Auteur : Madame Sirtaki

Mes préparatifs : de la joie… au coup de fatigue !

Mes préparatifs : de la joie… au coup de fatigue !

Après plusieurs chroniques à te raconter mes histoires de préparatifs – bonbonnières, chaussures, maquillage, coiffure, déco, etc. – j’ai envie de faire une pause avant de passer au récit de mon mariage et de te raconter ce que j’ai ressenti pendant toute cette période, mais aussi ce que je ressens aujourd’hui, un mois après le mariage.

A posteriori, il y a surtout deux choses que je retiens : un fort moment de créativité et la satisfaction de voir ce « projet » s’organiser peu à peu, mais également, d’un autre côté, beaucoup de stress et de fatigue, avec parfois cette petite voix au fond de moi qui me disait : « Hâte d’en terminer ! »

Mes noms de table DIM (Did It Myself) et la déco

Mes noms de table DIM (Did It Myself) et la déco

Passant beaucoup de temps sur Pinterest pour mon mariage, surtout au tout début des préparatifs (quand j’avais encore du temps !), j’avais notamment sauvegardé une image de nom de table bouteille à la mer qui m’avait beaucoup plu. J’avais trouvé ça super joli et ça allait bien dans notre thème autour de la mer.

Tout au long de l’année, j’ai donc gardé précieusement des petites bouteilles d’ouzo de 200ml (l’ouzo, c’est l’apéro national ici en Grèce, ça ressemble un peu au pastis français) en me disant que ça me servirait peut-être…

Alliances, couronnes et autres accessoires indispensables pour ma cérémonie de mariage orthodoxe grecque

Alliances, couronnes et autres accessoires indispensables pour ma cérémonie de mariage orthodoxe grecque

Commençons par le plus intéressant, les alliances ! J’ai la chance que mon beau-père soit joaillier, et c’est donc bien évidemment lui qui nous les a confectionnées.

Un dimanche après-midi au mois de mars, il nous a présenté différents modèles d’alliances. C’était un très bon moment de partage, dans leur maison. J’adore l’or martelé donc nous avons opté pour une alliance martelée en or jaune et or blanc. J’aime ce côté bicolore car comme j’avais imaginé une alliance en or blanc et Monsieur Cook en or jaune, c’est comme si ces deux anneaux nous représentaient à jamais collés l’un à l’autre. Nous souhaitions absolument avoir les mêmes.

Trouver chaussure à son pied quand on chausse du 42 !? Mon expérience du sur-mesure

Trouver chaussure à son pied quand on chausse du 42 !? Mon expérience du sur-mesure

« Je m’appelle Mme Sirtaki, je chausse du 42 et j’assume ! » Eh oui, ma pointure a longtemps été l’un de mes complexes, surtout ado. D’ailleurs, ma sœur savait très bien en jouer pour arriver à me faire pleurer (la sadique !).

Un jour, j’ai fini par l’accepter et la rencontre avec Monsieur Cook, qui chausse du 48 (il mesure plus de 1m90), m’a beaucoup fait relativiser tout ça. On galère tous les deux pour trouver des chaussures et on préfère en rigoler ! Et parfois, on pense à la pointure de notre future progéniture et on se dit qu’on mettra au monde non pas un petit humain mais un petit hobbit !

Zoom sur mon « scarabée », mon carrosse bleu et blanc pour mon mariage grec !

Zoom sur mon « scarabée », mon carrosse bleu et blanc pour mon mariage grec !

En Grèce, on fait parfois les choses dans le désordre. Genre tu es invitée à dîner le soir. Tu arrives vers 19h, tu penses que c’est l’heure de l’apéro, mais on va d’abord te servir un petit gâteau sucré et un café alors que juste après, il y aura le repas ! Ou bien, il est 23h, tu sors te promener sur la place du coin et alors que pour toi, il est plutôt l’heure d’un petit cocktail ou d’un soft, tu remarques que beaucoup des Grecs autour de toi boivent un grand café frappé ou freddo (un grand café froid du genre bien chargé en caféine).

Alors oui, on ne fait pas toujours les choses dans « l’ ordre ». De la même façon, en tant que chroniqueuse franco-grecque, aujourd’hui, j’ai envie de te parler de ma voiture et de mon arrivée à l’église le jour J.

Des dragées en tube à essai ! Facilité ou grosse galère ?

Des dragées en tube à essai ! Facilité ou grosse galère ?

Je t’avais déjà évoqué mon stress lié à mes bonbonnières. Et puis je m’étais calmée en décidant que ce serait un tube à essai rempli de dragées bleues et blanches. On était en janvier, soit six mois avant le mariage.

J’avais opté pour cette idée notamment pour sa simplicité, moi qui ne suis pas hyper douée de mes mains, et aussi parce que je ne voulais pas avoir le traditionnel petit sachet de tulle que l’on voit si souvent dans les mariages grecs. Simplicité ? Ça me fait bien rire aujourd’hui car finalement, ça aura été tout sauf simple à réaliser !

Coiffure, maquillage, petites folies et beaucoup de premières fois

Coiffure, maquillage, petites folies et beaucoup de premières fois

Au cas où tu ne l’aurais pas encore remarqué, le mariage va opérer sur toi une sorte de transformation. Tu es du style zen en toutes circonstances ? Eh bien il se peut que ton mariage te fasse stresser comme jamais. Tu es du style garçon manqué à t’habiller tous les jours en jean ? Eh bien tu n’es pas à l’abri de te retrouver à dire « oui » le jour J en robe princesse ! Tu ne te maquilles quasi pas ? Tu risques d’avoir une envie folle de porter de l’eyeliner le jour J !

Pour ma part, presque tous les exemples ci-dessus sont du vécu.

Jusqu’où prendre soin de ses invités ? Mes questionnements et décisions pour mon mariage grec

Jusqu’où prendre soin de ses invités ? Mes questionnements et décisions pour mon mariage grec

Lors de mes préparatifs, je me suis parfois demandé « jusqu’où » je devais aller pour prendre soin de mes invités.

Je voyais sur ce blog des futures mariées qui avaient mis en place la « totale » : petit sac de bienvenue avec pansements et bouteille d’eau pour les invités, petit protège-talon pour les dames pour ne pas qu’elles salissent leurs chaussures, petit cintre personnalisé pour les témoins et demoiselles d’honneur, etc. etc. J’étais admirative de leur énergie et du temps consacré aux préparatifs ! Pour ma part, moi qui n’avais qu’une seule cérémonie à l’église à organiser (le mariage religieux est reconnu par l’État en Grèce, donc pas de mairie dans mon cas), je m’étais déjà sentie débordée à plusieurs moments !

Ma déco du parvis de l’église pour mon mariage grec avec vue sur la mer

Ma déco du parvis de l’église pour mon mariage grec avec vue sur la mer

Je dois avouer qu’au départ, je n’étais pas aussi enthousiaste que ça à l’idée d’être aidée pour la décoration… Déjà, je ne réalisais pas tout le travail que ça représentait et je voulais tout faire toute seule (erreur de débutante : tu te rendras vite compte que Mademoiselle Dentelle et ses chroniqueuses ont raison quand elles te disent qu’il faut déléguer au maximum !).

Mais ma collègue me posait tous les jours des questions sur le thème de mon mariage et me demandait sans cesse si je voulais de l’aide. Alors un jour, on en a discuté plus en détail, je lui ai décrit mon thème bleu et blanc autour de la mer et montré les photos de l’église.

Deux faire-part différents pour mon mariage ? (Hélas) ce n’était pas un caprice de future mariée !

Deux faire-part différents pour mon mariage ? (Hélas) ce n’était pas un caprice de future mariée !

À un mois de mon mariage, et après t’avoir parlé de ma robe, aujourd’hui, j’ai envie de te parler d’un sujet un peu différent : mes collègues. « Tes collègues ? » me diras-tu. « Mais ton titre parle de faire-part ! » Oui, mais je ne pouvais pas te parler de mon histoire de faire-part sans te parler de mes collègues d’abord ! Et plus généralement de toutes ces personnes autour de moi, de toi, de nous toutes, futures mariées que nous sommes !

Alors voilà, aujourd’hui ma chronique parle de faire-part, de collègues, de déception, et aussi de soulagement quand toute cette histoire de faire-part a été enfin terminée !