Auteur : Madame Parenthèses

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : « L’histoire éternelle touche de son aile… »

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : « L’histoire éternelle touche de son aile… »

Pour l’anecdote, j’avais écrit ce titre d’article bien avant mon mariage, quand je préparais la trame de mes futures chroniques (quoi ? Trop organisée ? Bon ben ça va…). En effet, je prévoyais d’utiliser cette chanson comme fond sonore de l’animation « surprise des mariés ». Sauf que, comme tu le sais, cette animation a dû être annulée, à cause du temps. Je n’en ai pas parlé avant, mais le temps n’était pas terrible…

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : un dîner animé !

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : un dîner animé !

Une fois ma petite mésaventure mise de côté, je retrouve Monsieur Fernand et la Capitaine, coordinatrice des animations du mariage. Une première animation est prévue pour démarrer le dîner. Nous n’avions pas envie de faire une entrée particulière dans la salle, alors nous partons nous installer en avant-première. Les témoins et invités d’honneur se chargent de rabattre nos invités vers leurs places.

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la mariée ne mange pas à son cocktail, check !

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la mariée ne mange pas à son cocktail, check !

Nous ouvrons ensuite le cocktail, en trinquant… avec des boissons non alcoolisées (on ne se refait pas…). Puis nous nous séparons, papillonnant de groupe en groupe. Monsieur Fernand avait bien retenu que les mariés ne mangeaient pas grand chose à ce moment : il a donc campé à côté du buffet en continu, pour être sûr que ça ne se produise pas pour lui. Je n’ai pas eu cette chance !

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : « Souriez, vous êtes photographiés ! »

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : « Souriez, vous êtes photographiés ! »

Une fois nos photos de couple terminées, nous enchaînons directement sur les photos avec nos invités ! Je ne peux malheureusement pas en partager avec toi, mais voici quelques astuces que nous avons mises en place pour faire attendre nos invités le moins longtemps possible. Et ça a bien fonctionné, puisque les photos de groupe ne nous ont pris qu’une heure, comme prévu dans notre planning !

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : faire une séance photo dans un endroit public

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : faire une séance photo dans un endroit public

Je t’avais laissée alors que nous faisions un petit tour en amoureux, dans la jolie calèche surprise de Monsieur Fernand. Nous embarquons ensuite dans la voiture de mes parents, en leur compagnie. Direction : le Cap Fréhel, pour nos photos de couple ! Il s’agit d’un phare, entouré d’une très jolie lande, et très visité. Avantage : notre photographe connaissait bien les lieux, et avait une idée précise des clichés qu’il souhaitait nous proposer…

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la cérémonie civile

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la cérémonie civile

Souviens-toi, je suis dans la chambre où j’ai enfilé ma Précieuse, et j’entends un bruit familier mais inattendu… Ma mère ouvre la porte, avec un grand sourire : « La voiture est prête ! » Un petit sourire en coin, je réponds : « J’ai cru entendre… » Nous sortons, et effectivement, mes oreilles ne m’ont pas trompée : UNE CALÈÈÈÈÈÈCHE (oui, la surprise devrait être passée, mais je suis toujours aussi heureuse en y repensant !) !!!!!

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : mes préparatifs !

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : mes préparatifs !

Nous y voilà. Samedi 12 mai 2018, le jour de notre mariage. Le rendez-vous avec la coiffeuse est à 10h30, j’ai prévu d’y rester une heure. L’équipe de filles de choc qui nous entoure va également y défiler pendant toute la matinée, j’en croiserai quelques unes pendant mon rendez-vous. J’arrive au salon à l’heure dite (après trois tentatives ratées, ayant successivement oublié mon bijou de tête, ma trousse de maquillage et mon chéquier !) grâce à mon papa qui me dépose.

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la semaine précédente

Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la semaine précédente

Ça y est !!! J’entame mon récit du grand jour J ! Enfin, presque… puisque, comme tu as pu le lire dans le titre, je vais passer en revue la semaine qui a précédé notre mariage. Prête ? Samedi, nous avons achevé la décoration que nous pouvions préparer en amont. Mes parents viennent la récupérer le matin : nous disposons six cartons et une table pliante dans leur grande voiture (vive les grandes voitures).

Parenthèse 16 : laisse-toi surprendre !!

Parenthèse 16 : laisse-toi surprendre !!

J’adore les surprises. J’adore en faire, j’adore en vivre, j’aime tellement ce concept que je lutte depuis plusieurs années pour ne pas succomber à la mode des boîtes mensuelles (tu sais, la box avec des collants, la box avec des produits de beauté, la box avec des livres, etc.). Et pour mon mariage, je n’ai pas dérogé à la règle. Alors si tu es du genre control-freak, que tu ne te sens pas bien si tu ne peux pas tout contrôler, j’espère que cet article t’aidera à déstresser un peu !

Parenthèse 15 : la surprise au marié

Parenthèse 15 : la surprise au marié

Voilà, c’est la dernière chronique que tu liras avant le récit de mon mariage. Je vais vite revenir te raconter tout en détail (et en parenthèses !). J’espère reprendre l’écriture assez vite, mais au cas où, je ne voulais pas te laisser sans un petit avant-goût… D’où cette chronique sur la surprise que j’ai prévu de faire à mon fiancé ce jour-là ! Je t’explique ici quelle a été mon idée de départ, et comment je l’ai réalisée. Si tu es, comme moi, une grande timide, peut-être y trouveras-tu de l’inspiration ?