Auteur : Madame Étoffes

La recherche de ma robe de mariée, une tâche compliquée – Partie 1

La recherche de ma robe de mariée, une tâche compliquée – Partie 1

Je ne m’étais absolument jamais posé la question fatidique de la robe ! Alors quand il a fallu y réfléchir et prendre une décision, ça a été un peu compliqué pour moi, j’étais totalement pommée !
Mais j’ai tout de même d’abord réussi à dégager des exigences pour ma robe…

Dans 2 mois, je me marie, où en est-on ?

Dans 2 mois, je me marie, où en est-on ?

Gniiiiiiii… Au moment où je t’écris, je suis à J-2 mois tout pile de mon mariage !
Je trépigne d’impatience de voir arriver notre jour.

Comment j’ai doucement glissé vers un thème de mariage

Comment j’ai doucement glissé vers un thème de mariage

J’avais bien une idée de l’ambiance que je voulais créer : du champêtre, des touches d’enfance, du rose et du bleu, mais rien de plus puisque M. l’Aristo et moi étions d’accord pour dire qu’on ne « voulait pas se prendre la tête avec ça ». Et puis, comme Mlle Rêve, des détails sont venus s’ajouter au fur et à mesure, tous autour d’un même thème sans qu’on s’en aperçoive vraiment…

Les demoiselles et garçons d’honneur seront des adultes !

Les demoiselles et garçons d’honneur seront des adultes !

Pour mon mariage, je voulais une armée de demoiselles d’honneur ET je voulais donner une place spéciale à chacune de mes copines les plus proches. Ajoute à ça que je n’ai pas beaucoup d’enfants autour de moi et PAF ça fait des demoiselles d’honneur adultes ! De son côté, M. l’Aristo a fait pareil en choisissant ses garçons d’honneur parmi ses plus proches copains !

Notre save-the-date : un rappel de notre adolescence

Notre save-the-date : un rappel de notre adolescence

Comme toute future mariée qui n’avait jamais cherché aucune information sur le mariage, je n’avais absolument aucune idée de ce qu’était un save-the-date, je n’en avais même jamais entendu parler !
C’est donc lors de ma plongée dans la weddosphère que j’ai découvert le concept, qui m’a tout de suite beauuuuucoup plu !

La recherche de notre lieu – Partie 2

La recherche de notre lieu – Partie 2

La dernière fois, je t’ai laissé en plein suspens avant de découvrir notre troisième lieu visité qui, tu l’as compris, est celui que l’on a choisit !
Ce sera donc… un château !
Il est finalement un peu plus loin que prévu de notre mairie (environ 45 minutes de route) mais, à la vue des photos, il vaut vraiment le détour !

La recherche de notre lieu – Partie 1

La recherche de notre lieu – Partie 1

Juste après la décision définitive de nous marier à une date hautement symbolique puisque nous fêterons nos 10 ans d’amour pile ce jour-là, nous nous sommes attelés à la recherche de notre lieu.

Se marier, ou comment mettre ton entourage à profit !

Se marier, ou comment mettre ton entourage à profit !

Non, je ne te dis pas d’agir comme un tyran en donnant des missions à chacun mais simplement d’identifier ceux qui pourront t’aider et dont les compétences professionnelles seront un atout pour toi (et, dans mon cas, pour ton portefeuille !).

Notre rencontre et comment nous avons décidé de nous marier

Notre rencontre et comment nous avons décidé de nous marier

M. l’Aristo et moi nous sommes rencontrés au collège, nous n’avons jamais été vraiment amis, nous ne faisions pas partie du même « groupe ».
Dans notre ville, les mois de juillet et août sont un véritable désert, et oui, à Limoges il n’y a ni la mer, ni la montagne, bref c’est loin d’être la destination rêvée pour les vacances d’été et personne n’a vraiment envie d’y rester à cette période. C’est pourtant à ce moment-là que tout a commencé.

Bienvenue à Mademoiselle Étoffes, future mariée d’août 2015 !

Bienvenue à Mademoiselle Étoffes, future mariée d’août 2015 !

Je suis Mlle Étoffes, j’ai 23 ans et j’habite à Limoges. Dans la vie, j’ai deux boulots à mi-temps. Je suis secrétaire du service communication dans une université et je travaille avec Monsieur et mes parents dans un magasin de tissu le reste du temps (d’où Mlle Etoffes, ce magasin a été créé par mon arrière grand-père, appartient aujourd’hui à mes parents et j’y ai passé le plus clair de mon enfance).