De l’annonce aux proches à la construction de notre save-the-date

Fin de notre journée marathon de visites, il est grand temps d’apprendre la nouvelle à nos proches. C’est dans un subtil mélange d’excitation et d’appréhension que nous nous lançons.

Côté Mlle Saphir : la technique de l’énigme

J’avais lu sur les blogs mariage – à commencer par Mademoiselle Dentelle – des annonces originales, sous forme de puzzle photo ou de plateau de jeu détourné. Et j’adorais ! Jusqu’à le mettre dans notre contexte : en très grande curieuse, éloignée géographiquement, je tenais absolument à voir de mes yeux la réaction de mes proches.

On a donc fait simple : un apéro en famille, une bouteille de champagne attrapée en chemin et le classique : « On a quelque chose à vous dire… ». Ou plutôt non (souviens-toi, nous avions emprunté la voiture de mes parents dès potron-minet sous prétexte de passer la journée avec des amis), on leur a livré une variante : « Devinez où nous étions toute la sainte journée… » #monamidepalmas (ne me remercie pas, c’est cadeau).

*Long silence et regards interrogateurs*

M. Golf s’aventure : « Nous avons posé les briques d’une fête, d’une grande fête qui nous réunira tous dans quelques mois… » 

Et Maman Saphir de questionner – à quelques jours de la Saint-Valentin –, un petit sourire en coin : « Une fête de l’amour ? »

Tel est pris qui croyait prendre. Je m’attendais à de la joie, à des : “Mais c’est génial !”, “Ooooh super, on a hâte, c’est où, c’est quand ?”. À la place, peu d’emphase de la part de mon frère M. Géomètre – futur témoin –, ainsi que de la part de Maman Saphir.

Pendant quelques secondes, ils semblaient ne pas savoir quoi dire (l’effet de surprise, sans doute ?). Je t’avoue que sur le moment, une pointe de déception m’a effleurée. Heureusement, ils m’ont bien vite rassurée. Il faut dire que dans la famille, nous ne sommes pas très expansifs.

Tout l’inverse s’est produit chez Papa Saphir et M. Voile, le petit dernier de la fratrie, qui se sont montrés très enjoués d’apprendre une telle nouvelle. Ça m’a fait chaud au cœur !

Côté M. Golf : la technique de la question rhétorique

De retour de notre périple basque, nous avons invité la maman et la sœur cadette de M. Golf, Mlle Actu, à un déjeuner dominical. Dès l’apéro, encore et toujours (on ne se refait pas !), nous n’avons pas pu retenir un autre classique du genre : « Qu’avez-vous prévu en octobre 2018 ? » – phrase recyclée pour les annonces à nos amis, soit dit en passant.

Les réactions ne se sont pas faites attendre :

  • « Je sentais bien que vous nous invitiez pour une raison précise… ! » pour l’une.
  • « Aaaah, mon fils, je suis contente pour vooous ! » *câlin et petite larme* pour l’autre.

Suivi d’un sympathique *ironie* : « Bon, vous n’êtes pas obligés d’attendre un an et demi pour lancer un bébé, hein ? Moi, Mlle Saphir, à ton âge, j’attendais le deuxième. » Gloups.

La messe était dite. Il n’y avait plus qu’à informer nos grands-parents et amis proches au fil de nos rencontres, ou par téléphone.

Crédits photo : Imama lavi

Viens Chéri, on fait un save-the-dateeeeeeeuh !

Faible bride éprise de la blogosphère, j’avais très envie d’un save-the-date pour rendre officielle notre date automnale. D’ailleurs, j’ai dû freiner des quatre fers pour ne pas l’envoyer trop tôt. Un an avant semblait être un bon timing.

! WARNING ! Si ça te tente aussi, veille à ne pas l’envoyer à la terre entière votre liste d’invités potentiels au grand complet, mais seulement à ceux que vous êtes certains de vouloir convier. Tu imagines la tête de Tata Ginette si elle découvre qu’elle n’a pas reçu le Graal (aka le faire-part) six mois plus tard ? Aïe. Lancement d’une guerre familiale sur trois générations (coucou Mlle Fantail !).

M. Golf, qui me connaît si bien, était OK, mais à certaines conditions :

Condition n°1 : ne pas dépenser un rond

Le save-the-date (ou STD pour les intimes), c’était un plus non prévu dans le budget initial. Pas question de démarrer le projet mariage sur un craquage, surtout pour un poste non prioritaire à nos yeux.

Si ça n’avait tenu qu’à moi, on aurait opté pour un crayon à papier personnalisé ou un magnet. Tellement chou !

« Voir nos bouilles sur le frigo de nos amis à chaque dîner, n’y pense même pas ! »

via GIPHY

“Et puis, on a dit GRA-TUIT.”

Bon bah, il n’y a pas trente-six formats. À envoyer par email, donc.

Condition n°2 : qu’il soit simple et qu’il nous ressemble

« Oh Chéri, un pèle-mêle de photos, alors ? Sur un terrain de golf, ça pourrait être sympa. »

Photographie + golf : banco ! J’avais flairé le bon filon.

Ni une, ni deux, le trépied et les clubs dans le coffre, nous filions un dimanche après-midi sur le green.

Condition n°3 : s’amuser !

« Et si on écrivait la date sur des balles de golf ? Et si on utilisait le drapeau du dix-huitième trou pour symboliser 2018 ? »

« Un peu plus à gauche, un peu plus à droite. Ah là, ça y est, ne bouge pas, on tient le bon cadrage. »

Alors ça, on s’est bien marrés ! Jusqu’à ce que sonne l’heure du montage sur Photoshop, et que M. Golf rigole moins face à mes multiples changements d’avis sur la police Dafont idéale…

Condition n°4 : ne rien en attendre

Tu l’as compris, ce save-the-date, nous le faisions par pur plaisir. Nous avons mis un point d’honneur à ne pas espérer des retours, pour éviter toute déception.

