Auteur : Madame Cendrillon

Mon (presque) mariage de princesse tout en légèreté et convivialité : en route pour le château

Mon (presque) mariage de princesse tout en légèreté et convivialité : en route pour le château

La dernière fois, je t’ai laissée sur le parvis de la mairie. Je profitais de cet instant de calme au bras de mon mari tout neuf pendant que les invités se dirigeaient vers le château, à 5 minutes de voiture à peine. Heureusement, mon oncle traîne à partir et je remarque sa voiture garée juste devant nous. Je t’avais dit que nous n’avions pas trop réfléchi à chercher une jolie voiture pour aller de la mairie au château. C’est donc la vieille golf de M. Bichon qui devait nous transporter.

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : l’étape de la mairie

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : l’étape de la mairie

Il est un peu plus de 15h lorsque nous arrivons à la mairie. Facile, elle est toute proche. À vrai dire, le trajet a été tellement bref que je suis incapable de te dire dans quel état d’esprit je suis à ce moment-là. La mairie a une jolie façade côté rue. Manque de chance, la salle des mariages se situe à l’arrière et donne sur le parking. Mon papa s’y dirige et là… Surprise : TOUT LE MONDE EST LÀ !

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : les futurs mariés prennent la pose

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : les futurs mariés prennent la pose

La suite du programme consiste à se rendre sur notre lieu de réception pour faire nos photos de couple. Nous avons une grosse heure devant nous, timing parfait. Nous avions juste prévu de nous promener dans le parc. Pas de liste de photos obligatoires ou inspiration Pinterest. Cécile notre photographe n’avait encore jamais vu les lieux. Visiblement, ça semble l’inspirer. Nous nous promenons, elle nous propose de réviser notre première danse et nous fait faire quelques poses.

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : les futurs mariés se découvrent

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : les futurs mariés se découvrent

La dernière fois, je t’ai laissée juste avant que l’on ne se découvre en tenue de prince et princesse (vilaine que je suis). La veille (vendredi, si tu suis bien), nous avions repéré d’emblée l’endroit parfait pour nous découvrir. Il s’agit tout bêtement de l’escalier en pierre qui mène aux chambres. Il est super mignon, bien décoré, et il y a un miroir pour d’éventuelles photos sophistiquées. Seul bémol, il n’est pas si large que ça et ne permet pas à notre photographe, d’avoir beaucoup de recul.

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : les futurs mariés se préparent

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : les futurs mariés se préparent

Il faut savoir que je ne suis pas du tout (mais alors pas-du-tout) du matin. Alors quand j’imagine des mariées qui se lèvent à 6h pour leurs préparatifs, je me dis : « Mais comment font-elles ? » Il y a autre chose aussi : j’ai une fatigue anticipatoire. Terme non reconnu par la médecine, mais reconnu par moi-même, donc ça suffit. C’est-à-dire que si je sais d’avance que je me lève tôt, je sais également d’avance que je serai fatiguée toute la journée…

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : J – 1

Mon (presque) mariage de princesse, tout en légèreté et convivialité : J – 1

Nous voilà donc arrivés au vendredi 23 septembre : le fameux J – 1 !! Le jeudi soir, nous sommes allés cueillir ma témouine à la gare. La dernière fois, je te racontais nos préparatifs de dernière semaine. Pour la petite histoire, quand ma témouine est arrivée, j’étais en train de regarder des tutos sur YouTube pour apprendre à me maquiller. Parce que oui, à H – 36, j’ai le matériel pour me maquiller seule, mais pas d’idées sur comment je vais le faire précisément !

Une mariée pas trop pressée : les préparatifs de J – 7 à J – 2

Une mariée pas trop pressée : les préparatifs de J – 7 à J – 2

J’ai eu la chance de pouvoir poser une semaine complète de congés pour avoir le temps de finir (voire de commencer) certains points. En vrai, il ne m’en faut pas moins puisque, avant de poser cette semaine, je n’ai pas eu de jours de repos pendant TRÈS TRÈS LONGTEMPS. Je l’attaque donc un peu sur les rotules, et surtout, avec beaucoup de retard. Mais étonnement, je reste hyper sereine : sept jours ? Je suis laaaarge…

Puis-je appeler ma chronique « Le choix du traiteur » puisque nous n’en avons testé qu’un seul ?

Puis-je appeler ma chronique « Le choix du traiteur » puisque nous n’en avons testé qu’un seul ?

Si j’ai un conseil à te donner avant de démarrer mon récit : ne bâcle pas tes recherches ! Déjà parce que c’est l’un des plus gros chèque que tu vas faire pour ton mariage, et aussi parce que tes invités t’attendent là-dessus. On ne va pas se mentir, même si les gens diront qu’ils se rappellent de ton mariage comme un jour exceptionnel et chargé d’émotions, avec des mariés canons et touchants (etc., etc.) ils se rappelleront aussi de ce qu’il y avait dans leur assiette

Miroir, mon beau miroir, arrange-toi pour que je sois la plus belle !

Miroir, mon beau miroir, arrange-toi pour que je sois la plus belle !

La dernière fois, je t’ai laissée sur une image pas très glamour de moi voire même un peu superficielle peut-être. Je t’expliquais pourquoi mon mariage a été un prétexte pour me faire blanchir les dents, me faire prescrire des lentilles ou encore prendre un traitement anti-chute de cheveux.

Allez aujourd’hui un peu plus de paillettes, je vais te raconter la partie plus girly de ma mise en beauté : la coiffure et le maquillage.

Ma mise en beauté ou comment mon mariage a été un prétexte pour des dépenses pas vraiment indispensables

Ma mise en beauté ou comment mon mariage a été un prétexte pour des dépenses pas vraiment indispensables

Aujourd’hui, j’ai envie de te raconter la partie la plus girly de mes préparatifs, celle de la mise en beauté. Enfin quand je dis girly, tu vas vite voir que ma chronique ne va pas parler soins du visage, maquillage et manucure. Je garde cette partie plus glamour pour plus tard.