Auteur : Madame Gariguette

L’histoire de nos faire-part

L’histoire de nos faire-part

Je voulais du kraft, un format en trois volets qui se déplie comme un parchemin, des cartons-réponses, un carton spécial pour le repas et le brunch du dimanche, des enveloppes assorties et de la DENTELLE !!!

Le choix de nos prestataires

Le choix de nos prestataires

Il paraît que chercher des prestataires, c’est parfois la galère ! Nous avons essayé de fonctionner au coup de cœur et à l’instinct.

Quelque chose de bleu, neuf, vieux et emprunté

Quelque chose de bleu, neuf, vieux et emprunté

Pour choisir mes accessoires (de quoi avoir chaud, ne pas marcher pieds nus et des bijoux), je voulais utiliser la tradition du neuf, vieux, bleu et emprunté pour ça !

La recherche de ma robe

La recherche de ma robe

Je ne pouvais pas ne pas te raconter comment j’ai choisi ma robe de mariée ! Je te le donne en mille, je n’ai pas choisi ce que j’avais en tête au départ…

Comment un mariage d’hiver te permet de négocier

Comment un mariage d’hiver te permet de négocier

Tu as déjà dû entendre ici et là que les hommes ne s’investissent pas toujours dans les préparatifs d’un mariage. Je dois être chanceuse, parce que ce n’est pas mon cas : même s’il n’a pas toujours été à fond, Monsieur Osier a toujours participé, choisi, donné son avis. Chaque rendez-vous avec un prestataire a été fait ensemble, chaque petit nœud a été choisi tous les deux.

Dans son métier, il a l’habitude de négocier des contrats, de faire en sorte de tirer la couverture à lui. En plus de ça, il a toujours envie de tenter le coup et ne ressent aucune gêne à faire ça. Ce n’est pas du tout mon cas. Du coup, moi, je lui dis tout ce que je veux, je fais la petite fille capricieuse qui rêve de ci ou de ça, et lui, il essaie que l’on obtienne tout, ou presque !

Mais on le fait où ce mariage – Partie 2

Mais on le fait où ce mariage – Partie 2

Tu te souviens comment j’avais été déçue de nos recherches de salles en Corrèze ? Et comment nous avions finalement décidé de chercher à Pau ? Et comment nous avions trouvé notre bonheur ?
Hum… Bon eh bien sache que ce n’est pas du tout fini en fait !

Mais on le fait où ce mariage ? – Partie 1

Mais on le fait où ce mariage ? – Partie 1

Monsieur Osier et moi vivons en Corrèze, pays montagneux, froid et très peu peuplé ! Mes parents sont originaires du Béarn, région ensoleillée, agréable et douce. Tu me vois venir j’en suis sûre ! Mariage à Pau sous le soleil, beaucoup de choix de prestataires et la famille sur place. Oui sauf que… Nous, depuis la première fois où nous avons évoqué le mariage, on l’a imaginé sous la neige. Et la neige à Pau, ben, il n’y en a pas !

Celle qui devait assumer ses choix

Celle qui devait assumer ses choix

Moi, j’ai une famille aimante, très aimante mais qui aime donner son avis. Alors, je vais te raconter comment il a été difficile de faire accepter les envies que nous avions pour notre mariage et qui ne rentraient pas dans les fameuses cases : « ça fait mariage, c’est la tradition, c’est ce qui se fait chez nous ».

Quand on annonce notre mariage et qu’on choisit ses témoins

Quand on annonce notre mariage et qu’on choisit ses témoins

Monsieur Osier et Mademoiselle Gariguette vont se marier (gniiiii). Voilà mon état après la demande de mon Amoureux et voilà que je voulais le crier au monde entier ! Oui mais, apparemment, ce n’est pas tout à fait comme ça que ça se fait (quoi un porte-voix au milieu de la rue ce n’est pas possible ?) !

Une demande intimiste et inattendue !

Une demande intimiste et inattendue !

Je sais, je sais ! Tu me détestes ! Je te fais attendre, je joue la carte du suspense depuis ma présentation… On veut toujours savoir comment s’est passée LA demande.
Eh bien, chez les Gariguette-Osier, ce fut doux, intime et inattendu !
Je te fais revivre tout ça ?