Auteur : Madame Rationnelle

M-12 (septembre), le dilemme du type de célébration

M-12 (septembre), le dilemme du type de célébration

Nous devions choisir entre une célébration civile courte (standard) ou longue (personnalisée) et décider si nous voulions ou non renforcer notre engagement au travers d’une cérémonie supplémentaire, religieuse ou laïque.

M-12 (septembre), quels lieux et officiants pour notre mariage ?

M-12 (septembre), quels lieux et officiants pour notre mariage ?

Je me disais que le top du top, ça serait un lieu « tout-en-un » pour notre mariage. Au final, c’est notre choix de type de célébration qui a enterré pour de bon mon envie de ce type de lieu.

M-13 (août), un choix de lieu sans aucune visite – Partie 2

M-13 (août), un choix de lieu sans aucune visite – Partie 2

Je t’ai laissée la dernière fois sur ton appétit en te listant nos critères, mais sans vraiment te parler des deux lieux qui ont retenu notre attention. Et bien le temps est enfin venu ! Les seuls lieux de la région lausannoise pouvant accueillir suffisamment de monde, encore disponibles, et permettant de danser jusqu’à 4 heures du matin au moins étaient un hôtel 4 étoiles et une salle des fêtes. Deux options très différentes avec chacun ses avantages et ses inconvénients.

M-13 (août), quels critères pour notre recherche de lieux ? – Partie 1

M-13 (août), quels critères pour notre recherche de lieux ? – Partie 1

Bien consciente que la recherche de lieux était parmi les premières choses à faire, je m’y suis attelée dès que nous avons trouvé ma bague. Pour être honnête avec toi, j’avais déjà regardé de mon côté de nombreux lieux, sans être emballée par aucun, mais j’ai attendu que nos plans de mariage en 2017 soient devenus concrets pour m’asseoir avec Monsieur Pragmatique, discuter de ce que nous voulions, définir nos critères, et commencer les prises de contact avec les salles.

De beaux bijoux pour nos fiançailles – Partie 3

De beaux bijoux pour nos fiançailles – Partie 3

Après avoir situé le contexte familial vis-à-vis des diamants et t’avoir offert un bref aperçu des critères derrière les bijoux que nous voulions nous offrir, t’ai raconté la dernière fois le début de notre recherche chacun de son côté et le choix de la montre de fiançailles fait en couple… et je t’ai laissée sur notre décision de trouver ensemble ma bague de fiançailles.

M-14 (juillet), de beaux bijoux pour nos fiançailles – Partie 2

M-14 (juillet), de beaux bijoux pour nos fiançailles – Partie 2

Maintenant que je t’ai expliqué ce que nous voulions nous offrir à l’occasion de nos fiançailles, il est temps de te parler de la recherche de ces bijoux à proprement parler ! J’ai donc suggéré à mon Amoureux d’aller faire un tour dans la vieille ville pour regarder ce qui se fait en terme de bagues de fiançailles et d’alliances (et aussi comparer nos goûts en la matière pour éviter une mauvaise surprise, mais ça je n’en ai rien dit).

M – 14 (juillet), de beaux bijoux pour nos fiançailles – Partie 1

M – 14 (juillet), de beaux bijoux pour nos fiançailles – Partie 1

Nous avons décidé de nous marier ! Youhouhou ! (Bon, en vrai, au moment où tu liras cette chronique, nous aurons déjà fêté nos noces de coton ! *youhouhou bis*) C’est super de décider de ce grand saut, mais n’oublions pas que, même si ce n’est pas obligatoire, un mariage est précédé dans la majorité des cas d’une période de fiançailles (qui commence souvent à l’initiative de Monsieur). Et qui dit fiançailles, dit bague. De préférence un solitaire. En diamant.

M-14 (juillet), la naissance du projet M – Partie 2

M-14 (juillet), la naissance du projet M – Partie 2

J’ai commencé à flâner sur le web à la recherche de trucs et astuces sur l’organisation et les codes d’un mariage à la française/suisse/belge (bref, pas à l’américaine) en ce beau vingt-et-unième siècle, sur les modes et les symboles. En plus, j’avais le vague prétexte de m’intéresser en avance à l’organisation de mon propre mariage, qui aurait probablement lieu en parallèle de mes études et sans beaucoup de soutien de mon amoureux…

M – 15 (juin) : la naissance du projet M – Partie 1

M – 15 (juin) : la naissance du projet M – Partie 1

Je le disais dans ma chronique précédente, quand Monsieur Pragmatique et moi avons emménagé ensemble, c’était la première fois que nous vivions sous le même toit de façon durable. C’était une grand étape, mais uniquement la première d’un plan d’avenir déjà assez bien défini.

Lors de notre rencontre, je n’envisageais pas de me marier un jour (surtout pour toute la partie engagement légal que ça implique), même si j’avais envie de faire une grande fête avec mes proches pour « annoncer » avoir décidé de faire un bout de route avec une personne en particulier, qui serait idéalement aussi le père de mes enfants. C’était une vision très égocentrique et défensive, où je pensais qu’on pouvait fonder un foyer sans s’engager et prendre le risque d’être blessé par l’autre…

Le commencement d’une belle histoire – Partie 2

Le commencement d’une belle histoire – Partie 2

Quelques mois après nos débuts, Monsieur Pragmatique a commencé son service militaire. Afin de ne pas avoir à effectuer chaque année trois semaines de « cours de répétition », il avait opté pour le « service long », qui lui permettait d’enchaîner ses environ trois cents jours d’armée en une fois. Pour notre couple, ça voulait soudainement dire dix mois à ne pouvoir se voir que les weekends.

Nous avons profité du fait que les petits envois militaires soient gratuits pour correspondre par courrier toutes les semaines sans dépenser un centime. Crois-moi : on n’écrit pas le même genre de choses dans une lettre que dans un SMS, et c’est un exercice formidable que de se poser une demi-heure face à une feuille blanche, et de consacrer ses pensées à une seule personne pendant tout ce temps.