Auteur : Madame Zelda

Mon mariage champêtre romantique : escales à Bora-Bora et Raiatea

Mon mariage champêtre romantique : escales à Bora-Bora et Raiatea

Bora-Bora est une destination incroyable, ne serait-ce que pour la beauté de son lagon. Dès le survol de l’île, avant l’atterrissage, on en prend plein les mirettes : cette grande montagne, posée sur un lagon aux couleurs mariant toutes les nuances de bleu…

L’ambiance à Raiatea est très différente : plus calme, plus sauvage, presque « mystique ». En effet, Raiatea est une île « sacrée » sur laquelle se trouve le marae (centre spirituel) le plus ancien de Polynésie, un site « fondateur » pour l’ancien culte polynésien.

Mon mariage champêtre romantique : escale à Moorea

Mon mariage champêtre romantique : escale à Moorea

Maintenant que nous sommes revenus de notre voyage en Polynésie, je vais pouvoir te raconter un peu plus en détails notre lune de miel.
Moorea est la plus grande île que nous ayons visité pendant notre séjour, et pourtant, il y règne une atmosphère vraiment paisible et relax. Pour tout te dire, globalement, nous avons été agréablement surpris par le côté « sauvage » et préservé du tourisme de masse des îles polynésiennes.

Mon mariage champêtre romantique : le choix de notre voyage de noce

Mon mariage champêtre romantique : le choix de notre voyage de noce

La première étape quand on prévoit un voyage, comme pour un mariage, c’est bien souvent d’évaluer le budget.

Mon mariage champêtre romantique : les îles polynésiennes de notre voyage de noces

Mon mariage champêtre romantique : les îles polynésiennes de notre voyage de noces

Quelle est la meilleure période pour partir en Polynésie Française ? Comment sélectionner les îles qui composeront notre itinéraire ? Quel hébergement choisir ? Quelles activités sont à faire sur place ? Un tas d’interrogations pour lesquelles Madame Zelda apporte aujourd’hui une réponse !

Mon mariage champêtre romantique : l’heure du bilan

Mon mariage champêtre romantique : l’heure du bilan

La retombée de la pression et la fatigue ont eu un effet lacrymogène sur mon nouveau mari, qui a eu du mal à se remettre de ses émotions…

Mon mariage champêtre romantique : la soirée, suite et fin !

Mon mariage champêtre romantique : la soirée, suite et fin !

Nous avons eu aussi l’honneur de deux discours.
Le premier, à notre grand dam, nous l’avons raté.

Mon mariage champêtre romantique : la soirée – 1ère partie

Mon mariage champêtre romantique : la soirée – 1ère partie

Chaque invité était muni d’un kit un peu spécial : un « bâton à étincelles » (…) et une paire de lunettes roses magiques.

Mon mariage champêtre romantique : le vin d’honneur 2ème partie

Mon mariage champêtre romantique : le vin d’honneur 2ème partie

Laisse-moi te parler à présent de la décoration, même si ce sera vite fait, car nous n’avions pas prévu grand chose pour les espaces extérieurs : on trouvait que le lieu se suffisait à lui-même. Les buffets nappés blanc ont été habillés par les jolis chemins de table en jute cousus par ma grand-mère (tissu acheté au Marché Saint Pierre, à Paris).

Mon mariage champêtre romantique : le vin d’honneur 1ère partie

Mon mariage champêtre romantique : le vin d’honneur 1ère partie

Entre l’émotion de la cérémonie et le soleil qui cognait, je me suis sentie toute chose. J’ai même dit à une invitée que j’avais hâte d’aller me coucher à la place d’aller me désaltérer (lapsus révélateur). Et j’ai découvert les “séquelles” de notre séance photo en plein cagnard : une belle poussée de lucite estivale sur le décolleté !

Mon mariage champêtre romantique : notre cérémonie religieuse, pleine d’émotions

Mon mariage champêtre romantique : notre cérémonie religieuse, pleine d’émotions

Je ne sais pas si ce sont les rires qui ont suivi cette boutade, ou bien les applaudissements un peu trop enthousiastes à la fin du discours qui ont déplu au prêtre. Toujours est-il que nous avons commencé la cérémonie par un sermon… «Nous sommes dans une église, un minimum de tenue, le mariage c’est du sérieux. Ce n’est pas un engagement qu’on prend à la légère… »