Personnellement, à mon mariage je serai très heureuse de savoir que d’autres personnes se marient!!J’aime bien l’idée de bonheur partagé! après je comprends aussi que certaines futures bride souhaitent que ce jour soit uniquement consacré à elles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *