L’annonce de nos fiançailles… et les réactions de nos proches

Donc, si tu te souviens bien, notre plan pour envoyer nos faire-part d’annonce de fiançailles était simple et idéal à nos yeux. Sauf que l’appendice de Monsieur Plumechon en a décidé autrement…

Quand un imprévu imprévisible bouscule tes plans !

Tu as bien lu, l’appendice ! Nous avions prévu d’aller imprimer nos faire-part un samedi de mi-novembre et de les monter et d’envoyer les « éventails » à nos familles dans la foulée. Ainsi, les samedis suivants, nous pouvions remettre les « BD » aux concernés que nous voyions et l’annoncer simplement aux autres / laisser l’info se propager.

Sauf que le vendredi précédant ce samedi, Monsieur Plumechon a été retenu en clinique pour tout le weekend suite à une crise d’appendicite qui s’était déclenchée deux jours plus tôt. À la base, il passait à la clinique pour une échographie pour en savoir plus après des examens sanguins mais, au vu de ce qu’ils ont observé, ils ont décidé de le garder et de l’opérer le lendemain matin. (Je te passe les détails sur l’organisation qu’il a fallu parce que je n’étais pas à la maison ce soir-là et que nous n’avons qu’une voiture, bloquée donc à la clinique…). Je te rassure, j’ai récupéré Monsieur Plumechon le lundi et sa convalescence s’est très bien déroulée. Mis à part trois cicatrices rikiki et un morceau d’appendice en moins, c’est comme s’il ne s’était rien passé.

L’annonce… et les réactions de nos invités

Crédits photo (creative commons) : Torange

Bref, nous avons donc été contraint de décaler nos plans d’une semaine. Et de les bousculer un peu ! Nos parents ne seraient pas les premiers au courant. En effet, nous tenions à avertir l’un des témoins de Monsieur Plumechon, Monsieur Légumes, avant la soirée qu’ils organisaient à deux pour leurs anniversaires. Il était hors de question que notre annonce « prenne le dessus » sur cet évènement et donc il nous semblait normal de lui annoncer et de le prévenir que beaucoup d’invités l’apprendraient ce soir-là.

Finalement, le samedi qui a suivi le séjour à l’hôpital de Monsieur Plumechon, nous sommes enfin passés à la confection de nos faire-part ! Nous avons personnalisé les « éventails », chacun avec un petit mot écrit à la main. Nous ne serions pas là quand nos proches le recevraient, donc il nous semblait logique de leur exprimer notre joie de leur annoncer la grande nouvelle. Nous nous sommes beaucoup amusés à écrire les noms des destinataires avec des tampons encreurs. Et moi à décorer les versions BD avec les stickers pour enfants. Et Monsieur Plumechon à assembler les éventails et les maintenir avec un velcro.

Nos faire-part d'annonce de fiançailles DIY

Crédits photo : Photo personnelle

Nos réalisations, avec les petits détails cachés.

Tu l’auras compris, nous avons aimé concevoir ces quelques faire-part d’annonce. Que ce soit la partie réflexion avec la graphiste-illustratrice ou la partie DIY à 4 mains. L’expérience m’a aussi permis de comprendre que, vu le nombre d’invités prévus, nous ne nous lancerions pas dans des faire-part d’invitations à réaliser entièrement nous-mêmes. Hé oui, nous avons déjà passé un certain temps pour confectionner notre petite vingtaine de faire-part et je ne voulais pas savoir combien de temps il nous faudrait pour en faire au moins X fois ça !

Des annonces… et des réactions !

Le soir même de la confection de nos faire-part avait lieu le bal de notre ancienne faculté. Avant la soirée en elle-même, nous avions prévu un souper au restaurant avec Monsieur Légumes, sa femme et un ami proche à qui nous voulions demander de s’occuper de la musique et des chants lors de notre cérémonie. Au cours du repas, Monsieur Plumechon leur a donné le faire-part et leur a posé THE question. Ils ont, l’un et l’autre, accepté leur rôle avec plaisir et ils étaient ravis de la nouvelle. Mon petit doigt me dit qu’ils l’attendaient avec impatience !

Plus tard dans la soirée, je l’ai annoncé à Monsieur Gamin, l’un de mes témoins. J’avoue que je n’ai pas su attendre de lui donner son faire-part mais, à ma décharge, ce n’est pas très pratique à faire entrer dans un petit sac de soirée, ni très discret quand tu veux que ça ne s’ébruite pas trop avant la semaine suivante ! Il ne s’attendait pas du tout à ce que je lui demande d’être mon témoin et il a été très ému. Il a accepté et lui aussi était enthousiaste pour et avec nous !

L’annonce… et les réactions de nos invités

Crédits photo (creative commons) : Condesign

Santé !

La semaine qui a suivi, ce sont nos parents, ma grand-mère, nos frères et Miss LittleSister qui ont reçu leur faire-part par courrier.

Les réactions ont été diverses :

  • Miss LittleSister a été ravie de pouvoir enfin en parler. (Rappelle-toi, elle était au courant bien avant moi vu qu’elle avait accompagné Monsieur Plumechon dans la recherche de ma précieuse.)
  • Les parents de Monsieur Plumechon nous ont écrit un mail pour nous dire qu’ils avaient bien reçu l’annonce et pour nous féliciter. Ils ne sont pas très exubérants de nature donc nous ne nous attendions pas à de grandes effusions. Ceci dit, nous avons beaucoup rigolé car le mail était très succinct. Mais nous savions que ça leur faisait plaisir et, depuis, j’ai pu constater plus d’une fois que c’est effectivement le cas.
  • Nos frères étaient contents pour nous et nous ont félicités. Eux non plus ne sont pas très exubérants de nature donc nous n’en attendions pas plus.
  • Ma grand-mère était ravie pour nous, parce que quand même, qu’est-ce que je suis bien tombée avec Monsieur Plumechon, il est vraiment gentil ce garçon, et poli, et serviable, et tout ! (Bon, elle n’a pas tort : je te l’ai déjà dit, il est parfait !) Le seul hic, c’est qu’elle a appelé ma Maman avant que celle-ci n’ait reçu son faire-part et du coup la surprise a été un peu « gâchée » pour elle. Il semblerait qu’il y ait eu un échange du style :
    • « Mademoiselle Plumetis va se marier si j’ai bien compris ? »
    • « Ha ! Oui, ils savent ce qu’ils font. Ils sont majeurs et vaccinés. » (Tu sens la joie et l’enthousiasme débordant de ma Maman ?)
  • Ma Maman a finalement également reçu son faire-part. Et elle a aussi fini par nous féliciter. Si, si ! Après, comme je te l’ai déjà dit, mes parents sont divorcés. Je ne savais pas trop comment elle allait réagir, sachant qu’elle m’avait déjà dit qu’on se mariait plus à notre époque… (sans savoir si elle le pense réellement !). Et l’annonce du mariage de sa fille, ça doit forcément remuer certaines choses (et puis, ma Maman a souvent des réactions aussi étranges qu’imprévisibles. Après un certain nombre d’années, on finit par s’y faire !). Je pense quand même qu’elle est maintenant contente pour nous, parce que ça nous fait plaisir et que c’est l’essentiel.
  • Mon Papa… n’a jamais reçu son faire-part. Il s’est apparemment volatilisé dans les méandres de La Poste belge ! Car nous ne l’avons jamais récupéré non plus en retour. À force que je lui demande s’il avait été relevé son courrier, il a fini par deviner qu’il y avait mammouth sous pavé ! Il m’a demandé s’il y avait une nouvelle qui devait arriver. Et il a été très content pour nous. Ça lui semblait la suite logique après l’achat de la maison et l’installation ensemble.

Pour l’anecdote, nous avons finalement refait un éventail pour ma grand-mère… qui avait reçu celui de mon Papa car Monsieur Plumechon s’était trompé d’enveloppe pour les deux derniers que nous avions préparé.

Ensuite est arrivé le samedi de l’anniversaire de Monsieur Plumechon et Monsieur Légumes. Nous avons pu distribuer les « BD » que nous avions pour quelques autres amis proches dès le départ de la soirée. Et nous leur avons demandé d’attendre l’arrivée de Monsieur Fromages, l’autre témoin de Monsieur Plumechon, avant de laisser filtrer l’information. Nous en avons également profité pour l’annoncer à la marraine de Monsieur Plumechon. Quand Monsieur Fromages est arrivé, il a répondu oui avec grand plaisir à la question que lui a posée Monsieur Plumechon. Tous nous ont félicités et étaient très heureux de la nouvelle. Pendant le reste de la soirée, nous avons réussi à prévenir petit à petit tous les amis à qui nous souhaitions l’annoncer nous-mêmes. Et ce, avant qu’une copine ne remarque qu’il se tramait quelque chose, sans que personne ne repère ma bague de fiançailles (gniiiiiiii, c’était la première fois que je la portais officiellement !) et qu’elle ne hurle de joie en nous sautant dessus ! Du coup, tous ceux qui étaient présents et qui ne le savaient pas encore ont été mis au courant et les félicitations ont plu.

Le lendemain soir, nous avons été prendre l’apéro avec deux de mes amis proches à qui je tenais également à l’annoncer en personne et pour qui nous avions aussi prévu une « BD ». Si lui ne se doutait rien, elle a eu la puce à l’oreille car nous n’organisons pas souvent des sorties de dernière minute ensemble. Et… devine… ils ont été super contents pour nous !

Il restait encore une personne d’importance à avertir : mon autre témoin ! Madame Poulette est en France depuis la fin de ses études. Elle s’y est d’ailleurs mariée et c’est un très beau souvenir pour moi vu que j’étais l’une de ses témoins. Quelques semaines après cette soirée, nous profitions de remonter d’un séjour dans le Jura pour passer par chez eux. C’est donc tout simplement, lorsque nous sommes arrivés, que je lui ai donné son faire-part et que je lui ai demandé d’être ma témoin ! Elle aussi s’est réjouie pour nous et a accepté son rôle avec grand plaisir.

Et puis, la nouvelle a fait son chemin parmi nos familles et nos amis. De manière générale, toutes les réactions ont été très positives. Famille, collègues, amis se réjouissent pour nous et nous félicitent ! Et ceux qui ont reçu ou vu les faire-part d’annonce les ont trouvés originaux et très sympas.

Et toi, as-tu aussi fait face à des imprévus lorsque vous avez voulu annoncer la grande nouvelle ? Comment l’avez-vous fait ? Vos proches ont-ils réagit conformément à vos espérances ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “L’annonce de nos fiançailles… et les réactions de nos proches”

  • Bravo pour tes magnifiques faire-part personnalisés. Je crois qu’on est forcément très sensibles aux réactions de nos proches et tu as eu la chance d’avoir de beaux retours….J’ai en outre appris que vous aviez des “mammouths sous pavé” en Belgique ! C’est terrible ça 🙂

  • Ouiiii une nouvelle chronique de Mlle Plumetis !!!! Super ces faire-parts, bravo pour la personnalisation !!! Le pauvre Mr Plumechon quand même ! La suite la suite !!!!

  • Ton article m’a fait rire et pleurer! Quelle émotion et quel sens dramatique! J’aime beaucoup ta plume! Continue à nous faire revivre tes 2 journées de façon aussi merveilleuse! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *