Auteur : Madame Biche

Quand on se fait belle

Quand on se fait belle

La mariée est donc habillée, ses accessoires l’attendent bien sagement… Il ne reste qu’à lui faire une beauté ! Aujourd’hui donc [en direct d’une plage paradisiaque aux Seychelles], je te parle maquillage, coiffure, routine beauté pré-mariage… bref tout ce que j’avais prévu pour être la plus belle le jour J ! Commençons par ce qui met le plus de temps : la préparation « physique » de la tête aux pieds (ou presque !) !

Quand on réchauffe, chausse et pare la mariée d’hiver

Quand on réchauffe, chausse et pare la mariée d’hiver

Si la recherche de ma robe a presque été un parcours du combattant, celle des accessoires a été beaucoup, beaucoup plus rapide et tellement plus simple ! Des coups de cœur, des petites hésitations, des obligations et même des accessoires « surprise » ! Alors, qu’est-ce que la mariée d’hiver que je suis a choisi pour se chausser, se réchauffer et se parer ? C’est ce que je m’apprête à te livrer aujourd’hui !

Quand on enterre sa vie de jeune fille une seconde fois – Partie 2

Quand on enterre sa vie de jeune fille une seconde fois – Partie 2

Après la surprise de la veille et les cachoteries de destination, c’est bon, je sais enfin où on va… Bruxelles ! Après une rapide pause, nous retournons en voiture : il ne nous reste que trente minutes de route. Mais qu’est-ce qu’on va faire ? C’est encore un mystère ! Enfin, pas pour longtemps… C’est sans compter la langue trop pendue de Mademoiselle Retard, une de mes proches amies…

Quand on enterre sa vie de jeune fille une seconde fois – Partie 1

Quand on enterre sa vie de jeune fille une seconde fois – Partie 1

Me revoilà aujourd’hui pour te raconter mon second enterrement de vie de jeune fille ! Eh oui, si tu te souviens, j’ai déjà eu un premier EVJF à Deauville avec ma maman. Puis, quelques semaines plus tard, mes amies proches et ma sœur sont venues me kidnapper pour mon EVJF plus traditionnel… Traditionnel ? Non, loin de là, elles ont vraiment organisé un weekend qui n’a pas arrêté de me surprendre !

Quand on enterre sa vie de jeune fille… une première fois !

Quand on enterre sa vie de jeune fille… une première fois !

Eh oui, tu as bien lu ! J’ai enterré ma vie de jeune fille… deux fois ! Une première fois avec ma maman (oui, oui !). Puis une deuxième fois plus « classiquement » avec ma sœur et mes amies ! Aujourd’hui, je commence par te raconter tout d’abord ce premier EVJF mère-fille. Et pas n’importe où ! À Deauville ! Et pas n’importe quand ! Pendant le festival du cinéma américain !

Quand on prépare la cérémonie religieuse

Quand on prépare la cérémonie religieuse

Nous retrouvons Mic, notre prêtre, par une belle après-midi de juillet, prêts pour une chouette petite marche dans la forêt, mais aussi à échanger sur les piliers du mariage chrétien (c’est quand même un peu pour ça qu’on est là !). Ces quelques heures de discussion ont vraiment été pour nous deux un de nos moments préférés durant ces longs mois de préparatifs : un instant de calme dans la frénésie du quotidien !

Quand on choisit son prêtre

Quand on choisit son prêtre

Pour Monsieur Cerf et moi, la question « cérémonie religieuse ou non » est fortement liée à celle de l’officiant. Il nous est impensable qu’un prêtre qui ne nous comprenne pas nous marie.

Notre éducation catholique (nous avons tous les deux fait le parcours complet d’éducation de la foi : de la première communion à la profession de foi) fait du mariage religieux une évidence pour nous. Mais depuis l’adolescence, nous nous sommes un peu éloignés de la religion et nous avons surtout évolué dans notre foi.

Quand on craque

Quand on craque

On a souvent l’impression que nous, les futures brides, nous vivons sur un petit nuage dont nous ne pouvons pas redescendre : nous nous préparerons à vivre un des plus beaux jours de notre vie, quand nous allons enfin épouser l’homme que nous aimons !

Pourtant, la vie ne s’arrête pas pour autant : le travail continue bien évidemment, nous sommes sollicitées par nos proches pour tout un tas de raisons, les tâches ménagères habituelles ne disparaissent malheureusement pas, nous essayons tant bien que mal de garder un peu de temps pour nos loisirs ! Malgré tout ce bonheur apparent, nous avons donc toutes les raisons du monde de craquer à un moment ou à un autre…

Quand on dresse la liste des invités

Quand on dresse la liste des invités

Dernièrement, je te racontais l’élaboration de notre faire-part ! Alors c’est bien beau tout ça… Mais à qui les a-t-on envoyés ? Je ne t’ai pas encore parlé de nos invités ! Laisse-moi rattraper ça et t’expliquer les « petits » compromis auxquels nous avons été confrontés…

Les invités… c’est à ce sujet que Monsieur Cerf et moi avons eu nos plus vives discussions… et nos plus gros désaccords !

Quand on convie officiellement nos invités

Quand on convie officiellement nos invités

Nos proches ont reçu un save the date à M – 9 : beaucoup d’entre eux l’avaient (un peu…) pris pour un faire-part et nous avaient déjà (plus ou moins…) répondu quant à leur présence ! Mais, comme il leur manquait des informations cruciales pour leur participation à l’événement de l’année et que nous n’avions pas envie de nous retrouver tout seuls, nous avons décidé de quand même faire un faire-part en bonne et due forme (oui, je suis d’humeur hilarante aujourd’hui !).

Allez, je reprends mon sérieux !