Auteur : Madame Mo

Mon mariage en Guinée : le retour de noces

Mon mariage en Guinée : le retour de noces

Le matin arrive très vite. On se sourit bêtement en prenant notre petit-déjeuner. Mais, ce n’est pas le moment de traîner. Il est 10h30 et ma famille nous attend à 11h pour la dernière étape du mariage coutumier. C’est lors de cette cérémonie que les cadeaux sont distribués. En peul on l’appelle artirgol djomba, littéralement le retour de la mariée.

Mon mariage en Guinée : la soirée du premier jour de fête

Mon mariage en Guinée : la soirée du premier jour de fête

Il fait désormais nuit. J’ai enlevé mes habits de lumière pour enfiler un vieux boubou qui appartient à ma mère : une fois le mariage coutumier terminé, mes derniers vêtements de célibataire doivent être offerts. D’où le vieux boubou (et pour faire bonne figure le petit foulard qui va avec).

Mon mariage en Guinée : l’après-midi du premier jour de fête

Mon mariage en Guinée : l’après-midi du premier jour de fête

Le Nounours et moi n’appartenons pas à la même ethnie, notre mariage est donc un mariage mixte. La cérémonie religieuse s’est déroulée selon les coutumes peules mais les danses de l’après-midi seront typiquement malinkées. C’est le safounamalo, cérémonie du savon, au cours de laquelle ma belle-mère (et les femmes de son entourage) viennent remercier ma mère et lui montrer, en dansant donc, combien elles sont heureuses de voir ce mariage se réaliser…

Mon mariage en Guinée : le matin du premier jour de fête

Mon mariage en Guinée : le matin du premier jour de fête

Je m’étais couchée vers 23 heures. À ma grande surprise, je me lève fraîche et reposée vers 7 heures. Je suis calme et détendue. Quoiqu’il arrive, ce soir, je serai mariée à l’homme que j’aime.
Je prend mon temps dans la salle de bains puis sors avaler un petit quelque chose. À table, l’ambiance est chaleureuse, je suis heureuse, entourée des femmes de ma famille.

L’arrivée en Guinée et les derniers jours de préparatifs

L’arrivée en Guinée et les derniers jours de préparatifs

Nous arrivons très vite et nous sommes accueillis par une chaleur humide. Après avoir récupéré nos bagages, le Nounours et moi nous séparons sur le parking de l’aéroport. Eh oui ! Nous ne sommes pas encore mariés. Chacun va donc de son côté, chez ses parents…

Les dernières semaines à Paris avant le grand départ

Les dernières semaines à Paris avant le grand départ

Même si la date est fixée, les faire-part distribués et les dates des billets modifiées, je n’arrive pas à réellement réaliser que, cette fois, nous allons vraiment nous marier. Ce n’est que lorsque la Maman du Nounours part pour la Guinée que ça fait comme un déclic : les personnes chères à notre cœur sont en train de quitter les 4 coins du monde afin d’assister à notre mariage ! C’est donc vraiment réel…

La papeterie de mon mariage

La papeterie de mon mariage

Tu l’auras compris, les petites choses matérielles que je garderai après le mariage sont importantes pour moi.
Par petites choses, j’entendais principalement photos, vidéos et livre d’or. C’est le Nounours qui m’a parlé des faire-part bien après que l’on ait défini nos priorités. « Tu gardes tous ceux qu’on reçoit, ça pourrait être super que les nôtres fassent partie de ta collection ».

À 8 semaines de notre mariage, on change de salle !

À 8 semaines de notre mariage, on change de salle !

Je t’avais dit avoir trouvé ma salle en faisant la curieuse.
Il ne restait plus qu’à réserver, une fois la date fixée. Sauf qu’entre temps, l’hormone mariage du Nounours s’est activée. Comme Madame Sakura, je pense qu’elle existe bel et bien cette fameuse hormone !!!

Enterrer sa vie de célibataires, oui pour lui mais non pour moi

Enterrer sa vie de célibataires, oui pour lui mais non pour moi

Autant mettre tout de suite les pieds dans le plat en te disant que je ne suis pas convaincue par les enterrements de vie de célibataires. Que ce soit celui de garçon ou de jeune fille.

À 10 semaines de notre mariage, il nous faut de nouvelles tenues !

À 10 semaines de notre mariage, il nous faut de nouvelles tenues !

J’avais prévu mon caftan pour les cérémonies qui auront lieu à la maison et ma robe de princesse (gniiiii) pour le cocktail du « lendemain ». C’est tout.
Sauf que, comme je l’ai compris au détour d’une conversation entre le Nounours et son père, la bénédiction nuptiale aura lieu le matin et ce n’est qu’en début d’après-midi que les danses et autres joyeusetés traditionnelles débuteront…