Allez, je te montre ?

Crédits photo : Fichier personnel

Un copier-coller image dans un email, accompagné du lien vers notre blog créé pour l’occasion et d’un petit mot pour inciter tout le monde à ne pas tarder pour réserver son mode de transport, et c’était réglé !

Si tu prévois aussi un save-the-date électronique, je te conseille d’aller jeter un œil à l’astuce de Madame Parenthèses. Si j’en avais eu connaissance plus tôt, nous aurions évité un envoi massif à tous nos invités, qui s’est traduit en spam général. Ahem…

J’ai profité de cet envoi pour créer une adresse email dédiée à nos préparatifs de mariage – mariage_prénommoi_prénomlui@adressemail.com – qui s’avère très utile pour :

  • Communiquer avec nos prestataires (demandes de devis, suivi durant l’année, etc.)
  • Recevoir les réponses de nos invités
  • M’inscrire à tout un tas de newsletters mariage. C’est également très efficace lorsqu’on insiste sur un salon pour que tu laisses ton adresse email – parole de future mariée envahie…

Bref, c’est juste royal pour ne pas retrouver ta boîte personnelle noyée sous les promos « Une alliance achetée, la seconde offerte ».

Les réactions de nos proches ? Aucun sur le save-the-date lui-même (comme quoi, nous avions eu raison de ne pas nous emballer…), mais plutôt :

  • Des réponses positives fermes qui nous ont fait très plaisir
  • Un brouillage de pistes non prémédité de notre part : « Vous vous mariez dans un golf club ? » « Votre thème, c’est le golf, non ? » PERDU, vous saurez tout ça dans un an !

Et toi, as-tu été surprise par la réaction de tes proches à l’annonce de votre union ? As-tu envoyé un save-the-date à tes invités ? Quels ont été les retours ? Une boîte email spécial mariage, ça te tente ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “De l’annonce aux proches à la construction de notre save-the-date”

  • Très sympa l’idée de votre STD, j’adore ! 😉

    Ici aussi nous avons cédé à la mode du save-the-date, du site Internet et de la boite email dédiée au mariage 😀
    Nous enverrons un STD papier DIY pour la mairie en 2019 (à M -10 bientôt, ils ne sont pas encore confectionnés… gloups !) mais pas de faire-part ensuite. Pour la cérémonie de 2020, ce seront STD électronique puis faire-part papier 🙂 Histoire de limiter (un peu) les coûts sur ce poste de dépenses qui n’est pas primordial pour nous – loin de là…

    • Merci Nala, ça me va droit au coeur !
      Vous avez vraiment raison de prévoir un STD, y compris pour votre mariage civil. Sur notre petit comité de 20 proches, je ne compte plus le nombre de fois où l’on m’a demandé :”c’est à quelle date, déjà ?” ,”on vient pour quelle heure ?” Un vendredi 13, ça ne s’oublie pas pourtant ^^ Bref, mieux vaut être prévoyant 😉

  • Ah mademoiselle Saphir j’adore votre STD charmant,drôle et à votre image.
    Mais c’est vrai qu’il est trompeur sur la thème ….
    Bonne idée l’adresse mail spéciale mariage. Je n’y avais pas pensé et c’est vrai que ça a l’air bien utile.

    • Merci Madame Chat Potté 🙂
      Et oui, ça a mis le doute dans la tête de certains de nos invités … et tant mieux ! Je ne voulais pas faire un Save-The-Date qui annonce déjà l’ambiance du mariage (thème, couleurs…) pour nous laisser la possibilité de changer en cours de route, si l’envie nous disait. Quant à l’adresse email, je ne regrette vraiment pas ! C’est très pratique , même si cela peut parfois laisser septique certains prestataires, qui tirent la tronche en pensant que leurs communications tomberont dans une boite mail générique …!

  • Oh, désolée d’apprendre que tu as rencontré le même problème que nous ! Mais du coup, je suis contente d’avoir signalé ce point dans ma chronique : ce sera vraiment utile aux futures mariées !
    J’aime beaucoup votre STD en tout cas !!! Très coloré, enjoué et clair 🙂 En plus, vous avez des supers souvenirs liés à sa conception ^^

  • Tu as très bien fais d’en parler, c’est un travers que l’on anticipe par forcément… Nous écrivons pour que nos expériences, positives comme négatives, servent ou inspirent d’autres futures mariées 🙂
    Merci pour ces jolis compliments ! C’est vrai que nous en gardons un merveilleux souvenir !

  • Haha, le clin d’oeil m’a fait rigoler de bon matin, merci Mademoiselle Saphir de filer la métaphore militaire 😛
    Je rejoins totalement l’ensemble de votre démarche, c’est aussi ce que nous avons fait : adresse email dédiée (une par mariage pour nous, pour encore plus de fun !) , communication électronique. Comme vous, on ne voulait pas dépenser trop sur ce poste, même si on a techniquement dépassé le budget prévu en achetant nos noms de domaine… ahem. L’extension .wedding était très drôle mais un peu plus chère…
    J’aime beaucoup le rendu final du STD, c’est très frais, et comme d’habitude la photographie est impeccable. Il devrait changer de métier Monsieur Golf !

    • Merci Mademoiselle Fantail ! C’est Mr Golf que tu as fais sourire de bon matin 😉
      J’adore votre extension .wedding ! Les futurs mariés ont souvent leurs petites lubies, qui apportent le piquant (et les souvenirs !) lors de ces mois de préparatifs, pas toujours rose bonbon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *