Celle qui devait assumer ses choix

Je t’ai laissée avec nos choix de témoins, il y a quelques semaines déjà… Je m’en excuse mais le sujet que je voulais évoquer aujourd’hui n’est pas aussi drôle, ni plein de paillettes que la demande en mariage ou la rencontre.

Quand tu te maries, tu penses que tout le monde veut ton bonheur et que ça passe par le mariage de tes rêves et donc par tes choix.

Moi, j’ai une famille aimante, très aimante mais qui aime donner son avis. Alors, je vais te raconter comment il a été difficile de faire accepter les envies que nous avions pour notre mariage et qui ne rentraient pas dans les fameuses cases : « ça fait mariage, c’est la tradition, c’est ce qui se fait chez nous ».

D’abord, pour que tu comprennes la situation, il faut que tu saches que mes parents nous aident largement pour notre mariage. J’entends par là financièrement. Mais ils sont aussi très investis, en discutent, veulent savoir. C’est génial ! Mais ça a ses travers aussi parfois !

Si certains de nos choix sont passés comme une lettre à La Poste, d’autres ont été plus difficiles à faire accepter.

Un mariage en hiver ?

Eh oui, comme la plupart des mariées d’hiver, je me suis retrouvée confrontée à l’éternelle question : « mais pourquoi un mariage en hiver ? ». En plus, pour nous c’est février, une espèce de mois tampon, coincé entre janvier qui célèbre la nouvelle année, et mars qui annonce le printemps. Février, le mois du froid, du gel, du mauvais temps.

Oui mais février, c’est notre mois. Il nous représente. Monsieur Osier et moi nous sommes rencontrés un soir froid de février. Nous aimons l’hiver davantage que les longues soirées chaudes d’été. Le thé et le chocolat chaud sont nos amours du dimanche après-midi. Bref, nous n’envisagions pas une autre date que l’hiver. Pour ce qui est du jour exact, notre anniversaire de rencontre tombait un samedi, au début des vacances scolaires, parfait pour la maitresse d’école que je suis ! Un mariage en hiver, j’en rêve depuis longtemps sans jamais en avoir parlé. Et Monsieur Osier a adoré l’idée !

Un mariage en hiver

Crédits photo (creative commons) : Porsche_Chen2009

Voilà ce qui me fait rêver !

Alors, il a fallu convaincre notre entourage. « Et s’il neige ? Et comment vont faire les gens ? L’été, ils sont en vacances mais en février ? ». Ça n’a pas été facile et quelques mois avant notre mariage, nous avons encore entendu des critiques par rapport à ça !

Plus difficile encore que pour la date, j’ai nommé : le lieu !

Nous habitons en Corrèze et ma famille est dans les Pyrénées-Atlantiques. Et quand nous avons annoncé que nous voulions nous marier chez nous en Corrèze, au pied de la montagne, sous la neige, nous avons entendu : « Mais, la tradition veut que l’on se marie dans la famille de la mariée ! Pour loger tout le monde, ce sera plus simple ».

Finalement, nous avons longuement hésité, au point de chercher des lieux de réception des deux côtés. Ça fera l’objet de ma prochaine chronique. Au final, qu’avons-nous fait et pourquoi ? Tu en sauras plus très vite, promis !

La robe, euh pardon LA ROOOOOOBE !

Je voulais une robe sirène ou fluide avec le dos nu, pas de jupon, pas de volume. J’ai tenu bon, je me suis disputée avec ma maman en sortant d’une boutique de robes. Mais, là, comme pour d’autres choses, elle a eu raison ! Ce n’était pas ce qu’il me fallait. Et ça aussi, tu auras le détail dans une prochaine chronique.

Un mariage en hiver

Le genre de robe qui me faisait rêver !

Écouter, réfléchir et choisir

En fait, je me suis rendue compte que j’étais très tranchée dans mes choix, que je n’écoutais pas leurs conseils. Pourtant, ils étaient bienveillants, voulant bien faire. Ils pensaient que l’on faisait fausse route. Et puis, finalement, parfois ils ont eu raison, parfois non.

Toi qui va te marier bientôt, qui es sur un petit nuage, je te conseille de savoir ce que tu veux mais aussi d’écouter ce que ton entourage a à te proposer. Peut-être que tu feras toujours comme tu le voulais mais peut-être aussi que tu mettras de l’eau dans ton vin pour certaines choses. Peut-être aussi te rendras-tu compte que leur avis est précieux, qu’il compte et qu’ils te connaissent bien !

Je pensais que ce serait plus difficile d’écrire sur ce sujet. Mais, en réalité, je me trouve adoucie quand j’en parle. J’ai été en colère et puis c’est passé. Mes parents, ma famille, je les aime et ils veulent le meilleur pour moi. Ils ont compris que le meilleur n’était pas forcément ce qu’ils avaient imaginé et j’ai compris que leurs avis étaient importants pour moi.

Et là, je déploie la panoplie « paillettes, cœurs et larmichettes ».

Et toi, tes parents sont-ils concernés par ton mariage ? Un peu trop ? Participent-ils financièrement ? As-tu dû justifier tes choix ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



17 commentaires sur “Celle qui devait assumer ses choix”

  • Ton article me fait beaucoup de bien Mlle Gariguette, parce que je m’y reconnais énormément. Moi aussi j’ai été en colère contre mes parents, et moi aussi j’ai pris du recul et me suis adoucie, mais de temps en temps, sur une incompréhension de plus, il m’arrive de me sentir super mal. Du coup lire que je ne suis pas toute seule à ne pas m’être totalement fiée à mon avis, à prendre le leur en compte meme quand tout le monde estimait qu’ils auraient du se mêler de leurs affaires… Hé bien ça me fait du bien !
    Merci pour ton article très juste :).

  • Je suis complètement d’accord avec toi sur le fait de rester ouvert aux critiques et commentaires, car il est vrai que l’expérience de nos parents peut avoir du bon. Et je me suis confrontée maintes et maintes fois avec les miens. Mais il n’y a finalement pas beaucoup de points sur lesquels j’ai cédé non pas parce que j’étais fermée mais parce que j’étais convaincue que le résultat serait à notre image. Et je peux te dire que dans les derniers jours de préparatifs j’ai stressée car je n’étais plus sure de rien… et puis le vendredi soir lorsque la salle était prête et remplie de toutes nos idées et de mes DIY, je savais que j’avais bien fait. L’apothéose fut ensuite, lorsque mes parents ont humblement dit que j’avais eu raison…

    • J’espère que tu as raison et qu’ils diront que nous avons fait les bons choix. Mais je le vois déjà : ce week-end, nous avons goûter le repas et je les ai senti ravis, enfin !

  • Se placer par rapport à sa famille n’est pas toujours chose aisée effectivement. Il y a des choses bonnes à prendre, et d’autre pas.
    Le principal c’est que tu sois en paix avec tout ca!

    Et pour la petite histoire, la photo de la robe faisait aussi partie de ma sélection Pinterest 😉

  • Pas toujours simple d’imposer ses choix, surtout quand il y a un investissement (qu’il soit financier ou humain) de leur part. Pour ma part, j’ai tenu bon et je suis contente d’avoir “imposé” certaines choses car au final j’ai eu le mariage dont je rêvais…

  • Finalement, tu as trouvé le bon compromis, tu gardes les choix qui te tiennent le plus à cœur et tu restes ouverte aux suggestions et commentaires pour le reste. Des fois, je ne me reconnaissais pas quand on parlait à tout bout de champ de faire “un mariage à son image”, imposer ses choix, “c’est votre mariage et pas celui des autres”, parce que concrètement, c’était vrai, bien sûr qu’on voulait un mariage qui nous ressemblait, mais on invitait des gens à qui on voulait réellement faire plaisir, alors pour nous, avoir un mariage à notre image impliquait de faire plaisir à nos proches aussi en les écoutant 🙂

    • Voilà je partage exactement ton point de vue. Je déteste lire : “je fais ce que je veux c’est mon mariage”. Sous prétexte de cette phrase, les mariés deviennent capricieux et se croient tout permis. J’ai essayé tant bien que mal d’éviter ce comportement. J’espère l’avoir réussi.

  • Merci pour cet article qui nous fait nous sentir moins seules !
    Pour nos parents j’ai l’impression que c’est compliqué de sortir de ce qui se fait traditionnellement pour un mariage… Mais comme Madame Myrtille je suis persuadée que le jour J ils seront agréablement surpris !
    PS : la robe de tes rêves était LA robe de mes rêves !!!! Mais trop chère pour moi 😉

    • Je savais que je n’étais pas la seule à vouloir cette robe ! Je ne me suis finalement même pas penchée dessus (mais chut, je raconterai ça très bientôt !)

  • Aaaah un mariage d’hiver ! C’est ce que nous avons fait aussi, mon mari et moi, avec un mariage dans l’Est de la France en mars 2015.
    J’ai adoré ! Alors, oui, il y a eu beaucoup de (remises en) questions et de gentilles moqueries de la famille et des invités, qui ont beaucoup demandé comment ils devaient s’habiller (beaucoup de filles ont voulu s’acheter un manteau de mariage du coup 😉 ).
    Mais moi, en prenant du recul/distance, je m’y suis complètement retrouvée ! J’ai demandé à une amie de faire une cape toute moumoutée, avec une groooosse capuche, et j’ai a-do-ré ! N’hésite pas si tu veux en parler. Plein de belles choses à toi !

    • Merci de ton gentil commentaire ! Tu peux m’écrire sur ma boite mail (elle est dans ma présentation). C’est vrai que ce mariage en hiver, moi ça me fait toujours autant rêver !

  • Aaah ca fait du bien de lire ce genre de temoignage! Quand je me suis lancee dans l’aventure mariage, je me suis dit que mes preparatifs ne se passeraient pas comme tout ce que je pouvais lire sur les sites de mariage : je ne veux pas de robe ‘traditionnelle’, je ne veux pas de repas avec serveur, etc…et mes parents ont un peu de mal avec tout ca. Mais bon, j’essaie de gerer tout ca, et les témoignages de mle dentelle me réconfortent ! Alors, merciii!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *